Hip-hop... Exposez votre art !
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Laïcité: L'Islam en France ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant
AuteurMessage
hacheur




Masculin
Messages : 10222
Groupe : Psychovore
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Laïcité: L'Islam en France ?   Dim 16 Déc 2012 - 13:23

"Ah parce que tu crois que Tibbar était de mon coté? On a jamais été trop d'accord sur les choses. Il n'y a que sur ton cas que l'on a partagé une conclusion fut un temps. S'il a changé sur la manière de te voir, c'est parce que tu lui as parlé en MP et que tu l'as influencé à croire que ta démarche ou ta manière d'être avaient pour réelle causes, celles que tu lui as affirmé, sand doute....."


Ahahahah tellement shaolin me surestime qu'il a sous estimer mon influence....ahahah style je suis le genre de type a envoyer des mp a droite à gauche pour rallier je ne sais qui pour quelles raison a ma cause....ahahah mdr

Tu aimerais bien avoir ce que je sais....mais tu n'es pas prêt a le prendre puisque c'est la je te le donne tous les jours mais tu craches dessus....ahahah blablah mais en attendant je reste intouchable et toi criblé de balles....


Yoda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Laïcité: L'Islam en France ?   Dim 16 Déc 2012 - 13:48

@hacheur a écrit:
Yoda n'influence personne et influence tout le monde...ce que je dis va tellement a l'encontre du format de pensées du système ,que tu ne peux y adhérer que si tu as déjà eu cette intuition cette réflexion...si non...tu diras que je suis fou et faux prophète...pas parce que je le suis ou tu l'es....mais juste parce que nous ne sommes pas sur les même plans au delà du physique et du matériel...je parle de la pensée qui est immatérielle et pourtant bien réelle....car c'est avec elle que je te tiens en haleine tu reconnais le talent...mais le problème c'est que tu ne veux pas que je te l'apprenne car tu ne veux pas pratiquer...tu veux juste me le voler... ahaha

Tant que petit shaolin cherchera a devenir grand il restera petit....aime moi comme toi même et tu verras que je ne suis ni au dessus ni en dessous de toi comme personne mais au milieu de mon univers comme tout le monde...



Justement, la pensée c'est bien ça ta faiblesse, car tu es incapables de penser, au delà des petites généralités que l'on peut lire ici. Dès qu'une discution part dans la complexité, tu ne réponds plus où tu sors encore et encore des généralités, Jésus, ou je ne sais quoi d'autre...c'est ça penser pour toi? Tu crois que tu es le seul à penser sur le monde pour que le résultat soit ce que tu présentes ici? Il faut vraiment que soit enfermé dans ton monde justement pour croire qu'au dela de quelques citations que tu as pu lire sur Jésus et répété, tu aies quelconque capacité de reflexion personnelle. Et là je ne suppose pas, j'établis un fait qui à mainte fois fut constatable ici. Tu parles de philosophie et compagnie, c'est bien beau mais en fait tu dis toujours ce qui t'arrange pour ensuite venir défendre ton point de vue d'une manière succinte et primaire, car il n'y a pas de réel fond, mais qu'une volonté d'être là, présent, d'être dans la place et de montrer que toi aussi tu peux avoir une image intellectuelle. Si nous n'étions pas dans une section philosophie mais jardinage, tu prétendrais avoir des fleurs sur tes bords de fenetre et avoir un CAP en jardinerie......et tu ferais le même jeu que celui que tu fais ici, c'est à dire être en représentation afin d'en tirer, secretement, une satisfaction personnelle inavouée. Mais tu vois tu n'es pas si bon prophète que cela car tu nous as souhaité d'aller crever, pourtant nous sommes encore là.....à moins que ce ne fut pour le 21/12 lol

Je voudrais bien savoir sur quel plan tu es toi, si ce n'est ceux que tu prétends, moi je pencherai pour le charlatanisme, car ce sont souvent eux qui prétendent sans devoir démontrer ou expliquer, pensent ils! Je pense qu'en fait tu te caches derrière ta soit disant spiritualité, tu n'es pas plus spirituel qu'un autre, tu as seulement besoin de cela pour combler ton incapacité à la reflexion......la spiritualiré chez toi est l'asile de l'incompétence que tu prouve à chaque fois que tu ouvres la bouche.




Dernière édition par Shaolin le Dim 16 Déc 2012 - 14:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Laïcité: L'Islam en France ?   Dim 16 Déc 2012 - 13:57

@hacheur a écrit:
"Ah parce que tu crois que Tibbar était de mon coté? On a jamais été trop d'accord sur les choses. Il n'y a que sur ton cas que l'on a partagé une conclusion fut un temps. S'il a changé sur la manière de te voir, c'est parce que tu lui as parlé en MP et que tu l'as influencé à croire que ta démarche ou ta manière d'être avaient pour réelle causes, celles que tu lui as affirmé, sand doute....."


Ahahahah tellement shaolin me surestime qu'il a sous estimer mon influence....ahahah style je suis le genre de type a envoyer des mp a droite à gauche pour rallier je ne sais qui pour quelles raison a ma cause....ahahah mdr

Tu aimerais bien avoir ce que je sais....mais tu n'es pas prêt a le prendre puisque c'est la je te le donne tous les jours mais tu craches dessus....ahahah blablah mais en attendant je reste intouchable et toi criblé de balles....


Yoda

C'est vrai, mais de ton point de vue...et seulement de ton point de vue, car tu n'es réellement bon qu'à cela, te faire des éloges et de la publicité....contrairement à toi moi je n'ai pas besoin de m'autocongratuler, car je suis dans une démarche bien différente de la tienne, et ma participation ici l'a toujours démontré.....et rien que par cette considération, tu es rendu déjà incompéten. Un être spirituel, au minimum s'excluerait de cela, mais comme tu n'as rien compris et que tu ments, tu continues encore et encore à fantasmer sur toi même.....pas de fond, pas d'intelligence, aucune faculté de compréhension......tu es un pietre penseur qui n'accepte pas la réalité de sa condition.....et qui donc joue la comédie pour ne pas sombrer dans les méandres de la nullité intellectuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hacheur




Masculin
Messages : 10222
Groupe : Psychovore
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Laïcité: L'Islam en France ?   Dim 16 Déc 2012 - 15:32

Tu ne t'autocongratule pas mais tu fais pire....tu veux me salir en jugeant ma vie privée dans le seul but de me discredité au profit de ta repartie....ahahahah pourquoi ??

Parce que shaolin défends les pauvres membre du forum qui pourraient être victime du grand méchant gourou hacheur???naaaaaan!!!!

Car en réalité tu n'en as rien a foutre...laisse moi te dire ce que tu défends derrière ta sois disant cause juste....tu défends ton ego car tu ne supporte pas de voir plus intelligent que toi surtout quand ce gars n'a pas les codes et les médailles honorifique que tu t'imagines comme tes illustre images de philosophes mort dans ton album panini....ahahah

Et tu es d'autant plus ridicule en voyant que tes affabulations m'amusent et ne me touche guére....ahahah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Laïcité: L'Islam en France ?   Dim 16 Déc 2012 - 16:37

Ce ne sont pas les pauvres membres du forum que je défends, bien que finalement ça fasse d'une pierre deux coups, ce que je défends c'est la vérité d'une situation dont les tenants et les aboutissants sont clairs...j'y peux rien moi si la réalité telle qu'elle est me permet de faire voir ce que tu es et ce que tu vaux réellement, à savoir ce que tu produit ici.

Toutes tes tentatives d'explications et d'excuses ne suffiront jamais à rendre compte te ce que tu produits, car comme je te l'ai dit, tu es victime de toi même...tu agis et parle selon ta nature, et ensuite, une fois mis devant tes contradictions et les faits, tu cherches par tout les moyens à t'en justifier par des moyen somme toute minables que même un enfant de 5 ans rejetterait.....tu fonctionnes donc à l'envers, comme celui qui ferait du mal avant de réfléchir aux conséquences réelles de son acte et eventuellement de s'en repentir......la différence c'est que toi tu fonctionnes à l'inverse mais tu persistes dans l'absurdité, malgré qu'aucune justification valable puisse te venir en aide.

Ma démonstration n'a rien à voir avec ce que tu dis, seulement toi tu refuses de voir la réalité telle qu'elle est parce que ça ne t'arrange en rien, et c'est pour cela que tu n'acceptes jamais les critiques et que dès qu'on t'en porte une, tu te renfrognes et deviens autain, médisant et dédaigneux. C'est aussi pour cela qu'aui delà de ce que tu appelles ta repartie, il n'y a rien qui vaille le coup d'être entendu, pour celui qui sonde ce qui se trouve en deça de l'apparence et des beaux discours.

Toute ta manière d'être n'a que faire de l'autre et de l'amour que tu ressasses à longueur de temps, tu es un être uniquement basé sur la paraitre et le besoin de confrontation afin d'y trouver une satisfaction personnelle, bien qu'en réalité tout ne découle que de toi car tu te proclames juge et objet des qualités que tu t'octroies.

Tu ne récolte finalement que ce que tu as toujours semé, à savoir de réduire l'autre à un élément de ta quête égocentrique, malgré que pour y parvenir, tu t'emploies à citer et à parler de choses qui pourraient faire croire au non averti que tu es réellement en phase avec ce que tu décris......

Ton comportement le montre bien....tu fais l'autain, puis une fois que je m'emploie (moi et d'autres) à montrer que ton comportement est ridicule, tu t'éffaces sensiblement, puis tu reviens avec un air sympathique, mais comme la naturel reviens toujours au galop, ça recommance de plus belle....et c'est toujours comme cela, ce qui démontre bien ton incapacité à te gérer, et une tendance véritable à ce besoin de reconnaissance qui te porte à la confrontation afin d'en tirer un bénéfice non pas positif pour tout le monde, mais positif pour toi et négatif pour les autres.

Tu auras beau t'evertuer à faire chialer dans les chaumière avec tes discours sur l'amour, mais ça c'est bon pour le naif, car tout est là à qui sait voir clairement les choses......

Si tu n'étais point afféctés par la vérité que je te mets sous le nez, tu ne continuerais pas à venir t'en justifier constament, ça fait déjà 10 pages qui sont passées depuis ton post où tu disais ne plus venir parler avec moi soit disant parce que cela ne sert à rien......encore là une contradiction manifeste.....la seule chose qui est vrai, c'est que tu boues interieurement, mais tu feins de ne pas le montrer afin de ne pas faire voir que tu perds le contrôle de toi, bien que ton "allez crever" était révélateur malgré tout de ton moi véritable.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hacheur




Masculin
Messages : 10222
Groupe : Psychovore
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Laïcité: L'Islam en France ?   Dim 16 Déc 2012 - 17:30

Ahahahahaha mdr je m'en amuse....tu es un gros malade....tes films avec mes sois disant mp avec tibbar pour le manipuler en sont la preuve....ahahahah mdr

Tu es perdu et malheureux...sache que ça m'attriste...car tu mérites mieux mais tu t'interdis d'être heureux...tu fais peine à voir....ahahahah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hacheur




Masculin
Messages : 10222
Groupe : Psychovore
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Laïcité: L'Islam en France ?   Dim 16 Déc 2012 - 17:46

Ok tu veux jouer a ça??!? Bah on va jouer.....je sors les dossiers:

Tu es un menteur parce que déjà t'es con tu ne sers a rien , le même point de vue, je veux bien admettre avoir tort, etc....mais l'ennui c'est que moi je n'ai rien en face pour discuter....des synthèses qui peuvent tout dire et rien dire.....des connexions entre des mots...mais ça suffit pas ça...tout le monde peut faire ça....Old Soul aussi, malgré son incapacité à s'exprimer parfois, fait des connexion dans ses posts entre ceci ou cela......si c'est ça que tu as à m'offrir dans une discution qui devrait normalement aller plus loin que la normale, je comprend que ça ne soit jamais aller loin car en fait y a rien à comprendre dans les synthèses générales puisque chacun peut s'y faire sa propre représentation......

Toutes les questions que je t'ai posé, elles sont en relation à tes propos...or ces propos tu les tiens bien non? Mais ensuite quand je t'interroge par rapport à des questions qu'induisent tes interventions, c'est comme si tu n'avais rien dit et on a toujours droit à des "tu ne comprends pas" et à des métaphores.......tu as fait des pavés à Old Soul, tu as donc bien dit quelque chose, or ce quelque chose a t-il un sens ou non? Sais tu toi même où tu vas quand tu participes, ou bien balance tu ça dans le contexte sans que ça ait une cohérence réelle et un cheminement réel.....

Je prends un exemple avec un philosophe que j'apprécie assez, Schopenhauer..si je demandais à Schopenhauer pourquoi il dit que la douleur est réelle alors que les plaisirs ne sont selon lui qu'illusoirement positifs (cette question est capitale dans son système car elle est à l'origine de son pessimisme):

Monsieur Schopenhauer, vous proposé dans votre philosophie une vision du monde pessimiste en pronant que seule la douleur est une valeur réelle, contrairement au plaisirs, pouvez vous expliquer?

Quand on veut arrêter le bilan de sa vie au point de vue eudémonologique, il ne faut pas établir son compte d'après les plaisirs qu'on a goûtés, mais d'après les maux auxquels on s'est soustrait. Bien plus, l'eudémonologie, c'est-à-dire un traité de la vie heureuse, doit commencer par nous enseigner que son nom même est un euphémisme, et que par "vivre heureux" il faut entendre seulement "moins malheureux", en un mot, supportablement. Et, de fait, la vie n'est pas là pour qu'on en jouisse, mais pour qu'on subisse, pour qu'on s'en acquitte ; c'est ce qu'indiquent aussi bien des expressions telles que, en latin: "degere vilam", "vilain defungi" ; en italien: "si scampa cori"; en allemand : "man muss suchen, durch zukommen", "er wird schon durch die Welt kommen", et autres semblables. Oui, c'est une consolation, dans la vieillesse, que d'avoir derrière soi le labeur de la vie. L'homme le plus heureux est donc celui qui parcourt sa vie sans douleurs trop grandes, soit au moral, soit au physique, et non pas celui qui a eu pour sa part les joies les plus vives ou les jouissances les plus fortes. Vouloir mesurer sur celles-ci le bonheur d'une existence, c'est recourir à une fausse échelle. Car les plaisirs sont et restent négatifs ; croire qu'ils rendent heureux est une illusion que l'envie entretient et par laquelle elle se punit elle-même. Les douleurs au contraire sont senties positivement, c'est leur absence qui est l'échelle du bonheur de la vie. Si, à un état libre de douleur vient s'ajouter encore l'absence de l'ennui, alors on atteint le bonheur sur terre dans ce qu'il a d'essentiel, car le reste n'est plus que chimère. Il suit de là qu'il ne faut jamais acheter de plaisirs au prix de douleurs, ni même de leur menace seule, vu que ce serait payer du négatif et du chimérique avec du positif et du réel. En revanche, il y a bénéfice à sacrifier des plaisirs pour éviter des douleurs. Dans l'un et l'autre cas, il est indifférent que les douleurs suivent ou précèdent les plaisirs. Il n'y a vraiment pas de folie plus grande que de vouloir transformer ce théâtre de misères en un lieu de plaisance, et de poursuivre des jouissances et des joies au lieu de chercher à éviter la plus grande somme possible de douleurs. Que de gens cependant tombent dans cette folie. L'erreur est infiniment moindre chez celui qui, d'un oeil trop sombre, considère ce monde comme une espèce d'enfer et n'est occupé qu'à s'y procurer un logis à l'épreuve des flammes. Le fou court après les plaisirs de la vie et trouve la déception ; le sage évite les maux. Si malgré ces efforts il n'y parvient pas, la faute en est alors au destin et non à sa folie. Mais pour peu qu'il y réussisse, il ne sera pas déçu, car les maux qu'il aura écartés sont des plus réels. Dans le cas même où le détour fait pour leur échapper eût été trop grand et où il aurait sacrifié inutilement des plaisirs, il n'a rien perdu en réalité : car ces derniers sont chimériques, et se désoler de leur perte serait petit ou plutôt ridicule.Les douleurs au contraire sont senties positivement, c'est leur absence qui est l'échelle du bonheur de la vie. Si, à un état libre de douleur vient s'ajouter encore l'absence de l'ennui, alors on atteint le bonheur sur terre dans ce qu'il a d'essentiel, car le reste n'est plus que chimère. Il suit de là qu'il ne faut jamais acheter de plaisirs au prix de douleurs, ni même de leur menace seule, vu que ce serait payer du négatif et du chimérique avec du positif et du réel. En revanche, il y a bénéfice à sacrifier des plaisirs pour éviter des douleurs. Dans l'un et l'autre cas, il est indifférent que les douleurs suivent ou précèdent les plaisirs. Il n'y a vraiment pas de folie plus grande que de vouloir transformer ce théâtre de misères en un lieu de plaisance, et de poursuivre des jouissances et des joies au lieu de chercher à éviter la plus grande somme possible de douleurs. Que de gens cependant tombent dans cette folie. L'erreur est infiniment moindre chez celui qui, d'un oeil trop sombre, considère ce monde comme une espèce d'enfer et n'est occupé qu'à s'y procurer un logis à l'épreuve des flammes. Le fou court après les plaisirs de la vie et trouve la déception ; le sage évite les maux. Si malgré ces efforts il n'y parvient pas, la faute en est alors au destin et non à sa folie. Mais pour peu qu'il y réussisse, il ne sera pas déçu, car les maux qu'il aura écartés sont des plus réels. Dans le cas même où le détour fait pour leur échapper eût été trop grand et où il aurait sacrifié inutilement des plaisirs, il n'a rien perdu en réalité : car ces derniers sont chimériques, et se désoler de leur perte serait petit ou plutôt ridicule. Pour avoir méconnu cette vérité à la faveur de l'optimisme, on a ouvert la source de bien des calamités. En effet, dans les moments où nous sommes libres de souffrances, des désirs inquiets font briller à nos yeux les chimères d'un bonheur qui n'a pas d'existence réelle et nous induisent à les poursuivre : par là nous attirons la douleur qui est incontestablement réelle. Alors nous nous lamentons sur cet état exempt de douleurs que nous avons perdu et qui se trouve maintenant derrière nous comme un Paradis que nous avons laissé échapper à plaisir, et nous voudrions vainement rendre non-avenu ce qui est avenu. Il semble ainsi qu'un méchant démon soit constamment occupé, par les mirages trompeurs de nos désirs, à nous arracher à cet état exempt de souffrances, qui est le bonheur suprême et réel. Le jeune homme s'imagine que ce monde qu'il n'a pas encore vu est là pour être goûté, qu'il est le siège d'un bonheur positif qui n'échappe qu'à ceux qui n'ont pas l'adresse de s'en emparer. Il est fortifié dans sa croyance par les romans et les poésies, et par cette hypocrisie qui mène le monde, partout et toujours, par les apparences extérieures. Je reviendrai tout à l'heure là-dessus. Désormais, sa vie est une chasse au bonheur positif, menée avec plus ou moins de prudence; et ce bonheur positif est, à ce titre, censé composé de plaisirs positifs. Quant aux dangers auxquels on s'expose, eh bien, il faut en prendre son parti. Cette chasse entraîne à la poursuite d'un gibier qui n'existe en aucune façon et finit d'ordinaire par conduire au malheur bien réel et bien positif. Douleurs, souffrances, maladies, pertes, soucis, pauvreté, déshonneur et mille autres peines, voilà sous quelles formes se présente le résultat. Le désabusement arrive trop tard. Si au contraire on obéit à la règle ici exposée, si l'on établit le plan de sa vie en vue d'éviter les souffrances, c'est-à-dire d'écarter le besoin, la maladie et toute autre peine, alors le but est réel ; on pourra obtenir quelque chose, et d'autant plus que le plan aura été moins dérangé par la poursuite de cette chimère du bonheur positif. Ceci s'accorde avec ce que Goethe, dans les affinités électives, fait dire à Mittler, qui est toujours occupé du bonheur des autres : "Celui qui veut s'affranchir d'un mal sait toujours ce qu'il veut : celui qui cherche mieux qu'il n'a est aussi aveugle qu'un cataracté." Ce qui rappelle ce bel adage français : "Le mieux est l'ennemi du bien." [/i]



Et bien moi ce dont je te parle, c'est exactement de cela.....il ne suffit pas de dire "la douleur est positive et les plaisirs sont négatifs" ou "douleur = plaisir", en laissant en ne laissant à l'autre que l'illusion qu'il y a quelque chose à déchiffrer.....car dire ça comme ça c'est une généralité, ça peut vouloir tout dire.....et si donc je reprends tes interventions....on a droit à ce genre de généralités...tu ne dis jamais sur quoi repose tes allégations ou ton point de vue...tu dis simplement "le mal c'est ci, le mal c'est ça"....et avec ça on avance en rien en fait...ça n'expose aucune idée, aucun principe, ça ne fait que fleurter avec une réelle discution ou un réel point de vue.

J'ai pris l'exemple pour bien que tu comprennes ce que je veux te faire voir......

Et quand tu me dis que moi je ne vois que les aiguille alors que toi tu serais à une hauteur superieur car tu regardes dans le mécanisme, je ne vois absolument pas à partir de quoi tu peux juger la chose de cette manière.....il faudrait réellement que tu m'expliques le cheminement intellectuel qui t'a porté à arriver à une telle conclusion......si tu ne le peux, pour moi, c'est une critique (au sens philosophique) gratuite.

C'est justement là où tu fais fausse route, ma critique n'a rien à voir avec mon point de vue philosophique sur les actes mauvais. Ce que je dis sur les violeurs et compagnie, pour faire cours, c'est en rapport avec le determinisme, et quand ça arrive, car ça arrive indépendament de notre volonté, et bien il ne s'agit pas de simplement voir la chose avec les affects, mais à en tirer quelque chose sur la réalité. Mais il est évident que si je passe dans une ruelle et que je vois un individu violer une femme, je vais intervenir...et malgré mon intervention ça reste du determinisme car même si j'empêche la chose en intervenant, il n'en reste pas moins que le violeur aura agit et aurait finalisé son acte si je n'avais pas été là.....et comme il n'y a pas toujours des gens aux endroits où elles se font violer, forcément ça arrive dans le monde, et c'est vrai autant pour le viol que pour toute action négative. Arrivé à ce stade, concernant Hacheur, c'est le même schéma. Que tu le vois comme tu veux, c'est ta vision, mais ton rapport aux chosex n'enlève rien à la réalité et à ce qu'elle est, n'enlève rien aux faits tels qu'ils sont. Hacheur j'ai eu mainte fois l'occasion de faire voir ses contradictions, autant avec son rapport avec les autres que sur ce qu'il pretend être, c'est à dire un individu avisé et au dessus des autres, qui aurait la légitimité non pas de discuter ce qu'il croit devoir l'être avec ses interlocuteurs, mais de les réduire à de la merde.Et aprés ça parle d'amour et compagnie, alors qu'encore dernièrement il disait ne pas voir de problème à clasher les gens, même ceux à qui il n'a pas proposé, car si l'autre s'enerve, c'est parce qu'il a de l'égo et que cela n'est pas son affaire à lui. Belle démontration d'un individu avisé qui prétend avoir des notions de psychologie. Toutes ses tentatives de dialogues se sont finalisé en echec, tellement il fut constament incapable de s'élever au delà de sa propention à l'affrontement. Je ne détaillerai pas les causes qui peuvent amené à un tel comportement, elles coulent de source.

Si avant tu portais une critique sur Hacheur et que maintenant ce n'est plus le cas, c'est que quelque chose à changé. Or, compte tenu que c'est la représentation que tu te fais de lui qui a changé, tu penses donc que finalement ta critique passée était infondée, et dès lors tu penses donc que les bases de ta critique passée ont changés. Ce n'est donc pas qu'une question d'état d'esprit, car les faits, malgré tout, reste ceux qu'ils sont.
Toi tu parles de toi et ton rapport à lui, moi je te parle objectivement...et j'ai à mainte reprise montré ce que j'avance, ce n'est pas une critique gratuite, que peut il y avoir de plus parlant que des faits et des demonstrations?

Sinon quand je dis que tu es plus intelligent que le fait d'utilisé une méthode que tu n'utilisais jamais avant, les ahahahah, c'est dans le sens que c'est forcément un jeu, car il faut bien l'expliquer, il n'y a pas de changement sans cause. Pour moi, il y a une relation, une corrélation entre ton changement et Hacheur, peut importe de quelle nature elle est. Mais par intelligence, je parlai des fois où nous avons discuté ensemble et de ce que j'ai aperçu comme faculté de compréhension. Il faut que tu es une image bien sote de moi pour penser que je fonctionne avec ce genre de méthode pour appater et flatter l'égo, mais pourquoi pas, aprés tout tu as changé ta vision sur Hacheur, tu as pu en faire de même sur mon compte, et ça je ne te le repprocherai pas car il n'y a pas de raison qu'il n'en soit pas ainsi. Bien sûr j'aurai pu te parler en MP et venir te dire "tu joues à ton Hacheur", mais si je l'avais fais, tu aurais pris cela comme une sorte de jalousie justement.

Toi et Hacheur vous avez une différence fondamentale, c'est que toi tu es plus apte à la compréhension que lui, plus apte à l'entendement. Et il y a une cause à cela, c'est que tu es plus avisé et moins dans la représentation. Si je ne pensais pas cela, je t'aurai déjà interpelé sur ton changement. Hacheur il a connu Jésus et il a retenu deux ou trois citations qu'il sort à tout bout de champ. Il parle d'amour etc...Qui n'aime pas l'amour? qui n'aime pas l'optimisme (au sens ou l'on voudrait que tout aille mieux), etc....c'est facile d'avoir un discours qui plait lorsque l'on se limite à parler avec des si plutôt qu'avec le constat lui même de la réalité. Pourtant, tout dans sa personnalité et son comportement montre le contraire....et il ya bien des exemples pour faire voir que son rapport aux autres n'était pas qu'un jeu, mais bien + que cela. Et là pour la coup, oui, je pense qu'il faut être aveugle ou se convaincre du contraire pour réfuter cela. De plus, son passé de frimeur est un indice clair qui parle en faveur de cette hypothèse, il a peut être évolué sur des choses, mais la tentation de la frime est toujours là, elle se materialise simplement par le biais d'autres formes, avant c'était les voitures et le paraitre, maintenant c'est la confrontation sur des forum.

Pourquoi est il incapable d'avoir une discution claire, nette, telle que nous avons pu en avoir nous même fut un temps? Lorsqu'il se permet de critiquer un tel ou un tel, là il ne dit pas "tu ne peux pas me comprendre", il ne dit pas qu'il ne sait rien, il ne dit pas qu'il n'a pas besoin de détailler, etc....il se permet un point c'est tout, pareillement quand il dit à d'autre qu'ils sont faible d'esprit...alors que lui même ne se mouille jamais en détaillant ce qu'il appelle sa pensée. C'est pour moi une démarche tout à fait detestable et contraire à tout ce dont il peut parler, dont de philosophie, c'est une abération intellectuelle....ahahahah mdr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Laïcité: L'Islam en France ?   Dim 16 Déc 2012 - 21:06

lol et?

Tu te fais passer pour une victime maintenant? Ahhhhh c'est toi la victime?

Voilà un dénouement fort bien inattendu, c'est sans doute ici que s'arrête l'histoire....

THE END





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hacheur




Masculin
Messages : 10222
Groupe : Psychovore
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Laïcité: L'Islam en France ?   Lun 17 Déc 2012 - 10:36

Ahahah mdr bah et??tu t'ais encore fait baiser comme d'habitude...t'as commencé a lire car les 2 premiere phrases sont de moi et après tous les paragraphes sont un copié collé de ta niole ton vin en brique en carton a 30centimes le litre ahahahah tu n'as pas eu d'autre choix que de partir avec l'ironie ce que j'avais déjà prévu plus haut d'où ma réponse a kmo qui n'était rien d'autre qu'une prophétie qui annonçait la fin....ahahahah

Garde la pêche shao...si tu veux être heureux ne me lis plus de peur que ta jalousie te gangrène.....ahahah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tibbar




Masculin
Messages : 37592
Age : 26
Groupe : Admin
Date d'inscription : 22/02/2006

MessageSujet: Re: Laïcité: L'Islam en France ?   Lun 17 Déc 2012 - 18:14

Citation :
Il faut que tu es une image bien sote de moi pour penser que je fonctionne avec ce genre de méthode pour appater et flatter l'égo, mais pourquoi pas, aprés tout tu as changé ta vision sur Hacheur, tu as pu en faire de même sur mon compte


Il faut que tu ais une bien sotte vision de moi pour être persuadé que je me suis fait influencer / manipuler par MP pour changer d'avis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=XDAbYVudWdE&list=PLpNbhQklR9
Folie-Verbal
Banni


Masculin
Messages : 176
Age : 22
Groupe : Ghetto Youth Life Niggaz
Date d'inscription : 01/12/2012

MessageSujet: Re: Laïcité: L'Islam en France ?   Lun 17 Déc 2012 - 19:52

Putain sa écris des roman Lol.

Calmos! Faut arreté de se casser la tete pour rien les gens, ces pas vos paragraphe
qui changer la france et son de regard de travers, notre si belle religion qui est
L'islam.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jamaiqua Sami
Grand RBien
Grand RBien


Masculin
Messages : 1810
Age : 24
Groupe : Lone Wolf
Date d'inscription : 30/09/2009

MessageSujet: Re: Laïcité: L'Islam en France ?   Lun 17 Déc 2012 - 23:29

Mais ta geule toi moi je lit la confrontation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HMK




Masculin
Messages : 13884
Groupe : INTERVAL REGULIER
Date d'inscription : 21/08/2011

MessageSujet: Re: Laïcité: L'Islam en France ?   Lun 17 Déc 2012 - 23:44

@Folie-Verbal a écrit:
Putain sa écris des roman Lol.

Calmos! Faut arreté de se casser la tete pour rien les gens, ces pas vos paragraphe
qui changer la france et son de regard de travers, notre si belle religion qui est
L'islam.

Son regard de travers ?
edednzoij,s,dxiok,zeiondoiez,dlej,iodnezifnubgnlt;meel; !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kmorenita




Féminin
Messages : 5842
Groupe : Garce <3
Date d'inscription : 15/08/2011

MessageSujet: Re: Laïcité: L'Islam en France ?   Lun 17 Déc 2012 - 23:54

@hacheur a écrit:
@kmorenita a écrit:
mdr je voulais dire mon pardon envers eux,mais l'autre fonctionne aussi ,certain on deja essayé ahahah,j ai pas encore atteint la sagesse ultime^^

Ahahah la sagesse a plusieur facettes...j'ai un proverbe pour et contre ses circonstances....

"Je respecte tout le monde dans la mesure ou personne ne respecte personne...va te faire enculé puisque c'est ça qu'tu veux!!!!..." Ahah


Si ils ont tiré il faut qu'ils assument...eux n'ont plus de balle dans leur barillets....yoda lui vide son chargeur dans leur dos je fais faniii ...je n'ai pas le choix puisqu'ils se barrent toujours en courant ironiquement comme des lâches....ahah






mdr j ai une preference pour la 2eme c est etrange ahahah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leinad




Masculin
Messages : 8127
Date d'inscription : 11/04/2008

MessageSujet: Re: Laïcité: L'Islam en France ?   Mar 18 Déc 2012 - 1:49

Toi t'es un peu haineuse sur les bords en même temps ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hacheur




Masculin
Messages : 10222
Groupe : Psychovore
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Laïcité: L'Islam en France ?   Mar 18 Déc 2012 - 3:21

Gosta a écrit:
Toi t'es un peu haineuse sur les bords en même temps ...

Toi t'as phrase est aussi haineuse sur les bords a la base,nan??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Folie-Verbal
Banni


Masculin
Messages : 176
Age : 22
Groupe : Ghetto Youth Life Niggaz
Date d'inscription : 01/12/2012

MessageSujet: Re: Laïcité: L'Islam en France ?   Mar 18 Déc 2012 - 4:32

Oz a écrit:
@Folie-Verbal a écrit:
Putain sa écris des roman Lol.

Calmos! Faut arreté de se casser la tete pour rien les gens, ces pas vos paragraphe
qui changer la france et son de regard de travers, notre si belle religion qui est
L'islam.

Son regard de travers ?
edednzoij,s,dxiok,zeiondoiez,dlej,iodnezifnubgnlt;meel; !

Toi le singe ferme ta chaaaattte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jamaiqua Sami
Grand RBien
Grand RBien


Masculin
Messages : 1810
Age : 24
Groupe : Lone Wolf
Date d'inscription : 30/09/2009

MessageSujet: Re: Laïcité: L'Islam en France ?   Mar 18 Déc 2012 - 5:55

Toi le singe bouffe ta banane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kmorenita




Féminin
Messages : 5842
Groupe : Garce <3
Date d'inscription : 15/08/2011

MessageSujet: Re: Laïcité: L'Islam en France ?   Mar 18 Déc 2012 - 7:13

@hacheur a écrit:
Gosta a écrit:
Toi t'es un peu haineuse sur les bords en même temps ...

Toi t'as phrase est aussi haineuse sur les bords a la base,nan??

ah mais de dingue et surtout une grosse connerie ahahah

La phrase me rapelle un peu cque jvois ici,ptete meme que cette intervention de gosta c etait pour l illustrer une fois de plus krkrkrkr
Grota je suis hainée pas haineuse c est pas la meme chose,
have a good day quand meme^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Laïcité: L'Islam en France ?   Mar 18 Déc 2012 - 19:49

@Tibbar a écrit:
Citation :
Il faut que tu es une image bien sote de moi pour penser que je fonctionne avec ce genre de méthode pour appater et flatter l'égo, mais pourquoi pas, aprés tout tu as changé ta vision sur Hacheur, tu as pu en faire de même sur mon compte




Il faut que tu ais une bien sotte vision de moi pour être persuadé que je me suis fait influencer / manipuler par MP pour changer d'avis

Disons que moi j'avais, pour fonder mon hypothèse des éléments qui te paraitrons peut être insignifiants, mais qui pourtant doivent s'expliquer. Les ahahahah, ils ne sont pas apparus sans cause.......et j'ai eu tellement d'occasion de te lire que l'avant et l'aprés offre un contraste perceptible...d'autres part, il y a eu des messages d'Hacheur dans lesquels il disait avoir réussi à te changer....."du genre: j'ai fais changer tibbar..reste Nynie"...etc....des trucs du genre, tu avoueras qu'en lisant cela, c'était une hypothèse à ne pas écarter.

Ceci dit, s'il n'avait pas parlé de toi, mon mutisme à ce propos serait resté intact car au fond ça m'importe peu tout ça, et c'est pour cela que je ne t'ai jamais envoyé un MP à ce propos. J'ai pris acte de la choses, comme pour toute chose, et la terre ne s'arrête pas de tourner pour autant.














Dernière édition par Shaolin le Mar 18 Déc 2012 - 20:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Laïcité: L'Islam en France ?   Aujourd'hui à 23:06

Revenir en haut Aller en bas
 

Laïcité: L'Islam en France ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 12 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant

 Sujets similaires

-
» Cité de la musique 2009-2010
» La Cité de la Musique à Paris
» 04.11.2005 - Quatuor à cordes à la Cité de la musique
» Heavy Metal Islam
» [DEMENTI] Michael se serait converti à l'Islam [selon The Sun...]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.: Rap Battle :. :: Discussions diverses :: Info & Réflexion :: Philosophie-