Hip-hop... Exposez votre art !
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La culpabilité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: La culpabilité   Sam 26 Nov 2011 - 23:00

Que pensez de la culpabilité?

Est il normal de culpabiliser dans la vie?

La culpabilité doit elle toujours succéder à la responsablilité?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
letekitnique
RBien d'élite
RBien d'élite


Masculin
Messages : 2662
Age : 24
Groupe : :p un electron libre :p
Date d'inscription : 29/05/2011

MessageSujet: Re: La culpabilité   Sam 26 Nov 2011 - 23:32

bien sur que c'est normal a partir du moment ou tout le monde peut la ressentir;sans la culpabilitée ont serais tous des animaux et on aurais pas la logique et le discernement,ça nous distances des animaux,c'est la frontiére entre le comportement d'homo sapiens et celui d'australopithéque,sans la culpabilitée on aurait pas l'idée du dualisme bien/mal bon comportement/mauvais,elle permet de ressentir les choses sans elle ont tuerais notre voisin sans sourcilier pour un bout de barbaque,et ont s'éventrerais par simple instinct de survie et de fuite animal,les choses qui prennent plaisir a tuer ,les psychopathes,violeurs reviennent aux instincts les plus primaires car ils ce rendent plus comptent de ce qu'ils font le plaisir de la récompense uniquement comme les animaux qu'ont dresses pour manger,peut de compassion...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: La culpabilité   Dim 27 Nov 2011 - 0:04

En fait là tu parles de culpabilité, mais pour des actes qui pourraient arriver, et non des actes qui sont deja survenus....

En général, la culpabilité survient aprés l'action, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.:: CàmisOle ::.




Masculin
Messages : 21135
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: La culpabilité   Dim 27 Nov 2011 - 2:38

Ben logiquement oui lol, puisque d'facon quand on culpabilise d'une pensée qu'on peut avoir eut a l'egard d'une personne ou d'une situation, il y a eut au préalable l'action de penser n'est-ce pas.

Apres ya culpabiliser d'une action, donc d'avoir commis un acte qui peut nous faire ressentir ce sentiment de culpablité.

J'ai pas encore matter les videos, j'le ferai demain et j'rentrerai dans l'vif du sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: La culpabilité   Dim 27 Nov 2011 - 2:42

Et comment est ce possible de faire une action et de la regretter ensuite? Pourquoi faire cette action...ou si elle est effectivement faite, pourquoi la regretter?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.:: CàmisOle ::.




Masculin
Messages : 21135
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: La culpabilité   Dim 27 Nov 2011 - 2:53

Ben tu penses pas forcément a tous les facteurs qui rentrent en compte dans le processus de cause a effet que vas entrainer ton acte.

Tu peux te dire que la conséquence sera celle-ci, et dans ta conviction que la chose se passera comme tu le penses tu deviens aveugle, occultant tous les facteurs qui peuvent changer la donne et donc les consequences, ce qui, inévitablement, te fait regretter ton acte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: La culpabilité   Dim 27 Nov 2011 - 3:02

C'est intéressant ce que tu dis, car à la fois tu décris l'avant situation en disant que la passage à l'acte serait dû à des non considérations, à des facteurs manquants........puis ensuite tu dis que c'est cela qui fait regretter....

Il suit tout bien de cela que la culpabilité, si elle est un sentiment humain au regard des faits à posterori, elle n'est pas légitime philosophiquement parlant, car au final s'il y a eu agissement, et d'aprés ce que tu décris comme étant le pourquoi de l'action, pourquoi regretter quelque chose qui s'est passé sans que l'auteur ait pu prendre connaissance de tous les facteurs, dont ceux qui auraient pu l'en dissuader?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.:: CàmisOle ::.




Masculin
Messages : 21135
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: La culpabilité   Dim 27 Nov 2011 - 3:22

Ben justement, c'est de là que vient la culpabilité à mon sens.

En fait selon moi, on ne regrette pas forcément les conséquences que notre acte a eut, mais surtout on culpabilise de se rendre compte qu'en ayant mieux considerer les choses et pris plus le temps de reflechir a tous les facteurs qui auraient pu nous amener a agir autrement, on aurait pu éviter les conséquences que notre décision a eut.

En plus littérallement, culpabiliser, ca veut bien dire " se sentir coupable ", et pas forcément coupable des conséquences que notre acte a eut, mais avant tout, on se sent fautif de réaliser qu'on aurait pu eviter les conséquences que notre agissement a engendrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: La culpabilité   Dim 27 Nov 2011 - 3:41

@.:: CàmisOle ::. a écrit:
Ben justement, c'est de là que vient la culpabilité à mon sens.

En fait selon moi, on ne regrette pas forcément les conséquences que notre acte a eut, mais surtout on culpabilise de se rendre compte qu'en ayant mieux considerer les choses et pris plus le temps de reflechir a tous les facteurs qui auraient pu nous amener a agir autrement, on aurait pu éviter les conséquences que notre décision a eut.

En plus littérallement, culpabiliser, ca veut bien dire " se sentir coupable ", et pas forcément coupable des conséquences que notre acte a eut, mais avant tout, on se sent fautif de réaliser qu'on aurait pu eviter les conséquences que notre agissement a engendrer.

Donc ce que tu dis c'est que, une fois l'acte commis, on ne regrette pas l'acte en lui même, enfin, le fait qu'il ait eu lieu, mais on culpabilise d'avoir été soi même victime des raisons qui ont amenés à cet acte, c'est à dire les facteurs manquants qui n'ont pas été pensés?

Mais peut on penser à tout? N'est il pas naturel de devoir faire des actions, en tenant compte de facteurs mais sans pouvoir tous les connaitre?

A quoi sert la culpabilité, si ce n'est à se morfondre sur ce qui est de toute manière irreversible? En effet, pour qu'il y ait culpabilité, il faut nécéssairement matière à culpabiliser, et cette matière c'est d'aprés toi, les choses auquelles on a pas pensé sur le coup, et qui aprés deviennent évident, mais trop tard....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.:: CàmisOle ::.




Masculin
Messages : 21135
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: La culpabilité   Dim 27 Nov 2011 - 4:03

Pour commencer j'ai bien dit qu'on ne regrette pas forcément les conséquences, mais avant tout ce qui nous y a amené. Donc on peut quand meme culpabiliser des causes que notre facon d'agir a engendrer.

Avant de continuer, j'tiens a préciser parce que je juge ca important de le dire, meme si ca demeure un debat neutre pour l'instant, que personnellement je n'ai jamais culpabilisé de ma vie. Tu vois, dans la culpabilité, il ya une part de regret inévitable, mais dans le fait de regretté, il n'ya pas nécéssairement de culpabilité, c'est totalement indépendant. J'ai juste fait cette précision pour situer un peu ou j'me situe dans tout ca meme si ca a pas grand interet pour toi lol.

Donc pour répondre a ta question, oui je pense qu'il est naturel d'agir sans pouvoir avoir toutes les clés en main, pour etre sur et certain qu'une chose va aboutir de la maniere dont on pense qu'elle va aboutir, pour la raison premiere qui est qu'on peut parfois se tromper sur nous-memes, et qu'a moins d'avoir fait une recherche sur soi plus qu'approfondie, il est difficile d'appréhander parfois ces propres réactions. Donc logiquement il est d'autant plus difficile d'imaginer les reactions et les agissement des autres personnes qui peuvent intervenir dans le processus de cause a effet qu'entraineront nos decisions.
S'ajoutent a ca de multiples facteurs (difficile a determinés puisque la on n'a pas de situation donnée) mais qui sont sans doute impossibles a imaginer.

Apres, comme beaucoup de chose en philosophie, je pense que dans un premier temps, a chaud juste apres la situation, on peut penser qu'il est normal de culpabiliser en se disant qu'on n'aurait pu eviter ca. Mais dans un deuxieme temps, tout bien reflechi je pense qu'il est aisé de se rendre a l'evidence en se disant qu'effectivement, meme avec toute la bonne volonté du monde, on ne serait pas parvenu a eviter ce qui etait inevitable, principalement pour les raisons que j'ai cité dans le paragraphes précédents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: La culpabilité   Dim 27 Nov 2011 - 4:13

@.:: CàmisOle ::. a écrit:
Pour commencer j'ai bien dit qu'on ne regrette pas forcément les conséquences, mais avant tout ce qui nous y a amené. Donc on peut quand meme culpabiliser des causes que notre facon d'agir a engendrer.

Avant de continuer, j'tiens a préciser parce que je juge ca important de le dire, meme si ca demeure un debat neutre pour l'instant, que personnellement je n'ai jamais culpabilisé de ma vie. Tu vois, dans la culpabilité, il ya une part de regret inévitable, mais dans le fait de regretté, il n'ya pas nécéssairement de culpabilité, c'est totalement indépendant. J'ai juste fait cette précision pour situer un peu ou j'me situe dans tout ca meme si ca a pas grand interet pour toi lol.

Donc pour répondre a ta question, oui je pense qu'il est naturel d'agir sans pouvoir avoir toutes les clés en main, pour etre sur et certain qu'une chose va aboutir de la maniere dont on pense qu'elle va aboutir, pour la raison premiere qui est qu'on peut parfois se tromper sur nous-memes, et qu'a moins d'avoir fait une recherche sur soi plus qu'approfondie, il est difficile d'appréhander parfois ces propres réactions. Donc logiquement il est d'autant plus difficile d'imaginer les reactions et les agissement des autres personnes qui peuvent intervenir dans le processus de cause a effet qu'entraineront nos decisions.
S'ajoutent a ca de multiples facteurs (difficile a determinés puisque la on n'a pas de situation donnée) mais qui sont sans doute impossibles a imaginer.

Apres, comme beaucoup de chose en philosophie, je pense que dans un premier temps, a chaud juste apres la situation, on peut penser qu'il est normal de culpabiliser en se disant qu'on n'aurait pu eviter ca. Mais dans un deuxieme temps, tout bien reflechi je pense qu'il est aisé de se rendre a l'evidence en se disant qu'effectivement, meme avec toute la bonne volonté du monde, on ne serait pas parvenu a eviter ce qui etait inevitable, principalement pour les raisons que j'ai cité dans le paragraphes précédents.

Donc, la seule chose qui reste aprés avoir commis l'acte, le drame, c'est le regret d'en être arrivé là?

Mais en même temps, si on accepte l'idée que de toute manière, vu qu'on juge ce qui s'est passé à posteriori, il est absurde d'avoir du regret, du remord, de la culpabilité, car d'une part, ce qui est advenu ne peut plus ne pas avoir été, et secondo, si on pense les causes qui ont amené à cela comme n'ayant pu être autrement, alors la finalité, comme tu l'as dit, était forcément inévitable..

Que reste t-il la dedans de la part de responsabilité des êtres?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.:: CàmisOle ::.




Masculin
Messages : 21135
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: La culpabilité   Dim 27 Nov 2011 - 4:31

Le drame de n'etre que des hommes incapables de considerer tout dans son ensemble sans qu'aucune faille n'existe

Ben ecoute ta question est complexe pour moi, tout c'que j'peux te dire c'est que souvent si on fait des erreurs, c'est de sa faute et de celle des autres. De sa faute car peut-etre que si on communiquait plus sans avoir peur que l'autre se braque face a nos questions, nos doutes, on n'eviterait peut-etre de prendre des decisions sans leur en parler. Peut-etre que ca nous eviterait de devoir imaginer ce que la persone en face pense peut-etre et pensera des consequences que notre agissement entrainera. Peut-etre qu'il faudrait simplement que les gens se connaissent mieux, soient plus vrais, plus spontanés. Qu'on revienne a des vraies valeurs, a des vraies relations de confiance qui eviteraient peut-etre de faire des erreurs qu'on aurait pu eviter (meme si toutes les erreurs ne sont pas evitables).

Ce qui m'interpelle en tout cas, c'est la phrase " on apprend de ces erreurs ", j'suis peut etre deconnecté de la realité mais j'ai l'impression que cette phrase est sorti d'un conte de fée. On apprend pas de ses erreurs c'est des conneries, parce que meme si on garde toujours une part de responsabilités dans les fautes qu'on commet, l'autre aussi en a une, et lui n'a peut-etre pas appris de ses erreurs et du coup, il te trompe et te fait plonger avec lui dans des consequences dont tu n'aurais peut-etre pas voulu au depart.

Meme en etant irréprochable de son coté (en admettant que c possible d'avoir une attitude irréprochable), on ne peut pas etre confronté dans sa vie qu'a des gens qui auront le meme fonctionnement que nous, et on ne peut pas se sentir coupable de ne pas etre comme l'autre, on ne peut pas regretter que les Hommes n'est pas un fonctionnement semblable puisqu'on ne peut rien y faire, on peut juste apprendre a composer avec nos propres erreur et en essayant au mieux d'apprehander les possibles erreurs des autres. Mais regretter et culpabiliser est inutile.

Je suis peut etre parti loin je sais pas, la fatigue guide mes doigts qui dansent une bal musette sur mon clavier lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jisko




Masculin
Messages : 5981
Groupe : Cherokee's Crew // Da Ezel Ground
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Re: La culpabilité   Dim 27 Nov 2011 - 11:35

Vaut-il mieux des remords, ou des regrets?

A méditer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/Jisko.33
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: La culpabilité   Dim 27 Nov 2011 - 15:13

@Jisko a écrit:
Vaut-il mieux des remords, ou des regrets?

A méditer.

Peut être aucun des deux ^^4

Dans les deux cas tu es affécté négativement.

Le remords fait certes intervenir la conscience, alors que le regret peut n'être qu'un sentiment de perte, mais dans les deux cas, ça affaibli l'être plutôt que de l'élever.......et peut être que si nous arrivions, nous les humains, à considérer que ce qui est ou ce qui qui fut ne peut pas ou ne pouvait pas être autrement, cela peut amoindrir notre regret ou notre remords.

Car au final, vivre avec du regret ou du remords, qu'est ce que ça apporte de positif?

Oui peut être que celui qui culpabilise d'avoir fait ceci ou cela, va entreprendre une action de réparation, parce qu'il en ressent le besoin pour lui même, c'est à dire pour alléger le poids de sa culpabilité, donc de sa souffrance, en ayant l'impression de rétabli un peu la balance......mais ça, on peut trés bien en avoir conscience sans être affécté dans le sens de la tristesse. Suffit de prendre acte de ce qu'on a fait, et de considérer à postériori que ce ne fut pas une bonne chose, donc d'entreprendre une action positive, du fait même d'avoir conscience d'avoir agit négativement. Mais nul besoin d'être affligé ou de se morphondre pendant des années, ça ne change rien au monde de se morphondre, au contraire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jisko




Masculin
Messages : 5981
Groupe : Cherokee's Crew // Da Ezel Ground
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Re: La culpabilité   Dim 27 Nov 2011 - 16:46

Personnellement, le regret apporte de l'expérience, le remord rien, car celui-ci est présent lorsqu'une action n'a pas été faite, tandis que le regret a permis de tenter quelque chose, et d'en voir les conséquences.

Pour l'action de réparation, ça peut être de se morfondre, justement, ou de faire l'action "contraire" de celle qui nous a fait avoir notre regret?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/Jisko.33
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: La culpabilité   Dim 27 Nov 2011 - 17:06

@Jisko a écrit:
Personnellement, le regret apporte de l'expérience, le remord rien, car celui-ci est présent lorsqu'une action n'a pas été faite, tandis que le regret a permis de tenter quelque chose, et d'en voir les conséquences.

Pour l'action de réparation, ça peut être de se morfondre, justement, ou de faire l'action "contraire" de celle qui nous a fait avoir notre regret?

Pour qu'on s'accorde sur le sens des mots ^^

Regret
Peine causée par l'absence de quelque chose ou de quelqu'un, ou de ne pas avoir fait quelque chose.

Remords
Malaise psychologique dû à la mauvaise conscience.

Jisko, en quoi le regret apporte de l'experience?







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jisko




Masculin
Messages : 5981
Groupe : Cherokee's Crew // Da Ezel Ground
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Re: La culpabilité   Dim 27 Nov 2011 - 17:45

Mais le regret, c'est aussi le fait de regretter qu'on ait fait telle ou telle action non? les phrases-types "je regrette de pas avoir fait mes devoirs" (lolilol) c'est l'action que l'on a pas fait en l’occurrence, elle apporte de l'expérience sur le fait qu'on va galérer vu que les devoirs n'ont pas été faits, et ainsi, la prochaine fois, on les fera, car on sait ce qui se passe si on ne les fait pas (d'où l'expérience).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/Jisko.33
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: La culpabilité   Dim 27 Nov 2011 - 18:08

@Jisko a écrit:
Mais le regret, c'est aussi le fait de regretter qu'on ait fait telle ou telle action non? les phrases-types "je regrette de pas avoir fait mes devoirs" (lolilol) c'est l'action que l'on a pas fait en l’occurrence, elle apporte de l'expérience sur le fait qu'on va galérer vu que les devoirs n'ont pas été faits, et ainsi, la prochaine fois, on les fera, car on sait ce qui se passe si on ne les fait pas (d'où l'expérience).

Je comprends ^^

Mais le regret s'accompagne d'une affection négative, comme la tristesse, ça peut même aller jusqu'à la culpabilité, ce qui se confond avec le remords finalement.

Par exemple dans ton exemple, le fait que tu n'aies pas fait tes devoirs, c'est un constat sur la réalité, en effet tes devois ne sont pas fait, mais ça peut aussi causé chez toi une culpabilité, celle de ne pas avoir fait ce que tu aurais du faire, donc de ne pas être obéissant, ou en tout cas, de ne pas être tel que l'école te le demande, etc.....

Pour l'experience, je suis d'accord, et on peut le dire autrement, on pourrait dire que de nos erreurs, on peut en tirer un avantage, celui de savoir ce qu'il en retourne lorqu'on ne fait pas ceci ou cela....mais faut il pour autant en ressentir un sentiment négatif, comme de la tristesse, comme de s'en vouloir à soi même, etc....?

Pourquoi avoir du regret pour une chose que l'on a pas fait, plutôt que de prendre acte de ce que l'on a pas fait, et d'en tirer une léçon eventuellement? Est ce que ça a un sens de regretter ce qui est advenu? De toute manière, c'est irreversible, en tout cas pour ce qui est de la notion de temps, en effet, on a jamais vu une tasse de café renversée et cassée se reconstituer telle qu'elle était avant la chute. Tu pourras toujours aller racheter une tasse ensuite, pour la remplacer, mais quoi qu'il arrive, l'évènement de la tasse restera ce qu'il fut inévitablement, et tu ne pourras jamais revenir dessus, ni à cet instant là. A quoi bon dès lors se lamenter sur ce qui fut, plutôt que d'être positif et de se servir de ce qui fut pour faire mieux ensuite?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jisko




Masculin
Messages : 5981
Groupe : Cherokee's Crew // Da Ezel Ground
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Re: La culpabilité   Dim 27 Nov 2011 - 19:18

@Shaolin a écrit:
@Jisko a écrit:
Mais le regret, c'est aussi le fait de regretter qu'on ait fait telle ou telle action non? les phrases-types "je regrette de pas avoir fait mes devoirs" (lolilol) c'est l'action que l'on a pas fait en l’occurrence, elle apporte de l'expérience sur le fait qu'on va galérer vu que les devoirs n'ont pas été faits, et ainsi, la prochaine fois, on les fera, car on sait ce qui se passe si on ne les fait pas (d'où l'expérience).

Je comprends ^^

Mais le regret s'accompagne d'une affection négative, comme la tristesse, ça peut même aller jusqu'à la culpabilité, ce qui se confond avec le remords finalement.

Par exemple dans ton exemple, le fait que tu n'aies pas fait tes devoirs, c'est un constat sur la réalité, en effet tes devois ne sont pas fait, mais ça peut aussi causé chez toi une culpabilité, celle de ne pas avoir fait ce que tu aurais du faire, donc de ne pas être obéissant, ou en tout cas, de ne pas être tel que l'école te le demande, etc.....

Pour l'experience, je suis d'accord, et on peut le dire autrement, on pourrait dire que de nos erreurs, on peut en tirer un avantage, celui de savoir ce qu'il en retourne lorqu'on ne fait pas ceci ou cela....mais faut il pour autant en ressentir un sentiment négatif, comme de la tristesse, comme de s'en vouloir à soi même, etc....?

Pourquoi avoir du regret pour une chose que l'on a pas fait, plutôt que de prendre acte de ce que l'on a pas fait, et d'en tirer une léçon eventuellement? Est ce que ça a un sens de regretter ce qui est advenu? De toute manière, c'est irreversible, en tout cas pour ce qui est de la notion de temps, en effet, on a jamais vu une tasse de café renversée et cassée se reconstituer telle qu'elle était avant la chute. Tu pourras toujours aller racheter une tasse ensuite, pour la remplacer, mais quoi qu'il arrive, l'évènement de la tasse restera ce qu'il fut inévitablement, et tu ne pourras jamais revenir dessus, ni à cet instant là. A quoi bon dès lors se lamenter sur ce qui fut, plutôt que d'être positif et de se servir de ce qui fut pour faire mieux ensuite?



On entre dans une vision plus générale de la vie, mais s'apitoyer, permet aussi de passer ce moment comme étant plus ou moins marquant, et ainsi, lorsque la prochaine fois, un évènement semblable (prenons pour exemple ton exemple issu de mon exemple: la tasse de café que l'on apporte à quelqu'un), on se remémorera ce passage pas très agréable (n'allons pas jusqu'à dire carrément horrible passage de la vie, qu'est de casser une tasse ), et on fera attention, afin d'éviter de re-casser cette tasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/Jisko.33
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: La culpabilité   Dim 27 Nov 2011 - 19:46

@Jisko a écrit:
@Shaolin a écrit:
@Jisko a écrit:
Mais le regret, c'est aussi le fait de regretter qu'on ait fait telle ou telle action non? les phrases-types "je regrette de pas avoir fait mes devoirs" (lolilol) c'est l'action que l'on a pas fait en l’occurrence, elle apporte de l'expérience sur le fait qu'on va galérer vu que les devoirs n'ont pas été faits, et ainsi, la prochaine fois, on les fera, car on sait ce qui se passe si on ne les fait pas (d'où l'expérience).

Je comprends ^^

Mais le regret s'accompagne d'une affection négative, comme la tristesse, ça peut même aller jusqu'à la culpabilité, ce qui se confond avec le remords finalement.

Par exemple dans ton exemple, le fait que tu n'aies pas fait tes devoirs, c'est un constat sur la réalité, en effet tes devois ne sont pas fait, mais ça peut aussi causé chez toi une culpabilité, celle de ne pas avoir fait ce que tu aurais du faire, donc de ne pas être obéissant, ou en tout cas, de ne pas être tel que l'école te le demande, etc.....

Pour l'experience, je suis d'accord, et on peut le dire autrement, on pourrait dire que de nos erreurs, on peut en tirer un avantage, celui de savoir ce qu'il en retourne lorqu'on ne fait pas ceci ou cela....mais faut il pour autant en ressentir un sentiment négatif, comme de la tristesse, comme de s'en vouloir à soi même, etc....?

Pourquoi avoir du regret pour une chose que l'on a pas fait, plutôt que de prendre acte de ce que l'on a pas fait, et d'en tirer une léçon eventuellement? Est ce que ça a un sens de regretter ce qui est advenu? De toute manière, c'est irreversible, en tout cas pour ce qui est de la notion de temps, en effet, on a jamais vu une tasse de café renversée et cassée se reconstituer telle qu'elle était avant la chute. Tu pourras toujours aller racheter une tasse ensuite, pour la remplacer, mais quoi qu'il arrive, l'évènement de la tasse restera ce qu'il fut inévitablement, et tu ne pourras jamais revenir dessus, ni à cet instant là. A quoi bon dès lors se lamenter sur ce qui fut, plutôt que d'être positif et de se servir de ce qui fut pour faire mieux ensuite?



On entre dans une vision plus générale de la vie, mais s'apitoyer, permet aussi de passer ce moment comme étant plus ou moins marquant, et ainsi, lorsque la prochaine fois, un évènement semblable (prenons pour exemple ton exemple issu de mon exemple: la tasse de café que l'on apporte à quelqu'un), on se remémorera ce passage pas très agréable (n'allons pas jusqu'à dire carrément horrible passage de la vie, qu'est de casser une tasse ), et on fera attention, afin d'éviter de re-casser cette tasse.

Ouai, est la question alors, c'est pourquoi vouloir absolument ne pas recasser cette tasse, ou en tout cas tout faire pour ne pas la recasser ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La culpabilité   Aujourd'hui à 0:13

Revenir en haut Aller en bas
 

La culpabilité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Comme il a dû souffrir !!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.: Rap Battle :. :: Discussions diverses :: Info & Réflexion :: Philosophie-