Hip-hop... Exposez votre art !
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La culpabilité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Halogène




Masculin
Messages : 10217
Age : 24
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: La culpabilité   Dim 27 Nov 2011 - 20:00

la culpabilité n'apparait pas sans raison , comme la tristesse ou la joie , personellement je pense que sa reste un sentiment qui ce rapproche de la honte ou d'une chose dont on assume pas ( je couche avec la copine de mon meilleur amis puis je culpabilise ) la par exemple il serais normale de culpabiliser mais ou et l'utilité de culpabiliser une fois le mal commis ?

peut-être de ne plus à l'avenir reproduire de t-elle action envers une personne à la quel on tient ?

de nous faire réfléchir sur nos action ? on pourrais même dire que le fait de culpabiliser nous différencie des bêtes ? et font de nous des hommes faible dont les tentation peuvent nous avoir et ensuite s'ensuit une culpabilité car au fond de nous , nous savons que ce que nous avons fait était mal ~

pour l'utilité de la culpabilité je ne pourrais pas vous donnez de réponse précise car chaque personne en tire quelque chose de différent ou l’interpréteras comme bon lui semble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: La culpabilité   Dim 27 Nov 2011 - 21:06

Sans doute que la culpabilité donne l'impression à l'être de s'émanciper pour une partie du négatif de l'acte commis, dans la mesure ou pour cet être, il lui parait mauvais ce qu'il a commis. Comme si finalement il se rachetait lui même de sa faute en prenant une part de souffrance (dans le mesure ou son sentiment de culpabilité est réel) dans la situation.

Les animeaux culpabilise aussi. J'avias un chien, et quand il faisait une bétise, genre casser quelque chose, il courrait sous la table ou il courrait se cacher et il faisait des yeux tout piteux......pour moi c'est de la culpabilité animale ça, il savait bien que ce qui c'était produit par sa faute n'était pas une bonne chose.

Pourquoi la culpabilité ferait réfléchir les gens sur leur action, alors que s'il culpabilise, c'est qu'ils savent bien au fond que ce qu'ils ont fait n'était pas à faire, sinon ils ne culpabiliseraient pas.... Est ce que de savoir les choses empêche les gens de faire? Qui ne sait pas qu'en tuant un mec, sa mère va être triste.....pourtant des braqueurs qui tuent il y en a.

Mais ne peut on pas aussi réfléchir sur la légitimité de la culpabilité? En effet, quelqu'un qui culpabilise, un autre pourrait venir lui dire qu'il n'a pas a culpabiliser, peut importe ce qu'il a fait...et au final, quelle légitimité a la culpabilité, si ce n'est d'être un sentiment relatif à la propre idée que nous nous faisons des choses.

Il y a des gens qui culpabilisent d'avoir renversé un enfant alors qu'ils étaient pourtant tout a fait en règle. Est ce que la culpabilité n'est pas superflue, dans la mesure ou de toute manière, elle intervient toujours aprés le drame nécéssairement, et qu'elle est relative à chacun....est ce que la culpabilité peut changer les choses advenues? Non.....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jisko




Masculin
Messages : 5981
Groupe : Cherokee's Crew // Da Ezel Ground
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Re: La culpabilité   Dim 27 Nov 2011 - 23:17

@Shaolin a écrit:
@Jisko a écrit:
@Shaolin a écrit:
@Jisko a écrit:
Mais le regret, c'est aussi le fait de regretter qu'on ait fait telle ou telle action non? les phrases-types "je regrette de pas avoir fait mes devoirs" (lolilol) c'est l'action que l'on a pas fait en l’occurrence, elle apporte de l'expérience sur le fait qu'on va galérer vu que les devoirs n'ont pas été faits, et ainsi, la prochaine fois, on les fera, car on sait ce qui se passe si on ne les fait pas (d'où l'expérience).

Je comprends ^^

Mais le regret s'accompagne d'une affection négative, comme la tristesse, ça peut même aller jusqu'à la culpabilité, ce qui se confond avec le remords finalement.

Par exemple dans ton exemple, le fait que tu n'aies pas fait tes devoirs, c'est un constat sur la réalité, en effet tes devois ne sont pas fait, mais ça peut aussi causé chez toi une culpabilité, celle de ne pas avoir fait ce que tu aurais du faire, donc de ne pas être obéissant, ou en tout cas, de ne pas être tel que l'école te le demande, etc.....

Pour l'experience, je suis d'accord, et on peut le dire autrement, on pourrait dire que de nos erreurs, on peut en tirer un avantage, celui de savoir ce qu'il en retourne lorqu'on ne fait pas ceci ou cela....mais faut il pour autant en ressentir un sentiment négatif, comme de la tristesse, comme de s'en vouloir à soi même, etc....?

Pourquoi avoir du regret pour une chose que l'on a pas fait, plutôt que de prendre acte de ce que l'on a pas fait, et d'en tirer une léçon eventuellement? Est ce que ça a un sens de regretter ce qui est advenu? De toute manière, c'est irreversible, en tout cas pour ce qui est de la notion de temps, en effet, on a jamais vu une tasse de café renversée et cassée se reconstituer telle qu'elle était avant la chute. Tu pourras toujours aller racheter une tasse ensuite, pour la remplacer, mais quoi qu'il arrive, l'évènement de la tasse restera ce qu'il fut inévitablement, et tu ne pourras jamais revenir dessus, ni à cet instant là. A quoi bon dès lors se lamenter sur ce qui fut, plutôt que d'être positif et de se servir de ce qui fut pour faire mieux ensuite?



On entre dans une vision plus générale de la vie, mais s'apitoyer, permet aussi de passer ce moment comme étant plus ou moins marquant, et ainsi, lorsque la prochaine fois, un évènement semblable (prenons pour exemple ton exemple issu de mon exemple: la tasse de café que l'on apporte à quelqu'un), on se remémorera ce passage pas très agréable (n'allons pas jusqu'à dire carrément horrible passage de la vie, qu'est de casser une tasse ), et on fera attention, afin d'éviter de re-casser cette tasse.

Ouai, est la question alors, c'est pourquoi vouloir absolument ne pas recasser cette tasse, ou en tout cas tout faire pour ne pas la recasser ^^

Ennui pratique (ramasser, laver, ne plus avoir cette tasse de disponible) -et pour les gros radins- ennui économique (je parle d'une tasse qu'on achète X6 en supermarché pour 5E)


La culpabilité, ça ne serait pas également l'état d'âme de prendre le sentiment de la personne/la chose, objet de cette culpabilisation? ça parait bizarre pour la tasse (ça serait plus pour la personne qui aurait du etre servie avec cette tasse, ou bien nous-même, mais une autre partie de nous alors...), mais ça se tient pour l'adultère avec le meilleur ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/Jisko.33
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: La culpabilité   Dim 27 Nov 2011 - 23:43

Tu penses que celui qui commet l'adultère, il ne sait pas avant que c'est négatif? Tu penses que c'est qu'aprés avoir fait ça qu'il en vient à prendre conscience que ce n'est pas bien, et que du coup la culpabilité l'atteint?

Ou est ce qu'il sait avant que ce n'est pas bien, il le fait quand même, et il culpabilise ensuite d'avoir fait ce qu'il savait être mal?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La culpabilité   Aujourd'hui à 2:08

Revenir en haut Aller en bas
 

La culpabilité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Comme il a dû souffrir !!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.: Rap Battle :. :: Discussions diverses :: Info & Réflexion :: Philosophie-