Hip-hop... Exposez votre art !
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Êtes vous prêt à mourir pour vos idées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Leinad


avatar

Masculin
Messages : 8504
Date d'inscription : 11/04/2008

MessageSujet: Re: Êtes vous prêt à mourir pour vos idées   Dim 19 Aoû 2018 - 16:17

Ça ressemble fortement à du René Guénon ça, je comprends le délire.

Comment t'es tu intéressé au soufisme ? Par quels influences s'il yen a , t'y es tu penché ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shotgun


avatar

Masculin
Messages : 5472
Age : 23
Date d'inscription : 26/12/2010

MessageSujet: Re: Êtes vous prêt à mourir pour vos idées   Dim 19 Aoû 2018 - 22:55

Guénon a en effet enseigné ça, mais, surtout, tous les grands maîtres spirituels l'ont aussi écrit: Ibn Arabi pour l'Islam, Shankara ou Ramana Maharshi pour l'Hindouisme, Maître Eckhart pour le Christianisme, Lao Tseu pour le Taoïsme, etc

Pas d'influences particulières, m'intéresser aux différentes Traditions métaphysiques m'a naturellement porté vers le Soufisme (comme vers toutes les autres formes Traditionnelles), d'autant que le Soufisme est particulièrement complet et foisonnant, même si à mon sens son vocabulaire technique est un des plus exigeants. Pourquoi cette question ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leinad


avatar

Masculin
Messages : 8504
Date d'inscription : 11/04/2008

MessageSujet: Re: Êtes vous prêt à mourir pour vos idées   Lun 20 Aoû 2018 - 2:41

Dacc, j'ignorais qu'il y avait différents grands maitres spirituels qui pensaient la même chose , c'est intéressant.

Pourquoi le soufisme ? Car je vois que beaucoup de personne qui pense cela (toutes les authentiques traditions sauvent l'âme) se dirige vers le soufisme , je me demandais seulement s'il y avait une tradition qui pouvait être «supérieure» à une autre , en l'occurence ici le soufisme ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shotgun


avatar

Masculin
Messages : 5472
Age : 23
Date d'inscription : 26/12/2010

MessageSujet: Re: Êtes vous prêt à mourir pour vos idées   Lun 20 Aoû 2018 - 10:19

C'est d'ailleurs pas étonnant qu'ils aient tous enseigné ça, car tous sont passés au-delà des formes extérieures (lieu de dualité, d'opposition, de séparation) pour retourner à la Source Unique (où toutes les oppositions s'harmonisent et disparaissent dans une synthèse supérieure); d'après le symbolisme du cercle, ils sont passés de la circonférence au Centre, et s'il existe une indéfinité de rayons pouvant mener au Centre (représentant l'indéfinité des voies spirituelles possibles), tous aboutissent au même "point" principiel où ces voies distinctes s'unissent et s'identifient

Ok je vois. Guénon considère que le Soufisme est, en tant que voie d'initiation, la spiritualité la plus adaptée aux occidentaux en tant qu'elle est comme un "pont", un "intermédiaire" entre l'occident et l'orient; l'Islam possède effectivement le caractère "religieux" et "exotérique" auquel l'occident est habitué, tout en enseignant une métaphysique pure et rigoureuse comme on peut en trouver chez les Hindous ou les Taoïstes en particulier; c'est peut-être pour cette raison que beaucoup se dirigent vers cette branche là. En tout cas non, aucune Tradition ne peut être supérieure à une autre, ce qui serait un non-sens à vrai dire, et même s'il est relativement légitime qu'un croyant considère sa religion comme la "meilleure" ou la "seule vraie" (en tant que toute spiritualité est un tout homogène, qui se suffit à lui-même en tant que "moyen de grâce" ou de "salvation", et qui fait donc office d'Absolu pour ceux à qui il s'adresse), d'un point de vue plus élevé, universel, cette prédominance est impossible puisque toutes proviennent d'un même Principe auquel elles s'identifient en leur Centre (en tout cas pour les doctrines orthodoxes)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leinad


avatar

Masculin
Messages : 8504
Date d'inscription : 11/04/2008

MessageSujet: Re: Êtes vous prêt à mourir pour vos idées   Mar 21 Aoû 2018 - 2:31

Dacc je comprends , il faut passer par le soufisme pour accéder aux autres fragments de vérités afin de tous les étudier et mieux tendre vers la Vérité qui est commune à toutes traditions.

Mais alors une question me trotte dans la tête. Si une tradition en contredit une autre dans son essence (par exemple , l'essence du Christianisme c'est de dire que Jesus est le fils de Dieu , or l'islam condamne fermement ceux qui attribue à Dieu un fils. Ils sont appelés«shirk» (associateurs) ,et iront en enfer éternellement .

Coran 9:5
«Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade. »

«Ce sont, certes, des mécréants ceux qui disent : «En vérité, Dieu c'est le Messie, fils de Marie.» Alors que le Messie a dit : «Ô enfants d'Israël, adorez Dieu, mon Seigneur et votre Seigneur». Quiconque associe à Dieu (d'autres divinités) Dieu lui interdit le Paradis; et son refuge sera le Feu. Et pour les injustes, pas de secoureurs !  » Sourat almaida , Verset 72

Alors dans ce cas , comment fait on ?
Ensuite , pour ce qui est des religions orientales comme l'hindouisme , comment peut on lier une doctrine qui prône la réincarnation après la mort , donc un deuxième passage sur terre , avec les religions occidentales et proche orientales qui expliquent qu'il n y a qu'un seul passage sur terre ? N'y vois tu pas là un sinistre paradoxe ,une contradiction claire , un parti à prendre ? Comment peux tu lier ces deux choses et dire qu'elles mènent au même point central ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shotgun


avatar

Masculin
Messages : 5472
Age : 23
Date d'inscription : 26/12/2010

MessageSujet: Re: Êtes vous prêt à mourir pour vos idées   Mar 21 Aoû 2018 - 9:59

Plusieurs choses (ça risque d'être un peu long pour le coup haha). En ce qui concerne l'Islam, ce qui est condamné, c'est le "christocentrisme" qui a parfois pu découler d'une mauvaise interprétation du Christianisme (adorer le Christ plutôt que Dieu); à aucun moment n'est refusée la nature "divine" du Christ, puisque le Soufisme développe de façon très claire la doctrine de l'"Homme Universel" ou "Homme Parfait" qui est celui qui, ayant franchi toutes les stations spirituelles, à atteint l'"Identité Suprême", c'est-à-dire l'Identification à l'Essence Divine et l'extinction totale du moi ("el-fânâ"). De plus, l'Islam développe aussi la nature céleste de son Prophète (ici Muhammad), cf. l'épisode coranique de la "Nuit de l'ascension" (le "Mi'raj") où celui-ci franchit les différent "cieux" (symbolisant les différents états spirituels) pour atteindre l'Identité Suprême; qui plus est, Muhammad est dans le Soufisme identifié au "Calame Divin" ou "Intellect Premier" (le "Buddhi" ou "Mahat" de la doctrine Hindoue, le "Logos" de la doctrine Chrétienne; c'est aussi le "principe" dont il est question dans le chapitre 8 du Livre des Proverbes de l'Ancien Testament) qui est le premier principe existencié par Dieu et qui est Son reflet direct dans la manifestation, le principe par lequel toute chose est à la fois crée et rattachée au Créateur. C'est, d'une certaine façon, la même chose que l'identification du Christ au "Verbe" Divin.

Donc, ce qui est refusé en Islam, c'est l'association d'entités égales à Dieu - dont la forme la plus courante est le polythéisme tel qu'il est généralement connu - et l'anthropomorphisme lié au "christocentrisme" (qui est ailleurs une chose contre laquelle le Christ lui-même met souvent en garde); à aucun moment n'est refusée le sens réel de la doctrine Chrétienne, à savoir la dimension céleste du Christ - le Soufisme considère d'ailleurs le Christ comme le "Sceau de la Sainteté", quand Muhammad est le "Sceau de la Prophétie". Schuon dit que le Fils de Dieu est Unique, pas dans le sens où il n'y a qu'un seul envoyé de Dieu, mais dans le sens où tout Ses envoyés, ayant atteint le plus haut degré d'identification, n'en forment à proprement parler, spirituellement, qu'un seul; Muhammad et le Christ sont tous deux des figures de l'Homme Universel.
A préciser, en passant, que les Soufis ont interprété ce passage concernant la "mise-à-mort des associateurs" comme la mise à mort des éléments qui, en nous, nous font croire à notre propre individualité et qui donc nous séparent de Dieu, en tant que l'individualité se pose d'une certaine façon comme une entité réelle et distincte de Dieu, c'est qui est la base du dualisme et une forme perverse de "polythéisme". Al-Hallaj a bien enseigné "celui qui dit "je crois en Allâh" lui associe un autre", à savoir l'individualité qui prononce ces termes; c'est là aussi le sens du passage coranique ou Moïse détruit les idoles des infidèles, l"idole" principale de tout homme étant son propre "moi". C'est là la distinction entre la "petite guerre sainte" (guerre extérieure, qui doit être purement défensive) et la "grande guerre sainte" (qui est la guerre contre les éléments infidèles de l'âme, et qui constitue le seul véritable "Jihad") établie par Muhammad lui-même.

Le refus par l'Islam de ce christocentrisme (refus partagé par le Christ lui-même) est en somme la même chose que le refus Islamique de la Trinité Chrétienne; à aucun moment n'est refusée l'idée que Dieu se "manifeste" sous différents aspects, de différentes façon (en tant que Père, en tant que Fils, en tant que Saint-Esprit) tout en étant Un dans son Essence. Ce refus serait contradictoire, puisque l'Islam dénombre 99 Noms Divins, qui sont les Attributs d'Allâh en toute chose et comme les "reflets multiples d'un miroir unique"; ce que l'Islam refuse, c'est l'illusion polythéiste qui attribue à Dieu une Nature irréductiblement trinitaire. Toutes ces "différences" entre Islam et Christianisme (dont Schuon a énormément parlé dans tous ses livres) n'en sont qu'au point de vue extérieur, exotérique, et relèvent finalement de la perspective propre à ces deux Traditions: le Christianisme met l'accent sur l'Immanence Divine (principalement via le "Verbe fait chair") quand l'Islam met l'accent sur la Transcendance (dont l'affirmation écrase toute autre dans le Coran), ce qui constitue une différence de point de vue extérieure - historiquement explicable - mais qui n'affecte en rien l'essence de ces deux doctrines (les deux comportant nécessairement ce double aspect Transcendance-Immanence).


Ensuite, en ce qui concerne l'Hindouisme, le Bouddhisme, le Taoïsme etc, aucune de ces doctrines n'enseignent la réincarnation; elles enseignent quelque chose de bien différent: la Transmigration. L'idée de la réincarnation, qu'à peu près tout le monde attribue aujourd'hui avec certitude aux doctrines orientales, est née d'une incompréhension de la doctrine transmigratoire (incompréhension contre laquelle le Bouddha lui-même mettait en garde).
Pour faire très simple, l'être, après sa mort, change d'état selon ce qu'il a été de son vivant (c'est là seul sens "méritoire" du "Karma" Hindou); tant que l'être demeure dans un état individuel, c'est-à-dire dans un état de "séparation" avec Dieu, il transmigre indéfiniment à chaque fin de son cycle d'existence: il demeure dans ce que le Bouddhisme appelle le "Samsâra", la "roue des choses". L'être ne revient pas sur terre, il transmigre dans d'autres cycles de manifestation (c'est-à-dire, pour simplifier, dans d'autre "univers" qui peuvent n'avoir rien de commun avec le nôtre). Seul l'être s'étant élevé au-delà de son individualité et s'étant identifié à Dieu (le "Moksha" Hindou, le "Nirvâna" Bouddhiste) sortira de ce cycle transmigratoire vertigineux pour retourner à la Source Unique, Immuable, Infinie et Eternelle; il sera passé de la "circonférence" au "centre".

Ce qui peut entraîner de mauvaises interprétations, c'est que ces doctrines prennent parfois pour symboles d'états transmigratoires des états d'existence terrestre (par exemple l'état végétal ou l'état animal). L'être qui deviendra après sa mort un végétal, ce n'est pas un être qui va se réincarner sur terre en tant qu'arbre; c'est l'être qui, ayant passé sa vie dans le que l'Hindouisme appelle le "Tamas" (état d'obscurité, d'ignorance, par opposition au "Sattva" ou état lumineux, connaissant) transmigrera vers un état de "non-connaissance", un état où la connaissance supérieure est impossible - état dont le monde végétal nous donne un aperçu sur terre, d'où ce symbolisme "végétal" (symbolisme qui est pris dans son aspect négatif, mais qui en comporte bien d'autres positifs comme celui du "Jardin céleste" des différentes traditions, soit dit en passant).

Ainsi, d'une part les doctrines explicitement transmigratoires enseignent comme les religions sémitiques qu'il n'y a qu'un seul passage sur terre (correspondant à un cycle d'existence parmi une indéfinité d'autres possibles), mais, parallèlement, les monothéismes sémitiques enseignent aussi cette transmigration, de façon ésotérique toutefois. En ce qui concerne la doctrine Chrétienne, cet aspect transparaît le plus clairement dans cette phrase de l'Evangile de Saint-Jean: "Nul n'est monté au ciel sinon celui qui est descendu du ciel, le Fils de l'Homme", ce qui signifie clairement que cette élévation à Dieu (qui représente le plus haut degré paradisiaque) n'est possible qu'à celui qui a accompli l'Identification Suprême. C'est là la sortie transmigratoire pour celui qui a atteint le Nirvâna. D'autres exemples pourraient facilement être trouvés; d'ailleurs, Origène, le père de l'exégèse Biblique et un des plus grands Père de l'Eglise, un des plus importants commentateurs de la Bible, enseignait explicitement la doctrine transmigratoire.
En ce qui concerne l'Islam, c'est encore plus visible, avec la hiérarchie paradisiaque établie par le Coran - le Paradis correspondant aux états supérieurs de l'être, dont tous dans leur "diversité" font encore partie de l'existence transmigratoire si ce n'est le degré Suprême, celui de l'Identification Immuable - ou la non-éternité de l'Enfer: le terme coranique renvoyant à l'Enfer n'est pas "Eternité" mais "Perpétuité", différence très importante existant aussi dans le Taoïsme ou l'Hindouisme; la Perpétuité, c'est la durée indéfinie, l'Eternité, c'est ce qui est atemporel, en-dehors du temps. Ne peut être Eternel que Dieu, et ce qui est privation, manque, éloignement, obscurité - à savoir l'Enfer - ne saurait être que temporaire; en somme, les êtres ne peuvent être éternellement bloqués dans leurs états inférieurs, puisque Dieu étant Infini, tout doit nécessairement "retourner" à Lui (ce qu'explique le "Pralaya" Hindou, où tout le cycle de manifestation, ayant atteint son aboutissement, retourne en Dieu - c'est là le "7ème Jour" Biblique, jour du "Repos" après le cycle de manifestation des "6 Jours"; ou ce qu'exprime cette phrase de l'Apocalypse: "Je suis l'Alpha et l'Oméga, le Premier et le Dernier, le Commencement et la Fin") et donc s'extraire de la périphérie pour accéder au centre.


Beaucoup de choses sont simplifiées, mais c'est déjà très long haha, désolé, mais je pouvais pas répondre de façon plus succincte à des question pareilles. J'espère que ça sera clair en tout cas, si t'as d'autres questions et que je suis en mesure d'y répondre, aucun souci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haris blow


avatar

Masculin
Messages : 4592
Groupe : l'athéologue de service
Date d'inscription : 24/08/2014

MessageSujet: Re: Êtes vous prêt à mourir pour vos idées   Ven 24 Aoû 2018 - 2:31

@Shotgun a écrit:
"L'attribution d'un esprit naïf à tous ceux qui nous ont précédés est le moyen le plus simple de se hausser soi-même, et elle est d'autant plus facile et séduisante qu'elle se fonde en partie sur des constatations exactes, bien que fragmentaire, et exploitées à fond - à l'aide de généralisation abusives et d'interprétation arbitraires - en fonction de l'évolutionnisme progressiste. [...]
Ceux qui reprochent à nos ancêtres d'avoir été sottement crédules oublient, d'abord qu'on peut également être sottement incrédule, et ensuite qu'en fait de crédulité, il n'y a rien de tel que les illusions dont vivent les soi-disant destructeurs d'illusion [...] Contre l'image d'Epinal d'un moyen-âge désespérément naïf et d'un XXème siècle éperdument intelligent, nous ferons valoir que l'histoire n'abolit pas la simplicité d'esprit, mais la déplace, et que la plus flagrante des naïvetés est de ne pas s'en apercevoir; aussi n'y a-t-il rien de plus simpliste que cette prétention de "repartir à zéro" sur tous les plans, ou cet autodéracinement systématique - et indiciblement insolent - qui caractérisent certaines tendances du monde contemporain. On aime attribuer, non seulement aux gens du moyen-âge, mais même aux générations immédiatement précédentes, toutes les duperies possibles et on aurait honte de leur ressembler; le XIXème siècle paraît presque aussi lointain que l'époque mérovingienne. Les opinions courantes prouvent qu'on se croit incomparablement plus "réaliste" que n'importe quel esprit d'un passé même récent; "notre temps" ou le "XXème siècle", ou l'"ère atomique" semble flotter comme un ilot déraciné, ou comme une monade fabuleusement "lucide" sur des millénaires d'infantilisme et d'étourderie. Le monde contemporain est comme un homme qui aurait honte d'avoir eu des parents et qui voudrait se créer lui-même, et recréer l'espace, le temps et toutes les lois physiques, ou qui voudrait tirer du néant un monde objectivement parfait et subjectivement confortable, et cela par une activité créatrice sans Dieu ou contre Dieu; le malheur,  c'est qu'en voulant créer un Être nouveau, on n'aboutit qu'à se détruire soi-même"

c'est qu'en tant qu'athé j'ais le regard de l'historien sur le magicien qui a construit pour vous le repère et pour moi l'illusion, a ma petite hauteur biensur. ceci ne signii en rien que l'illusion n'est pas de contenu. je le dis sans dédin pourquoi pas vivre dans un monde fantastique ? quel est l'importance du réel ?
si le fantastique s'accorde au réel au fond quel est le probléme ....le probléme c'est quand le fantastique dit que le réel est fantastique et lui le réel... ou plutot diabolique .
ce que je reproche c'est le manque de capacité d'abstraction des personne ayant ce phénoméne et sont poid dans les décision de l'homme...pas le poid de ça réflexion mais des ses comandement ...je refuse le dictate d'un de vos créateur ,on a déja assez de bordéle avec nos politique
ensuite:
- il serait bien stupide de vouloir repartir de zéro, quel caricature de bas étage pour un homme qui se pense bien élevé ...
- on ne récrit pas les loi physique c'est un non sens dans le sens qu'il employe  , les loi physique c'est le réel et nous ne fesons en réalité que les suposé , la science c'est la fonctionnalité, les loi physique c'est l'univers ou le tout.
ensuite oui quand on créer un etre nouveau ca détruit l'ancien , c'est le principe mais j'ais beau etre athé j'ais par la phillosophie ou d'autre support acces au savoir des ancien , en gros j'ais pas besoin de prier athéna pour en comprendre les enseignement , j'ais une capacité de projection .
en gros je vous reproche de croire savoir , car en matière de religion on prétend le réel en supposant dieu et la perception de l'homme enver lui (parceque c'est pas en dieu que vous croyez mais en l'image que vous vous en faite plus ou moins alimenté par d'habile ou de paranoïaque personnage, la science sait qu'elle ne sait pas en théory mais les scientifique l'oublie souvent.

mais un ryhte initiatique pourquoi pas .. mais pas la démarche dictatorial et élitiste casi raciste qui va avec

puis le moyenage t'inquiete que la repartition es richesse était endesous du rsa pour les pauvre, que toute l'admiration que tu peu avoir pour ses personne c'était pour des bourgeois ou des personnage imaginaire qui représentait une infime partit de la population ..une infime parti était instruite et sous le controle des autorité religieuse , c'était un apareille de controle de l'état, ca créer une autorité moral justifiant les roi.... c'est comme si vous valorisiez les bon conseil de votre esclavagiste en disant que ca vaux le coup parcequ'il connait bien le seul livre que vous ayez lu (et qu'il a bien voulu vous donné ou lu) ... moi je dis les conseil pourquoi pas , mais les chaines trés peu pour moi

et avant toute dérrive, je ne voix pas la science comme un dieu ,je l'utilise si elle est utile... elle n'est pas en concurence avec vous c'est vous qui l'etes parceque a force de dévoilé vos mensonge (religion) il faut bien la discrédité .

ps un bébé ne rentre pas dans le ventre de ca mére il évolu et créve ou créve, tout comme tes pensé au cour de ta vie  et c'est bien ca qui rend la vie et le chemin si unique.. le sens biologique ...du corps née l'esprit... et si tu le croispas éssaye de faire un bébé par l'esprit ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shotgun


avatar

Masculin
Messages : 5472
Age : 23
Date d'inscription : 26/12/2010

MessageSujet: Re: Êtes vous prêt à mourir pour vos idées   Ven 24 Aoû 2018 - 9:46

On ne parle décidemment pas de la même chose. Je ne ferais plus l'erreur de discuter de ces sujets là avec toi. Passe une bonne journée et bonne continuation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haris blow


avatar

Masculin
Messages : 4592
Groupe : l'athéologue de service
Date d'inscription : 24/08/2014

MessageSujet: Re: Êtes vous prêt à mourir pour vos idées   Ven 24 Aoû 2018 - 15:42

C'est bien ce qui me semblait , un déficite de capacité d'abstraction des conseil que tu as cité . ce texte est une critique du monde moderne qui utilise des trait grossier... les hommes du monde moderne et meme les athée considère le savoir des ancien et ne parte pas de zéro mais de la ou parte les ancien  tel une évolution , on ne redessine pas l'univer on redessine le passé qu'on juge inadéquate dans un contexte temporel.
ce texte s'arrete sur le jugment des dit moderne sur la crédulité des ancien, les accusant de généralisation en fesant une généralisation sur les moderne encore plus grossiére . oui certain sous estime les anciens et surestime leur crédulité ... mais serait il possible que se soit pas le cas de tout les moderne ? et serais possible que les nostalgique les encens plus que de raison ?...  les anciens était il arrivé au sommet ? ou le sommet est par essence ingagnable et donc leur vision perfectible, voir défois fausse de a à z ?

ou est ce que parceque c'est ton opinion il n'y a d'autre alternative que de validé cette pensé dans ca globalité et sans nuance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shotgun


avatar

Masculin
Messages : 5472
Age : 23
Date d'inscription : 26/12/2010

MessageSujet: Re: Êtes vous prêt à mourir pour vos idées   Ven 24 Aoû 2018 - 16:54

C'est pas la première fois que je te réponds par une citation et que tu t'avères incapable de la comprendre correctement; je pense sans vouloir t'offenser que tu as des problèmes de compréhension de texte (sans doute par esprit de contradiction aveuglant plus que par lacunes intellectuelles). Relis l'extrait posté, relis ensuite tes réponses, et si tu ne comprends pas en quoi celles-ci sont totalement à côté - en plus de caricaturer à l'extrême, ce que tu reproches pourtant au texte - alors ça nous fera une bonne raison à tous les deux d'arrêter l'échange le plus vite possible; on a sûrement mieux à faire toi et moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haris blow


avatar

Masculin
Messages : 4592
Groupe : l'athéologue de service
Date d'inscription : 24/08/2014

MessageSujet: Re: Êtes vous prêt à mourir pour vos idées   Sam 25 Aoû 2018 - 1:27

ouai laisse tombé mais jet un coup d'eoil a ça , ça devrait te plaire .( te fis pas au titre) tu y apprendras ce qu'est le cataphatisme si tu l'ignore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shotgun


avatar

Masculin
Messages : 5472
Age : 23
Date d'inscription : 26/12/2010

MessageSujet: Re: Êtes vous prêt à mourir pour vos idées   Sam 25 Aoû 2018 - 2:54

Pas spécialement attiré par ce genre de pensée, c'est de l'épistémologie classique d'héritage occidental; pas inintéressant bien sûr, à son niveau, même si je trouve très simpliste ce fameux couple conceptuel rationnel - pré-rationnel (rappelant le couple logique - pré-logique, aussi très grossier) qui fait preuve d'une grande ignorance des modes fondamentaux de la pensée traditionnelle. C'est pas parce qu'il y a une critique du "moderne" que j'apprécie particulièrement hahaha, je précise quand même au cas où

Je connaissais pour le coup la théologie cataphatique, comme la théologie apophatique, qui sont à vrai dire des noms plutôt barbares pour évoquer les 2 faces d'une même pièce qu'on retrouvent nécessairement dans toute métaphysique complète (qui envisage Dieu à la fois sous son aspect "Personnel" que sous son aspect "Absolu")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haris blow


avatar

Masculin
Messages : 4592
Groupe : l'athéologue de service
Date d'inscription : 24/08/2014

MessageSujet: Re: Êtes vous prêt à mourir pour vos idées   Sam 25 Aoû 2018 - 11:12

;) je prend sur moi exagère pas non plus , la vidéo c'est un travil d'hypnomachi une sorte de zététique plus profonde dont le couple est un triplé rationel /prérationel et profond qui s'interresse au conditionement de la pensé mais qui n'intègre pas dieu comme une vérité mais un conditionement chose qu'il est meme si dieu est .
et quand je parle de cataphatique , je parle de la lecture du monde a travers dieu et de la difficulté de ceux dont la pensé est structuré ainsi de faire abstraction de dieu pour ça lecture (sachant qu'on peu me reproché de la meme facon de ne pas me projeté réellement dans un esprit de croyant )
si je viens parlé ici quand je suis serieux , c'est surtout pour trouvé un pont entre ces deux monde et c'est pas tache facile , pour moi nous sommes créateur du sens et dieu est un sens plutot figé mais pas forcément inéfficace mais trop absolu et avec des lecture diverse qui créer des sission chez l'homme autan entre croyant qu'envers les athé . moi ce qui m'intéresse c'est l'homme et dieu est un a coté .
partit de la toute vos interétation de la méta et meme d'un grand auteur me semble etre du prosélithisme et si tu te projette dans ma position tu vérra que s'en ait pour moi, mais pourra tu le voir comme autre chose qu'une érreur ..
pourrais tu juste toi ou un autre (pour ma culture personel) me dire ce qu'est dieu pour toi ?


Dernière édition par Haris blow le Sam 25 Aoû 2018 - 11:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haris blow


avatar

Masculin
Messages : 4592
Groupe : l'athéologue de service
Date d'inscription : 24/08/2014

MessageSujet: Re: Êtes vous prêt à mourir pour vos idées   Sam 25 Aoû 2018 - 11:25

et n'oublis pas toi qui aimes les citation " on a toujours besoin d'un plus petit que soit" ^^











je suis le plus étrange des étranger, je sors trop des rang et je vais pas me ranger meme si dérange .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shotgun


avatar

Masculin
Messages : 5472
Age : 23
Date d'inscription : 26/12/2010

MessageSujet: Re: Êtes vous prêt à mourir pour vos idées   Sam 25 Aoû 2018 - 13:06

Je n'ai pas de conception personnelle de Dieu, celle des doctrines traditionnelles - dont l'Hindouisme est la forme la plus explicite - me satisfait totalement et me semble métaphysiquement irréprochable à plusieurs niveaux, autant pour des raisons "personnelles" (ayant confirmé ce dont j'étais déjà certain avant même de connaître ces doctrines) que pour des raisons purement intellectuelles; je précise qu'il n'est pas ici question de "foi", de "croyance" ou de tendances plus ou moins sentimentales de ce genre là. J'ai pas vraiment envie d'écrire un pavé haha, vraiment désolé, celui que j'ai fait pour Leinad m'a largement suffit, d'autant plus que sur ces sujets là le plus essentiel est toujours l'inexprimable; je te renvoie du coup aux œuvres de Guénon, Coomaraswamy etc qui expliquent de façon très claires toutes ces choses là. Au pire on peut toujours discuter en mp si tu veux, même si, comme dit plus haut, je suis pas sûr qu'on aboutisse à quoi que ce soit toi comme moi; ça me dérange toujours un peu de parler de ce genre de sujet en "public", surtout quand ça implique d'écrire des posts à rallonge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haris blow


avatar

Masculin
Messages : 4592
Groupe : l'athéologue de service
Date d'inscription : 24/08/2014

MessageSujet: Re: Êtes vous prêt à mourir pour vos idées   Sam 25 Aoû 2018 - 13:30

ok ca me parait clair ^^ si j'ais bien compris tu ne conceptualise pas dieu plus ou moins par peur de mauvaise interprétation réductrice je suppose et c'est une sorte de cheminement intellectuel ultime qui te le confirme , pas une simple intuition meme si il y a une raisonance avec ton propre vécu qui a trouvé éco dans l'hindouisme .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haris blow


avatar

Masculin
Messages : 4592
Groupe : l'athéologue de service
Date d'inscription : 24/08/2014

MessageSujet: Re: Êtes vous prêt à mourir pour vos idées   Sam 25 Aoû 2018 - 13:38

la par exemple le gars de la vidéo parlerait de mimétisme pour l'hindouisme comme si un guide pouvait restreindre ce que tu es (son but serait que tu le conscientise)

il y aura toujours un vide entre l'individualisme et l'universel que différent sistem de pensé cherchent a comblé par la politique ou la religion ou la raison extrareligieuse. et s’effacé pour n’être qu'universel c'est pour moi se mentir a sois meme ,  c'est quitté le corps, le terrestre pour etre le tout et par pure honeteté je trouve ca alliégnant
je trouve qu'il faut bien peu avoir foi en l'homme pour devoir le parqué sur des chemin  de pensé sécuritaire et c'est sur que sans confiance on aboutit casiment obligatoirement a l'echec
en gros je prefère la foi en l'homme que la foi en dieu


Dernière édition par Haris blow le Sam 25 Aoû 2018 - 14:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shotgun


avatar

Masculin
Messages : 5472
Age : 23
Date d'inscription : 26/12/2010

MessageSujet: Re: Êtes vous prêt à mourir pour vos idées   Sam 25 Aoû 2018 - 14:06

D'une certaine façon, même si j'ai aucun problème avec la "conceptualisation" (que les hindous appellent plus justement la "Discrimination", que les musulmans appellent le "Discernement"), sinon je ne pourrais pas m'intéresser aux métaphysiques anciennes qui, elles, conceptualisent énormément et ne laissent absolument rien au "hasard" ou à la "croyance"; seulement, l'ensemble de principes qu'exposent ces doctrines doivent être "vécus" et pas simplement compris théoriquement - cette compréhension théorique étant, toutefois, d'une importance capitale. C'est ce "vécu" là, cette identification entre l'"être" et le "connaître" qui est proprement inexprimable, le fini (les mots) ne pouvant comme de juste contenir l'Infini; c'est en somme la distinction entre la "réalisation virtuelle" et la "réalisation effective". Il n'y a pas d'opposition factice entre le fait de "conceptualiser" Dieu par l'enseignement traditionnel (à travers des dizaines de principes hiérarchiquement ordonnés) et le fait d'avoir une expérience "personnelle" de la spiritualité, contrairement à ce qu'on peut souvent entendre sur ces sujets là; à préciser pour finir que l'"Intuition" est le mode fondamental de connaissance spirituelle, mais qu'il ne faut surtout pas la confondre avec ce qu'on entend en occident par ce même mot (qui devient quasiment synonyme d'instinct, alors que l'instinct est justement l'exact opposé, le reflet inverse de l'Intuition intellectuelle)

Mais, encore une fois, tu n'as pas du tout les bases pour comprendre les spiritualités anciennes et leur perspective puisque tu les envisage seulement d'un point de vue occidental moderne (de l'extérieur, via l'épistémologie, l'histoire, la sociologie, l'exotérisme etc); je dis vraiment pas ça pour te descendre ou ce genre de choses, je sais d'expérience que cette perspective est très compliquée à assimiler puisqu'elle implique, à plusieurs niveaux, un vrai "retournement de cerveau" si je peux m'exprimer comme ça, mais elle est proprement indispensable et tu ne pourras jamais rien dire de pertinent sur ce sujet là tant que tu n'auras pas compris combien les modes fondamentaux de la pensée moderne sont inadaptés pour comprendre ces doctrines là. L'"Introduction générale à l'étude des doctrines hindoues" de tu-sais-qui est l'œuvre parfaite pour acquérir le paradigme minimum, à toi de voir si tu veux te pencher dessus ou non, simple conseil (de bonne foi, vraiment). Maintenant, si on peut mettre fin à l'échange je t'en remercierai, j'aime pas laisser quelqu'un sans réponse du coup je me sens obligé à chaque fois de répondre à tes posts, mais ça nous mènera à rien tant que tu n'auras pas la perspective nécessaire pour appréhender ce sujet (sachant que, de mon côté, je vois exactement quel est ta perspective puisque ce fut à peu de choses près la mienne pendant plusieurs années, et que j'y suis régulièrement confronté à travers mes études de philosophie)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haris blow


avatar

Masculin
Messages : 4592
Groupe : l'athéologue de service
Date d'inscription : 24/08/2014

MessageSujet: Re: Êtes vous prêt à mourir pour vos idées   Sam 25 Aoû 2018 - 14:23

c'est que moi je voulais des réponse^^ mais rien a ajouté merci pour ta réponse limpide ..j'aurais pu mais je vais te laissé tranquil si ca te coute tant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shotgun


avatar

Masculin
Messages : 5472
Age : 23
Date d'inscription : 26/12/2010

MessageSujet: Re: Êtes vous prêt à mourir pour vos idées   Sam 25 Aoû 2018 - 14:31

Merci à toi. Porte-toi bien !


Dernière édition par Shotgun le Dim 26 Aoû 2018 - 9:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Êtes vous prêt à mourir pour vos idées   

Revenir en haut Aller en bas
 

Êtes vous prêt à mourir pour vos idées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» Qu'avez-vous mangé aux réveillons ? (pour ceux qui les ont fêté bien sûr...)
» Et si vous n'aviez que 10mn pour vous maquiller...
» Qu'achetez-vous systématiquement?
» réunion "parler pour..." le jeudi 13 décembre à Veyrins
» Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.: Rap Battle :. :: Discussions diverses :: Chin tiki-