Hip-hop... Exposez votre art !
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les Chemins de l'Aller

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shotgun


avatar

Masculin
Messages : 5403
Age : 22
Date d'inscription : 26/12/2010

MessageSujet: Les Chemins de l'Aller   Ven 22 Sep 2017 - 20:59

L’Éternel est en Créateur comme une flamme luit,
pouvant sucer d'elle mille autres feux sans en être amenuie.
Il est à l'eau pareil, qui tresse de deux gouttes une seule,
qui fait fondues en l'Océan constricteur les Dix Mille lames de pluie.

____- Ô, Glorieux couple élémentaire aux nuitées dialectiques,
brillant l'Unique en son double aspect Dispensateur et Condensateur !

Il est vrai qu'en ces soirs soufflés, au charbon braisé d'étoiles,
semblent égrainées les blanches clartés que le jour aimé déploient ;
ainsi sont croissants Ambre et Or d'Aubes à naître
en l'expir Nyxique dont la chute cyclique entière est proie.

____- Sœur des Possibles enflés non dégrossis par les naissances
est la Causalité, mère que l'accouchement met enceinte !

Et le ciel d'horizon, aux volutes en saillies affleurées,
lacé au galbe marin comme un mari apeuré,
offre d'effleurer à l'Homme mort à l'homme
le Dôme du Royaume sans cour quasi-achevé.

____- Ô, Tout est nature naturée et Nature Naturante,
comme notre présent continu est Éternel Présent réfracté !

Lorsque, flanquant les flots essoufflés aux courtes foulées
se tendent les troncs figés, mouvants, aux croupes roulées,
semblent chuchotés aux vues, dans leur Valse atemporelle,
l'Axe et le Serpent, dont les fils époux font les jours noués.



- Univers pulmonaire, lettre et Esprit d'un conte étrange !
Partition injouée, quand bien même ses sons s'épanchent !...
Courbe dromadaire, pieux reflet des mères-dunes ;
Arbre dont les racines les plus profondes sont les branches.

Ainsi étant____ Lever prière aux autels du Soupiré,
grossier métallurge d'idoles aux rigueurs courtisées;
nuit à chevelure déliée, lise des diables mouvants
où l'on s'estime lavé d'enfer à poigne d'oubli oubliés... !

Ou bien____ Se faire coupe que l'on porte aux lèvres,
en joie de mortes colères, dévoiler l'Orbe Solaire de Sa robe polaire.
Trouvant l’éternel Présent entre hier matin et demain soir,
filer la suture d'Osiris et réunir le Corps-Modèle !...



Moi
Reflet en plaie de reflété, aquarelle à rebours,
désirant encore et encorde au cou, jusqu'à la mort au Père,
comme un hiver de lame gèlerait à son propre froid.
Comprend-elle, saison blanche au deuil, que le Souffle fait grâce au vent ;
ou que tout Voyageur a à découvrir deux pays ?
Que personne ne creuse la Croûte Céleste qui à soi ne périt,
et qu'on s'éteint comme on chasse un mirage : en s'approchant ?
Que tout soleil dispensé quête vers l'Aube-Soir,
qu'en cette mère Science des Lettres, le sujet s'accorde au Verbe,
et qu'en l'Esprit, les Chemins de l'Aller sont ceux du Retour ?



Un temps (atemporel jadis !)____ l'Univers m'a parlé____ d'un ton surpris d'être adapté

« Ordre – L'Art n'est pas fils mais père
comme le sens de toute pensée précède sa mise à mot
Cosmos – Ne se célèbre pas lui-même lorsqu'il prononce son propre nom
Éléments – Archétypaux ; eau : puissance de Vie, puissance de Mort
tenue debout à Sortie et Entrée du fort d’Éternité
ô, tout sait qu'en l'Infini, la Sortie précède l'Entrée
Vie – Le temps naît quand le temps meurt de vieillesse
YHWH -
Vérité – Une déesse n'a pas de corps
Divine Création – Hémorragie interne
Divin Créateur – Anonyme ; quelques signes mais pas de signature »

Mais rien n’attelle____ ma nuit dépecée sombre____ les mâchoires crénelées d'ombre

Soyons dégagés de l'homme qui, fuyant ses faiblesses vers le bas,
est, par haine de ce qu'il fut, ami de son être-là.
Car déprécier la femme qu'on aimait pour gonfler celle qu'on aime,
c'est déjà réduire celle qu'on aime au profit de celle qu'on aimera ;
mais, contemplant l'Immanent, Ses tableaux saints ceints d'anodin,
léger du plomb mondain, exil Pavlovien loin du fardeau vain,
n'ai-je pas la traîtresse impression d'être traître à mon devoir d'homme ?
D'avancer Marque aux mains ?
Ah ! Vraiment, il est mieux donné de mourir au mal qu'au bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.:: CàmisOle ::.


avatar

Masculin
Messages : 22163
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: Les Chemins de l'Aller   Sam 23 Sep 2017 - 6:28

C'est vraiment beau mais je suis pas sûr d'avoir saisi toutes les subtilités du texte; par exemple, les Dix Mille dont tu parles au départ me rappellent les " dix mille êtres " qui symbolisent la manifestation - associés à la pluie en plus, ce qui fait penser au passage du non-manifesté au manifesté d'une certaine manière - mais je me trompe peut-être.

Ces passages sont vraiment excellents :
Spoiler:
 

(Il y en a d'autres évidemment mais je vais pas mettre tout le texte non plus hahaha)

Le vocabulaire est très bien choisi, c'est vraiment très riche d'images (oserais-je dire de symboles !) et bien construit. Franchement t'as passé un cap textuellement, c'est très inspirant (et peut-être très inspiré également ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shotgun


avatar

Masculin
Messages : 5403
Age : 22
Date d'inscription : 26/12/2010

MessageSujet: Re: Les Chemins de l'Aller   Sam 23 Sep 2017 - 11:07

Merci à toi, content que ça t'ait plu; effectivement les Dix Mille font référence à ça, bien vu, j'étais pas sûr que ce soit très clair (d'où les majuscules et l'italique) !
Je pense essayer de le continuer un jour pour en faire quelque chose de bien plus long et complet, mais pour le moment j'ai tout épuisé haha, advienne que pourra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halogène


avatar

Masculin
Messages : 10495
Age : 25
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: Les Chemins de l'Aller   Ven 6 Oct 2017 - 10:31

ou que tout voyageur a a decouvrir deux pays..

je dois le relire interessant,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Shotgun


avatar

Masculin
Messages : 5403
Age : 22
Date d'inscription : 26/12/2010

MessageSujet: Re: Les Chemins de l'Aller   Sam 14 Oct 2017 - 18:55

Merci pour ton passage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Chemins de l'Aller   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les Chemins de l'Aller

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Elle pleure tous les matins pour aller chez l'ass mat...
» Les laisser aller seuls à école, boulangerie, etc...
» La préparation à l'accouchement, les bonnes raisons d'y aller
» aller au bout de ses forces...
» priere du matin (pour ceux qui travail mais qui on pas envie d'aller travailler )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.: Rap Battle :. :: Exposition :: Vos textes :: Poèmes / Poésie-