Hip-hop... Exposez votre art !
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Decryptage] La une du magazine the economist "world in 2017"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
N.B


avatar

Masculin
Messages : 4899
Age : 24
Groupe : « L'homme moderne, au lieu de chercher à s'elever à la vérité, prétend la faire descendre à son niveau. »
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: [Decryptage] La une du magazine the economist "world in 2017"   Jeu 22 Déc 2016 - 12:50

Haha je l'ai fini perso la je passe du temps sur le mode online :p tu galère ou ? C'est vrai que c'est un jeu exigeant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leinad


avatar

Masculin
Messages : 8435
Date d'inscription : 11/04/2008

MessageSujet: Re: [Decryptage] La une du magazine the economist "world in 2017"   Jeu 29 Déc 2016 - 19:40

@Shotgun a écrit:
En espérant que ça te fera sortir d'un certains nombres de lieux communs, même si je n'y crois pas trop


Spoiler:
 

Et tu fais bien.

Une seule religion une seule doctrine ... Car un seul Dieu . si trois religions avaient été exact , leur doctrines auraient été les memes .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shotgun


avatar

Masculin
Messages : 5387
Age : 22
Date d'inscription : 26/12/2010

MessageSujet: Re: [Decryptage] La une du magazine the economist "world in 2017"   Jeu 29 Déc 2016 - 19:45

Tu n'as vraisemblablement pas compris le texte. J'aurais essayé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leinad


avatar

Masculin
Messages : 8435
Date d'inscription : 11/04/2008

MessageSujet: Re: [Decryptage] La une du magazine the economist "world in 2017"   Ven 30 Déc 2016 - 6:58

@Shotgun a écrit:
Tu n'as vraisemblablement pas compris le texte. J'aurais essayé

En quoi ? J'ai très bien compris le texte , mais contrairement à toi je ne le prends pas pour vrai , pour la simple et bonne raison que Dieu n'a pas voulu rester dans une dimension inaccessible pour sa créature homme vu qu'il s'est fait homme lui-même . dès lors , dieu s'est rendu accessible pour tous les habitants de la Terre et sa doctrine est la même de l'Inde au Pérou . Mais merci d'avoir essayé .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haris blow
Maître RBien
Maître RBien
avatar

Masculin
Messages : 4489
Groupe : l'athéologue de service
Date d'inscription : 24/08/2014

MessageSujet: Re: [Decryptage] La une du magazine the economist "world in 2017"   Ven 30 Déc 2016 - 9:41

La Tour

Destruction · Changement radical · Perte et la ruine · Nouveau départ · Événements imprévus

c'est assezclair il dise une catastrophe , un jugement surle monde la mort de l'hermite (tradition)et l'arrivé du magicien (évolution) argent et spiritualitéau top ...en meme temps un bouquin d'économie si il dit pas cette anné grosse année lol (il vendra pas)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shotgun


avatar

Masculin
Messages : 5387
Age : 22
Date d'inscription : 26/12/2010

MessageSujet: Re: [Decryptage] La une du magazine the economist "world in 2017"   Ven 30 Déc 2016 - 9:56

@Leinad a écrit:
@Shotgun a écrit:
Tu n'as vraisemblablement pas compris le texte. J'aurais essayé

En quoi ? J'ai très bien compris le texte , mais contrairement à toi je ne le prends pas pour vrai , pour la simple et bonne raison que Dieu n'a pas voulu rester dans une dimension inaccessible pour sa créature homme vu qu'il s'est fait homme lui-même . dès lors , dieu s'est rendu accessible pour tous les habitants de la Terre et sa doctrine est la même de l'Inde au Pérou . Mais merci d'avoir essayé .

Je ne le prend absolument pas pour vrai. En revanche c'est une interprétation extrêmement abusive du Christianisme que tu fais là, l'incarnation divine ajoutant au contraire au mystère de Dieu puisqu'il ajoute encore au leitmotiv Biblique qu'est le paradoxe: péché et rédemption (et par extension: faute et pardon), esprit et matière, au-delà et ici même, l'incarnation (carne: chair) Divine (Dieu: esprit), mort et résurrection, dette et récompense,... Le paradoxe étant le ressort principal du texte Biblique (voir Kierkegaard sur le sujet, un des plus grand penseur Chrétien, t'inquiètes il est de ton côté) et le message implicite de Dieu aux hommes qu'il leur restera à jamais inaccessible dans son unité et sa multiplicité - Jésus lui-même dit qu'il est "le paradoxe". Le Christianisme s'exprime sur le mode de la foi, il est "un scandale" (ce ne sont pas mes mots) pour la raison puisqu'il est paradoxal, message implicite du caractère supra-rationnel de Dieu - la notion de scandale est d'ailleurs extrêmement importante dans la Bible. Les philosophies Asiatiques aussi utilisent le paradoxe apparent pour montrer à l'homme ses propres limites logiques
Comme quoi, le Christianisme lui-même nous indique que notre connaissance de Dieu restera symbolique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leinad


avatar

Masculin
Messages : 8435
Date d'inscription : 11/04/2008

MessageSujet: Re: [Decryptage] La une du magazine the economist "world in 2017"   Dim 1 Jan 2017 - 16:52

@Shotgun a écrit:
@Leinad a écrit:
@Shotgun a écrit:
Tu n'as vraisemblablement pas compris le texte. J'aurais essayé

En quoi ? J'ai très bien compris le texte , mais contrairement à toi je ne le prends pas pour vrai , pour la simple et bonne raison que Dieu n'a pas voulu rester dans une dimension inaccessible pour sa créature homme vu qu'il s'est fait homme lui-même . dès lors , dieu s'est rendu accessible pour tous les habitants de la Terre et sa doctrine est la même de l'Inde au Pérou . Mais merci d'avoir essayé .

Je ne le prend absolument pas pour vrai. En revanche c'est une interprétation extrêmement abusive du Christianisme que tu fais là, l'incarnation divine ajoutant au contraire au mystère de Dieu puisqu'il ajoute encore au leitmotiv Biblique qu'est le paradoxe: péché et rédemption (et par extension: faute et pardon), esprit et matière, au-delà et ici même, l'incarnation (carne: chair) Divine (Dieu: esprit), mort et résurrection, dette et récompense,... Le paradoxe étant le ressort principal du texte Biblique (voir Kierkegaard sur le sujet, un des plus grand penseur Chrétien, t'inquiètes il est de ton côté) et le message implicite de Dieu aux hommes qu'il leur restera à jamais inaccessible dans son unité et sa multiplicité - Jésus lui-même dit qu'il est "le paradoxe". Le Christianisme s'exprime sur le mode de la foi, il est "un scandale" (ce ne sont pas mes mots) pour la raison puisqu'il est paradoxal, message implicite du caractère supra-rationnel de Dieu - la notion de scandale est d'ailleurs extrêmement importante dans la Bible. Les philosophies Asiatiques aussi utilisent le paradoxe apparent pour montrer à l'homme ses propres limites logiques
Comme quoi, le Christianisme lui-même nous indique que notre connaissance de Dieu restera symbolique

"Extrêmement abusif" T'es sérieux ? Lol .... Bon ba dis moi ce que dieu aurait dû faire pour être "encore plus" accessible alors ... Si t'enlèves le paradoxe t'enlève la divinité aussi ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.:: CàmisOle ::.


avatar

Masculin
Messages : 22129
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: [Decryptage] La une du magazine the economist "world in 2017"   Dim 1 Jan 2017 - 19:20

Laisse tomber à mon avis tu n'as pas compris ni le propos, ni les intentions de Shotgun. C'est dommage mais c'est ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leinad


avatar

Masculin
Messages : 8435
Date d'inscription : 11/04/2008

MessageSujet: Re: [Decryptage] La une du magazine the economist "world in 2017"   Dim 1 Jan 2017 - 19:43

C'est marrant ce moyen que vous avez pour tenter de décrédibiliser une personne en lui disant qu'elle "n'a pas compris" , vous prenez vraiment les gens pour des cons vous savez ?

Shotgun en premier qui prétend que j'ai pas compris son texte , alors que j'ai juste répondu d'une façon tellement directe , expéditive qu'il s'en est retrouvé perdu ...

Ses intentions ?

1) Me faire comprendre qu'il n'y a pas que ma vision des choses qui existe et qui tend vers le vrai ? Sans quoi il ne m'aurait pas apporté son texte ? Me faire enfin face , me montrer qu'il existe vu que jusqu'à présent il ne s'était jamais présenté directement , tel un brave timide  ?J'en sais trop rien , mais ce que je sais c'est que ça vous (en particulier toi) procure une joie immense de me contredire et ça je ne vous le permettrai pas

C'est dommage , mais c'est ainsi .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.:: CàmisOle ::.


avatar

Masculin
Messages : 22129
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: [Decryptage] La une du magazine the economist "world in 2017"   Dim 1 Jan 2017 - 19:57

En fait c'est ta réponse au texte qu'il a cité et ta surenchère par la suite qui tendent à démontrer que tu n'as effectivement ni compris le texte ni la démarche de Shot ; le reste n'est que vaine polémique et c'est finalement ça qui fait de toi un con (et non pas le fait de ne pas avoir compris le texte) ; cette volonté de toujours te sentir attaqué toi ou ta religion, même quand ce n'est pas le cas. Et honnêtement, quand bien même ce serait le cas, tu fais un piètre défenseur du Christianisme, jusque dans l'attitude. Finalement tu n'aimes pas beaucoup plus la vérité que ceux que tu accuses de ne pas vouloir la voir. On en est tous là, a des degrés différent, mais on en est tous là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leinad


avatar

Masculin
Messages : 8435
Date d'inscription : 11/04/2008

MessageSujet: Re: [Decryptage] La une du magazine the economist "world in 2017"   Dim 1 Jan 2017 - 20:38

quel culot incroyable  

Alors prouve moi immédiatement que je n'ai pas compris le texte .Vite ! Sors moi de ma connerie , ô vénérable camisole !


Quant aux intentions de Shotgun , tu ne m'as pas confirmé pour ma réponse plus haut , ô grand maître , mais peut-être préfères-tu tout simplement jouïr de ton complexe de supériorité ? Tout seul perché dans ta tour en jetant de l'huile bouillante à ceux qui espèrent te rejoindre ..?


Je me sens attaqué tout simplement parceque la religion c'est toujours vous qui venez m'en parler , de façon très légère de surcroit, du coup vu que j'en ai pas honte je vous réponds et ça provoque en vous une excitation malsaine (enfin pas tout le monde mais quand même beaucoup) . alors que c'est des sujets qu'on devrait jamais aborder dans un forum où on peut y lire ce qu'on y lit , c'est juste antinomique (et je parle de toutes les religions confondues)

Je devrai même pas avoir à défendre ma religion vu que vous ne devriez pas avoir à l'attaquer . Tu vois , ce que je viens de dire , c'était de la sagesse . Toi , quand tu dis que "je suis un piètre défenseur" , tu cherches juste à enfoncer l'clou ,satisfaire ton égo, et c'est en ce sens là que tu es aussi un con ... Surtout lorsque je reviens vers toi amicalement , sans aucune volonté de nuire ...c'est d'une tristesse ... Je ne sais finalement pas si tu te sens trop supérieur ou inférieur , mais ce qui est sûr , c'est qu'y a une couille dans l'paté .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.:: CàmisOle ::.


avatar

Masculin
Messages : 22129
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: [Decryptage] La une du magazine the economist "world in 2017"   Dim 1 Jan 2017 - 21:01

Eh bien ta présente réponse est en quelque sorte la preuve que tu n'as pas pu comprendre le texte de Shotgun car mon message était très simple et tu as réussi à ne pas le comprendre :

- J'ai jamais dit que le fait de ne pas avoir compris le texte faisait de toi un con, or tu me demandes de te l'expliquer pour te sortir de ta connerie.
- J'ai dit qu'on n'attaquait pas ta religion or tu me réponds qu'on ne devrait même pas avoir à attaquer ta religion

J'ai donc du mal à m'expliquer, bien que le texte n'était pas très compliqué, comment tu aurais pu le comprendre alors que tu as réussi à ne pas comprendre mon précédent message. Tu lis pas ce que les gens écrivent, tu lis ce que tu as envie de comprendre.

Et quant à ton passage où tu prétends revenir vers moi "amicalement" sache que ça m'en touche même pas une. Je ne suis pas ton ami, ni de près ni de loin. Et par ailleurs, j'aimerais bien savoir ce que Shotgun a bien pu te faire pour que tu sembles en avoir après lui comme ça, à moins que ce ne soit là qu'une démonstration maladroite de ton amicale gentillesse ?

Bref, je vais m'arrêter là avec les polémiques, j'ai pu le temps pour ça

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leinad


avatar

Masculin
Messages : 8435
Date d'inscription : 11/04/2008

MessageSujet: Re: [Decryptage] La une du magazine the economist "world in 2017"   Dim 1 Jan 2017 - 21:31

@.:: CàmisOle ::. a écrit:
- J'ai jamais dit que le fait de ne pas avoir compris le texte faisait de toi un con, or tu me demandes de te l'expliquer pour te sortir de ta connerie.

Quand je te "demande" de me sortir de ma connerie , c'est parceque c'est moi-même qui me considèrerai con de ne pas avoir compris le texte hein ... Tu n'es pas le nombril du monde ,calme toi...

@.:: CàmisOle ::. a écrit:
- J'ai dit qu'on n'attaquait pas ta religion or tu me réponds qu'on ne devrait même pas avoir à attaquer ta religion

C'est pas parce que tu prétends qu:on mattaque pas que c'est le cas . tu n'es pas le nombril du .... Oh et puis merde .


@.:: CàmisOle ::. a écrit:
J'ai donc du mal à m'expliquer, bien que le texte n'était pas très compliqué, comment tu aurais pu le comprendre alors que tu as réussi à ne pas comprendre mon précédent message. Tu lis pas ce que les gens écrivent, tu lis ce que tu as envie de comprendre.

Tu as donc "déduis" que je ne l'avais pas compris . Mais absolument pas démontré . D'ailleurs , j'attends toujours

Tu sais , il y a "ce que tu penses que les gens comprennent" , et la réalité , mais en l'occurence ici , tu es dans le déni . Je t'invite donc cordialement à y penser à deux fois, et arrêter de te fier à tes superbes déductions ,tout simplement .

@.:: CàmisOle ::. a écrit:
Et quant à ton passage où tu prétends revenir vers moi "amicalement" sache que ça m'en touche même pas une. Je ne suis pas ton ami, ni de près ni de loin.

J'aime quand les choses sont clairs et te remercie pour ton honnêteté. Je te traiterai donc en adéquation avec notre relation .


Quand à toi Shotgun j'ai rien contre toi du tout , mais bon la "déduction" de camille folle a pensé que si , donc je préfère te l'affirmer.


Dernière édition par Leinad le Dim 1 Jan 2017 - 21:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shotgun


avatar

Masculin
Messages : 5387
Age : 22
Date d'inscription : 26/12/2010

MessageSujet: Re: [Decryptage] La une du magazine the economist "world in 2017"   Dim 1 Jan 2017 - 21:39

@Leinad a écrit:


Une seule religion une seule doctrine ... Car un seul Dieu . si trois religions avaient été exact , leur doctrines auraient été les memes .

Voilà ce qui me fait penser que tu n'as pas compris le texte: tu parles d'exactitude alors qu'il est ici question de compréhension symbolique. Un exemple pour rendre clair: si la doctrine du péché n'est pas la même d'une religion à une autre, cela ne change rien au fait qu'il y a dans les 2 cas une doctrine du péché: la compréhension symbolique du Divin se rejoint donc sur l'idée d'une dichotomie bien/mal (ce qui prend importance quand on sait que certaine conception métaphysique réfutent le Dieu sujet aux jugements bon/mauvais), et qu'importent les détails et nuances de cette dichotomie. La compréhension symbolique n'est pas une connaissance, donc l'exactitude n'a rien à faire ici

@Leinad a écrit:


"Extrêmement abusif" T'es sérieux ? Lol .... Bon ba dis moi ce que dieu aurait dû faire pour être "encore plus" accessible alors ... Si t'enlèves le paradoxe t'enlève la divinité aussi ...

Je ne vois pas pourquoi je devrais dire ce que Dieu aurait du ou non faire, je n'ai pas cette folie. Je veux juste te dire que Dieu étant Unité, et l'Unité étant l'agencement commun de paradoxes apparents, de multiplicités illusoires (l'harmonie, musicalement, étant l'accord d’éléments disparates et non la mise en commun d’élément similaires), Dieu réside par voie de conséquence dans le paradoxe. Le paradoxe étant un scandale de la raison, résultat: Dieu est hors de notre connaissance
Ni plus ni moins; quand à mes intentions, sachant que j'ai fais de mon mieux pour être le moins offensant possible à ton égard dans mes réponses, je te renvoies au topic "est-il possible de supposer en autrui ce que l'on a pas déjà en soi ?"

Je pense arrêter là en tout cas, bonne soirée à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tibbar


avatar

Masculin
Messages : 37730
Age : 27
Groupe : Admin
Date d'inscription : 22/02/2006

MessageSujet: Re: [Decryptage] La une du magazine the economist "world in 2017"   Lun 2 Jan 2017 - 0:40

Non mais Leinad t'es un clown qui s'ignore, pour les non-croyants t'es juste un illuminé sectaire paranoïaque, pour les chrétiens tu incarnes le discrédit de leur religion, un dommage collatéral, la minorité stupide dont ils se seraient bien passés.

Forcément on se dit : "si Leinad y croit, c'est que ça doit sûrement être faux".
Tu ferais perdre la foi au plus convaincu des croyants.

En somme, dans tous les cas, pour tout le monde : tu dis de la merde.
Intolérant, pas cohérent, ne comprend rien sûrement par paranoïa en plus des limites intellectuelles.

Je t'assure, reviens aux choses simples, c'est bien assez pour toi.
Arrête de vouloir prédire des choses et des apocalypses #Nostrad'anus, arrête de croire que tu "guéris" les gens avec tes prières, arrête tout.
Pourquoi tu te fais du mal comme ça ? À la base t'étais un bébé, vierge de tout vécu, une page blanche, à quel moment ça a merdé exactement pour que tu tombes dans toutes les influences plus stupides les unes que les autres ?
À quel moment tu t'es dis "pour que j'existe il me faut des causes transcendantes" ?
Parce que c'est là que tu es parti en couille. J'imagine qu'en fait, tout s'est fait petit à petit, au fil du temps. Starfoullah...

Tu te rends compte de l'impact qu'un livre soit disant sacré peut avoir entre de petites mains idiotes ? Non, bien évidemment.

Tu es brave, Gosta. Mais ta bravoure et ta vaillance ne servent que la connerie, comme quoi ces qualités mal employées peuvent devenir des défauts. On préférerait que tu ne dises rien et que tu ne fasses rien, en fait.

Quitte à être un poids pour la société, essaie d'être le moins lourd possible. Ça peut être ça ton but.
Je dis ça pour toi, en partie. Parce que tu vois, je ne t'aime pas, je déteste tout ce que tu dégages, mais je t'aime bien quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=XDAbYVudWdE&list=PLpNbhQklR9
N.B


avatar

Masculin
Messages : 4899
Age : 24
Groupe : « L'homme moderne, au lieu de chercher à s'elever à la vérité, prétend la faire descendre à son niveau. »
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: [Decryptage] La une du magazine the economist "world in 2017"   Lun 2 Jan 2017 - 0:48

C'est marrant je l'apprécie pas beaucoup mais ton message à son sujet te décrit assez bien haha

En tout cas tu devrait lire la bible c'est un livre passionant par bien des aspects et pourtant il ya encore de ça 1 an je me tournait pas du tout vers ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tibbar


avatar

Masculin
Messages : 37730
Age : 27
Groupe : Admin
Date d'inscription : 22/02/2006

MessageSujet: Re: [Decryptage] La une du magazine the economist "world in 2017"   Lun 2 Jan 2017 - 1:07

Oui oui je suis cruel gratuitement avec des personnes totalement innocentes, je sais je sais. Mais j'ai prêté allégeance au Diable, que veux-tu ?

Merci pour le conseil, j'ai déjà lu des passages, si toi tu trouves un intérêt à lire ça, et bien tant mieux. Mais c'est pas forcément le cas de tout le monde. Tu me conseilles ça comme si j'allais mal et que ça allait m'être bénéfique. Après oui, c'est toujours intéressant de se pencher sur quelque chose qui est cru par beaucoup de personnes, mais à part ça je vois peu d'intérêt à y consacrer du temps. De nos jours on fait des films, des livres, des séries ou des jeux avec de meilleurs scénarios
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=XDAbYVudWdE&list=PLpNbhQklR9
N.B


avatar

Masculin
Messages : 4899
Age : 24
Groupe : « L'homme moderne, au lieu de chercher à s'elever à la vérité, prétend la faire descendre à son niveau. »
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: [Decryptage] La une du magazine the economist "world in 2017"   Lun 2 Jan 2017 - 1:11

Haha je disait aussi que c'était un super livre de science fiction ya pas longtemps mais bon suffit de le lire pour se rendre compte de ce qui y est écrit et du rapport que ça entretient perpétuellement avec notre monde je veut te forcer à rien mais c'est un ressort mental intéressent de penser que je te le conseille parce que tu irais potentiellement mal... la vie n'est faite que de choix comme on dit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tibbar


avatar

Masculin
Messages : 37730
Age : 27
Groupe : Admin
Date d'inscription : 22/02/2006

MessageSujet: Re: [Decryptage] La une du magazine the economist "world in 2017"   Lun 2 Jan 2017 - 1:22

Oui c'est le but de l'histoire, que ça ait un rapport avec notre monde. À la base faut pas le lire comme une fiction justement, c'est censé être réel, c'est pour ça.
J'avais essayé de lire une fois et je me suis arrêté à "Dieu créa le ciel et la Terre". J'ai refermé direct.

Après éventuellement je relirai en voyant ça comme un livre de fiction ça passera mieux. Mais faut trouver le temps, y'a Game of thrones, Walking dead et tout qui vont reprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=XDAbYVudWdE&list=PLpNbhQklR9
Leinad


avatar

Masculin
Messages : 8435
Date d'inscription : 11/04/2008

MessageSujet: Re: [Decryptage] La une du magazine the economist "world in 2017"   Lun 2 Jan 2017 - 7:19

Bon pour faire simple , parceque j'ai pas envie de me prendre la tête 30 ans non plus , j'ai plein d'autres choses à faire .

"La doctrine fondamentale de Cues est qu'il ne peut y avoir aucune connaissance de Dieu si nous entendons par là une conception adéquate de sa nature et de son essence. Une telle conception est refusée à l'esprit fini, à l'esprit humain. Il n'y a aucune proportion entre l'infini et le fini. Il découle de là que nous ne pouvons atteindre Dieu ni par des moyens logiques, au moyen de la déduction et du raisonnement, ni par processus mystique, au moyen d'une illumination immédiate. Notre connaissance de Dieu est une connaissance symbolique; elle ne peut jamais aller au-delà de la sphère des signes, des normes, des symboles.

Vrai .

Mais de cette supposition générale, Nicolas de Cues tire une conséquence très originale et très audacieuse. S'il est vrai que l'homme ne peut viser une connaissance adéquate de Dieu, s'il doit se contenter de signes et de symboles, on ne peut plus dès lors considérer la multiplicité, la variété, l’hétérogénéité de ces symboles comme un obstacle ou une contradiction pour l'unité de la foi. La même foi religieuse peut être exprimée, et doit bien sûr l'être, en différents langages et par différents symboles. Une seule et même vérité resplendit en divers signes et de diverses façons.

Vrai .

Tout cela est expliqué de façon admirable dans le dialogue cusain De pace fidei. Les représentants des différentes croyances sont dispersés de par le monde. Païens, Chrétiens, Juifs, Mahométans comparaissent devant le trône de Dieu. Ils implorent Dieu de mettre fin à leur discorde et à leurs perpétuels combats, d'établir une véritable paix en la foi. Mais Dieu n'accède pas à leur requête. Il n'abolit pas la variété des croyances et des rites religieux, mais il confirme cette variété car c'est là l'unique façon d'exprimer sa propre nature, qui dans son essence et son unité absolues, est inaccessible aux hommes. [...]
Si la vérité religieuse peut être exprimée en divers formes sans perdre son unité fondamentale, alors nous comprenons que même la religion n'est pas une chose statique, une chose toute faite qui peut être portée à la connaissance par une seule révélation, liée à un seul lieu et à un moment spécifique. La Révélation a elle-même son histoire; elle apparaît sous différentes formes et à différentes époques.

inexact

Chaque époque peut avoir sa propre révélation, sa propre vérité philosophique ou religieuse; et toute ces formes de vérité ne se contredisent pas forcément les unes les autres mais se complètent.

Si l'auteur nous parle de la véritable révélation , venant d'une même et unique source alors oui c'est vrai . le problème c'est que l'auteur ne précise pas , car on sait que plusieurs fausses religions (par exemple où la notion de péché n'existe pas , comme le bien et le mal) sont entrées dans le monde , et qu'il est impossible de compléter la vérité avec du mensonge ,mais si l'auteur parle d'une même source , alors oui j'suis d'accord.
Enfait c'est tiré d'un livre qui à mon avis doit se lire du début à la fin , prendre un extrait comme ça forcément on est un peu perdu dans l'contexte , bref .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Decryptage] La une du magazine the economist "world in 2017"   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Decryptage] La une du magazine the economist "world in 2017"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Tournée au Japon en Juillet ! 「WORLD TOUR 2017 #WeAreX」
» Un beau livre: Hungry planet : what the world eats
» Sortie cinéma: "It's a Free World !"
» AAD dans le magazine parents
» magazine bébé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.: Rap Battle :. :: Discussions diverses :: Chin tiki-