Hip-hop... Exposez votre art !
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Et si la nature était un enfant qui joue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Now or never
RBien en herbe
RBien en herbe


Masculin
Messages : 8
Date d'inscription : 10/10/2016

MessageSujet: Et si la nature était un enfant qui joue   Ven 11 Nov 2016 - 13:31

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Partage-instrumental
RBien habitué
RBien habitué


Masculin
Messages : 1090
Age : 74
Groupe : l'amour est dans le jugement. L'amour est la clef.
Date d'inscription : 03/06/2016

MessageSujet: Re: Et si la nature était un enfant qui joue   Ven 11 Nov 2016 - 13:38

tu du tombe du ciel pour moi, putin de syncro c'est complètement ouf
J'était en plein constat sur l'enfance justement bref j'rentre pas dans les détails
je vient de recevoir quelque chose de puissant

je t'aime

13H31  

11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Partage-instrumental
RBien habitué
RBien habitué


Masculin
Messages : 1090
Age : 74
Groupe : l'amour est dans le jugement. L'amour est la clef.
Date d'inscription : 03/06/2016

MessageSujet: Re: Et si la nature était un enfant qui joue   Ven 11 Nov 2016 - 13:49












et ont est le 11 du 11
tes inscris depuis le 10 du 10

et je suis a mon 1000 eme message
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Partage-instrumental
RBien habitué
RBien habitué


Masculin
Messages : 1090
Age : 74
Groupe : l'amour est dans le jugement. L'amour est la clef.
Date d'inscription : 03/06/2016

MessageSujet: Re: Et si la nature était un enfant qui joue   Ven 11 Nov 2016 - 13:52

et je travail actuellement dans un magasin de jouet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Now or never
RBien en herbe
RBien en herbe


Masculin
Messages : 8
Date d'inscription : 10/10/2016

MessageSujet: Re: Et si la nature était un enfant qui joue   Ven 11 Nov 2016 - 15:25

Un tel phénomène, la danse du sac dans la vidéo, prit indépendamment de l'observation humaine, n'est que la conséquence d'un enchaînement de causes et d'effets, et pour cause, nous serions tout à fait capables dans un laboratoire de reproduire une telle danse en mettant en oeuvre les conditions nécessaires. MAIS, dès l'instant qu'on y intègre un observateur humain, ce phénomène peut induire un sentiment, une pensée, une connexion entre le phénomène et quelque chose d'autre.

Admettons maintenant que d'un claquement de doigts, je puisse faire disparaître de la surface de la terre tous les humains. Ce phénomène cesserait-il pour autant "d'être"?

1 - Si vous répondez oui, vous placez donc les phénomènes de la nature comme étant tributaires de l'existence humaine. Autrmement dit, si les humains n'existaient pas, rien n'existerait. Autrement dit, si il n'y a pas d'humains pour observer la lune, la lune n'existe pas.

2 - Si vous répondez non, vous placez l'existence des phénomènes comme indépendants de l'existence humaine. Autrement dit, qu'il y ait des humains ou pas, cela n'empêche pas que tout ce qui peut exister indépendamment de l'humain puisse exister. Autrement dit, que les humains existent ou non, cela n'empêche pas la terre d'êxister, ni le soleil, ni tel ou tel petit caillou.

Mais peut-on considérer que l'existence humaine puisse être la condition première à toutes les autres choses, lorsque l'on constate que pour persister dans son être, l'être humain est lui même tributaire d'éléments qui lui sont extérieurs, comme la nourriture, l'air qu'il respire, etc...

Ainsi, si les phénomènes de la nature, comme la danse de ce sac, se produisaient, peut importe qu'il y ait sur terre des humains ou non, en quoi peut on faire une connexion entre ce phénomène et tout autre chose?

Par exemple, j'ai appelé le titre de ce topique "Et si la nature était un enfant qui joue" en liant ce titre à une vidéo ayant pour contenu un phénomène naturel, à savoir, un sac plastique qui "danse" au gré des courants d'air; ainsi, rien que par ce titre, je fais une liaison entre un phénomène naturel totalement indépendant, que j'observe en tant qu'humain ayant une faculté d'observation, et des caractéristiques  propres aux espèces vivantes, comme le fait d'être enfant, comme le fait de jouer (titre du topique > Et si la nature était un enfant qui joue).

J'entends par phénomène naturel totalement indépendant, un phénomène qui n'a pas besoin de cause humaine pour exister.....en effet, si par exemple, je prends le fait de faire un gâteau, il faut forcément un humain pour mélanger et doser les divers ingrédients afin qu'"en résulte un gâteau. Par contre, la danse du sac dans la vidéo, nous avons tous sans doute déjà observé cela, un papier qui tourbillonne et qui danse au gré des courants d'air, n'a pas besoin d'une intervention humaine pour se produire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Partage-instrumental
RBien habitué
RBien habitué


Masculin
Messages : 1090
Age : 74
Groupe : l'amour est dans le jugement. L'amour est la clef.
Date d'inscription : 03/06/2016

MessageSujet: Re: Et si la nature était un enfant qui joue   Ven 11 Nov 2016 - 16:22

bien sur que l'univers n'a pas besoin d'humain pour prospérer

En revanche nous, nous avons besoin de l'univer pour prospérer ! Et... Nous faisont partie de l'univer, donc nous somme l'univers ( pour comprendre ça comme il faut il est impératif de ce déconnecter de la matière )
et prospérer n'est pas détruire, prospéré c'est positif, pas négatif.

Sa laisse a réfléchir.

Celui qui fleuri sont être et se parfait ( prospère à... ) s'attirera toujours des choses en concordance avec ses pensées
et sa peut allez loin.... Ont nous a dis a l'école que ceci s'appelle une coincidence, c'est une fable arnaque comme tant d'autres.

il ne sagit pas la de hasard ou d'intèrpretation éronée du cerveau suite a une envie de trouver raison, mais surtout de constats  dans le temps et par le temps ( expérience )  car ce qui se produit trop de fois, prouve !
( c'est d'ailleurs pour ça que celui qui s'habille en celui qu'il n'est pas finis toujours par tomber le masque, par exemple. )
POSEZ VOUS CETTE QUESTION ( et je la pose a celui qui me lis ici, Toi ou toi... )
-   Est-ce que vous êtes entièrement vous, ou est-ce que vous vous modifier selon les lois d'ici bas et les tendances... ?


a l'inverse celui qui nourris et va vers le négatif s'attirera son égal
en suite vient plusieurs critère qui nous bride justement et même quelqu'un de lumineux ( nous le somme tous a la base ) s'obscurcis à cause de la non prospération de l'humain ici bas, des règles et des loi de l'ordre négatif.

Je vois le sachet comme quelqu'un qui prospère de A a Z ....
nous, nous prospérons selon bien des lois, et nous somme malheureusent souvent en pilotage automatique ( sans guidage ) ou attaquer par des autre lois qui nous entoure invisiblement ou visiblement.

Quand tu prospère ou que tout va bien, que tu quitte la routine, le copiage, que tu est toi dans le fond de tout ton être ect.. tu constate alors que le non hasard n'existe pas pour ses choses et que idéologiquement tu peux trouver la force et t'attirer des gens, des réponses a tes questions, tout ! et ce naturellement sans prévenir dans la mesure du raisonnable et de la sagesse universelle.

C'est ce que je pense aujourd'hui

Je pense qu'on peut tous être en concordances et en synchro a condition de ... (a vous d'imaginer)
Si j'ai eu une syncho, une illumination, une connexion sur ce que tu à dit c'est parce que j'était centrer et sa n'arrive pas tout les jours ( car je ne me donne pas assez )

je ne me prétend pas être un dieu ou + évoluer qu'un autre, nous avons tous le pouvoir.
Tu n'a pas fait exprès mais je pense que tu te sent bien en ce moment n'est ce pas ? tu est plutöt quelqu'un de centrer non ?
du genre a prospérer
j'aimerais que tu me dise l'inverse mais je suis sur que non car tu est dans la lignée peut être sans le savoir.

En suite pour conclure, chacun ses conviction, je n'ai pas pus comprendre les tiennent a cent pour cent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Partage-instrumental
RBien habitué
RBien habitué


Masculin
Messages : 1090
Age : 74
Groupe : l'amour est dans le jugement. L'amour est la clef.
Date d'inscription : 03/06/2016

MessageSujet: Re: Et si la nature était un enfant qui joue   Ven 11 Nov 2016 - 16:38

métaphore visuelle

https://www.youtube.com/watch?v=iQp7gw-qVK8

la petite fille sont champ énergétique et bien entendus plus fluide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shotgun




Masculin
Messages : 5092
Age : 21
Date d'inscription : 26/12/2010

MessageSujet: Re: Et si la nature était un enfant qui joue   Ven 11 Nov 2016 - 18:56

@Now or never a écrit:

Admettons maintenant que d'un claquement de doigts, je puisse faire disparaître de la surface de la terre tous les humains. Ce phénomène cesserait-il pour autant "d'être"?

1 - Si vous répondez oui, vous placez donc les phénomènes de la nature comme étant tributaires de l'existence humaine. Autrmement dit, si les humains n'existaient pas, rien n'existerait. Autrement dit, si il n'y a pas d'humains pour observer la lune, la lune n'existe pas.

2 - Si vous répondez non, vous placez l'existence des phénomènes comme indépendants de l'existence humaine. Autrement dit, qu'il y ait des humains ou pas, cela n'empêche pas que tout ce qui peut exister indépendamment de l'humain puisse exister. Autrement dit, que les humains existent ou non, cela n'empêche pas la terre d'êxister, ni le soleil, ni tel ou tel petit caillou.

Je pense que se positionner aussi radicalement (oui/non) pose des problèmes assez évidents, la première mène a un immatérialisme à la Berkeley et la seconde à une empirisme radical (rendu caduque par Kant ou plus récemment la physique quantique). On sait depuis Kant que les objets existent en dehors de nous (chose en soi, noumènes) mais que la connaissance que l'on a de ces objets dépend de nos structures intellectuelles et sensibles propres (phénomènes). On n'accède jamais aux choses en elle-même, seulement aux phénomènes, on ne connait les choses qu'à travers la façon dont elles nous affectent, en ce sens ce n'est plus les informations qui partent de l'objet pour nous parvenir et nous faire connaître mais nos structures internes qui modifient le monde selon leurs capacités (donc l'empirisme - l'expérience - devient lui-même à priori - en-dehors de l'expérience, puisqu'il est conditionné par nos structures avant même de nous atteindre-, c'est en ça qu'il a révolutionné beaucoup de choses). Alors en cas de disparition totale de l'être humain, les choses ne cesseront pas d'exister en tant que telles, elles cesseront d'exister selon la façon dont on les connaît depuis des millénaires. Il y a une double existence des choses, nouménale (objective) et phénoménale (subjective), la seconde disparaîtrait simplement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezza McMurphy
Modératueur
Modératueur


Masculin
Messages : 13704
Age : 24
Groupe : 8===D--',',(D - ; )
Date d'inscription : 21/02/2007

MessageSujet: Re: Et si la nature était un enfant qui joue   Sam 12 Nov 2016 - 13:31

Si on se réfère aux théoriciens de la phénoménologie (Husserl, Heidegger...), le phénomène pré-existe l'homme, mais son sens existe par l'intentionnalité de la conscience humaine. Et c'est toute l'ambition de la phénoménologie, "revenir aux choses elles-mêmes" en se débarrassant du pré-conçu en étudiant justement ce qui n'apparaît pas, mais Husserl s'intéresse à la relation de l'homme au phénomène ce qui signifie que la phénoménologie n'offre jamais de réponse définitive vu que l'étude est à refaire à chaque fois, alors que Heidegger offre une approche plus ontologique en s'inscrivant dans un processus de destruction de la conscience.
Je rejoins totalement Shotgun là-dessus du coup, l'objet en lui-même existe et existera toujours. Son sens en revanche dépend de l'homme et ne peut être sans l'homme.

Rien que dans la scène d'American Beauty que tu as posté, l'interprétation que tu en donnes (un enfant qui joue) n'est que le résultat de ton rapport au phénomène. Un esprit pragmatique n'y verrait qu'un sac pris dans le vent, et quand on connaît le film, on sait qu'il y a beaucoup d'interprétations qui peuvent être données en rapport au film: la beauté des gens/choses seuls et rejetés, une invitation à regarder les choses de plus prêt...
Tout ça pour dire que les phénomènes en soi existent sans nous mais notre conscience leur donne une valeur qu'ils n'ont pas intrinsèquement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shotgun




Masculin
Messages : 5092
Age : 21
Date d'inscription : 26/12/2010

MessageSujet: Re: Et si la nature était un enfant qui joue   Sam 12 Nov 2016 - 13:55


D'où la fameuse phrase "toute philosophie est une anthropologie" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Partage-instrumental
RBien habitué
RBien habitué


Masculin
Messages : 1090
Age : 74
Groupe : l'amour est dans le jugement. L'amour est la clef.
Date d'inscription : 03/06/2016

MessageSujet: Re: Et si la nature était un enfant qui joue   Lun 14 Nov 2016 - 16:33

intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halogène




Masculin
Messages : 10207
Age : 24
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: Et si la nature était un enfant qui joue   Lun 14 Nov 2016 - 16:43

Shotgun la reincarnation de kentkant


Un pragmatique peut-il croire en dieu 👱🏻 ? Si oui, un pragmmatique verrais t-im un sac plastique ou un gogol d'enfant joue avec sans purement et simplement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atlaas




Masculin
Messages : 11346
Age : 25
Date d'inscription : 30/12/2009

MessageSujet: Re: Et si la nature était un enfant qui joue   Mer 16 Nov 2016 - 13:55



En vous lisant j'ai penser a ça :


"Avec le nihilisme, pas de discussion possible; car le nihiliste logique doute que son interlocuteur existe, et il n'est pas bien sûr d'exister lui-même."

Les Misérables (1862), II de Victor Hugo.



Vous n'y verrez peut être pas le rapport directement mais c'est pas rapport a cette phrase de Shotgun :

" Il y a une double existence des choses, nouménale (objective) et phénoménale (subjective), la seconde disparaîtrait simplement".



Perso j'aime me demander aussi, si il n'y avais pas RIEN plutôt ? Plutôt QUE de la subjectivité ? Rien que nos yeux (organe trop méconnu), transforme simplement des signaux electriques en image, mais ça c'est UN fonctionnement, avec celui ci ont rate énormément de couleurs, de détail dailleurd..


Ont commence par exemple a peine a remarqué la vie marine fluo-récente grâce a des lampes UV/bleue etc, et quand je vois ça, je me dit, mais MERDE voila ENCORE un AUTRE monde, un monde que je ne pourrais JAMAIS voir de mes propres yeux... en ce sens, est s'que je vois réellement LE monde, ou juste celui qu'il m'est permis de voir ? Ensuite je continue pas, car j'avoue avoir la passion du questionnement, pas besoin de réponse précise c'est pour ça qu'en discuter m'est souvent difficile, je ne fais qu'exprimer du questionnement qui ne désire aucune réponse car déja convaincu que RIEN n'est définis ici bas, rien n'a de sens a par celui qu'ont lui donne comme ont dit, j'y crois vraiment a ça perso.. en tout cas super intéressant la discutions la !







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://atlas-officielle-4050.skyblog.com
Shotgun




Masculin
Messages : 5092
Age : 21
Date d'inscription : 26/12/2010

MessageSujet: Re: Et si la nature était un enfant qui joue   Mer 16 Nov 2016 - 19:39

Je conçois pas la "subjectivité pure" (expression mal employée) comme étant possible, l'idée qu'un monde concret extérieur à nous n'existe pas (ce qui mène à l'immatérialisme ou au solipsisme) ne tiens pas l'analyse je crois. Le "je pense donc je suis" a bien établi la certitude d'une existence (et pas de MON existence, parce que comme dit Nietszche, si on suit le procédé du doute sceptique propre à Descartes, rien ne m'indique que c'est moi qui pense, que "je" pense donc "je" suis, puisque la certitude du Je est acquise par la confrontation au monde extérieur et que dans le processus de doute le monde extérieur est mis entre parenthèse. Descartes s'est fait avoir en considérant que le "Je" est si bien établi qu'il puisse ëtre directement affilié à la certitude de la pensée, l'existence de la pensée est plus sûre que celle du "je", la bonne formule serait "ça pense donc c'est", et encore), et cette existence étant certaine, ce qui suit le "ça pense donc c'est" est le "ça pense différente choses (toute pensée a différents objets) donc différentes choses existent", il existe quelque chose d'extérieur à l'entité pensante.
La seule façon de concevoir l'absence de monde extérieur est la conception hindouiste je crois, qui nie l'existence du Moi (qui n'est qu'une illusion des perceptions) et qui instaure la stricte similitude entre le "monde intérieur" (pensées, ressentis) et le monde extérieur (arbres, eau, pierres,...). Il n'existe alors ni monde intérieur ni monde extérieur mais un Tout unifié
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atlaas




Masculin
Messages : 11346
Age : 25
Date d'inscription : 30/12/2009

MessageSujet: Re: Et si la nature était un enfant qui joue   Mer 16 Nov 2016 - 20:26



Haha, ont va être en divergence alors, tu parle pour en arriver a un "tout", je parle pour en arriver a un "rien", et j'expliquais que même nos sens, la vue etc, ne nous permettent pas de voir le monde autrement que de la façon dont nos sens retranscrive celui ci.. au final ce que nous voyons, ce que nous croyons voir, comme étant fixe ou certains, ce n'est qu'une vision parmis des milliers différentes, nos capacité ne nous permettes même pas de comprendre certains phénomène chimique, c'est une belle métaphore je pense pour comprendre que des phénomènes qui nous dépasse, il y en a déja beaucoup physiquement, alors idéologiquement je n'imagine même pas..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://atlas-officielle-4050.skyblog.com
Shotgun




Masculin
Messages : 5092
Age : 21
Date d'inscription : 26/12/2010

MessageSujet: Re: Et si la nature était un enfant qui joue   Mer 16 Nov 2016 - 22:24

C'est exactement ce que je dis dans le premier message que j'ai posté sur ce topic il me semble
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atlaas




Masculin
Messages : 11346
Age : 25
Date d'inscription : 30/12/2009

MessageSujet: Re: Et si la nature était un enfant qui joue   Jeu 17 Nov 2016 - 15:57

C est vrai je me suis perdu en lisant ton post auquel j ai reagis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://atlas-officielle-4050.skyblog.com
Partage-instrumental
RBien habitué
RBien habitué


Masculin
Messages : 1090
Age : 74
Groupe : l'amour est dans le jugement. L'amour est la clef.
Date d'inscription : 03/06/2016

MessageSujet: Re: Et si la nature était un enfant qui joue   Jeu 17 Nov 2016 - 20:47

nous créons nos propres barrières. Mais certains, eux.. ,c'est même plus des barrières, ils creusent..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shotgun




Masculin
Messages : 5092
Age : 21
Date d'inscription : 26/12/2010

MessageSujet: Re: Et si la nature était un enfant qui joue   Jeu 17 Nov 2016 - 22:33

@Atlaas a écrit:
C est vrai je me suis perdu en lisant ton post auquel j ai reagis

Même si on reste quand même en désaccord sur l'idée du rien haha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atlaas




Masculin
Messages : 11346
Age : 25
Date d'inscription : 30/12/2009

MessageSujet: Re: Et si la nature était un enfant qui joue   Jeu 17 Nov 2016 - 23:39


Haha, désacord c'est un grand mot, et c'est d'un "rien" que nés le "tout".. enfin celon notre/ma logique.. j'aimerais voir cela autrement vraiment c est pour ça que je prefere les questions au reponses..

Est s que le "Rien" existe deja ? Le "rien" absolu.. comme celui que l'ont s'imagine (pour certains) apres la mort.. un fond vide sans rien, aucune conscience, une total deconnexion..

Mais deconnecté de quoi ? C est grave frustrant perso jtrouve cette possibilité, ne plus etre conscient meme du vide.. c est un concept qui me donnerais mal a la tete quand jme questionne pas toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://atlas-officielle-4050.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et si la nature était un enfant qui joue   Aujourd'hui à 19:36

Revenir en haut Aller en bas
 

Et si la nature était un enfant qui joue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» La mandoline
» G-Dragon révèle vouloir se marier et avoir un enfant
» Mika : marié, deux enfants..
» Quand on était jeunes et beaux!
» Alain Surget ; les aventures de Paul Nature

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.: Rap Battle :. :: Discussions diverses :: Info & Réflexion :: Philosophie-