Hip-hop... Exposez votre art !
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 le révisionisme ésthétique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
N.B
Maître RBien
Maître RBien


Masculin
Messages : 4322
Age : 23
Groupe : •Fū®Yo-Tøk¥øït€•
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: le révisionisme ésthétique    Ven 27 Mai 2016 - 12:09

J'ai pas encore regarder la vidéo qui initie ce topic mais aujourd'hui la pire propagande au cinéma c'est la propagande esthétique pas politique, ça les médias s'en occupent .

Il n'y a qu'à voir les palmares des differents festival de cinéma sur ces dernières années pour comprendre la tristesse qui en découle et comme sur le plan social , il y'a aujourd'hui une majorité de gens qui ne savent pas jugé la beauté de ce quil regarde que ce soit sur le plan technique ou idéologique ..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shotgun




Masculin
Messages : 5092
Age : 21
Date d'inscription : 26/12/2010

MessageSujet: Re: le révisionisme ésthétique    Ven 27 Mai 2016 - 12:32

@ImpactoO a écrit:
Moi ce qui me semble fou dans le cinéma, et surtout le cinéma hollywoodien, puisque c'est celui-ci qui s'exporte sur toute la planète, c'est le référent culturel UNIVERSEL qu'il impose.

Par exemple, si vous lisez un livre, chacun imaginera à sa façon le personnage, les lieux, les scènes...Par exemple, si ici les membres du forum lisent le seigneur des anneaux, et qu'on leur demande de représenter Frodon sur une feuille de papier, on obtiendrait une représentation du personnage à chaque fois différente. Si on demandait la même chose 1 an plus tard, la représentation serait encore une fois différente.
Maintenant si ces personnes regardent tous l'adaptation faite au cinéma de Peter Jackson, et bien tout le monde aura exactement la même représentation de Frodon, et de toutes les choses qui sont dans le film. Si on parle de Legolas à un chinois, un mexicain, un allemand ou ce que vous voulez, tous auront exactement la même vision de ce qu'il est.

En ce sens le cinéma détruit l'imagination et impose un modèle universel, qu'on le veuille ou non. Si je parle de Sangoku ici, tout le monde saura exactement de quoi je parle et aura la même vision que moi.

Tous les êtres humains soumis à des images détruisant leur âme. Si ça c'est pas démoniaque !

C'est la même chose pour tout les arts dits picturaux; Gustave Doré qui illustre La Divine Comédie ou Tardi qui illustre le Voyage au bout de la nuit risquent aussi d'influencer l'image que tu te feras des bouquins. Les livres eux-même t'imposent des images; rares sont les livres ou aucun personnage n'est décrit précisément et où les contextes spatio-temporels sont laissés dans le flou, c'est simplement plus frappant au cinéma puisque l'image t'es directement servie alors qu'une description littéraire est plus difficile à imager; et la supposée part d'imagination laissée au lecteur d'un livre est souvent due à une défaillance de sa part: c'est directement lié aux difficultés qu'implique le fait de mettre des images structurées sur des mots. A la limite ta remarque pourrait être intéressante si tu l'élargissais un peu, à savoir comment peut-on concilier la volonté précise du créateur et le droit à l'imagination de celui qui reçoit l'oeuvre; comment créer sans imposer, etc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le révisionisme ésthétique    Ven 27 Mai 2016 - 12:33

@ImpactoO a écrit:
Moi ce qui me semble fou dans le cinéma, et surtout le cinéma hollywoodien, puisque c'est celui-ci qui s'exporte sur toute la planète, c'est le référent culturel UNIVERSEL qu'il impose.

Par exemple, si vous lisez un livre, chacun imaginera à sa façon le personnage, les lieux, les scènes...Par exemple, si ici les membres du forum lisent le seigneur des anneaux, et qu'on leur demande de représenter Frodon sur une feuille de papier, on obtiendrait une représentation du personnage à chaque fois différente. Si on demandait la même chose 1 an plus tard, la représentation serait encore une fois différente.
Maintenant si ces personnes regardent tous l'adaptation faite au cinéma de Peter Jackson, et bien tout le monde aura exactement la même représentation de Frodon, et de toutes les choses qui sont dans le film. Si on parle de Legolas à un chinois, un mexicain, un allemand ou ce que vous voulez, tous auront exactement la même vision de ce qu'il est.

En ce sens le cinéma détruit l'imagination et impose un modèle universel, qu'on le veuille ou non. Si je parle de Sangoku ici, tout le monde saura exactement de quoi je parle et aura la même vision que moi.

Tous les êtres humains soumis à des images détruisant leur âme. Si ça c'est pas démoniaque !

c'est vrai et ce point de vue est très intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Atlaas




Masculin
Messages : 11353
Age : 25
Date d'inscription : 30/12/2009

MessageSujet: Re: le révisionisme ésthétique    Ven 27 Mai 2016 - 12:33


Perso pour le coup je dit juste que le cinéma, fait partie de TOUT ce qui alimente les critères esthétique etc même si c'est une petite part.. mais bon, ont le vois actuellement, sur qui prennent exemple les filles pour leur cheveux, maquillage ou même vêtement ? Combien t'en vois pas posté des photos de stars..

Et puis, tant mieux si tout l'monde a une analyse critique aussi, mais sur cette planète j'suis sur qu'a certains moment il y a eu des oeuvres non comprises, ou abusée, ou détournée, comme chaque chose que fais l'humain..

Après c'est sur que le cinéma n'a pas comme prétention d'être historique a chaque fois, mais quand tu utilise des nom comme "Juda", ou le Christ etc ça fais bizar que ce soit du n'importe quoi.. mais actuellement comme dit au dssu j'pense aussi que le cinéma a une influence esthétique, après la questions du rapport "beauté - homme" c'est trop vaste et vague comme sujet ont peut en parler 9 jour d'affilé..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://atlas-officielle-4050.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le révisionisme ésthétique    Ven 27 Mai 2016 - 12:44

le cinéma c'est le modèle actuel de l'hêtre humain de base beta société de con aussi donc à partir de la quand tu sais qui sont derrière la plus part des film hollywoodien ont comprend certaine choses d'ordre presque ésotérique... je suis pas sur et ne parlons pas du pouvoir subliminal sur le subconscient, mais encore la ont me diras fou ou con

non on ne nous guide pas et ont est TOTALEMENT maitre de nos idées !

i lov you
Revenir en haut Aller en bas
Atlaas




Masculin
Messages : 11353
Age : 25
Date d'inscription : 30/12/2009

MessageSujet: Re: le révisionisme ésthétique    Ven 27 Mai 2016 - 12:47


Oui surtout qu'ont parle comme si chacun avais les mêmes capacité d'analyse, de sens critique, et comme si tout l'monde était influençable de la même façon.. yen a surment des bien moins influençable que moi par ex, comme yen a des beaucoup +.. faire la critique du cinéma actuel c'est aussi commencer a déconstruire la société et les différents shémas de pensée qu'il existe.

Quand tu vois qu'Hanouna a pu percer a la télé a ce point la.. sans déconné j'me dmande ou ont en est arrivé la..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://atlas-officielle-4050.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le révisionisme ésthétique    Ven 27 Mai 2016 - 12:51

ouai mais taisons nous car ici ils ne sont pas prêt
ou alors il faut pas parler de ça ( parce que ont le sais.. bah ouai )

<3   I LOV YOU RB

mais pour hannouna ect c'est simple ils sont pistonné ( un peu comm la franc maçonnerie et autre secte a moitier secrette qui travail et se graisse la patte ) et même si c'est pas des fm au pire se seront des fils d'amis d'avocat de corompus du système ou autres crapulerie,pas de hasard..voila tout, ils sont acheter...

n'importe quel humain s'achette ici bas ( a par les meilleurs âme quand le système ne nous met pas dans la merde ) toi , moi, on devra se vendre un jours , travailler dans certaines branche c'est se vendre...

un jour on parlera de ça plus en détail tout les deux
Revenir en haut Aller en bas
.:: CàmisOle ::.




Masculin
Messages : 21135
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: le révisionisme ésthétique    Ven 27 Mai 2016 - 13:01

@Haris blow a écrit:
@.:: CàmisOle ::. a écrit:
Il s'agace du fait que le cinéma biaise notre perception de l'Histoire alors que rien n'oblige un cinéaste à être fidèle à l'Histoire, contrairement à ce qu'il affirme. Mais il n'est pas plus touché que ça par le fait que les livres d'Histoire - desquels il serait plus légitime de s'attendre qu'ils restituent, eux, l'Histoire fidèlement - sont autant fictionnés que les films sur lesquels il tape (en tous cas je ne l'ai jamais lu ou entendu le faire, mea culpa si il l'a fait)

il y a l'histoire tel que la scolarité l'explique et celle bien documenté a mon sens , mais une chose a la fois, la il se demande pk le film historique dont l'intéret est de reflété la réalité de l'histoire livre car elle meme est orienté pour pas dire acces sur une construction menttal citoyenne . franchement ou est le mal ...puis quand il parle de la bible qui est sensé


Et puis il met tout le cinéma dans le même sac alors que chacun sait bien que, comme dans tout domaine, il y a un cinéma commercial et un cinéma indépendant voire intimiste, et que ce dernier aura précisément tendance à être plus fidèle à la réalité historique car il n'a pas le soucis de faire rentrer de l'argent et donc pas le soucis de faire du "beau" aux yeux du grand public. (Et peut-être pas le soucis non plus d'orienter le spectateur à croire telle ou telle version).

C'est vrai qu'il a pas fait la distinction clairement il a commencé a dire que certain passage des film historique étaient faux et a un moment il tombe dans ce que tu décrit .

Le cinéma est un outil de propagande comme les autres, donc à mon avis il a mis le doigt sur rien du tout en réalité. Ou plutôt il a mis le doigt sur un sujet intéressant qu'il a transformé en une analyse qui sert un peu à rien et dont la conclusion est qu'il faut éduquer les gens pour qu'on puisse de nouveau avoir un cinéma qui devienne un art réellement instructif et non plus une industrie. Super.

déja il s'adresse a des gent en mode bistrot pour mettre le doigt sur des choses , il cherche a donné envi de savoir de s'instruire c'est son but pour l'université populaire a différencier de son travail d'écrivain (je pense que tu voix pas ca démarche)
comme mozar pétomane  et les compositeur doivent faire des vanne de pet maintenant ...alors que c'est absolument ridicule ....certaine personne pourrait refusé qu'un compositeur monte dans leur voiture !!!!!


Il dit à son auditoire que quand on s'adresse à la bêtise des gens, ils sont bêtes et que quand on s'adresse à leur intelligence, ils sont intelligents; autant vous dire que les gens dans la salle doivent être de très gros cons vu la manière dont il leur parle lol

Bref. Le fait qu'il parle d'antisémitisme et d'Hitler dans son propos en dit plus long que des discours

il s'adresse a tout le monde aux con aussi oui ,

ça phrase est pas dénué de vrai si on met a 100 personne que des chose intelligente a voir pendant 10 ans et autre que des truc con il y a de forte chance que les premmier soit plus intélligent ou du moins plus amené a savoir se servir de son intélligence ce qui en réalité revient au meme en therme d intélligence

pour hitler il dit " et aprés , on va faire quoi? on va faire un film sur hitler ou on va le rendre sympatique ? "
Tu trouve Hitler sympathique lol ?
aprés dsl mon pote mai tant que y aura pas de troisieme guerre sur notre sol ca sera la référence la plus adéquate car lié a nous c'est plus percutant dans le ressenti car proche de nous...donc gars t'as pas finit d'en entendre parlé lool


Quand on commence à introduire Hitler dans un argumentaire qui n'est pas directement lié à la Seconde Guerre Mondiale, c'est qu'à la fois on sait que notre argumentaire est faible et à la fois qu'on prend ceux à qui on expose notre argumentaire pour des cons. Cela dit il a peut-être raison de les prendre pour des cons si ils le sont, mais du coup sa phrase sur le fait de s'adresser à l'intelligence des gens, il ne la met pas lui-même en application, puisque par ce non-argument, il s'adresse à tout sauf à leur intelligence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SansTitre




Masculin
Messages : 22022
Age : 21
Date d'inscription : 15/10/2009

MessageSujet: Re: le révisionisme ésthétique    Ven 27 Mai 2016 - 13:07

@Atlaas a écrit:

Perso pour le coup je dit juste que le cinéma, fait partie de TOUT ce qui alimente les critères esthétique etc même si c'est une petite part.. mais bon, ont le vois actuellement, sur qui prennent exemple les filles pour leur cheveux, maquillage ou même vêtement ? Combien t'en vois pas posté des photos de stars..


C'est comme pour tout, les mauvais livres façonnent les mauvaises façons de penser. Tu pourrais dire ça de n'importe quoi, même en dehors de l'art et autres. C'est d'autant plus le système qu'autre chose dont il s'agit. Il se trouve que l'image est un bon moyen de vendre à notre époque. Mais ça veut pas dire que l'image est par essence mauvaise, son utilisation l'est (sauf que c'est loin d'être la plus courante).

@Atlaas a écrit:
Après c'est sur que le cinéma n'a pas comme prétention d'être historique a chaque fois, mais quand tu utilise des nom comme "Juda", ou le Christ etc ça fais bizar que ce soit du n'importe quoi..  mais actuellement comme dit au dssu j'pense aussi que le cinéma a une influence esthétique, après la questions du rapport "beauté - homme" c'est trop vaste et vague comme sujet ont peut en parler 9 jour d'affilé..

Mec déjà ne va pas boire les paroles de Onfray. Est ce que tu as lu et connais vraiment bien les évangiles et le film de Pasolini ? Perso quelqu'un qui a vu le film et qui connait bien la Bible m'a justement rapporté que ce que Onfray disait c'était du grand n'importe quoi et assez manipulateur.
Perso j'ai pas vu le film et je connais pas les évangiles, sur ce point je peux pas juger. Même si j'aurais plus tendance à donner du crédit à un chrétien vraiment croyant qu'à ce débile de Onfray.


Dernière édition par SansTitre le Ven 27 Mai 2016 - 13:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
killa




Masculin
Messages : 5705
Groupe : aucun
Date d'inscription : 11/11/2010

MessageSujet: Re: le révisionisme ésthétique    Ven 27 Mai 2016 - 13:10

C'est quoi le titre du film de Pasolini ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SansTitre




Masculin
Messages : 22022
Age : 21
Date d'inscription : 15/10/2009

MessageSujet: Re: le révisionisme ésthétique    Ven 27 Mai 2016 - 13:11

@killa a écrit:
C'est quoi le titre du film de Pasolini ?
L'évangile selon St Matthieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
killa




Masculin
Messages : 5705
Groupe : aucun
Date d'inscription : 11/11/2010

MessageSujet: Re: le révisionisme ésthétique    Ven 27 Mai 2016 - 13:13

@SansTitre a écrit:
@killa a écrit:
C'est quoi le titre du film de Pasolini ?
L'évangile selon St Matthieu.

Merci je vais essayer de le trouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atlaas




Masculin
Messages : 11353
Age : 25
Date d'inscription : 30/12/2009

MessageSujet: Re: le révisionisme ésthétique    Ven 27 Mai 2016 - 13:16

@SansTitre a écrit:
@Atlaas a écrit:

Perso pour le coup je dit juste que le cinéma, fait partie de TOUT ce qui alimente les critères esthétique etc même si c'est une petite part.. mais bon, ont le vois actuellement, sur qui prennent exemple les filles pour leur cheveux, maquillage ou même vêtement ? Combien t'en vois pas posté des photos de stars..


C'est comme pour tout, les mauvais livres façonnent les mauvaises façons de penser. Tu pourrais dire ça de n'importe quoi, même en dehors de l'art et autres. C'est d'autant plus le système qu'autre chose dont il s'agit. Il se trouve que l'image est un bon moyen de vendre à notre époque. Mais ça veut pas dire que l'image est par essence mauvaise, son utilisation l'est (sauf que c'est loin d'être la plus courante).

@Atlaas a écrit:
Après c'est sur que le cinéma n'a pas comme prétention d'être historique a chaque fois, mais quand tu utilise des nom comme "Juda", ou le Christ etc ça fais bizar que ce soit du n'importe quoi..  mais actuellement comme dit au dssu j'pense aussi que le cinéma a une influence esthétique, après la questions du rapport "beauté - homme" c'est trop vaste et vague comme sujet ont peut en parler 9 jour d'affilé..

Mec déjà ne va pas boire les paroles de Onfray. Est ce que tu as lu et connais vraiment bien les évangiles et le film de Pasolini ? Perso quelqu'un qui a vu le film et qui connait bien la Bible m'a justement rapporté que ce que Onfray disait c'était du grand n'importe quoi et assez manipulateur.
Perso j'ai pas vu le film et je connais pas les évangiles, sur ce point je peux pas juger. Même si j'aurais plus tendance à donner du crédit à un chrétien vraiment croyant qu'à ce débile de Onfray.


Non je ne parle pas de ce film la en particulié je cite Juda ou le Christ parcequ'il en parle dans la vidéo mais l'évangile selon St mathieux ou j'sais plus quoi n'est surment pas le seul film a utilisé les mêmes références..


Et puis a la base c'est comme les religions, des livres fictif au récit ultra métaphorique qui sont devenu croyance réel, c'est la meilleur preuve que l'imagination conduis a la réalité, parfois dans le bon sens, parfois dans le mauvais car rien n'est parfait..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://atlas-officielle-4050.skyblog.com
SansTitre




Masculin
Messages : 22022
Age : 21
Date d'inscription : 15/10/2009

MessageSujet: Re: le révisionisme ésthétique    Ven 27 Mai 2016 - 13:21

@Atlaas a écrit:

Non je ne parle pas de ce film la en particulié je cite Juda ou le Christ parcequ'il en parle dans la vidéo mais l'évangile selon St mathieux ou j'sais plus quoi n'est surment pas le seul film a utilisé les mêmes références..

Je vois mais dans ce cas là je te réponds là même chose que ce que j'ai dis sur mon second post de la page 1. à savoir que (en résumant mon propos) la véracité historique n'a que peu de valeur au cinéma et qu'elle ne doit pas être prise comme vérité cinématographique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezza McMurphy
Modératueur
Modératueur


Masculin
Messages : 13706
Age : 24
Groupe : 8===D--',',(D - ; )
Date d'inscription : 21/02/2007

MessageSujet: Re: le révisionisme ésthétique    Ven 27 Mai 2016 - 13:36

@SansTitre a écrit:
@Jezza McMurphy a écrit:
@Atlaas a écrit:
 l'exemple des anges qu'il dit au début parle de lui même, toujours "beaux", ou "belles", toujours parfait dans les vision de film même en général disons le.. le fait de choisir des acteurs qui misent leur vie sur le physique, et faire de celui ci un avantage flagrant passant souvent devant le jeux d'acteur pur et le travail, c'est déja quelque chose qu'ont retrouvais je pense (N.B me contrediras peut être), un peu moins auparavant du moins, c'était pas aussi marqué qu'actuellement ou les castings sont fait au nombre de j'aime sur facebook..

le film de l'exemple en question date de 1964 et j'ai arrêté la vidéo pendant qu'il en parlait parce que j'allais m'arracher les cheveux

comme dit Camisole les films n'ont jamais eu la prétention d'être des référentiels historiques, ce sont des fictions, des interprétations qui doivent être prises comme telles et pas au pied de la lettre. Si ce qui est dépeint dans le film intéresse et on cherche à savoir ce qu'il s'est vraiment passé, alors c'est à chacun de faire les recherches appropriées. Dès que je vois un film basé sur des faits réels ou un biopic, je me renseigne ensuite pour faire la part des choses, parce que le cinéma possède de nombreuses contraintes qui empêchent, même si on le voudrait, d'être à 100% fidèle au support original ; ça vaut pour les adaptations de livres aussi

Cependant il y'a une dimension historique tout de même. Je prends cet exemple puisque je l'ai vu tout récemment, mais le Procès de Jeanne d'Arc de Robert Bresson s'attache scrupuleusement à reconstituer les faits comme ils ont été rapportés. Le truc c'est que le film n'est pas historique à proprement parler, c'est une posture qu'il prend pour montrer une chose qui pour lui raconte certaines choses. Ce qu'il donne à montrer, ça n'est pas à proprement parler une vision historique d'une chose, mais quelque chose de tout à fait cinématographique qui se suffit parfaitement à lui même. Au fond c'est pas tellement l'histoire de Jeanne d'Arc tel qu'on y pense en générale, mais d'une femme que Bresson a filmé face à certaines choses. Cette femme est absolument rattachée à la figure historique de Jeanne d'Arc car en accord avec ces faits historiques, mais la Jeanne d'Arc du film de Bresson est au fond parfaitement unique, et c'est parce qu'il filme ni plus ni moins la vie d'ailleurs.

Mais est ce qu'on peut dire au fond que le film de Bresson est historique. Bah finalement oui et non puisqu'il est fidèle à l'histoire, mais en même temps il la transcende parfaitement. C'est pour dire qu'on peut faire des films qui recherchent à montrer des faits historique en étant très fidèle, sans pour autant être des livres d'histoire imagés, auquel cas ce n'est plus qu'un film soumis à l'histoire et plus du cinéma (ou alors du mauvais cinéma).

oui je ne rejette pas du tout la dimension historique du film, qu'elle soit interne ou externe au film d'ailleurs, mais comme tu dis à partir du moment où tu places un objet sous un regard artistique alors c'est le regard qui va a façonner en dépit de la "cohérence historique", l'art n'est pas objectif. Mais encore faudrait-il que l'Histoire soit objective, ce qu'elle n'est pas non plus. En plus quand Bresson filme Jeanne d'Arc, quand Pasolini filme Jésus, ils en donnent une interprétation et on ne peut reprocher à une interprétation artistique de s'écarter de son modèle. En plus on parle d'Histoire mais qui peut prétendre ici que les textes et faits rapportés sont exacts (en particulier en ce qui concerne les textes sacrés)?

Après c'est vrai que les films peuvent inscrire une certaine imagerie dans l'esprit commun, mais comme certains l'ont déjà dit, il en est de même pour toute forme artistique et culturelle

Pis pour avoir vu L'évangile selon Saint Matthieu son intérêt ne réside pas que dans sa fidélité historique, le geste créatif de Pasolini, comme toujours chez lui, est aussi très intéressant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hacheur




Masculin
Messages : 10222
Groupe : Psychovore
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: le révisionisme ésthétique    Ven 27 Mai 2016 - 15:48

Michel ohfraise est un comique ... C'est le philosophe des pauvres ... Il n'y aucun fond dans ce qu' il raconte, enfin, dans les arguments qu'il exploite ... Que Mozart était un peteur ou pas, ça me fait une belle jambe ... Que Marie avait 40 au lieu de 70 ans ... Mais qu'est ce qu'on en a foutre si ça ne traitre pas de sociologie et de psychologie profonde?

Depuis toujours la bible, les livres et les films conditionnent le peuple dans un soucis de formatage pour l'Avenir, c'est une évidence, ...

Impact00 a entièrement raison dans son analyse ... L'image façonne l'imaginaire unique et enleve toute imaginaire personnel, pour le remplacer par une seule et même image pour tous, c'est du clonage de la pensée et de l'imaginaire ...

Mais faites moi taire se Michel ohfraise, c'est un pur rigolo ... Il m'avait fait rire face à Jacques Attali ... Il avait confirmé que monsieur Attali était son modèle de réussite ...

Bien à vous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
killa




Masculin
Messages : 5705
Groupe : aucun
Date d'inscription : 11/11/2010

MessageSujet: Re: le révisionisme ésthétique    Ven 27 Mai 2016 - 16:27

Je le trouve réellement meilleur géo-politologue que philosophe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asmo
Maître RBien
Maître RBien


Masculin
Messages : 3742
Age : 22
Groupe : EA - pourquoi vivre d'eau fraîche si toutes les boissons desalterent
Date d'inscription : 06/05/2010

MessageSujet: Re: le révisionisme ésthétique    Ven 27 Mai 2016 - 16:38

bah pour moi il mérite pas plus son titre de philosophe qu'un bhl ou qu'un finkelkraut. c'est pas une remise en question de ses connaissances, loin de la, mais on lui a juste donné ce titre parce que c'est une personnalité médiatique culturelle haha même si jai bien aimé quand il a botté le cul de yann moix et qu'il est globalement compétent en géo politique j'aime pas spécialement ce type la
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCGLW3xfjfoi5vY_gIXiSkbg
Kanul
RBien confirmé
RBien confirmé


Masculin
Messages : 137
Date d'inscription : 01/04/2016

MessageSujet: Re: le révisionisme ésthétique    Ven 27 Mai 2016 - 16:42

Vnuduciel ferme-la définitivement avec tes histoires "d'engrainements" par-ci et de pactes avec le diable par là. Je suis sûr qu'à une époque tu te branlais sur des vidéos dévoilant les "illuminatis" avec tous les signes que ça comporte. T'es tellement la bonne victime bien bête pour ces choses là. Tu avales tout à gorge déployée. C'est bon, ce n'est pas parce que tu as une vie de merde qu'il faut absolument vouloir la pimenter avec des histoires de tocards comme ça. Depuis quand tu serais le premier informé des tenants et des aboutissants des différents complots qui se trameraient en hauts lieux si c'était le cas ? En quel honneur, toi, branleur lambda belge de 28 ans qui fume dans sa chambre, qui vend du shit et qui fait du rap, serais-tu au courant de tout ça et serais-tu plus au clair que les autres sur le monde et sa manière de fonctionner ? Tu as besoin de te sentir unique et particulier, c'est une chose, mais arrête de te ridiculiser sur des choses qui te dépassent, je t'en supplie. Même sur ce forum où peu de gens sont, soit assez informés, soit ont suffisamment de jugeote et assez de recul, tu n'es pas crédible une seconde. C'est dire. Pourquoi tu t'enfonces toujours et encore un peu plus à chaque fois ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
killa




Masculin
Messages : 5705
Groupe : aucun
Date d'inscription : 11/11/2010

MessageSujet: Re: le révisionisme ésthétique    Ven 27 Mai 2016 - 16:48

@Asmo a écrit:
bah pour moi il mérite pas plus son titre de philosophe qu'un bhl ou qu'un finkelkraut. c'est pas une remise en question de ses connaissances, loin de la, mais on lui a juste donné ce titre parce que c'est une personnalité médiatique culturelle haha même si jai bien aimé quand il a botté le cul de yann moix et qu'il est globalement compétent en géo politique j'aime pas spécialement ce type la

Disons qu'il est moins dans les clous que d'autres,il est un peu chien fou,et encore parfois incontrôlable...au point d'être dorénavant vu comme le fournisseur d'idée/ologie d'une soit disante extrême droite française
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le révisionisme ésthétique    Aujourd'hui à 9:51

Revenir en haut Aller en bas
 

le révisionisme ésthétique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Test de micro (magnétique) Barcus Berry
» [sondage] TH et un hypothétique album sous forme immatérielle (pas de CD)
» papier peint magnétique
» Pour vous, quelle est la solution énergétique du futur ?
» Les clubs français (par ordre alphabétique) !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.: Rap Battle :. :: Discussions diverses :: Chin tiki-