Hip-hop... Exposez votre art !
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Camus, l'absurde et le mythe de Sisyphe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yan
RBien habitué
RBien habitué


Masculin
Messages : 777
Age : 20
Groupe : None
Date d'inscription : 30/07/2014

MessageSujet: Camus, l'absurde et le mythe de Sisyphe   Jeu 9 Avr 2015 - 14:08

Cette vidéo résume bien, mais faut parler anglais ou portugais.




Que pensez vous de la position que prend Camuf face à l'absurde ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sili
RBien d'élite
RBien d'élite


Masculin
Messages : 3016
Age : 22
Date d'inscription : 15/01/2012

MessageSujet: Re: Camus, l'absurde et le mythe de Sisyphe   Jeu 9 Avr 2015 - 16:48

C'est bien foutu.
Ça m'avait marqué en cours de philo, j'y fais référence dans un son:
"T'es plus productif, si vif, mais c'est pas décisif
Comment tu veux qu'j'imagine le bonheur de de Sisyphe"

J'pense que l'analogie que Camus fait est très pertinente mais pas parfaite puisqu'il n'y met que le mauvais côté de la vie.
En tout cas, c'est reflète pas mal ma façon de voir les choses, être conscient de l'absurdité du monde et l'accepter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.:: CàmisOle ::.




Masculin
Messages : 21135
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: Camus, l'absurde et le mythe de Sisyphe   Jeu 9 Avr 2015 - 17:03

Je parle ni anglais ni portugais dommage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yan
RBien habitué
RBien habitué


Masculin
Messages : 777
Age : 20
Groupe : None
Date d'inscription : 30/07/2014

MessageSujet: Re: Camus, l'absurde et le mythe de Sisyphe   Jeu 9 Avr 2015 - 20:27

@Sili a écrit:
J'pense que l'analogie que Camus fait est très pertinente mais pas parfaite puisqu'il n'y met que le mauvais côté de la vie.
En tout cas, c'est reflète pas mal ma façon de voir les choses, être conscient de l'absurdité du monde et l'accepter.  

Je ne trouve pas qu'il mette en avant le mauvais côté de la vie, mais plutot justement son côté absurde et insensé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sili
RBien d'élite
RBien d'élite


Masculin
Messages : 3016
Age : 22
Date d'inscription : 15/01/2012

MessageSujet: Re: Camus, l'absurde et le mythe de Sisyphe   Jeu 9 Avr 2015 - 20:47

Insensé et absurde, oui, le fait que la pierre retombe, mais uniquement le mauvais côté car il n'a aucun plaisir, c'est pas complet pour moi. Sauf si t'as vraiment un vie terrible où tu ne fais que souffrir continuellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yan
RBien habitué
RBien habitué


Masculin
Messages : 777
Age : 20
Groupe : None
Date d'inscription : 30/07/2014

MessageSujet: Re: Camus, l'absurde et le mythe de Sisyphe   Jeu 9 Avr 2015 - 20:51

@Sili a écrit:
Insensé et absurde, oui, le fait que la pierre retombe, mais uniquement le mauvais côté car il n'a aucun plaisir, c'est pas complet pour moi. Sauf si t'as vraiment un vie terrible où tu ne fais que souffrir continuellement.

C'est justement l'état dans lequel on finit quand on réalise cette absurdité, c'est dur à imaginer mais c'est très juste.
Après, son alternative où Sisyphe est heureux de pouvoir remonter la pierre à chaque fois est justement une façon de voir la vie d'une manière relativement belle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sili
RBien d'élite
RBien d'élite


Masculin
Messages : 3016
Age : 22
Date d'inscription : 15/01/2012

MessageSujet: Re: Camus, l'absurde et le mythe de Sisyphe   Jeu 9 Avr 2015 - 21:06

J'pense que j'ai pas compris ça de la même manière que toi, pour toi la pierre représente l'absurdité alors que pour moi elle représente la souffrance, c'est uniquement le fait qu'elle n'ait pas de but qui soit absurde vu que la pierre retombe.
Mais il n'y pas que la souffrance, il y a aussi le plaisir, ce que je retrouve pas chez Sisyphe. Et c'est le plaisir qui devrait le faire sourire malgré sa "souffrance" et l'absurdité de sa vie.
Parce que sans plaisir, l'absurdité de sa vie rendrait sa souffrance insoutenable.
C'est que l'interprétation que j'en fais, je sais pas si j'ai bien cerné la tienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yan
RBien habitué
RBien habitué


Masculin
Messages : 777
Age : 20
Groupe : None
Date d'inscription : 30/07/2014

MessageSujet: Re: Camus, l'absurde et le mythe de Sisyphe   Jeu 9 Avr 2015 - 21:14

En effet on a pas la meme interpretation.

Ce n'est pas la pierre qui sert de symbole, mais le fait de la faire grimper. Le fait qu'il ait à faire cet effort sans réel but, juste parce qu'il doit le faire représente la vie, qui est vide de sens mais que l'on vit, quand bien même elle n'apporte rien.

C'est là que ça devient ingénieux, le fait que Sisyphe puisse prendre du plaisir à faire grimper cette pierre en fait justement un héros se rebellant face aux dieux (= à l'absurdité de sa situation). Le fait de prendre du plaisir à vivre malgré le fait que l'on la sache absurde, c'est ce qui rend son analogie incroyablement juste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sili
RBien d'élite
RBien d'élite


Masculin
Messages : 3016
Age : 22
Date d'inscription : 15/01/2012

MessageSujet: Re: Camus, l'absurde et le mythe de Sisyphe   Ven 10 Avr 2015 - 0:16

C'est ce que je voulais dire par "pierre", je sais pas si on a vraiment une différente interprétation en fin de compte.
Mais est-ce que la vie c'est une pierre qu'on pousse sans arrêt sans récompense? Je pense pas, pour la plupart. C'est pas seulement un effort, c'est pour ça que je trouve ça incomplet bien que pertinent.
Prendre du plaisir à vivre une vie absurde, ouai c'est très juste, mais prendre du plaisir à vivre une de souffrance exclusive je suis pas convaincu, j'suis obligé de me demander "comment tu veux qu'j'imagine le bonheur de Sisyphe?"
Après, je me dis que Camus en prenant cette analogie fait dans l'hyperbole donc ma critique est pas forcément utile, ça dépend de l'interprétation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halogène




Masculin
Messages : 10217
Age : 24
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: Camus, l'absurde et le mythe de Sisyphe   Ven 10 Avr 2015 - 1:08

http://www.doctissimo.fr/html/sante/encyclopedie/sa_452_syphilis.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sili
RBien d'élite
RBien d'élite


Masculin
Messages : 3016
Age : 22
Date d'inscription : 15/01/2012

MessageSujet: Re: Camus, l'absurde et le mythe de Sisyphe   Ven 10 Avr 2015 - 1:30

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halogène




Masculin
Messages : 10217
Age : 24
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: Camus, l'absurde et le mythe de Sisyphe   Ven 10 Avr 2015 - 1:54

:O:O:O
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yan
RBien habitué
RBien habitué


Masculin
Messages : 777
Age : 20
Groupe : None
Date d'inscription : 30/07/2014

MessageSujet: Re: Camus, l'absurde et le mythe de Sisyphe   Ven 10 Avr 2015 - 9:18

@Sili a écrit:
C'est ce que je voulais dire par "pierre", je sais pas si on a vraiment une différente interprétation en fin de compte.
Mais est-ce que la vie c'est une pierre qu'on pousse sans arrêt sans récompense? Je pense pas, pour la plupart. C'est pas seulement un effort, c'est pour ça que je trouve ça incomplet bien que pertinent.
Prendre du plaisir à vivre une vie absurde, ouai c'est très juste, mais prendre du plaisir à vivre une de souffrance exclusive je suis pas convaincu, j'suis obligé de me demander "comment tu veux qu'j'imagine le bonheur de Sisyphe?"
Après, je me dis que Camus en prenant cette analogie fait dans l'hyperbole donc ma critique est pas forcément utile, ça dépend de l'interprétation.


Le fait d'apprécier la vie et de se réjouir de pousser la pierre a justement pour but de sortir de ce cycle de souffrance. Après tu as une certaine manière de voir la vie qui t'empêche de la voir comme une souffrance, c'est loin d'être criticable, je suis heureux pour toi et même un peu jaloux. Mais je ne pense pas qu'il tombe dans l'hyperbole avec cette analogie, justement car il est possible de voir la vie comme une peine, justement car elle est vide d'objectifs.
Pour citer Tolstoy: "La seule connaissance absolue atteignable par l'Homme est que la vie n'a pas de sens.", c'est justement cette conclusion qui l'avait fait tomber en depression, il ne voyait que trois solutions: Celle du fort, qui est le suicide. Celle du chanceux, qui serait capable de vider son esprit de ce fait et de vivre de manière Epicurienne. Et celle du faible, qui consiste à continuer de vivre sa vie sans réel but et dans la douleur, justement par peur du suicide.
C'est là que l'analogie de Camus peut servir, certes elle se rapproche d'une vie "Epicurienne", mais elle offre justement un nouvel angle sur la chose: Et si au lieu de souffrir à vivre sans but et tenter d'échaper à la vie, on pouvait justement l'aimer. Il arrive à faire d'une "punition divine", car insensée et absurde, un moyen d'etre heureux.
S'imaginer comment Sisyphe puisse en être heureux n'est pas simple, j'ai moi même du mal à voir comment, mais c'est justement le but de la manoeuvre: se donner pour but d'atteindre ce bonheur, ce qui efface justement ce coté absurde et vide de sens jusqu'à l'accomplissement de cet objectif. Objectif qui une fois accompli, rendra l'individu heureux malgré qu'il n'ait plus de buts.

J'ai jamais fait de philo au lycée donc je sais pas si j'suis vraiment clair dans mon developpement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halogène




Masculin
Messages : 10217
Age : 24
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: Camus, l'absurde et le mythe de Sisyphe   Ven 10 Avr 2015 - 9:53

Absurde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sili
RBien d'élite
RBien d'élite


Masculin
Messages : 3016
Age : 22
Date d'inscription : 15/01/2012

MessageSujet: Re: Camus, l'absurde et le mythe de Sisyphe   Ven 10 Avr 2015 - 12:21

@Yan a écrit:
@Sili a écrit:
C'est ce que je voulais dire par "pierre", je sais pas si on a vraiment une différente interprétation en fin de compte.
Mais est-ce que la vie c'est une pierre qu'on pousse sans arrêt sans récompense? Je pense pas, pour la plupart. C'est pas seulement un effort, c'est pour ça que je trouve ça incomplet bien que pertinent.
Prendre du plaisir à vivre une vie absurde, ouai c'est très juste, mais prendre du plaisir à vivre une de souffrance exclusive je suis pas convaincu, j'suis obligé de me demander "comment tu veux qu'j'imagine le bonheur de Sisyphe?"
Après, je me dis que Camus en prenant cette analogie fait dans l'hyperbole donc ma critique est pas forcément utile, ça dépend de l'interprétation.


Le fait d'apprécier la vie et de se réjouir de pousser la pierre a justement pour but de sortir de ce cycle de souffrance. Après tu as une certaine manière de voir la vie qui t'empêche de la voir comme une souffrance, c'est loin d'être criticable, je suis heureux pour toi et même un peu jaloux. Mais je ne pense pas qu'il tombe dans l'hyperbole avec cette analogie, justement car il est possible de voir la vie comme une peine, justement car elle est vide d'objectifs.
Pour citer Tolstoy: "La seule connaissance absolue atteignable par l'Homme est que la vie n'a pas de sens.", c'est justement cette conclusion qui l'avait fait tomber en depression, il ne voyait que trois solutions: Celle du fort, qui est le suicide. Celle du chanceux, qui serait capable de vider son esprit de ce fait et de vivre de manière Epicurienne. Et celle du faible, qui consiste à continuer de vivre sa vie sans réel but et dans la douleur, justement par peur du suicide.
C'est là que l'analogie de Camus peut servir, certes elle se rapproche d'une vie "Epicurienne", mais elle offre justement un nouvel angle sur la chose: Et si au lieu de souffrir à vivre sans but et tenter d'échaper à la vie, on pouvait justement l'aimer. Il arrive à faire d'une "punition divine", car insensée et absurde, un moyen d'etre heureux.
S'imaginer comment Sisyphe puisse en être heureux n'est pas simple, j'ai moi même du mal à voir comment, mais c'est justement le but de la manoeuvre: se donner pour but d'atteindre ce bonheur, ce qui efface justement ce coté absurde et vide de sens jusqu'à l'accomplissement de cet objectif. Objectif qui une fois accompli, rendra l'individu heureux malgré qu'il n'ait plus de buts.

J'ai jamais fait de philo au lycée donc je sais pas si j'suis vraiment clair dans mon developpement...

C'est très clair et c'est justement l'approche de Camus que je suis, mais la pierre ne disparaît pas si Sisyphe devient heureux et il doit toujours la pousser donc pour moi ça représente les efforts quotidiens et ne mettre que les efforts, pour moi, c'est hyperbolique ou volontairement incomplet, et c'est surement ça qui fait la force de cette image en mettant en évidence l'absurdité, car elle existe mais elle reste exagérée pour la plupart des gens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yan
RBien habitué
RBien habitué


Masculin
Messages : 777
Age : 20
Groupe : None
Date d'inscription : 30/07/2014

MessageSujet: Re: Camus, l'absurde et le mythe de Sisyphe   Ven 10 Avr 2015 - 12:30

Le fait que la Pierre reste est justement ce autour de quoi tourne son analogie. La vie c'est de pousser une pierre, l'enlever briserait justement l'analogie, ce serait le suicide. A partir du moment où Sisyphe est heureux, est il réellement dans l'effort ? Ces efforts deviennent agréables, et deviennent donc ce qui rend la vie de Sisyphe belle.

Après oui, pour la plupart des gens elle reste exagérée, mais pour certaines personnes -et Camus en faisait surement partie- celles à qui cette analogie est dédiée... C'est très juste et très loin de l'hyperbole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halogène




Masculin
Messages : 10217
Age : 24
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: Camus, l'absurde et le mythe de Sisyphe   Ven 10 Avr 2015 - 12:33

l'étranger traite bien de l'absurde aussi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Camus, l'absurde et le mythe de Sisyphe   Aujourd'hui à 2:07

Revenir en haut Aller en bas
 

Camus, l'absurde et le mythe de Sisyphe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» vu a l'instant johnny se separe soit disant de camus ....
» Le mythe de l'âge d'or
» CAMUS S'EXPRIME
» Rivalité Lully / Charpentier: mythe ou réalité ?
» L'envers et l'endroit d'Albert Camus.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.: Rap Battle :. :: Discussions diverses :: Info & Réflexion :: Philosophie-