Hip-hop... Exposez votre art !
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 improvisation/semi travailler/semi enculer/semi visionnaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20  Suivant
AuteurMessage
Halogène


avatar

Masculin
Messages : 10548
Age : 26
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: improvisation/semi travailler/semi enculer/semi visionnaire   Dim 25 Sep 2016 - 20:41

Dans les chiotte, je prend le temps,de composer,
De recomposé poser sur la cuvette,
Les chasses d'eau ce tire, manque d'air,
Une merde fait plouf, le monde me doit du flouz,ma fouf une pipe;
Que les dés soi pipè m'empêche pas d'aimer amen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EdenTheKing
RBien actif
RBien actif
avatar

Masculin
Messages : 373
Age : 17
Date d'inscription : 16/07/2015

MessageSujet: Re: improvisation/semi travailler/semi enculer/semi visionnaire   Dim 25 Sep 2016 - 22:12

Amen à ta merde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halogène


avatar

Masculin
Messages : 10548
Age : 26
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: improvisation/semi travailler/semi enculer/semi visionnaire   Lun 26 Sep 2016 - 22:46

Amen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halogène


avatar

Masculin
Messages : 10548
Age : 26
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: improvisation/semi travailler/semi enculer/semi visionnaire   Jeu 6 Oct 2016 - 16:42

Je me sens.... terrassé, l'impression, que parfois je.... valls,
piéger dans un No man's land,l'oppression, donne des pensés de no ma de,
je me déploie, sous le jeux de l'oie, et peine à trouvé une case, en dehors des lois;
mes sens sont étouffé, pas besoin qu'on éprouve ma foi, de foi, je n'en est aucune;
il m'arrive, sous le ciel, de suspendre mon âme,de traîner dans les paysages,
un putain d'okie, à la recherche d'une vie paisible, que mes mains plonge dans la terre,
entre deux monde, entre deux moi, entre moi est vous, entre moi et lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halogène


avatar

Masculin
Messages : 10548
Age : 26
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: improvisation/semi travailler/semi enculer/semi visionnaire   Mar 25 Oct 2016 - 13:28

Insaisissable, j'hésite ? existe entre:
une grosse pute,
un gros hectare;
erre, dans les jardin d’éden,
gerbe tard sur le pavé, digère mal les nectars;
Fallait rentrer dare-dare, ou filé vers une gare,
ont sais qu'on s'égards, qu'on s'écarte de la vie,
qu'entre chaque battement de cil, la faucille peut m'égo sillé.
qu'entre chaque battement* y'a un monde qui apparaît est, puis.... disparaît.
Je sais que tout été, était éphé mère,
un pré pour que tu dé chante, un fixe pour qu'il chante,
certain oscille,d'autre vacille, une éternité dans les rivières du styx,
certain sont docile,d'autre indocile,
mais je sais que,
on a tous un bout de rêve d'indo chine.

Mon égo, lest mon âme, j'essaye en vain de laissé du lest,
anticipé une retraite au mont Everest, compté les nuages entre moi est mes rêves,
imagé l'impensable, remplir la source tarie de la créativité, goûté au neige éternel;
j'imagine de grande terre vierge verte, de haute herbe, une multitude de fruit est légumes;
Des horizons perdu, une maison en bois ou la fumé de cheminé ce confond avec le ciel. Quelque amis, quelque femme, assis pas si loin que ça, à écouté la rivière suivre son court.
À goutter l'effort de la terre, la sueur de l'été est sentir l'éther des chantiers battu.Continuant dans ce songe éphérique, loin des périphéries, je rêve toujours de grande prairie, d'une belle ma.....rie dans le maine.
Répondre à l'appel de la fôret, loin du nihilisme, des loups de la mers. Dans ce monde j'ai le dégoût amers de me sentir comme uns.... Okie. On n'a jamais eu de terre mec, à part celle que tu paye cher mec, mais ça, c'est pas donnée à tous. Je traverse le chantier de la perdition, j'erre comme une particule, à la recherche de son matricule.






*Battement de porte
battement de cœur
tout est, battement en latence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shotgun


avatar

Masculin
Messages : 5449
Age : 23
Date d'inscription : 26/12/2010

MessageSujet: Re: improvisation/semi travailler/semi enculer/semi visionnaire   Mar 25 Oct 2016 - 14:54

Joli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halogène


avatar

Masculin
Messages : 10548
Age : 26
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: improvisation/semi travailler/semi enculer/semi visionnaire   Mer 30 Nov 2016 - 19:12

la vie et ces mirages,en pleine nage, on se faufile dans ces marécages,
la vie et ces virages, ou sévit le mal, les poches en manque de.... maille,
en somme une bête, dans une gage,une case en moins, dans le crâne,
écrire et composé, n'a plus le temps de recomposé, une écriture décomposé.

l'impression d'être une tâche dans l'univers, un lâche. donc je lasse des vers,
hélas on devient vite lasse, l'âge défile,on perd vite le file, nostalgique de ses années perdu,
un soûlard à la recherche d'un phare, d'une belle chatte pour planté son dard,
j'ai décliné, mon âme ces inclinés, devant mes penchants
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halogène


avatar

Masculin
Messages : 10548
Age : 26
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: improvisation/semi travailler/semi enculer/semi visionnaire   Lun 12 Déc 2016 - 15:37

Soleil d'hiver

le froid qui immerge dans nos villes,
le froid qui pénètre nos chairs,
loin des chimères de l'été délétère,
ou le soleil éclate, dans ces ruelles froide,
ou le temps, semble s'arrêter,
ou le destin, prend la forme d'oiseaux dans le ciel;
marchant à petits pas, que mes yeux se sont ouvert depuis:

Soleil d'hivers,
ou mes rêves se perde,
ou mes vers ce sème,
ou les paysages, me laisse une impression difficile à extraire,
quand penché par la fenêtre, mes pensées ce font muette,
que mon âme s'apaise, que la braise,se refroidie doucement, dans le cendare,
une douce foi me laisse songeur, l'envie de comprendre la profondeur du vide,
de voir à travers chaque vitre, c'est âmes penchées par la fenêtre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halogène


avatar

Masculin
Messages : 10548
Age : 26
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: improvisation/semi travailler/semi enculer/semi visionnaire   Jeu 12 Jan 2017 - 1:39

Il n’y a rien, rien qu'un sentier perdu,
ou nos vie ne valent rien, qu'une goutte dans l'écoulement du temps,
ou nos mots s'entremêle, ou nos rêve s’emboîte sans cesse,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halogène


avatar

Masculin
Messages : 10548
Age : 26
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: improvisation/semi travailler/semi enculer/semi visionnaire   Jeu 19 Jan 2017 - 14:38



traînant dans les sillages, hors des âges, qui traverse le temps,
hors des rides, des hordes et des rixes,
j'attends que l'argent se profile,
allongé, je rêve de beauté nue, sur une plage vierge,
qu'on crie mon nom, pas qu'on me cire mes pompes,
je veux être le sire de personne,
attend que dieu veuille bien me répondre, je médite et persiste,
à l'amusement d'un singe,
à la banalité d'une.... banane,
je balance de branche de branche,
d'hanche en hanche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.:: CàmisOle ::.


avatar

Masculin
Messages : 22273
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: improvisation/semi travailler/semi enculer/semi visionnaire   Jeu 19 Jan 2017 - 14:54

https://m.youtube.com/watch?v=bEQtkLNTmRs

Tiens en parlant de Samurai Champloo, j'avais déjà posté ce son je sais pas si t'avais écouté, d'une puissance rare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halogène


avatar

Masculin
Messages : 10548
Age : 26
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: improvisation/semi travailler/semi enculer/semi visionnaire   Jeu 19 Jan 2017 - 16:24

merci gros j'vais écouter ça ;)


ahahaha ah mais oui je connais bien, je les trop fait tourné ce son! ça me restera toujours des sons comme celui ci dans la tête
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halogène


avatar

Masculin
Messages : 10548
Age : 26
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: improvisation/semi travailler/semi enculer/semi visionnaire   Dim 15 Oct 2017 - 10:38

une enorme araigner sur le murs,
je la distingue en plein noir;
elle dort en position foetus, devetue est magnifique.
l'araigner a disparu. Elle aimerait que j'arrete, me murmure pitier;
je perpetue la tradition familliale, il me faudrait une flaque dans la quel je puise me voir.
il me faut une flasque dans laquelle je puis-je boire, que ma pense puise etre dans le noir.
Ont a pas de dieu, pas de raison, aucune oraison. Un horizon qui tangue, des jambes qui s'amaigrise.
Des jours gris, la tronche grise, heuresement que le nez vire pas au rouge.
On fait bonne figure, tentant d'apaiser le tremblement des mains,
le manque grigniote nos ames débousaoulé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halogène


avatar

Masculin
Messages : 10548
Age : 26
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: improvisation/semi travailler/semi enculer/semi visionnaire   Mar 31 Oct 2017 - 11:54

j'abandonner ma vie pour ses seins,
non dans les mains de dieu, mais dans le dessein que forme ses reins. Ou etais ce ? les mains de dieu, les mots de lucrece qui me permire de mettre mes mains dans sa cha...tte.
Songe..ant combien de fois je m'etais vue naitre et mourir dans ses yeux.
Je pourrais eternellement dormir dans l'entre de ses cuisses. Aucun abri n'etait si doux. Si profond que celui de sa fente, si ce n'est, allonger en plein ete dans une, plaine.... son corps etait devenu ma terre sainte, ou l'ete me sembler ne pouvoir s'achever. Oh je pouvais mourir l'esprit en paix, d'avoir eu la chance de connaitre ce sourire, de jouir, d'aimer, que fallait t-il de plus que ses levres, ses mots, ses humeurs, pour sentir en moi la vie. Bientot je quitterai ce coin ou je me suis receuillie, bientot je quitterai cette terre ou jai peut etre bien echouer. Mais le souvenir de sa peau, de ses yeux ou jai cru voir le royaume des cieux, je ne pourrais jamais l oublier. Eus je mille est une vie apres cela, qu elle auras impregner en mon ame un bout de son ame, un petit bout, qui perdurera, pour les siecles des siecles avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halogène


avatar

Masculin
Messages : 10548
Age : 26
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: improvisation/semi travailler/semi enculer/semi visionnaire   Ven 10 Nov 2017 - 17:31

Que reste t-il ?
De plus en plus l'impression de traverser un songe.
Perte de toute saveur, mes pieds flottes sur le sol, qu'est ce qui ronge mon ame.
A force de me battre, j'en comprend l'absurde bataille. Il n'y a rien a faire, plus rien a refaire.
Mon ego m'etouffe, il s'acharne sur tant de futiliter, et m'epuise.
Ma penser n'est plus tenue et s'en va je ne sais ou.
Mon coeur se vide, suis-je deja entrain de mourir ?
les choses me paraissent tous etre fausse, ou je discerne la fausseter en mon etre propre.
Que me reste t-il ?
ou est la douceur du soleil,
pourquoi rien n'est plus vif.
Je ne crois plus en rien ou en si peut,
j'ai regarder les hommes, je me suis regarder, et je n'est pus m'empecher de pleurer. Tout cela n'est pas poetique, n'a pas la beaute des vers, n'est pas entrainant, fantasque, aventurieux, il n'est rien que l'ecris d'un homme que le monde oubliera.

La nuit tombe, tout ombre disparait
les chats dorment dans un coin,
on entend au loin, le bruit des voitures.
Certain homme rigole peut etre cette nuit,
Certain homme pleure peut etre cette nuit.
Certain homme meurs, peut etre ce soir,
Certain, vivront, peut etre,
certain... certain.... certain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halogène


avatar

Masculin
Messages : 10548
Age : 26
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: improvisation/semi travailler/semi enculer/semi visionnaire   Lun 15 Jan 2018 - 15:13

Des rêves naissent la frustration,
mains dans la mains, comme si demain, ne s'en ira,
le même lien qui liera, le corps au gravât,
avec le temps, avec le temps, on s'oubliera,
un livre sur le chevet, un lit emplie de t'es plie,
mon cœur à était plier, de croire que supplier, pouvais apaiser dieu,
avec le temps, avec le temps, on oubliera,
Nos espoir, l'écumes d'une vague, le coup d'un désespoir,
je décuves, et entrevoit chaque moment dans une infime bulle,
perdu en plein milieux de nul part, disloqué par un monticule de névrose;
Un esprit ankylosé, tu n'es plus qu'un membre fantôme, une gangrène,
une nécrose qui aurais eu raison de toute rose, de toute prose, de toute osmose.
Je n'est plus que. quel.que, quelque mot au au bout des lèvres.... le cimetières des rêves perdu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halogène


avatar

Masculin
Messages : 10548
Age : 26
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: improvisation/semi travailler/semi enculer/semi visionnaire   Mar 16 Jan 2018 - 0:01

7 heures de trajet, le bus plonger dans la penombre. Quand on regarde a travers la vitre, apairessent les arbres sans feuilles que l'on distingue a peine. Les lumieres au loin de quelque batiment, maison. On se laisse absorder par la nuit noir, la tete reposer contre la vitre. Les passager dorment, ou peut-etre que certain, comme moi ne trouver pas le sommeil. On regarde au loin, et on n'en voit pas la fin. Le silence de la nuit, nous renvoit a nous meme, tantot mon esprit est vide, tantot nostalgique. A t-il peur d'etre bruyant ? Il y'a quelque chose de reconfortant dans le fait de ne rien voir, un apaisement. On ce sent disparaitre tout entier, engloutit.
Comme si pour un instant, le temps sembler cesser d'exister, le seul bruit, etait celui de la route, un bruit relaxant, monotone, en pleine meditation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halogène


avatar

Masculin
Messages : 10548
Age : 26
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: improvisation/semi travailler/semi enculer/semi visionnaire   Mer 24 Jan 2018 - 19:48

j'ai tellement perdu mon temps,
entre les ambitions est les frustration,
une soif incessante, des voix, incessant,me murmure a travers les murs sans cesse que je dois depasser l'espece,
pas gros chose dans mes poche seulement une bosse,
pas grand chose dans mon coeur seulement quelque proche,
il me demande pourquoi boit tu tant, boit tu autant,
voit tu, peut-etre bien que, je fracasser mon crane contre une roche si je m'abstener,
je fou en l'air ma vie, comme si y'avait rien a quoi je tener, si tu savais comme je t'aime, je t'aimerai,
mon coeur est devenu sec, parano  perdu entre la limite du faux et du vrai,
que je m'eloigne vite de tous monde, c'est comme si je me noyer dans 12 monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halogène


avatar

Masculin
Messages : 10548
Age : 26
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: improvisation/semi travailler/semi enculer/semi visionnaire   Jeu 8 Fév 2018 - 22:29

J’ai longtemps regardé les arbres verts.
Le repos emplissait mon âme.
C’est toujours comme avant, pas de grandes pensées globales.
Toujours les mêmes fragments, bribes, par petits bouts.
Soit un désir terrestre qui s’allume.
Soit la main se tend vers un livre intéressant.
Soit brusquement, je prends une feuille de papier,
Mais là, le doux sommeil me cogne dans la tête.
Je m’installe à la fenêtre dans un fauteuil profond.
Je regarde la pendule, je m’allume une pipe,
Mais, tout de suite, je bondis et me dirige vers la table,
Je m’assieds sur une chaise dure et roule une cigarette ;
Je vois une petite araignée qui court sur le mur,
Je la suis, elle m’aimante.
Elle m’empêche de prendre la plume.
La tuer, l’araignée !
La flemme de me lever.
Maintenant je regarde à l’intérieur de moi,
Mais c’est vide dans moi, c’est monotone et morne,
Nulle part ne bat la vie intensive,
Tout est fade et somnolent, comme de la paille humide.
Bon, je suis passé à l’intérieur de moi
Et me revoilà devant vous.
Vous attendez que je vous parle de mon voyage,
Mais je me tais parce que je n’ai rien vu.
Laissez-moi me reposer, regarder – les arbres verts.
Alors peut-être, le repos emplira mon âme.
Alors, peut-être, mon âme s’éveillera,
Et je me réveillerai aussi, et dans moi,
La vie intensive pourra se mettre à battre.

daniil harms
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halogène


avatar

Masculin
Messages : 10548
Age : 26
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: improvisation/semi travailler/semi enculer/semi visionnaire   Dim 11 Fév 2018 - 21:07



L'impression de connaitre déjà la fin du livre....
y'a plus rien à livré, mains et vœux lié
mon humeur change d'asile comme un vent d'alizé,
j'étais un petit'con avisé, loin d'faire le compte,
prisonnier d'un même schéma narratif, rachitique avec la gaule athlétique,
mes rêves sont épileptique, j'attends de voir les signes apocalyptiques,
que tous partes, que tous ce barre, lache la bar, que ce monde deviens dingue,
donne moi une putain, que j'oublie que je suis rien qu'un minable,
j'espère pas devenir un vendu.... quand le vent du nord me soufflera qui sera peut-être bon d'foutre le camps, de resté fort malgré tout ce boucan, j'attends que l'ouracan ce pointe, et mette "un point final" à tout ce vacarme.
je suis barge, je navigue entre deux eau, rêve de me perdre dans des.... courbes .... d'eau

plus de sous dans les poches, à la recherche de la petite monnaie pour une p'tite clope dans le p'tit bar d'à côté. J'ai toujours était ce petit...con que les coups d'un père on rendu craintif, j'ai peur d'être lâche, de fuir avant même que la foudre ne se lache.

j'espère jamais foutre une femme en cloque, quand mes rêves sont de me foutre un clock dans la bouche;
j'ai vue mon esprit s'aliénié, mes yeux s'entremêler en pleine mêlé,
tout le monde s'y mêle, tout le monde s'en mêle, tout le monde à la même.... mers de,
grandi avec des vers, des verres et d'un père ,avec peu de piété;

Elle je les aimé, de ma bouche y'avait que le verbe aimer,
je les bien dégueler, gueler, empoignant des types en pleine rue, attendant juste un gros coup d'coup d'couteau me perce le bide.
J'étais bien bercer entre ses mains, entre ses seins, y'avait mon destin entrelacer, j'croyais que c'était un verset que rien ne pouvait casser, même si j'sui pas un saint, j'aurais nager à travers la merde, rien que pour voir nos yeux se croisé, nos voeux s'exhausser, mais je le sais bien que j'sui qu'un naif.
Bien senti le vide dans ma vie, les même histoires nous baises sans cesse,
la belle et la bête,
la belle et le bête,
le bon et la conne,
la baise et la bonne.
Je les bien sentis passer, les années vont passer, et moi je resterai toujours ce même type dépasser, que les années ont rendu féêler, féêler, demain tout ira mieux, demain tout ira.... pour le mieux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: improvisation/semi travailler/semi enculer/semi visionnaire   

Revenir en haut Aller en bas
 

improvisation/semi travailler/semi enculer/semi visionnaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 19 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.: Rap Battle :. :: Exposition :: Vos textes :: Poèmes / Poésie-