Hip-hop... Exposez votre art !
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Questions existentielles ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
N.B
Maître RBien
Maître RBien


Masculin
Messages : 4322
Age : 23
Groupe : •Fū®Yo-Tøk¥øït€•
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: Questions existentielles ?   Lun 17 Mar 2014 - 20:23

Désœuvré moralement oui mais pas désœuvré pauvre enfin je suis pas a plaindre , mais c'est vrai que je me sens bizarre a force de me poser ces questions
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Questions existentielles ?   Mar 18 Mar 2014 - 12:22

@N.B a écrit:
Moi ce que je me demande c'est a partir de quel moment on a décréter que vivre était normal ? que la vie était normal , je veut dire quand on bouge , mange , se lave , on vis mais perso je me demande tout le temps pourquoi je fait ça , ou je suis , comment ça se fait que j'ai l’impression que tout le monde trouve cette univers normal et que je sois le seul a me demander qui je suis etc , c'est étrange et franchement ça me met mal des fois , tête qui tourne etc

le pire c'est que c'est des questions auquel personne ne peut répondre mais j'ai l'impression d’être perdu genre seul au monde c'est chaud , l'autre fois tu disait Shaolin que trouver un sens n'était peut être pas la réponse ou que c’était un comportement humain mais c'est impossible de faire quelque chose qui n'a pas de sens a moins d’être fou mais la plupart du temps quand on fait quelque chose c'est parce que derrière ça apporte quelque chose manger,faire du sport,allé sur le net,écouté du rap mais la vie mène ou ? c'est ça le truc on ne peut pas passé sa vie a faire des choses sans se demander a quoi sert la vie elle même , or j'ai l'impression que personne n'y pense tout le monde a l'air bien dans sa petite vie sans se posé de questions existentielles


c'est exactement ca que je ressent franchement c'est hyper intéressent > http://www.talentdifferent.com/depression-existentielle-et-desintegration-positive-de-dabrowski-par-jt-webb-1205.html

Les gens que tu considères comme étant bien dans leur petite vie, il peuvent être comme toi, sauf que, niveau interaction, et bien ils se gardent bien de le dire. Mais quand tu parles avec les gens, tu te rends alors compte qu'il y a parfois de troublantes similitudes avec des choses qui te concernent et que tu crois être seul à avoir.

Comme ça a été dis, je pense que si on peut convenir philosophiquement que la vie n'a pas de sens en soi, elle a malgré tout le sens qu'on veut bien lui donner. Encore que, dire cela, c'est déjà pour moi, dire qu'on choisit aussi notre manière d'être...opinion que je ne partage pas.

Pose toi peut être la question de savoir si des choses te plaisent dans la vie....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Questions existentielles ?   Mar 18 Mar 2014 - 12:28

Orphée a écrit:
@Shaolin a écrit:
Pour toi c'est peut être une farce, n'empêche que si tu étais contraint de vivre dans d'autres pays dans lesquels ce principe n'a aucune légitimité, tu te rendrais vite compte qu'il y a bien une différence. Le principe de laïcité n'a rien à voir avec le fait de vivre loin des religions. Il y a en France une église par village, comment peux tu dire que les gens vivent loin des religions? A chaque coin de rue, un monument nous le rappel.

je parle de la france,sans penser au autre pays, est pour moi en france la laïcité est une farce (en france), tu peut vivre en permanence près d'une foret sans en avoir le bénéfice de sa beauté ou de sa paix.



Ensuite, puisque tu parles de moi, je te renvoies à ce topic que j'avais créé, et qui répond en substance à ta critique à mon égards, sur ce que je peux penser de la laïcité et de la démocratie, lorsque les deux principes fonctionnent ensembles:

http://rap-battle.jeun.fr/t64129-democratie-et-laicite-compatible#1264234

je ne te critique pas est le débat de laicité ne m’intéresse pas pour le moment


Pour le reste, tu dis ne pas avoir besoin de référence, pourtant tu en utilises une dans la même phrase, même si cela reste abstrait, tu parles des choses qui nous dépassent.....mais quelles sont ces choses? Suffit il de dire que des choses nous dépassent pour que ce soit réel?

Qu'entends tu par ces choses qui nous dépassent?

ce qui nous dépasse ? l'infini,la mort,la vue

Pourquoi dis tu que tant que les êtres seront désirant, la notion de liberté demeurera?

parce que la notion de liberté n'existe pas sans enclave, on ce rend compte que la liberté existe quand on subi l'enclavement,l’emprisonnement de l'esprit ou du corps, la liberté total n'existe pas car elle n'a pas lieu d'être sinon elle n'existerais pas, la liberté est une question de degrés, mais ce n'est pas parce que nous sommes forcer de manger que nous ne sommes pas libre, la liberté consiste à différencier quand nous le sommes quand nous pouvons l'être quand nous ne le sommes pas, c une image rapide que j'ai de la liberté pas spécialement envie de détailler je suis en ce moment blazer d'écrire, d'expliquer, une phase sans doute

Différencier? Puis après?

Que je constate être en prison ou non, dans les deux cas, je participe d'une situation, je fais le constat d'une condition, mais après?

Comment veux tu être libre si les causes qui te déterminent sont premières par rapport au constat que tu peux faire de ta propre existence?

Si tu es face à des possibilités, ce n'est pas librement que tu vas décider laquelle possibilité tu vas choisir, ce sera toujours en fonction de facteurs qui vont entrer en opposition, et en ressortira quelque chose de bon ou de mauvais, d'efficace ou d'inutile, etc...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halogène




Masculin
Messages : 10217
Age : 24
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: Questions existentielles ?   Mar 18 Mar 2014 - 12:45

Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être mais aussi la sagesse de distinguer l'un de l'autre.

la liberté n'est pas absolue, rien n'est absolue mais être un pantin n'est pas non plus absolue, la liberté que tu peut avoir est de distinguer quand tu la possède est quand tu ne la possède pas, bien sure que nous ne sommes pas entièrement libre car enfermer dans un corps.... mais il n'est pas juste de dire que nous sommes entièrement tous des pantin ce serait chercher en réalité une excuse, on est tous différent donc manipuler par nous même à des degrés différent, mais personne n'est libre dans l'absolue comme l'inverse mais le fait même de remettre en cause le libre arbitre prouve aussi que nous ne sommes pas libre.... mais d'ou vient cette critique ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Questions existentielles ?   Mar 18 Mar 2014 - 20:39

Elle vient de ce que nous montre la réalité.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halogène




Masculin
Messages : 10217
Age : 24
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: Questions existentielles ?   Mar 18 Mar 2014 - 20:48

mais qu'est ce que la réalité ? si il n'ya aucun libre arbitre, est que toute chose est illusoire,ta réalité des choses les donc autant, car si tu pense qu'il n'ya pas de libre arbitre donc que ce que tu dit la maintenant ne dépends pas de toi, comment pourrais tu alors avoir entièrement raison étant donnée que tu est limité par ta propre personne à une façon de voir qui t'es donnée donc tu ne pourrais voir autrement est donc savoir ou voir les choses autrement, par conséquent ta réalité n'est pas la réalité mais une réalité, est donc prouver que le libre arbitre n'est qu'illusoire au fond cela prouve juste que toute chose est illusoire ? ou à des degrès seulement comme je l'expliquer précédemment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Questions existentielles ?   Mar 18 Mar 2014 - 22:58

Les divergences qui occupent les hommes sur les possibilités d'un sens du monde, de la réalité....l'opposition entre monisme et idéalisme....tout cela ne repose en effet que sur une manière de voir les choses....

Mais cette question n'est que philosophique, ce sont des propositions selon tel ou tel esprit...selon telle ou telle représentation.....

Mais contrairement à ces hypothétiques visions du monde...il y a la réalité qui s'impose à nous, et que nous pouvons constater comme tout un chacun.

Le pédophile choisit-il de l'être? Quoi qu'on en pense, quoi qu'on en juge....la réalité, lorsqu'un enfant est violé, elle t'arrive à toi comme à moi.....pourrions nous nier cet évènement? Le réduire à l'inexistant? D'où vient cette possibilité et cette affection qu'est la pédophile, l'attirance pour les enfants?

Or, il est évident qu'un pédophile, passant ou non à l'acte, agit ou n'agit pas selon des causes. Et peut importe le jugement à postériori qui adviendrait si passage à l'acte il y a, il n'en reste pas moins qu'au départ, cet affect pédophile, il est là et ce n'est jamais l'individu qui le demande....Cette réalité est vraie pour toute chose....

Ainsi, une constatation que tout le monde peut faire, c'est que des affections importantes, non négligeables, et involontaires, ont un impact réel sur la vie de gens au point que certains commettent le pire, tandis que d'autres mettent un terme à leur vie...

La conscience n'est qu'une manière de percevoir les choses....mais la conscience ne s'exclue pas du principe de causalité....et la conscience ne nous rend pas plus libre de quoi que ce soit, elle nous permet juste d'en savoir un peu plus sur des choses.

ex: je dois traverser un pont, mais je vois que les cordes qui tiennent ce pont sont usées...j'ai alors bien conscience qu'en traversant ce pont, je risque d'y laisser ma vie.....dès lors, comment décider de franchir ou non le pont? Et bien tout va dépendre des causes qui vont induire ou non une volonté puissante chez moi, de sorte que tout les arguments (toutes les causes donc) qui pourraient me dissuader de franchir le pont ne seraient pas assez puissants comparé aux arguments (aux causes donc) qui me pousseraient à prendre le risque...

Si de l'autre coté du pont il y a ta mère avec une bombe autour du cou et un détonateur de 5 minutes, tu auras beau avoir conscience que le pont PEUT céder, tu vas prendre le risque car la cause (l'amour de ta mère et donc la tristesse qui découlerait de sa mort et la culpabilité de n'avoir pas agit) est bien plus forte que le risque....tandis que si de l'autre coté il y a une pomme (en admettant que tu adores les pommes) tu ne prendras pas le risque, car dans tout esprit raisonnablement constitué, le jeu est loin d'en valoir la chandelle.....

La conscience n'est donc qu'un élément de plus parmi les innombrables éléments (on pourrait dire les innombrables causes) qui interviennent et qui induise une décision...rien de plus. Combien d'hommes ont conscience que torturer des êtres ça cause de la douleur physique et moral, suffit pourtant de constater que cela ne suffit pas à éviter le pire, car il y a d'autres facteurs qui déterminent les individus à agir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halogène




Masculin
Messages : 10217
Age : 24
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: Questions existentielles ?   Mer 19 Mar 2014 - 12:26

mais notre penser philosophique est limité tout autant que nous, comme avant ou nous avions moins de connaissance sur l'univers est l'infinité de galaxy, la philosophie est pareil, nous ne pouvons pas oublier les œuvres du passer mais il nous faut aller plus loin est donc pour moi cela signifie plus loin que la simple absurdité qui est selon moi le dernier point philosophique le l'homme est atteint dernièrement

je reviendrais sur ce que tu explique la
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atlaas




Masculin
Messages : 11353
Age : 25
Date d'inscription : 30/12/2009

MessageSujet: Re: Questions existentielles ?   Mer 19 Mar 2014 - 18:17

@Shaolin a écrit:
Les divergences qui occupent les hommes sur les possibilités d'un sens du monde, de la réalité....l'opposition entre monisme et idéalisme....tout cela ne repose en effet que sur une manière de voir les choses....

Mais cette question n'est que philosophique, ce sont des propositions selon tel ou tel esprit...selon telle ou telle représentation.....

Mais contrairement à ces hypothétiques visions du monde...il y a la réalité qui s'impose à nous, et que nous pouvons constater comme tout un chacun.

Le pédophile choisit-il de l'être? Quoi qu'on en pense, quoi qu'on en juge....la réalité, lorsqu'un enfant est violé, elle t'arrive à toi comme à moi.....pourrions nous nier cet évènement? Le réduire à l'inexistant? D'où vient cette possibilité et cette affection qu'est la pédophile, l'attirance pour les enfants?

Or, il est évident qu'un pédophile, passant ou non à l'acte, agit ou n'agit pas selon des causes. Et peut importe le jugement à postériori qui adviendrait si passage à l'acte il y a, il n'en reste pas moins qu'au départ, cet affect pédophile, il est là et ce n'est jamais l'individu qui le demande....Cette réalité est vraie pour toute chose....

Ainsi, une constatation que tout le monde peut faire, c'est que des affections importantes, non négligeables, et involontaires, ont un impact réel sur la vie de gens au point que certains commettent le pire, tandis que d'autres mettent un terme à leur vie...

La conscience n'est qu'une manière de percevoir les choses....mais la conscience ne s'exclue pas du principe de causalité....et la conscience ne nous rend pas plus libre de quoi que ce soit, elle nous permet juste d'en savoir un peu plus sur des choses.

ex: je dois traverser un pont, mais je vois que les cordes qui tiennent ce pont sont usées...j'ai alors bien conscience qu'en traversant ce pont, je risque d'y laisser ma vie.....dès lors, comment décider de franchir ou non le pont? Et bien tout va dépendre des causes qui vont induire ou non une volonté puissante chez moi, de sorte que tout les arguments (toutes les causes donc) qui pourraient me dissuader de franchir le pont ne seraient pas assez puissants comparé aux arguments (aux causes donc) qui me pousseraient à prendre le risque...

Si de l'autre coté du pont il y a ta mère avec une bombe autour du cou et un détonateur de 5 minutes, tu auras beau avoir conscience que le pont PEUT céder, tu vas prendre le risque car la cause (l'amour de ta mère et donc la tristesse qui découlerait de sa mort et la culpabilité de n'avoir pas agit) est bien plus forte que le risque....tandis que si de l'autre coté il y a une pomme (en admettant que tu adores les pommes) tu ne prendras pas le risque, car dans tout esprit raisonnablement constitué, le jeu est loin d'en valoir la chandelle.....

La conscience n'est donc qu'un élément de plus parmi les innombrables éléments (on pourrait dire les innombrables causes) qui interviennent et qui induise une décision...rien de plus. Combien d'hommes ont conscience que torturer des êtres ça cause de la douleur physique et moral, suffit pourtant de constater que cela ne suffit pas à éviter le pire, car il y a d'autres facteurs qui déterminent les individus à agir.



Je suis daccord avec toi sur ces points, mais pour allé dans le sens de la pensée d'Orphée, je pense que l'humain, a crée tant d'infinité de possibilité, qu'il ne tiens qu'a notre conditionnement au moment présent, influencé par celui du passé, pour activé tel ou tel acte, tel ou tel jugement....

Et lorsqu'on sait, que tout cela tien a ça, que tout sens, amour, haine même, sont nés d'autre principe eux même véhiculé par l'homme voulant nominer une émotion, cela en perd tout sont sens.. enfin, lorsque je vais au plus profond des choses, même l'homme stoïque, sans parole, qui fait vœux de silence, me semble bien plus respectable, ont est la seul espèce, a s'être autant développé au niveaux de la discution, et de ses impact a travers les émotions, eux même crée, car fictive et surjoué, comparé a leur vrai nature.. grace, ou a cause celon chacun, de la réflexion omni présente de l'humain a tout sujet...


Je dit cela pour en revenir a un seul point, le seul et unique de toute ma vie dailleurd peut importe le sujet, c'est a dire, l’excès...


En quoi, ne serais ce, QUE bénéfique, ses connaissances, ses principes, ses émotions qui ne sont plus naturel mais inculqué et développé plus ou moins celon notre intérêt, notre milieux, nos influences.. cela est impossible, il n'y a aucun mal sans bien, et invérsement, principe non humain, mais inter espece celui ci, et je pense qu'ont a peut être, trop, développé certain point, sans même connaitre la vrai valeur des choses instinctive, a l'heure actuel, combien ne sont en rien celui qu'il aimrai être, par peur de rejet, ou d'apparence...


La réflexion est une passion dangereuse, mais pourtant je la pratique sans cesse, et pour celui qui a du mal a s'en défaire, a revenir a la source de ce qu'il est, car il ne l'a jamais su, ne s'est jamais laisser être tout simplement, c'est tres dur de ne pas arriver a la conclusion, que tout est relatif biensur, mais réellement, peut importe le motif ou l'horreur des choses, et parfois, comme je l'ai déja dit, le nihilisme en viens a me séduire dans sont intérprétation, qui me semble se rapprocher vraiment de la vrai valeur des choses, malgres le paradox qui veut que rien n'ai de réel sens ici bas, je le trouve de plus en plus approprié a notre époque, pour ne pas sombrer dans tout ses excès.. même si certain me diront que s'en est un, lui aussi..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://atlas-officielle-4050.skyblog.com
Halogène




Masculin
Messages : 10217
Age : 24
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: Questions existentielles ?   Mer 19 Mar 2014 - 20:03

vazy atlas prend le relai avec shao !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atlaas




Masculin
Messages : 11353
Age : 25
Date d'inscription : 30/12/2009

MessageSujet: Re: Questions existentielles ?   Mer 19 Mar 2014 - 20:09



Avec Shao c'est une discutions a chaque fois et non de la merde pur comme trop souvent ici lors d'échange d'idées, si tu appel ça un relai alors ok c'est pareil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://atlas-officielle-4050.skyblog.com
N.B
Maître RBien
Maître RBien


Masculin
Messages : 4322
Age : 23
Groupe : •Fū®Yo-Tøk¥øït€•
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: Questions existentielles ?   Mer 19 Mar 2014 - 22:33

C'est intéressent ce que dit Shao très fataliste je dirait presque pessimiste tellement c'est inéluctable qu'on est ce qu'on est mais intéressent .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halogène




Masculin
Messages : 10217
Age : 24
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: Questions existentielles ?   Mer 19 Mar 2014 - 23:03

ne le crois pas surtout, ne crois personne, la fatalité serai de croire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N.B
Maître RBien
Maître RBien


Masculin
Messages : 4322
Age : 23
Groupe : •Fū®Yo-Tøk¥øït€•
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: Questions existentielles ?   Mer 19 Mar 2014 - 23:08

On est dans un débat c'est intéressent de discuter quand les gens ont des avis bien opposer , on compare pas la taille de nos queue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.:: CàmisOle ::.




Masculin
Messages : 21135
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: Questions existentielles ?   Mer 19 Mar 2014 - 23:09

vaut mieux pour vous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N.B
Maître RBien
Maître RBien


Masculin
Messages : 4322
Age : 23
Groupe : •Fū®Yo-Tøk¥øït€•
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: Questions existentielles ?   Mer 19 Mar 2014 - 23:11

Sinon vous auriez la honte en face de mon calibre .


Dernière édition par N.B le Mer 19 Mar 2014 - 23:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Eclair
RBien d'élite
RBien d'élite


Masculin
Messages : 2452
Age : 21
Date d'inscription : 17/01/2014

MessageSujet: Re: Questions existentielles ?   Mer 19 Mar 2014 - 23:13

@N.B a écrit:
Sinon vous auriez honte en face de mon calibre .

l'important c'est pas la taille du calibre, c'est de savoir bien l'utiliser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
N.B
Maître RBien
Maître RBien


Masculin
Messages : 4322
Age : 23
Groupe : •Fū®Yo-Tøk¥øït€•
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: Questions existentielles ?   Mer 19 Mar 2014 - 23:17

(Très philosophique tout ça   )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mowgli.Lova.Negrita

Administratrice


Féminin
Messages : 5826
Date d'inscription : 20/03/2012

MessageSujet: Re: Questions existentielles ?   Jeu 20 Mar 2014 - 3:52

@Petit Eclair a écrit:
@N.B a écrit:
Sinon vous auriez honte en face de mon calibre .

l'important c'est pas la taille du calibre, c'est de savoir bien l'utiliser.

toi tu dis ça parce que t'en as une petite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halogène




Masculin
Messages : 10217
Age : 24
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: Questions existentielles ?   Jeu 20 Mar 2014 - 14:21

comme on dit mieux vo une petite qui frétille qu'une grosse qui roupie

#bienvenuauclubfreredePetitebite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Questions existentielles ?   Aujourd'hui à 9:46

Revenir en haut Aller en bas
 

Questions existentielles ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» Les Questions Existentielles de INT-Part 13
» Les Questions Existentielles de INT-Part 12
» Les Questions Existentielles de INT-Part 1
» Questions sur le Silver Star
» [Interview] Tokio Hotel réponds aux questions d'NRJ.de

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.: Rap Battle :. :: Discussions diverses :: Info & Réflexion :: Philosophie-