Hip-hop... Exposez votre art !
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 petite création littéraire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
AuteurMessage
Halogène


avatar

Masculin
Messages : 10554
Age : 26
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: petite création littéraire   Jeu 14 Déc 2017 - 0:43

l'enfant est le chien

Je me suis souvenu d'un chien, un beau chien au museau pointu, la forme du corps ressembler a celle d'un loups, un pelage blanc magnifique. Leur maitre avait regulierement des problemes avec lui. Il trouvait toujours moyen de fuir de la maison, et ce mettait a errer partout est nul part. Si on approcher sa main de lui, il la regarder, baisser la tete, et ont pouvait sentir la crainte et la tristesse dans ses yeux. J'avais tendu delicatement ma main pour le caresser, il s'approcha doucement, me lecha a demi tout en m'observant. A la moindre osciliation de mon corps, il reculer d'une vitesse surprenante en arriere, un bond puis me laissa tout en me scrutant d'un air peiner. Il voulait sans doute me donner de l'affection, mais tout en me lechant, il ne pouvait s'abandonner completement, il avait cette confiance briser, et surement cette memoire qui c'etait mue en une sorte de reflexe envers l'espece humaine.
Je comprennais pourquoi il ce mettait a partir et errer partout parfois. Certain chien seront agressif a force de recevoir des coups, d'autre seront craintif a l'extreme, mefiant, peureux. Cela dois dependre d'un certain temperament.
Il y'avait cette enfant hyperactif en classe, quand un professeur passer, et voulus mettre une main sur son epaule, le bras de cette enfant ce deplacer naturellement, nerveusement pour proteger son corps, son visage. Le professeur lui demanda, pourquoi ? l'enfant sourit et repondit: J'ai des reflexes plus pointu que la moyen, il sourit, personne ne voyait que derriere son sourire ce livrer une deja sa premiere bataille interne, d'ailleurs lui non plus, n'en savait rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halogène


avatar

Masculin
Messages : 10554
Age : 26
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: petite création littéraire   Jeu 14 Déc 2017 - 1:08

l'homme en armure

Cette homme porter une lourde armure. Avec le temps il avait perdu certaine parti peut-etre. Il en etait tributaire, ne pouvant la retirer. Les mouvements de son corps pouvait etre maladroit, comme un homme portant constament une armure, il devait aller de soit, que les mouvements de son corps fut plus chaotique, difficile. Mais par habitude il ne remarquer plus aussi bien qu'avant cette handicape. L'avait presque oublier.
Il rencontra un jours une femme du nom de point d'eau, elle etait belle. Des yeux si profond, mais il pouvait lire en c yeux une failure, une tristesse. Il n'a jamais compris pourquoi certain visage, personne, il pouvait sentir une tristesse, quelque chose de douleureux en les voyant. Cette armure ne l'avait pas impermeabiliser. Ou peut etre que certain visage lui renvoyait plus facilement son etat d'etat d'etre.
Cette histoire mes venu ce matin, je serais bref, car, une envie forte de dormir et de fumer sur une cigarette, tout en regardant la pluie s'abatre sur le sol et de sentir un peu le froid de l'hiver qui s'annonce.

iL ce souvenait d'une terrible phrase qu'elle lui avait repondu. Tu meclaissera tomber de tes mains, comme tout ce qui tombe souvent de tes mains sur le sol, briser. Cette homme peu confiant, parano, voyant souvent le mal, ou aller frequement dans des scenario absurdes. L'armure qu'il porter depuis si longtemps le lester a tout les niveau de son etre. Il etait tomber amoureux de cette femme, tomber inlasablement au fond. Ne pouvant respirer ou remonter a la surface, il devait enlever cette armure ou il aller mourir au fond de cette obscure vie, ou rien ne s'entend, ou plus les minutes passer, moins il avait d'oxygene. Il n'avait pas d'autre choix si il ne voulait pas la perdre, se perdre, car une infiniter de chose jouer en cette instant, il devait retirer cette armure, pour sortir de se point d'eau, en apprecier la fraicheur en ce posant a coter, s'allonger sur le sable, et pouvoir y replonger quand bon lui sembler, sans craindre de se noyer, de devoir a chaque fois batailler pour en sortir ereinter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.:: CàmisOle ::.


avatar

Masculin
Messages : 22273
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: petite création littéraire   Dim 11 Fév 2018 - 16:26

Je trouve ça pas mal dans l'idée mais laborieux dans la forme : orthographe (lol), syntaxe, concordance des temps etc. L'idée est bonne en tout cas mais tu as déjà écrit des choses mieux selon moi, plus courtes mais plus profondes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halogène


avatar

Masculin
Messages : 10554
Age : 26
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: petite création littéraire   Dim 11 Fév 2018 - 18:06

oaui merci cami, tous son ecris d'un trait peu retaff , lidee serai de reunir differente nouvelle dans un meme liivre, et certain les adapater a un scenario, juste pour essayer, plein de chise mais jai un bordel monstre dans ma tete, difficile de suivre une ligne directrice ect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.:: CàmisOle ::.


avatar

Masculin
Messages : 22273
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: petite création littéraire   Lun 12 Fév 2018 - 22:04

Yes j'comprends
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halogène


avatar

Masculin
Messages : 10554
Age : 26
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: petite création littéraire   Jeu 22 Fév 2018 - 11:09

les lignes du bus

Ce moment ou tu repousses le reveille juste 10 minute avant de te lever pour le taff, mais ou finalement tu te leve 1 heure apres. Tu te presses pour aller a l usine, avale quelque oeuf, parce que faut un peu de force pour l'usine. Tu continue de rever en chemin, comme quand tu repete chaque jours le meme mouvement. Pour que ca passe faut partir en semi reve, pour pas bloquer la productiviter. Je revoyais la chine, la nana que jaimer, mes amis, les beuveries, ou alors simplement des souvenirs de gosse. Etrangement dans c moment de semi reverie, je revoyais des moments de ma vie que je penser avoir oublier, ou bien certaine musique me revenait et je me mettais a chantonner. Ils faisait froid dehors, j'etais pas particulierement heureux, pas particulierement malheureux. On arrive a l'arret, prend une gorger d'eau, ce preparant a un reve de plus ou de moins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halogène


avatar

Masculin
Messages : 10554
Age : 26
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: petite création littéraire   Sam 24 Fév 2018 - 5:48

lignes de nuit

J'avais jamais eu de temps pour ecrire. ou du moins sur papier,ordi. ou plutot par feignantisme, manque d'emvie.C'est souvent quand on manque de temps que l'envie soudaine de faire des choses ce pointe. Ont avait chaque jours une pause de 30 minute. La moindre minute de plus est la chef ce pointer pour casser les couilles, qui fallait etre productif qu'elle disait. J'ai jamais eu autant envie de baiser depuis que je fais ce taff. Comme tu te sens comme un animal, ya pas beaucoup de chose qui te libere, a part "baiser, ecrire, boire, se battre ". Hier la conasse m'avait faire une remarque sur le pourquoi je ne pouvais pas manger un carreau de chocolat endehors du seul temps de pause que l'on a sur 8h. Depuis que je manger plus de viande, ny poisson fallait bien que je tiemne la route. Elle me la dit en tirant une espece de grimace de pute. J'ai jamais pus piffer les femmes svec un peu de pouvoirx elles sont pire que les hommes, croyait moi, ya rien de macho, voyait ce fait par vous meme. J'arrive a la fin de cette ligne, de ces quelque lignes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halogène


avatar

Masculin
Messages : 10554
Age : 26
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: petite création littéraire   Ven 9 Mar 2018 - 0:09

lignes de bus

Ont appuyer parfois toute la journer sur un bouton, j'essayer d'aller au chiotte de temps en temps lire un coup, glander, calaferte m'avair refiler cette idee, je fus assez vite capter par ailleurs. Jamais un endroit ne fus si reposant en c'est moment la. Ont avait 30 minute de pause pour manger, ils gratter en realiter 3 minute, tu devais etre a ton poste avant pour etre effectif a 30, des connes me disait sans cesse qu'une minute sont precieuse en usine, elles avaient en un sens raison mais c'etait triste de savoir que pour notre propre existence rien etait reellement precieux, chaque seconde etait encore plus precieuse, en un sens aussi. Ont pensent que 3 minute c'est rien mais ils prennent tout leur sens, quand apres ca tu te prends 4 heure a la chaine. J'imagine pas le calvaire des employer d'usine en chine ou en inde, sont ils encore en vie apres ca, a quoi pensent ils ? eux aussi a rien ?
Chaque bain de soleil lors de la pause me procurer un bonheur, regarder le ciel est ses nuages blanc m'apaiser plus qua n'importe quel autre moment me sentant insignifiant dans tout ca, et ca faisait du bien de sentir ca. Etant vegetarien pour tenir, quand les taches furent plus physique, je concoter une boisson avec des bananes ect sous forme liquide. Une chef du meme age me demander pourquoi je buvais autant d'eau, pourquoi j'aller la remplir a la fontaine, que je n'avait pas le droit de boire mon petit jus, je lui expliquer que ca augmenter ma productiviter, que j'en avait rien a battre, pourquoi je pouvais pas boire de l'eau est pas ca ? elle commenca un long speech de conne, me regarder comme si j'etais un demeurer, un type de l'usine payer le meme salaire que moi c'etait plaint que je buvais autre chose que de l'eau, que j'aller souvent pisser. ca fait mal de me dire que la plus part des salarier que je croyais etre des freres du meme bateau etait reellement devenu con, qui valait mieux pas trop leur parler. De me dire quil ya plus grand chose de vrai, relation, amour, tout etait devenu deformer, faux. Elle a pas accepter ma reponse, aujourdhui malgrer mon taff correctement fait au quotidien, elle me raconte en souriant que je suis incompatible, en souriant. J'etais soulager est de retour a la case depart,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halogène


avatar

Masculin
Messages : 10554
Age : 26
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: petite création littéraire   Lun 16 Juil 2018 - 22:43

Je vit un aveugle tourner en rond lorsque j'accompagnais un amis à la gare. Je lui demanda si il avait besoin que je l'accompagne, il réponda que oui. Un aveugle qui fait confiance, accepte sa vulnérabilité. Ma demande fut spontanée, mais alors, ma pensée en tira une forme de glorification, regarder moi être un homme bon, aidée cette homme, pourquoi avais je besoin de cela ? Alors mon action fut vide, et ne servi que l'image que je voulus offrir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: petite création littéraire   

Revenir en haut Aller en bas
 

petite création littéraire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

 Sujets similaires

-
» Création littéraire et poétique
» Fiches pratiques sur la propriété littéraire et artistique
» Guernesey... un succès littéraire.
» Exploratology - box littéraire
» [Chaîne Youtube] L'Homme Littéraire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.: Rap Battle :. :: Discussions diverses :: Loisirs :: Lecture-