Hip-hop... Exposez votre art !
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Humain, trop humain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Halogène




Masculin
Messages : 10215
Age : 24
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Humain, trop humain   Ven 15 Nov 2013 - 12:53

En ce moment je lis du nietzsche d'ou le titre de son livre, alors je les pas encore finis il et plus ou moins long, première que je m'attaque à cette auteur, quelque ressemblance avec kant, j'ai pas lus les grand oeuvres de Schopenhauer mais j'ai l'impression qu'il la bien inspiré, il est assez pragmatique dans ce qu'il écrit, certaine chose me son encore incompréhensible, il a une vision assez " stricte " comment dire.... hum on va dire qu'il voit la réalité t-elle qu'elle et écarte toute religion ou métaphysique, donc il cherche sans doute à ce rapprocher du pragmatisme mais pourtant je remarque que certaine chose son surtout plus empirique que d'autre, j'ai l'impression qu'il lui manque quelque chose, enfin j'ai le temps de cogité sur tout sa, je vous montre un passage du livre, il et complet.


Illusion dans la théorie de la révolution

Il y a des rêveurs politiques et sociaux qui dépensent du feu et de l'éloquence à réclamer un bouleversement de tous les ordres, dans la croyance qu'aussitôt le plus superbe temple d'une belle humanité s'élèverait, pour ainsi dire, de lui même.Dans ces rêves dangereux persiste un écho de la superstition de rousseau*, qui croit à une bonté de l'humaine nature merveilleuse,originelle, mais pour ainsi dire enterrée et met au compte des instituions de civilisation,dans la société, l'Etat, l'éducation,toute la responsabilité de cet enterrement. Malheureusement on sait par des expériences historiques que tout bouleversement de ce genre ressuscite à nouveau les énergies les plus sauvages,caractères les plus effroyables et les plus effrénés des âges reculés: que par conséquent un bouleversement peut bien être une source de force dans une humanité devenue inerte, mais jamais ordonnateur, architecte,artiste,perfecteur de la nature humaine. Ce n'est pas la nature de volaitre*, avec modération,son penchant à arranger,à purifier,à modifier,mais les folies et les demi mensonges passionnés de rousseau qui ont éveillé l'esprit optimiste de la révolution,contre lequel je m'écrie:<< Écraser l'infâme !>> par lui l'esprit des lumières et de l'évolution progressive a été banni pour longtemps: voyons chacun à par sois, s'il est possible de le rappeler !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Humain, trop humain   Ven 15 Nov 2013 - 20:48

ouai pour moi c es intérréssant nitsh mais c est trop mécanique c est bien d en avoir conscience ca ouvre des portes mais j ais trouvais trés dur a lire, y a beaucoup a emmagasiné pour tout suivre aprés je lis trés rarement  et j ais lu "ainsi parlait zarasoustra" trés lourd je pense que t aurais du commencé par celui la la je parle de toi personnellement et "par dela le bien le mal"les deux que j ais fini par lire , ya qu a regardé les titre avec nisth

la il m emballe pas" humain,trop humain" ca sent le parti pris de l auteur et ce qui me plait chez lui c est quand il éssaie de pas en prendre j aimes quand il part sur de la recherche et analyse de matrice avec réflection
Revenir en haut Aller en bas
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Humain, trop humain   Ven 15 Nov 2013 - 21:43

v=PNzgBTAEVe8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Humain, trop humain   Ven 15 Nov 2013 - 22:15

allez c est parti
Revenir en haut Aller en bas
Halogène




Masculin
Messages : 10215
Age : 24
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: Humain, trop humain   Sam 16 Nov 2013 - 10:04

sa marche je suis d'accord avec toi, y'a des livres ta mal au crane après, parce que, il faut trop emmagasiné
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hacheur




Masculin
Messages : 10222
Groupe : Psychovore
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Humain, trop humain   Dim 17 Nov 2013 - 3:43

Le texte tiré du livre est lourd...très lourd....maitreyoda valide...

Résumé:
le monde est pourri sous ces air d'humanité...les choses évoluent socialement, "educativement", moralement, mais en même temps en sous marin rien ne change...flingue tes croyances... vois par toi même...et deviens créateur...car le monde veut a tout prix enterrer ce que tu es réellement et retarder ta progression, ton évolution individuelle...et pas communautaire....

Voilà ce que maîtreyoda a vibré synthétiquement du texte pour faire très court...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Humain, trop humain   Dim 17 Nov 2013 - 12:50

puis comme le dévelope pas beaucoup le reportage faut faire attention avec lui on peu trés vite interprété y a quand meme tout les millitaire allemand qui l avait sur eux alor que ca leur disait de faire l inverse ces bouquin c est plus facile a manier qu un livre religieu
je pense que c est pour ca qu hitler s en est servi faut bien comprendre que la vision d hitler est purement inspiré de son passé et de "zarasoustra" c était ca bible donc pour te plongé dans le cerveau d hitler c est assez extra le tout et je m y suis pas lancé et de voir si il l'a utilisé délibérément ou si il a était victime de son interprétation
Revenir en haut Aller en bas
Halogène




Masculin
Messages : 10215
Age : 24
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: Humain, trop humain   Dim 17 Nov 2013 - 12:56

j'aurais peur de devenir aussi taré que lui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halogène




Masculin
Messages : 10215
Age : 24
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: Humain, trop humain   Dim 17 Nov 2013 - 14:50

En passant: tout le problème des juifs ,'existe que dans les limites des Etats nationaux, en ce sens que là,leur activité et leur intelligence supérieure,le capital d'esprit et de volonté qu'ils ont longuement amassé de génération en génération à l'école du malheur,doit arriver à prédominer généralement dans une mesure qui éveille l'envie et la haine, si bien que dans presque toutes les nations d'à présent -
et cela d'autant plus qu'elles se donnent des airs de nationalisme - se propage cette impertinence de la presse qui consiste à mener les juifs à l'abattoir comme les boucs émissaires de tous les maux possibles publics et privés. Dès qu'il n'est plus question de conserver ou d'établir des nations, mais de produire et d'élever une race mêlée d'européens aussi forte que possible,le juif est un ingrédient aussi utile aussi désirable qu'aucun autre reliquat national. Toute nation, tout homme a des traits déplaisants, même dangereux: c'est barbarie de vouloir que le juif fasse une exception. Il se peut même que ces traits présentent chez lui un degré particulier de danger et d'horreur; et peut-être le jeune boursicotier juif est-il en sommes l'invention la plus répugnante de la race humaine. Malgré tout, je voudrais savoir combien, dans une récapitulation totale,on doit pardonner à un peuple qui, non sans notre faute à tous, a parmi tous les peuples eu l'histoire la plus pénible, et à qui l'on doit l'homme le plus digne d'amour ( le christ ), et le sage le plus intègre ( spinoza), le livre le plus puissant et la loi morale la plus influente du monde.En outre: aux temps les plus sombres du moyen Age, quand le rideau des nuages asiatiques pesait lourdement sur l'europe, ce furent des libres penseurs, des savants, des médecins juif qui maintinrent le drapeau des lumières et de l'indépendance d'esprit sous la contrainte personnelle la plus dure, et qui défendirent l'europe contre l'asie;c'est à leur efforts que nous devons en grande partie qu'une explication du monde plus naturelle, plus raisonnable, et en tout cas affranchie du mythe, ait enfin pu ressaisir la victoire,et que la chaîne de la civilisation,qui nous rattache maintenant aux lumière de l'antiquité gréco-romaine a tout fait pour orientaliser l'occident, c'est le judaïsme qui a surtout contribué à l'occidentaliser de nouveau: ce qui revient à dire en un certain sens, à faire de la mission et de l'histoire de l'europe une continuation de l'histoire grecque.


La première édition, chez Ernst Schmeitzner, 1878, fait l’objet d’un volume unique, intitulé : Humain, trop humain. Un livre pour esprits libres. En tête figure une dédicace à Voltaire ; le corps du recueil est constitué de 638 aphorismes répartis en 9 chapitres.


Pour Nietzsche, cela suppose de faire l'histoire de ces réalités, et d'en faire une analyse comparable à l'analyse chimique. Ceci démontre en particulier l'importance de la psychologie pour comprendre la genèse des valeurs humaines (par exemple, plus tard, dans Par-delà bien et mal, première partie, Nietzsche fera une psychologie des philosophes). Il énonce ainsi dès le premier aphorisme ce que devrait être une méthode débarrassée de la perspective métaphysique :

l'observation morale scrupuleuse et fine ;
l'art de la nuance : la réalité est faite de degrés ;
la nécessité de formuler une théorie de la sublimation des instincts pour expliquer la nature de toutes les valeurs humaines.


hacheur toi qui parler de degrés ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tunisale
Femme de Tibbar


Masculin
Messages : 1613
Age : 17
Groupe : TEAM BS
Date d'inscription : 29/04/2013

MessageSujet: Re: Humain, trop humain   Dim 17 Nov 2013 - 15:30

1000 MSG Salam Salam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Humain, trop humain   Aujourd'hui à 2:53

Revenir en haut Aller en bas
 

Humain, trop humain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cirque Humain: Les plus beaux specimens goth !
» Humain à vendre, combien vaux tu?
» statistiques du corps humain.
» Paroles Humain à l'eau
» Quel luthier pour Weiss tout koa pas trop cher

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.: Rap Battle :. :: Discussions diverses :: Info & Réflexion :: Philosophie-