Hip-hop... Exposez votre art !
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Rabta




Masculin
Messages : 11585
Date d'inscription : 14/07/2008

MessageSujet: Re: La mort   Jeu 6 Juin 2013 - 22:50

Bande de fatigués, la mort c'est la suite de la vie, la vie c'est comme la chrysalide pour une chenille tu capte ?

Bébé = chenille
Adulte = chrysalide
Mort = papillon

J'ai des preuve concrète de ce que j'avance , je vous l'ai simplement résumé en une métaphore (punchliner dans l'ame) bref tout sa pour dire que la mort c'est une suite de notre vie mais comment vous dire , vous êtes une ame errantes qui peux agir sur le quotidien des vivants, bref prenez moi pour un fou si vous voulez, je suis juste dans le turfu mes négros
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.xafir-officiel.skyrock.com
Resk III
RBien actif
RBien actif


Masculin
Messages : 277
Date d'inscription : 03/04/2013

MessageSujet: Re: La mort   Jeu 6 Juin 2013 - 22:51

Stag la seul personne que Hacheur manipule ici ces toi tu et devenu parano mdr tu n'parle que de lui gros essaye de comprendre les actes d'un individu avant de porter des jugement attif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leinad




Masculin
Messages : 8127
Date d'inscription : 11/04/2008

MessageSujet: Re: La mort   Jeu 6 Juin 2013 - 23:22

@Resk III a écrit:
Stag la seul personne que Hacheur manipule ici ces toi tu et devenu parano mdr tu n'parle que de lui gros essaye de comprendre les actes d'un individu avant de porter des jugement attif

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halogène




Masculin
Messages : 10208
Age : 24
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: La mort   Ven 7 Juin 2013 - 9:40

Bébé = chenille
Adulte = chrysalide
Mort = papillon

c violent gros comme image
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rabta




Masculin
Messages : 11585
Date d'inscription : 14/07/2008

MessageSujet: Re: La mort   Ven 7 Juin 2013 - 20:38

sisi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.xafir-officiel.skyrock.com
hacheur




Masculin
Messages : 10222
Groupe : Psychovore
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: La mort   Ven 7 Juin 2013 - 23:48

@Rabta a écrit:
Bande de fatigués, la mort c'est la suite de la vie, la vie c'est comme la chrysalide pour une chenille tu capte ?

Bébé = chenille
Adulte = chrysalide
Mort = papillon

J'ai des preuve concrète de ce que j'avance , je vous l'ai simplement résumé en une métaphore (punchliner dans l'ame) bref tout sa pour dire que la mort c'est une suite de notre vie mais comment vous dire , vous êtes une ame errantes qui peux agir sur le quotidien des vivants, bref prenez moi pour un fou si vous voulez, je suis juste dans le turfu mes négros

#punchline haute gamme...très belle métaphore...#maitreyoda valide....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: La mort   Sam 8 Juin 2013 - 1:03

La question serait sans doute au préalable de s'interroger sur le sens qu'aurait une vie après la mort....

Parce que tenir des affirmations sur des hypothèses ou encore des causes affectives ou conceptuelles, ça ne dit rien du tout.

Il y a déjà une constatation de départ que à mon avis personne ne peut réfuter, c'est que dans l'existant, il y a un mécanisme de continuité, ce mécanisme, c'est la naissance. Tout le monde peut observer que des parents furent des enfants...il y a donc eu naissance et il y aura mort.

Une question survient donc rapidement, c'est de savoir quel sens aurait une vie après la mort, quand dans la réalité à laquelle appartient l'intellect qui tente de répondre à cette question, on observe une continuité, génération après génération....et pas qu'une continuité humaine, mais aussi technique. Le monde dans lequel vivaient nos ancêtres n'a plus rien à voir avec celui dans lequel nous vivons.

Quelle justification à exister pourrait-on trouver quant à l'existence des éléments qui composent et structurent notre réalité....

Une autre question se pose quant à l'idée qu'il n'y aurait rien après la mort, c'est la question de savoir quel sens peut donc avoir notre monde. Car en effet, le fait pour certains de prétendre qu'il y a autre chose après la mort, c'est une manière de donner un sens à l'existence du monde dans lequel nous vivons, c'est le cas des religions.....

Mais finalement, pourquoi vouloir donner un sens à cette vie ici en passant par l'hypothèse d'une cause extra-réelle, autrement dit, une cause qui serait en dehors de notre monde ou de notre réalité? Si on pense les choses comme ça, alors, il n'y a aucune raison pour ne pas penser que finalement, tout se trouve ici bas, et qu'il n'y a rien d'autre, car pourquoi y aurait il quelque chose plutôt que rien? Et donc avec ce genre de considération, on arrive à une aporie.

Dit autrement, la question ressemblerait à: pourquoi y aurait il quelque chose au delà de ce qui est?

Et évidement, cette question en pose une autre, à savoir...qu'entendons nous par "ce qui est".

Et arrivé à ce stade, nous entrons dans toutes les difficultés.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hacheur




Masculin
Messages : 10222
Groupe : Psychovore
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: La mort   Sam 8 Juin 2013 - 1:28

Pose donc ta question a #maitreyoda...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pompideup
RBien habitué
RBien habitué


Masculin
Messages : 871
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: La mort   Sam 8 Juin 2013 - 3:07

Citation :
Dit autrement, la question ressemblerait à: pourquoi y aurait il quelque chose au delà de ce qui est?

Non. Pas au-delà de ce qui est, mais au-delà de ce qui est perceptible par les sens et connaissable par la raison.

Si dans ta question tu restreins la réalité au monde sensible, tu prends pour parti pour une solution. Tout ton raisonnement tient sur un préjugé.

Tu poses les mauvaises questions, ce qui n'est pas étonnant, puisque la philosophie moderne se résume à un ensemble de questions mal posées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hacheur




Masculin
Messages : 10222
Groupe : Psychovore
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: La mort   Sam 8 Juin 2013 - 3:35

Ahahahah mdr Pompideuh vient de renvoyer shaolin dans sa caverne hiberner...ahah #groupie?

Non, mais je te trouve très habile a lui faire comprendre ce que j'essaye de lui dire depuis des lustres....sauf que toi tu lui fais comprendre dans son propre langage...et du coups tu le fais caler plus vite...c'est ça qui est comique...pour les autres shaolin est un philosophe ouvert d'esprit et pour toi c'est une repartie qui tiens dans une balle de Ping Pong ....ahahah

Voilà ce que j'ai applaudi au début...rien de plus...celui qui sait félicité, ne suce point,il reconnaît juste qu'il apprécie le style...celui qui ne sait pas le faire alors qu'il le pense est un frustré, jaloux, menteur, ignorant...

Shaolin a aussi des qualités c'est indéniable, faut pas non plus l'enfoncer...par exemple il fait bien le lien entre Wikipédia la bibliothèque Google et le forum...c'est un genre de serveur scientifique et philosophique du forum...il est connecté au registre de la logique étroite universelle de ce qui "est" dans la matière de ces yeux vue...

#maitreyoda #takwendo





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: La mort   Sam 8 Juin 2013 - 4:22

@hacheur a écrit:
Ahahahah mdr Pompideuh vient de renvoyer shaolin dans sa caverne hiberner...ahah #groupie?

Non, mais je te trouve très habile a lui faire comprendre ce que j'essaye de lui dire depuis des lustres....sauf que toi tu lui fais comprendre dans son propre langage...et du coups tu le fais caler plus vite...c'est ça qui est comique...pour les autres shaolin est un philosophe ouvert d'esprit et pour toi c'est une repartie qui tiens dans une balle de Ping Pong ....ahahah

Voilà ce que j'ai applaudi au début...rien de plus...celui qui sait félicité, ne suce point,il reconnaît juste qu'il apprécie le style...celui qui ne sait pas le faire alors qu'il le pense est un frustré, jaloux, menteur, ignorant...

Shaolin a aussi des qualités c'est indéniable, faut pas non plus l'enfoncer...par exemple il fait bien le lien entre Wikipédia la bibliothèque Google et le forum...c'est un genre de serveur scientifique et philosophique du forum...il est connecté au registre de la logique étroite universelle de ce qui "est" dans la matière de ces yeux vue...

#maitreyoda #takwendo



Je dirais que si ce que tu essaies de me faire comprendre, c'est ce qui est la cause de ce qui fait que tu es toi, y a peu de chance que tu sois sur bonne voie

Encore un petit effort, tu finiras bien par t'attirer ses bonnes grâces, si tenté qu'il ait pitié de toi.


Dernière édition par Shaolin le Sam 8 Juin 2013 - 4:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: La mort   Sam 8 Juin 2013 - 4:27

@Pompideup a écrit:
Citation :
Dit autrement, la question ressemblerait à: pourquoi y aurait il quelque chose au delà de ce qui est?

Non. Pas au-delà de ce qui est, mais au-delà de ce qui est perceptible par les sens et connaissable par la raison.

Si dans ta question tu restreins la réalité au monde sensible, tu prends pour parti pour une solution. Tout ton raisonnement tient sur un préjugé.

Tu poses les mauvaises questions, ce qui n'est pas étonnant, puisque la philosophie moderne se résume à un ensemble de questions mal posées.

Ce serait quoi alors pour toi, les bonnes questions?

Je veux bien admettre que mes questions soient mauvaises, mais sur quelles bases juges-tu que mes questions sont mauvaises?

Est ce que tes considérations ont quelque chose de plus que ce que toi-même admets comme vrai ou comme plus proche d'une certaine réalité? Mais à quoi cela tient-il en définitif?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tibbar




Masculin
Messages : 37592
Age : 26
Groupe : Admin
Date d'inscription : 22/02/2006

MessageSujet: Re: La mort   Sam 8 Juin 2013 - 7:10

Peut-on admettre qu'il puisse y avoir des choses qui dépassent nos capacités de compréhension et de logique, qui dépassent toute réalité que nous connaissons, que notre réflexion soit limitée, et que, par conséquent, il y a des choses qu'on ne saura jamais expliquer, sur lesquelles on ne pourra pas mettre de mots... Si ce n'est avec notre logique humaine et nos raisonnements limités, ce qui nous ferait partir (à cause de ces préjugés partant de nos postulats et de notre condition) dans des conclusions ou des idées faussées ou peut-être loin du compte... ?

En gros, y'a t-il des choses qui sont vraiment inimaginables pour l'Homme ?

Ceci dit ça n'empêche pas de réfléchir et d'avoir ses idées, mais il faut peut-être aussi garder ça en tête, au fond on ne sait rien à 100% !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=XDAbYVudWdE&list=PLpNbhQklR9
Halogène




Masculin
Messages : 10208
Age : 24
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: La mort   Sam 8 Juin 2013 - 11:03

La tradition bouddhique transmet comme modèle du suicide héroïque le récit du fils d’un boucher qui, arrivé à l’âge adulte, doit exercer le métier familial et refuse de tuer des êtres vivants. «Ses parents lui donnèrent un couteau et l’enfermèrent dans une chambre avec un mouton, en lui disant: “Si tu ne tues pas ce mouton, il ne te sera pas permis de sortir pour voir la lumière du jour et recevoir ta nourriture.” Le fils réfléchit et se dit: “Si je tuais ce mouton, je finirais par exercer leur métier. Comment, fût-ce pour ma vie, commettre de si grands crimes?” Alors il se tua avec le couteau. Lorsque ses parents ouvrirent la porte et regardèrent, le mouton était debout de côté et leur fils avait cessé de vivre. Au moment où il s’était tué, il avait pris naissance parmi les dieux» (Traité de la grande vertu de sagesse, t. ii, traduction annotée par Étienne Lamotte, Louvain, Institut orientaliste, 1966-1980, p. 794). Face au dilemme de sauver ou la vie d’un animal ou la sienne propre, il choisit la première voie et, par la destruction de sa propre chair, il arrête la roue de la destruction de toute chair vivante. C’est sans doute cette même symbolique auto-sacrificielle qui a inspiré l’immolation par le feu de certains bonzes pendant la guerre du Viêt-Nam. Par le caractère spectaculaire de leur geste, ils espéraient «sauver d’autres vies humaines en plus grand nombre» (G. Bugault et L. Kapani, art. cité, p. 184).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pompideup
RBien habitué
RBien habitué


Masculin
Messages : 871
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: La mort   Sam 8 Juin 2013 - 16:03

@Shaolin a écrit:
@Pompideup a écrit:
Citation :
Dit autrement, la question ressemblerait à: pourquoi y aurait il quelque chose au delà de ce qui est?

Non. Pas au-delà de ce qui est, mais au-delà de ce qui est perceptible par les sens et connaissable par la raison.

Si dans ta question tu restreins la réalité au monde sensible, tu prends pour parti pour une solution. Tout ton raisonnement tient sur un préjugé.

Tu poses les mauvaises questions, ce qui n'est pas étonnant, puisque la philosophie moderne se résume à un ensemble de questions mal posées.

Ce serait quoi alors pour toi, les bonnes questions?

Je veux bien admettre que mes questions soient mauvaises, mais sur quelles bases juges-tu que mes questions sont mauvaises?

Est ce que tes considérations ont quelque chose de plus que ce que toi-même admets comme vrai ou comme plus proche d'une certaine réalité? Mais à quoi cela tient-il en définitif?


N'inverse pas la charge de la preuve. C'est toi qui ne fais qu'attaquer la religion en chaque occasion, ce n'est pas moi qui m'en prends à l'athéisme. On voit d'ailleurs par là de quel côté se trouve le prosélytisme. Moi, je ne crée pas de topics, je ne fais que répondre à tes attaques.

Je ne tiens pas spécialement à te convaincre de l'existence de réalités supérieures. Je montre simplement que ta démarche est absurde, puisque tu nies l'existence de réalités supra-sensibles en te basant sur tes sens. De même, la raison ne peut nier ce qui n'est accessible qu'à l'intellect pur.

En bref, ce que je te reproche, ce n'est pas d'ignorer ce qui te dépasse, c'est de le nier. A partir de là, c'est à toi que revient la charge de la preuve. Et, pour l'instant, tu n'as rien démontré, puisque tout ton raisonnement ne repose que sur des préjugés, des choses indémontrables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: La mort   Dim 9 Juin 2013 - 2:11

@Pompideup a écrit:
@Shaolin a écrit:
@Pompideup a écrit:
Citation :
Dit autrement, la question ressemblerait à: pourquoi y aurait il quelque chose au delà de ce qui est?

Non. Pas au-delà de ce qui est, mais au-delà de ce qui est perceptible par les sens et connaissable par la raison.

Si dans ta question tu restreins la réalité au monde sensible, tu prends pour parti pour une solution. Tout ton raisonnement tient sur un préjugé.

Tu poses les mauvaises questions, ce qui n'est pas étonnant, puisque la philosophie moderne se résume à un ensemble de questions mal posées.

Ce serait quoi alors pour toi, les bonnes questions?

Je veux bien admettre que mes questions soient mauvaises, mais sur quelles bases juges-tu que mes questions sont mauvaises?

Est ce que tes considérations ont quelque chose de plus que ce que toi-même admets comme vrai ou comme plus proche d'une certaine réalité? Mais à quoi cela tient-il en définitif?


N'inverse pas la charge de la preuve. C'est toi qui ne fais qu'attaquer la religion en chaque occasion, ce n'est pas moi qui m'en prends à l'athéisme. On voit d'ailleurs par là de quel côté se trouve le prosélytisme. Moi, je ne crée pas de topics, je ne fais que répondre à tes attaques.

Je ne tiens pas spécialement à te convaincre de l'existence de réalités supérieures. Je montre simplement que ta démarche est absurde, puisque tu nies l'existence de réalités supra-sensibles en te basant sur tes sens. De même, la raison ne peut nier ce qui n'est accessible qu'à l'intellect pur.

En bref, ce que je te reproche, ce n'est pas d'ignorer ce qui te dépasse, c'est de le nier. A partir de là, c'est à toi que revient la charge de la preuve. Et, pour l'instant, tu n'as rien démontré, puisque tout ton raisonnement ne repose que sur des préjugés, des choses indémontrables.

Oui mais tu te doutes bien qu'en me disant que je pose de mauvaises questions, je vais te dire que tu ne peux pas me dire cela sans que derrière tu aies une raison de me dire cela. Et cette raison tient forcément à quelque chose, car sinon tu parlerais pour rien dire et ça n'aurait aucun sens, sauf si comme beaucoup, tu fonctionnais par désir et volonté de défendre une conception non pas par connaissance, mais par affection.

Me convaincre de réalités supérieures, ce serait difficile effectivement, non pas parce que je n'accepte pas que de telles choses puissent exister, mais parce que à mon avis, tu n'as jusque là rien dit ou montré qui aille dans ce sens. Et à la question de savoir qu'est ce qui, chez toi, te porte à admettre ou a accepter comme vraie ces réalités supérieures, tu réponds que c'est trop personnel, finalement, tes propos ne nous avance en rien.

Et donc au final, tu parles de quelque chose qui me dépasserait, mais ça ce ne sont que des mots, et les mots "réalités supérieures" mis ensemble, définissent effectivement quelque chose de compréhensible, mais on peut faire cela avec tous les mots, sans pour autant que ce que ces couples de mots définissent ait quelconque chose à voir avec la réalité.

La religion est critiquable au même titre que tout concept, puisque justement, elle repose sur des concepts. Peut importe qu'elle soit littérale ou allégorique, au final ça renvoi à quelque chose.

Nier est un bien grand mot. Mais je pense que tout scepticisme est légitime, surtout dans un monde comme le notre, où une myriade de gens fonctionne affectivement. Il en résulte ainsi qu'ils prennent les objets de leur imagination comme des propriétés des choses réelles, et ils ne considèrent plus les choses que par les images qu'ils s'en forment ou par les affections de l'imagination.

Et d'ailleurs, en admettant que tu veuilles parler des raisons qui te poussent à admettre ou à affirmer ces réalités supérieures, comment pourrais-tu être certain que l'interprétation que tu te fais sur tout ça serait valable?

C'est la même problème pour le concept de foi....que des gens soient affecté par une cause, c'est une chose, mais qu'ils définissent cela comme étant "la foi", c'est à dire quelque chose de plus qu'une cause affective, c'est une interprétation personnelle qui ne repose sur rien que sur un avis subjectif.

Il ne me semble pas que la démarche réflexive ait quelconque chose à voir avec les sens. Elle peut se servir de ce qui est perçu par les sens, évidement, mais le mécanisme de réflexion, en quoi est il lié aux sens? Pourtant, je ne rejette pas le fait que l'homme puisse réfléchir, à juste raison. Après, la réflexion est elle une propriété intrinsèque du cerveau, ou est-ce une propriété d'un esprit étant lié au corps pendant l'existence, c'est une autre question dont la réponse ne serait que spéculative et non définitive.

Je ne refuse pas l'idée d'un concept supérieur, ou d'une cause première ayant induis ou induisant (tu remarqueras la subtilité) les choses de notre réalité, ce que je rends illégitime, c'est l'interprétation que font les gens de ce qu'ils tirent de leur expérience de vie, car il est évident qu'un effet peut revêtir une multitude de propositions causales, car l'hypothèse est le fondement même de ce sur quoi repose ces interprétations.

Ce qui est affirmé sans preuve, peut être nié sans preuve.....qu'as tu à apporter comme démonstration objective de ce que tu avances? Tu ne veux pas me convaincre, je veux bien te croire, m'enfin, partant de là, tout peut être affirmé, et c'est bien là qu'est le problème.

Dieu lui même s'est prêté à des démonstrations pour convaincre lol







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SansTitre




Masculin
Messages : 22022
Age : 21
Date d'inscription : 15/10/2009

MessageSujet: Re: La mort   Dim 9 Juin 2013 - 8:40

Orphée a écrit:
La tradition bouddhique transmet comme modèle du suicide héroïque le récit du fils d’un boucher qui, arrivé à l’âge adulte, doit exercer le métier familial et refuse de tuer des êtres vivants. «Ses parents lui donnèrent un couteau et l’enfermèrent dans une chambre avec un mouton, en lui disant: “Si tu ne tues pas ce mouton, il ne te sera pas permis de sortir pour voir la lumière du jour et recevoir ta nourriture.” Le fils réfléchit et se dit: “Si je tuais ce mouton, je finirais par exercer leur métier. Comment, fût-ce pour ma vie, commettre de si grands crimes?” Alors il se tua avec le couteau. Lorsque ses parents ouvrirent la porte et regardèrent, le mouton était debout de côté et leur fils avait cessé de vivre. Au moment où il s’était tué, il avait pris naissance parmi les dieux» (Traité de la grande vertu de sagesse, t. ii, traduction annotée par Étienne Lamotte, Louvain, Institut orientaliste, 1966-1980, p. 794). Face au dilemme de sauver ou la vie d’un animal ou la sienne propre, il choisit la première voie et, par la destruction de sa propre chair, il arrête la roue de la destruction de toute chair vivante. C’est sans doute cette même symbolique auto-sacrificielle qui a inspiré l’immolation par le feu de certains bonzes pendant la guerre du Viêt-Nam. Par le caractère spectaculaire de leur geste, ils espéraient «sauver d’autres vies humaines en plus grand nombre» (G. Bugault et L. Kapani, art. cité, p. 184).

t'es 7iep ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halogène




Masculin
Messages : 10208
Age : 24
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: La mort   Dim 9 Juin 2013 - 11:14

oaui ;) ce pseudo et révolue aha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pompideup
RBien habitué
RBien habitué


Masculin
Messages : 871
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: La mort   Dim 9 Juin 2013 - 11:18

@Shaolin : tu te fous de moi ? As-tu lu mon message précédent ?

Citation :
Me convaincre de réalités supérieures, ce serait difficile effectivement, non pas parce que je n'accepte pas que de telles choses puissent exister, mais parce que à mon avis, tu n'as jusque là rien dit ou montré qui aille dans ce sens.

???

Je te dis "je ne cherche pas à te convaincre". Tu me réponds que je vais avoir du mal à te convaincre parce que je ne semble pas vouloir te convaincre.

Ok...

Citation :
Et à la question de savoir qu'est ce qui, chez toi, te porte à admettre ou a accepter comme vraie ces réalités supérieures, tu réponds que c'est trop personnel, finalement, tes propos ne nous avance en rien.

Mais puisque je ne cherche pas à te convaincre, je n'ai pas à évoquer ces sujets.

Je m'explique à nouveau, puisque tu ne sembles pas avoir compris : je me contente de démontrer que tout ton raisonnement n'est fondé que sur des préjugés. Tu me dis que ça ne nous fait pas avancer. Peut-être. Mais ça nous évite du moins de reculer.

Si je créais un topic "La religion est vérité", alors on serait en droit de me demander des "preuves". Mais, en l'occurrence, c'est toi qui t'acharnes à prétendre que la religion est mensonge, alors il est tout fait normal qu'on te demande de nous le prouver, ce que tu t'abstiens de faire depuis le début.

Par exemple :

Citation :
Il en résulte ainsi qu'ils prennent les objets de leur imagination comme des propriétés des choses réelles, et ils ne considèrent plus les choses que par les images qu'ils s'en forment ou par les affections de l'imagination.

Qu'est-ce qui te permet de dire que tout cela, ce ne sont que les "affections de l'imagination" ? On veut des arguments, pas des préjugés !

Citation :
C'est la même problème pour le concept de foi....que des gens soient affecté par une cause, c'est une chose, mais qu'ils définissent cela comme étant "la foi", c'est à dire quelque chose de plus qu'une cause affective, c'est une interprétation personnelle qui ne repose sur rien que sur un avis subjectif.

As-tu expérimenté ce qu'était la foi pour pouvoir la définir ainsi ? Toute démarche scientifique ne repose-t-elle pas sur l'expérimentation ?

Encore une fois, des préjugés, rien que des préjugés...

Citation :
Après, la réflexion est elle une propriété intrinsèque du cerveau, ou est-ce une propriété d'un esprit étant lié au corps pendant l'existence, c'est une autre question dont la réponse ne serait que spéculative et non définitive.

Tu poses une question dont tu sembles ne pas connaître la réponse, mais tu te permets quand même de prétendre que cette réponse ne peut-être que "spéculative et non définitive"... Mec, si tu ne connais pas la réponse, comment peux-tu savoir de quelle nature elle peut être ?

Préjugés.

Désolé, mais ce n'est que cela : des préjugés. Au fond, je n'aurais rien à te reprocher si tu ne venais pas affirmer le bien fondé de l'athéisme, et que tu te contentais d'affirmer un agnosticisme, qui est l'aveux de sa propre ignorance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hacheur




Masculin
Messages : 10222
Groupe : Psychovore
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: La mort   Dim 9 Juin 2013 - 16:07

Ahahahahah mdr il est quand meme bon le Pompideuh quand il joute contre beaucoup moins fort que lui...mais son ego le rattrape et il perd de l'intelligence quand il se frotte aux plus gros que lui...il se frustre et devient con...c'est dommage...

Tu changeras sûrement d'attitudes envers #maitreyoda quand tu comprendras que ceux qui pratiquent la guerre d'ego le font car ils se croient derrière ou au coude a coude comme concurrence ....#maitreyoda est bien plus loin que cela...par conséquent il ne peut que jouer a ce vous...sinon ils vous casserez le coups...lol

"Je ne perdrais jamais la guerre car je ne l'a ferais pas...dominant exclusivement de moi, le pouvoir c'est mal, mets le loin de moi...."

#maitreyoda

mais ça vous ne le comprenez pas...donc en attendant que vous le compreniez vous vous battez contre cette même haine égoïste que vous croyez m'envoyer...en sommes vous crachez sur vous même...lol




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La mort   Aujourd'hui à 3:05

Revenir en haut Aller en bas
 

La mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» La mort d'Hyacinthe engendrant la jacinthe.
» Philippe khorsan est mort
» Un génie méconnu mort à 26 ans: Gideon Klein (1919-1945)
» [WDW] 2 monorails se percutent - 1 mort
» LA MORT D'ELVIS REVISITEE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.: Rap Battle :. :: Discussions diverses :: Info & Réflexion :: Philosophie-