Hip-hop... Exposez votre art !
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Nature humaine] Question

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Jisko




Masculin
Messages : 5981
Groupe : Cherokee's Crew // Da Ezel Ground
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: [Nature humaine] Question   Dim 14 Oct 2012 - 16:02

Je me suis posé la question suivante:
Peut-on qualifier quelque chose de contre-nature au niveau de l'Homme, alors que l'humain est issu de la nature elle-meme? Ne doit-on pas parler de contre-société plutôt? (je pense notamment à l'homosexualité que certains définissent comme contre-naturel)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/Jisko.33
HMK




Masculin
Messages : 13884
Groupe : INTERVAL REGULIER
Date d'inscription : 21/08/2011

MessageSujet: Re: [Nature humaine] Question   Dim 14 Oct 2012 - 16:07

T'as répondu toi même.

Les hommes associent pour la plupart la nature (des faits) à la société sans s'en rendre compte. Monde de fous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hacheur




Masculin
Messages : 10221
Groupe : Psychovore
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: [Nature humaine] Question   Dim 14 Oct 2012 - 16:11

Oui....car c'est la société qui crée la norme... tout ce qui est dans le monde est naturel et normal puisque tout résulte de causes à effets....c'est l'ignorance qui crée se ressenti des choses contre nature qui ne sont que pure imaginations de nos esprits dut au formatage du système car il a poser des limites et des barrieres dans nos cervelles....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jisko




Masculin
Messages : 5981
Groupe : Cherokee's Crew // Da Ezel Ground
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Re: [Nature humaine] Question   Dim 14 Oct 2012 - 16:18

Mais y'a une limite naturelle qui est la survie de l'espèce.. Dans ce cas les homos seraient contre-nature à même titre que ceux qui ne font pas d'enfants?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/Jisko.33
hacheur




Masculin
Messages : 10221
Groupe : Psychovore
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: [Nature humaine] Question   Dim 14 Oct 2012 - 16:32

Il y a 2 choses à ne pas confondre en philosophie...c'est la matière et le subtile..ce sont 2 choses différentes...l'une a des limites du a l'apparence l'autre non...

Un ange n'est ni femme ni homme mais les 2 en même temps...je parle bien évidement de l'esprit....si il n'etait pas les 2 en même temps la pensée n'aurait pu ce créer à mon sens.... le sexe fait partie du monde des normes des différences au même titre que la couleur de la race etc...c'est paramètres ne rentrent pas dans mes calcules quand je regarde une personne....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jisko




Masculin
Messages : 5981
Groupe : Cherokee's Crew // Da Ezel Ground
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Re: [Nature humaine] Question   Dim 14 Oct 2012 - 16:34

@hacheur a écrit:
Il y a 2 choses à ne pas confondre en philosophie...c'est la matière et le subtile..ce sont 2 choses différentes...l'une a des limites du a l'apparence l'autre non...

En suivant ton raisonnement, La survie de l'espèce est le subtil, tandis que le fait de ne pas vouloir d'enfants/être homosexuel est la matière?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/Jisko.33
hacheur




Masculin
Messages : 10221
Groupe : Psychovore
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: [Nature humaine] Question   Dim 14 Oct 2012 - 16:40

Non...ce que je dis c'est qu'avoir des enfants ou pas,être homosexuel ou pas n'est pas le problème chacun doit être libre de faire ce qu'il veut si il ne nuit pas a l'autre....pourquoi veux tu absolument tout diviser en 2 camps....ne vois tu pars que c'est la guerre que tu cherches en réfléchissant systématiquement ainsi??tu cherches des problèmes là ou il n'y en a pas....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: [Nature humaine] Question   Dim 14 Oct 2012 - 16:43

@Jisko a écrit:
Mais y'a une limite naturelle qui est la survie de l'espèce.. Dans ce cas les homos seraient contre-nature à même titre que ceux qui ne font pas d'enfants?!

Tout dépend si tu vois la survie de l’espèce comme une représentation intellectuelle ou comme une cause nécessaire....

Le représentation intellectuelle serait de se dire qu'il fait des naissances pour que la société continue d'exister.......la cause nécessaire serait de voir la reproduction de l’espèce comme une volonté naturelle qui s'impose aux individus et dont ils ne ne peuvent se défaire....le plaisir du sexe trouverait donc sa justification en ce sens qu'il pousse les gens à s'accoupler.....le plaisir étant la carotte.......

Si un couple hétéro décide intellectuellement de ne pas avoir d'enfant parce qu'ils préfèrent une vie de voyage, etc...sans contrainte, en quoi est ce contre nature, puisque l'intellectualisation fait aussi partie intégrante de la nature......donc en prenant comme prétexte la survie de l’espèce pour caractériser ce couple de contre nature, cela créé un paradoxe, car le fait de choisir de ne pas avoir d'enfant n'est pas hors réalité.....en quoi ne serait ce pas naturel un choix de ce type?

Et pour pousser la chose plus loin, est ce qu'un individu qui par NATURE, est incapable d'avoir un enfant car ayant une défaillance d'ordre biologique à ce niveau, est il contre nature, alors que c'est la nature même qui est à l'origine de l'existence de cette personne......

Si tout est inclus dans la nature, en quoi une chose peut être contre nature? Autant dans ce qui est physique, qu'intellectuel, que sentimental, qu'émotionnel.....ce n'est que parce que les gens n'ont pas pour objet de leur affirmation les choses telles qu'elles sont, mais seulement les images qu'ils s'en forment, qu'ils en viennent à définir les choses telle qu'ils le font, en catégorisant les choses ou en les comparant....ils confondent les données de l'imagination et celles de l'entendement.....pour le dire autrement, ils confondent leur subjectivité d'avec la nécéssité qui fait être ce monde tel qu'il est. Par nécéssité, j'entends le fait que ce qui est ne peut pas ne pas être puisqu'il est....

Pour moi, dire ce que tu dis, c'est admettre que le cancer est contre nature..mais en quoi? Parce qu'il peut tuer un enfant en bas age, donc des enfants qui ne perpétuerons jamais l’espèce, il est contre nature? Ne fait il donc pas partie de la nature?

Et des parents qui verraient leur enfant malade du cancer, qu'est ce qui les pousse à vouloir à tout prix que leur enfant guérisse? Se disent ils: oh merde, s'il meurt il ne pourra pas perpétuer l’espèce! ou plutôt parce que cet enfant suscite chez eux des affects, et donc, en voyant que leur enfant est malade, cela est négatif pour eux....la guérison de cette enfant permettra à ces parents de retrouver une vie positive, et non plus négative......après à savoir pourquoi ces parents aiment leur enfant au point d'être affecté négativement par le fait qu'il soit malade, c'est une autre question....

Et une mère d'enfant homosexuel n'aime pas moins son fils qu'une autre mère d'enfant hétéro, sauf si elle se laisse prendre par des idéologie qui vont à l'encontre de la réalité....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jisko




Masculin
Messages : 5981
Groupe : Cherokee's Crew // Da Ezel Ground
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Re: [Nature humaine] Question   Dim 14 Oct 2012 - 17:09

@Shaolin a écrit:
@Jisko a écrit:
Mais y'a une limite naturelle qui est la survie de l'espèce.. Dans ce cas les homos seraient contre-nature à même titre que ceux qui ne font pas d'enfants?!

Tout dépend si tu vois la survie de l’espèce comme une représentation intellectuelle ou comme une cause nécessaire....

Le représentation intellectuelle serait de se dire qu'il fait des naissances pour que la société continue d'exister.......la cause nécessaire serait de voir la reproduction de l’espèce comme une volonté naturelle qui s'impose aux individus et dont ils ne ne peuvent se défaire....le plaisir du sexe trouverait donc sa justification en ce sens qu'il pousse les gens à s'accoupler.....le plaisir étant la carotte.......

Si un couple hétéro décide intellectuellement de ne pas avoir d'enfant parce qu'ils préfèrent une vie de voyage, etc...sans contrainte, en quoi est ce contre nature, puisque l'intellectualisation fait aussi partie intégrante de la nature......donc en prenant comme prétexte la survie de l’espèce pour caractériser ce couple de contre nature, cela créé un paradoxe, car le fait de choisir de ne pas avoir d'enfant n'est pas hors réalité.....en quoi ne serait ce pas naturel un choix de ce type?

Et pour pousser la chose plus loin, est ce qu'un individu qui par NATURE, est incapable d'avoir un enfant car ayant une défaillance d'ordre biologique à ce niveau, est il contre nature, alors que c'est la nature même qui est à l'origine de l'existence de cette personne......

Si tout est inclus dans la nature, en quoi une chose peut être contre nature? Autant dans ce qui est physique, qu'intellectuel, que sentimental, qu'émotionnel.....ce n'est que parce que les gens n'ont pas pour objet de leur affirmation les choses telles qu'elles sont, mais seulement les images qu'ils s'en forment, qu'ils en viennent à définir les choses telle qu'ils le font, en catégorisant les choses ou en les comparant....ils confondent les données de l'imagination et celles de l'entendement.....pour le dire autrement, ils confondent leur subjectivité d'avec la nécéssité qui fait être ce monde tel qu'il est. Par nécéssité, j'entends le fait que ce qui est ne peut pas ne pas être puisqu'il est....

Pour moi, dire ce que tu dis, c'est admettre que le cancer est contre nature..mais en quoi? Parce qu'il peut tuer un enfant en bas age, donc des enfants qui ne perpétuerons jamais l’espèce, il est contre nature? Ne fait il donc pas partie de la nature?

Et des parents qui verraient leur enfant malade du cancer, qu'est ce qui les pousse à vouloir à tout prix que leur enfant guérisse? Se disent ils: oh merde, s'il meurt il ne pourra pas perpétuer l’espèce! ou plutôt parce que cet enfant suscite chez eux des affects, et donc, en voyant que leur enfant est malade, cela est négatif pour eux....la guérison de cette enfant permettra à ces parents de retrouver une vie positive, et non plus négative......après à savoir pourquoi ces parents aiment leur enfant au point d'être affecté négativement par le fait qu'il soit malade, c'est une autre question....

Et une mère d'enfant homosexuel n'aime pas moins son fils qu'une autre mère d'enfant hétéro, sauf si elle se laisse prendre par des idéologie qui vont à l'encontre de la réalité....

Tu as oublié le facteur du choix, car on décide d'être homo à même titre qu'être hétéro, tout comme on choisit de ne pas avoir d'enfants (sauf dans les cas de maladies, dans ce cas c'est imposé par la nature elle-même).

Je ramène la "loi naturelle" (j'ai envie d'en faire une loi ) au fait que tout doit-être mis en oeuvre pour la survie de l'espèce, un choix voulu et conscient est alors contre-nature?
Le choix est obligatoire, car comme tu l'as dit, on ne décide pas de ses maladies...
Pour en revenir aux parents et à l'enfant, c'est encore une fois imposé par la nature elle-même, c'est la sélection naturelle, les plus faibles meurent (même si avec l'avancée de la médecine c'est de moins en moins vrai pour les humains).
Une mère qui aime "moins" son enfant parce qu'il est homo... Je trouve ça totalement débile, mais bon, je pourrais pas changer ces personnes, ça se joue à l'école ça, avec les principes de tolérance et d'acceptation des différences des autres.

Rien n'est contre-nature sauf le résultat de la volonté de sortir de ses règles (à la nature), rien n'est contre-société sauf le résultat de la volonté de sortir de ses préceptes (à la société).

J'en déduit cela...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/Jisko.33
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: [Nature humaine] Question   Dim 14 Oct 2012 - 17:44

@Jisko a écrit:
@Shaolin a écrit:
@Jisko a écrit:
Mais y'a une limite naturelle qui est la survie de l'espèce.. Dans ce cas les homos seraient contre-nature à même titre que ceux qui ne font pas d'enfants?!

Tout dépend si tu vois la survie de l’espèce comme une représentation intellectuelle ou comme une cause nécessaire....

Le représentation intellectuelle serait de se dire qu'il fait des naissances pour que la société continue d'exister.......la cause nécessaire serait de voir la reproduction de l’espèce comme une volonté naturelle qui s'impose aux individus et dont ils ne ne peuvent se défaire....le plaisir du sexe trouverait donc sa justification en ce sens qu'il pousse les gens à s'accoupler.....le plaisir étant la carotte.......

Si un couple hétéro décide intellectuellement de ne pas avoir d'enfant parce qu'ils préfèrent une vie de voyage, etc...sans contrainte, en quoi est ce contre nature, puisque l'intellectualisation fait aussi partie intégrante de la nature......donc en prenant comme prétexte la survie de l’espèce pour caractériser ce couple de contre nature, cela créé un paradoxe, car le fait de choisir de ne pas avoir d'enfant n'est pas hors réalité.....en quoi ne serait ce pas naturel un choix de ce type?

Et pour pousser la chose plus loin, est ce qu'un individu qui par NATURE, est incapable d'avoir un enfant car ayant une défaillance d'ordre biologique à ce niveau, est il contre nature, alors que c'est la nature même qui est à l'origine de l'existence de cette personne......

Si tout est inclus dans la nature, en quoi une chose peut être contre nature? Autant dans ce qui est physique, qu'intellectuel, que sentimental, qu'émotionnel.....ce n'est que parce que les gens n'ont pas pour objet de leur affirmation les choses telles qu'elles sont, mais seulement les images qu'ils s'en forment, qu'ils en viennent à définir les choses telle qu'ils le font, en catégorisant les choses ou en les comparant....ils confondent les données de l'imagination et celles de l'entendement.....pour le dire autrement, ils confondent leur subjectivité d'avec la nécéssité qui fait être ce monde tel qu'il est. Par nécéssité, j'entends le fait que ce qui est ne peut pas ne pas être puisqu'il est....

Pour moi, dire ce que tu dis, c'est admettre que le cancer est contre nature..mais en quoi? Parce qu'il peut tuer un enfant en bas age, donc des enfants qui ne perpétuerons jamais l’espèce, il est contre nature? Ne fait il donc pas partie de la nature?

Et des parents qui verraient leur enfant malade du cancer, qu'est ce qui les pousse à vouloir à tout prix que leur enfant guérisse? Se disent ils: oh merde, s'il meurt il ne pourra pas perpétuer l’espèce! ou plutôt parce que cet enfant suscite chez eux des affects, et donc, en voyant que leur enfant est malade, cela est négatif pour eux....la guérison de cette enfant permettra à ces parents de retrouver une vie positive, et non plus négative......après à savoir pourquoi ces parents aiment leur enfant au point d'être affecté négativement par le fait qu'il soit malade, c'est une autre question....

Et une mère d'enfant homosexuel n'aime pas moins son fils qu'une autre mère d'enfant hétéro, sauf si elle se laisse prendre par des idéologie qui vont à l'encontre de la réalité....

Tu as oublié le facteur du choix, car on décide d'être homo à même titre qu'être hétéro, tout comme on choisit de ne pas avoir d'enfants (sauf dans les cas de maladies, dans ce cas c'est imposé par la nature elle-même).

Je ramène la "loi naturelle" (j'ai envie d'en faire une loi ) au fait que tout doit-être mis en oeuvre pour la survie de l'espèce, un choix voulu et conscient est alors contre-nature?
Le choix est obligatoire, car comme tu l'as dit, on ne décide pas de ses maladies...
Pour en revenir aux parents et à l'enfant, c'est encore une fois imposé par la nature elle-même, c'est la sélection naturelle, les plus faibles meurent (même si avec l'avancée de la médecine c'est de moins en moins vrai pour les humains).
Une mère qui aime "moins" son enfant parce qu'il est homo... Je trouve ça totalement débile, mais bon, je pourrais pas changer ces personnes, ça se joue à l'école ça, avec les principes de tolérance et d'acceptation des différences des autres.

Rien n'est contre-nature sauf le résultat de la volonté de sortir de ses règles (à la nature), rien n'est contre-société sauf le résultat de la volonté de sortir de ses préceptes (à la société).

J'en déduit cela...

D'où sors tu cette affirmation qu'on a le choix d'être homo ou pas? Crois tu avoir le choix de préférer les blondes des brunes? En quoi serais ce différent pour un homo d'être porté à avoir une attirance telle que la sienne, plutôt que tout autre attirance?

Et tu parles de choix, mais en quoi peux tu affirmer que nous avons le choix en quoi que ce soit? Quelle preuve as-tu qui pourrait faire voir que ce que tu appelles choix, n'est rien autre chose qu'une illusion personnelle. Le mot choix ne définit peut être qu'une situation dans laquelle plusieurs possibilités nous sont offertes, et selon des causes qui s'imposent à nous, nous sommes déterminés à sélectionner telle possibilités plutôt qu'une autre.....donc ce mot choix au final ne postule pas une liberté de choisir, il ne faut pas confondre le mot avec ce qu'il peut vouloir dire si on ne fait pas attention......

Quand toi tu vas au Mc Do, tu ne choisis pas ton menu, peut être penses tu le choisir parce que tu prends ta volonté pour une décision radicale de ta part....vouloir c'est une chose, mais interpréter le vouloir par une liberté de choix c'est aller un peu vite.....c'est nier les éventuelles causes qui peuvent déterminées un individu à sélectionner telle ou telle chose plutôt qu'une autre parmi la multitude.

La sélection naturelle c'est un état de fait (si on admet qu'elle est vraie) mais la sélection naturelle n'empêche pas des être vivant à naitre dépourvu de défauts....et donc d'être + en risque de ne pas survivre......n'est ce pas pour autant la nature malgré tout? Un couple qui ne veut pas d'enfant, et bien il n'aura pas de descendance, quel est le problème? Qui est ce que ça dérange?

Et au pire, si tous les êtres du monde décidaient de concert de ne plus avoir d'enfant, dans 100 ans, il n'y aurait plus aucun humain sur terre, et alors? Qui sera affligé par cela?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.:: CàmisOle ::.




Masculin
Messages : 21135
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: [Nature humaine] Question   Dim 14 Oct 2012 - 18:11

Perso Shao, je continue à croire et à marteler que certains homos le choisissent oui, c'est sur, c'est certain mec !! j'aurais tellement aimé que tu vois mon mur facebook le jour de la dite journée contre l'homophobie, ca fleurissait de messages du style " L'homosexualité n'est pas une maladie, car contrairement à quelqu'un qui naît handicapé ou qui a un accident, nous on le choisit. Faites tourner ce message si vous êtes contre l'homophobie " ou pleins de trucs comme ça

Alors perso j'connais pas tous les gays d'la Terre. Y en a surement qui le deviennent de manière très sordide, en tant qu'esclave sexuel et quand ils s'en sortent, bien que l'homosexualité soit directement lié à un passé douloureux, ils restent homosexuels...

Après en France, pour moi c'est un effet de mode sincèrement ; je pense que tu devrais faire une petite mise à jour avec la société des fois, car quand je vois des gamines de 13, 14, 15, 16, 17 ans, qui roulent plus de pelle à leur meilleure amie, qu'à leur soit disant "petit copain" et que de surcroit, elles l'affichent sur facebook, skyblog ou autres ; je pense pas qu'on leur met un couteau sous la gorge pour qu'elles se galochent ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: [Nature humaine] Question   Dim 14 Oct 2012 - 18:22

@.:: CàmisOle ::. a écrit:
Perso Shao, je continue à croire et à marteler que certains homos le choisissent oui, c'est sur, c'est certain mec !! j'aurais tellement aimé que tu vois mon mur facebook le jour de la dite journée contre l'homophobie, ca fleurissait de messages du style " L'homosexualité n'est pas une maladie, car contrairement à quelqu'un qui naît handicapé ou qui a un accident, nous on le choisit. Faites tourner ce message si vous êtes contre l'homophobie " ou pleins de trucs comme ça

Alors perso j'connais pas tous les gays d'la Terre. Y en a surement qui le deviennent de manière très sordide, en tant qu'esclave sexuel et quand ils s'en sortent, bien que l'homosexualité soit directement lié à un passé douloureux, ils restent homosexuels...

Après en France, pour moi c'est un effet de mode sincèrement ; je pense que tu devrais faire une petite mise à jour avec la société des fois, car quand je vois des gamines de 13, 14, 15, 16, 17 ans, qui roulent plus de pelle à leur meilleure amie, qu'à leur soit disant "petit copain" et que de surcroit, elles l'affichent sur facebook, skyblog ou autres ; je pense pas qu'on leur met un couteau sous la gorge pour qu'elles se galochent ^^


Les effets collatéraux ne doivent induire un postulat basé sur ces effets.....Pour beaucoup de chose il y a la racine, réelle, et autour, des effets superflus....mais réduire la racine à être telle que les effets superflus, c'est nier les choses telles qu'elles sont...et ce n'est pas l’homosexualité qui a causé ces effets superflus. Si tu admets que la cause du rap au départ était réellement de dénoncer les inégalités, en voyant le rap d’aujourd’hui, n'en viendrais tu pas à penser qu'il y a eu le rap "racine" et que maintenant il y a les effets superflus par rapport à cette racine initiale....et c'est pour tout comme ça.....et si les jeunes trouvent du plaisir ou une nécéssité à agir ainsi, c'est idiot mais en quoi cela devrait nier une certaine réalité?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.:: CàmisOle ::.




Masculin
Messages : 21135
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: [Nature humaine] Question   Dim 14 Oct 2012 - 18:31

Et pourquoi je confondrais causes et effets et pas toi ? peut-être que c'est toi qui as tort et moi qui aie raison...

D'ailleurs je ne sais pas si tu le remarques, mais souvent, des politiques ou des politologues (et plus grave, des sociologues), ne sont même pas au courant de certains phénomènes de société chez les jeunes, ils ne sont pas en phase avec leur jeunesse, ils font un transfert de leur propre jeunesse sur celle de la jeunesse d'aujourd'hui, et à mon avis c'est un grave erreur ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HMK




Masculin
Messages : 13884
Groupe : INTERVAL REGULIER
Date d'inscription : 21/08/2011

MessageSujet: Re: [Nature humaine] Question   Dim 14 Oct 2012 - 19:23

C'est quoi ces conneries ?
C'est quoi ces putains de conneries ?

On choisit l'homosexualité ?
Ah ouais crari à ta naissance dans ta tête tu vois un mec il te dit
"Alors fille ou garçon ?
-Bah j'suis un mec
Et vous voulez être homo ou hétéro
-Hmm.. bon aller au pif disons hétéro."

Mais c'est la nature et certains la dissimule, d'autres l'assume parfois à l'éxagéré, et c'est parce que c'est de l'ordre de la nature que beaucoup (trop) la désigne comme une maladie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: [Nature humaine] Question   Dim 14 Oct 2012 - 20:08

@.:: CàmisOle ::. a écrit:
Et pourquoi je confondrais causes et effets et pas toi ? peut-être que c'est toi qui as tort et moi qui aie raison...

D'ailleurs je ne sais pas si tu le remarques, mais souvent, des politiques ou des politologues (et plus grave, des sociologues), ne sont même pas au courant de certains phénomènes de société chez les jeunes, ils ne sont pas en phase avec leur jeunesse, ils font un transfert de leur propre jeunesse sur celle de la jeunesse d'aujourd'hui, et à mon avis c'est un grave erreur ;)

Parce que Camisole, un mino de 15 ans qui se suicide pour ce qu'il est, ne le ferait pas si se faire passer pour homo n'était pas une attribut de sa personne....tu comprends? Un mino qui fait genre, il ne réduit pas sa vie à être inférieur au vouloir vivre, et d'ailleurs, c'est ce même vouloir vivre qui le poussera à se suicider, car si on lui laissait l'opportunité de vivre sa vie selon ce qu'il est, pourquoi aurait une raison de négativiser ce qu'il constate être?

Un mino qu'une famille mets dehors parce qu'il est homo, je crois qu'il faut une justification bien plus recevable que de dire que ce mino en est là parce qu'il fait semblant.....vois-tu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.:: CàmisOle ::.




Masculin
Messages : 21135
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: [Nature humaine] Question   Dim 14 Oct 2012 - 20:47

Il a peut-être d'autres problèmes... le lien est toujours fait entre suicide et homosexualité refoulé par l'entourage familial mais qu'est-ce que j'connais moi de l'entourage amical du gars ? si c'est un drogué ? un dépressif par "nature" ? qu'il a des embrouilles ?

franchement je trouve que c'est un raccourci un peu facile. Après j'dis pas qu'il n'y en a pas qui souffrent, mais j'pense qu'ya aussi un peu de lessivage socio-médiatique pour aller dans un certain sens " l'égalité pour tous " lol

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: [Nature humaine] Question   Dim 14 Oct 2012 - 21:23

Parce que y en a qui laisse des lettres.....

Mais en fait j'ai l'impression que tu cherches absolument à vouloir trouver des raisons de croire que l'homosexualité puisse être autre chose qu'une manière dont les gens peuvent être déterminées à être......

Mais il est clair pour moi que l'évidence est que des démonstrations logique qui amènent à considérer que le mal être des homos est déjà et en premier lieu un mal être vis à vis des autres par rapport à leur sexualité....et à mon avis, les pathologies qui s'ensuivent, elles arrivent par conséquence de ce mal être premier....et pas l'inverse.....


Je ne comprend pas comment on peut en venir à nier que l'homosexualité est quelque chose qui s'impose aux individus qui le sont........

Si ce que vous pensez c'est que malgré le fait d'avoir cette attirance, ils pourraient quand même se marier et faire des enfants en se forçant à rejeter leur désir homosexuels, de la même manière que l'alcoolique s'il veut s'en sortir doit se forcer à ne pas consommer d’alcool malgré qu'il le désir....pourquoi pas, mais c'est autre chose, ça relève d'autres considérations sociétales.....mais nier que les homos soient réellement attirés par un mec c'est vraiment quelque chose que je ne peux pas comprendre, sauf si on a la volonté de vouloir voir les choses ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.:: CàmisOle ::.




Masculin
Messages : 21135
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: [Nature humaine] Question   Dim 14 Oct 2012 - 21:29

Alors tu réponds quoi à tous les gays (hommes et femmes) qui affirment qu'ils l'on choisit ? que la philosophie shaolienne dépasse le vécu des principaux intéressés ? lol

J'm'en fous des gays et de pourquoi ils le sont, en revanche j'pense que tu généralises des cas mis en avant par rapport a des milliers d'autres.

Tu m'dis que j'ai l'air déterminé à démontrer je ne sais quoi, mais tu es autant déterminé que moi à démontrer l'inverse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HMK




Masculin
Messages : 13884
Groupe : INTERVAL REGULIER
Date d'inscription : 21/08/2011

MessageSujet: Re: [Nature humaine] Question   Dim 14 Oct 2012 - 21:40

ça dépend des dép en fait. Mais pour une majorité je pense que ce n'est pas un choix.
Ex: tu ne choisis pas d'être gay en cité [ex. d'un reportage]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: [Nature humaine] Question   Dim 14 Oct 2012 - 21:46

@.:: CàmisOle ::. a écrit:
Alors tu réponds quoi à tous les gays (hommes et femmes) qui affirment qu'ils l'on choisit ? que la philosophie shaolienne dépasse le vécu des principaux intéressés ? lol

J'm'en fous des gays et de pourquoi ils le sont, en revanche j'pense que tu généralises des cas mis en avant par rapport a des milliers d'autres.

Tu m'dis que j'ai l'air déterminé à démontrer je ne sais quoi, mais tu es autant déterminé que moi à démontrer l'inverse

Ils choisissent par rapport à quoi?

Toi tu es homo? Apparemment pas, à moins que tu ne le dises pas, ce qui serait ton droit le plus stricte car c'est largement compréhensible.....donc si toi je te demande pourquoi tu ne choisiras jamais d'être homo, tu vas me répondre quoi? Bah que le désir d'aller coucher avec un mec n'est pas quelque chose que tu as en désir...si je te mets un magazine de beaux gosses entre les mains, est ce que ça va te faire bander? A l'évidence non, mais par contre si ce sont des meufs, il y a des chances oui, si tu es hétéro....donc pour ceux dont tu parles qui disent choisir cela, il ne choisissent pas cela par contrainte.....et donc il y a malgré tout désir,.....mais cela ne veut pas dire qu'un homosexuel qui n'a que ce désir là des hommes n'existe pas......c'est pas tout blanc tout noir.......y a bien des gens qui sont hétéros et qui enculent leur femme, + que tu ne le crois d'ailleurs d’après les statistiques. Pourquoi donc enculent ils leur femme ceux là? Ça devrait être incompréhensible aussi...contre nature....pourtant c'est un désir.......et quelle différence, quand on en arrive là, entre un mec qui encule sa femme et un mec qui encule un mec?


Y a des gens bi aussi, qui prennent du plaisir dans les deux cas.....mais parce qu'il y a des gens bi, on doit nécessairement en venir à penser que y a pas d'homosexuels à désir unique pour les hommes...

Moi je ne dis pas que l'homosexualité est inné, peut être qu'un jour le génome tranchera cette question définitivement par oui ou non....mais que ce soit inné ou acquis, le mot acquis veut bien dire ce qu'il veut dire.....pourquoi devrions nous rejeter ce qui est acquis? Tout s'acquière dans la vie, puisqu'on nait semble t-il avec le compteur à zéro...et c'est peut être justement ce qui fait la pluralité des êtres dans le monde, pas que sexuelle, mais de toute ordre.....



Dernière édition par Shaolin le Dim 14 Oct 2012 - 22:04, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Nature humaine] Question   Aujourd'hui à 10:32

Revenir en haut Aller en bas
 

[Nature humaine] Question

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» La question musicale du jour
» Alain Surget ; les aventures de Paul Nature
» Question bête mais...
» [Question] Nom du chien de Tom et chien de Bill
» Question HiFi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.: Rap Battle :. :: Discussions diverses :: Info & Réflexion :: Philosophie-