Hip-hop... Exposez votre art !
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Bonheur/Malheur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
SansTitre




Masculin
Messages : 22022
Age : 21
Date d'inscription : 15/10/2009

MessageSujet: Bonheur/Malheur    Mer 11 Juil 2012 - 2:27

Bon je pars sur un truc qui me trotte depuis longtemps que je n'est jamais réussi a comprendre, c'est vraiment très vaste comme sujet, sa pourrait même s'étendre sur chaque chose qu'on fait ...
je pense que ma pensé soit intéréssante donc éssayé de lire attentivement

On dit que le bonheur est le contraire du malheur
et par définition, le bonheur, c'est de se sentir bien, de satisfaire ses envies et désirs et autres
le malheur lui(être malheureux), c'est ne pas se sentir bien, etre dépressifs etc... ne pas vivre heureux quoi

bref, mais je part du principe ou le bonheur est troublé et qu'on désirs des chose qu'enfaite nous ne désirons pas
la d'ailleurs la société a une grande responsabilité la dedans (et vous comprenez je pense ou je veut en venir, la société de consomations etc... les pubs... bref)
ajoutez a sa (on peut aussi appelez sa de l'hypnotisation ou encore du formatage) , il y'a que nous ne pouvons pas savoir pourquoi, nous voulons sa, et nous ne savons pas pourquoi le désirs doit procuré du plaisir(car le désir ne procure pas par défaut du plaisir, je pars du principe, ou chaque chose faite est un désirs, que la chose soit faite a contre coeurs ou pas, tu l'a voulu )
pourquoi le désirs doit procuré obligatoirement pour certaine chose du plaisir ?

être malheureux. pourquoi, le fait d'échoué dans ta vie t'affaiblit tant ? au point d'en pleurer et d'en arrivé a du suicide ou autre
l'échec peu être pris comme une leçon, et l'échec t'amène a te renforcer et il t'offre la vision pour ainsi y arrivé
alors que ne pas faire d'échec, tu n'auras pas une aussi bonne vision, et te rendre compte des choses, et les comprendre

parlons du poid de la société dans nos états d'ésprit :

Les pubs. elle sont la pour vous guidé, vous présente des chose banal sous de magnifiques formes (la pubs de crunch par exemples) l'éffet en lui même qu'ils font montrer (qui est complêtement faux) donne un message de bonheur comme si, sa te rendrais réellement bien , tu changais, ou tu evoluais, on va dire une poussé en force... ajoutez a sa, le produit prend de la valeurs

un téléphone, tout le monde ou presque en a un, pourtant... il ne sert strictement a rien dans ta vie
avec le temps ils ont réussi a donné de la valeurs a un téléphone, et lui trouvé une véritable utilité, comme si ne pas en avoir était un inconvéniant dans ta vie
encore une fois ont nous présente sa bien, les bons coté etc
et toi tu pose le pour et le contre et tu te dit: que ta vie est améliorez avec un téléphone(a grande ou petite échelle la n'est pas la question)

maintenant un sujet plus sensible

la mort . ont nous la présente comme un malheurs, mais un jour ou l'autre ont meurent tous, par quelle moyens ont ils réussi a nous faire pensé qu'il fallait être triste de la mort de quelqu'un ? ou même de sa propre mort !
je le suis évidement, mais en ce remettant en question tu comprend tout de suite, et se sujet est compréhensible que dans ta tête car en parlant a quelqu'un il prend tout de suite fausseurs
et en y repenssant tu te dit que t'es parent peuvent mourir, et bien tu ne le veut pas, le poids de la société

si ton père ou ta mère meurent toi ta santé ne change pas, elle n'est pas attente par défauts

et par le poids de la société dans nos façons de pensés , ils ont réussi a justement attendre ta santé(le mental peu te bousillé la santé)
ton mental te tue, pour des raisons totalement flous .

les gens veulent se satisfaire, ne savent même pas pourquoi il veulent sa

les gens ne savent même pas pourquoi ils vivent a moins d'ètre croyant, et se donnent des objectifs
le bonheurs est un objectif, et le malheurs tu le repousse

pour un croyant se concept est encore plus absurde, car nous savont pourquoi nous vivons, mais nous voulons la quète du bonheurs quitte a vivre dans la masse et suivre le trouppeau de mouton dans la masse ...
nous n'en avons encore moins besoin qu'un non croyant .

l'évolution :
je vais reprendre l'éxemple du téléphones . avant sont arrivé, ne vivions nous pas ? nous les hommes ? n'avons nous pas vécu 18 siecles sans (il me semble qu'ils est arrivé au 19 ême siecle) ?
les moyens de se nourrire . retournons au temps des cavernes, les gens chassait eux même leur viandes, il fesais même peut etre poussé leur légumes eux même (je sais pas si il savais que c'était un aliment a l'époque)
comme les animaux, il chassait, il était responsable d'eux mêmes . la belle vie...

l'évolution nous a écarté de sa, et désormais les gens chasse pour échangé les viandes contre des ronds, et des rectangle en papier ... ou cette evolution nous a mené ? au bonheur biensur ! l'argent est la quete du bonheur, si tu n'en a pas tu seras malheureux et si tue en a tu seras heureux(concept que de nombreux gens ont enfin arréter de croire)

les gens chassait pour le simple fait de se nourir, mais sa c'était avant .

il faut prendre le monde a sa base pour le comprendre, même si sa base pourrait semblé vide pour la majorité des gens, l'éxplication est la

pour conclure, le bonheur est un concept absurde qui met le plaisir en haut des priorité et sa pour chaque chose que dieu fait .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Bonheur/Malheur    Mer 11 Juil 2012 - 20:37

Imagine le monde au temps des hommes des cavernes et pose toi la question de ce qui pouvait les rendre heureux.

Qu'est ce qui les rendaient heureux ces gens là?


Dernière édition par Shaolin le Mer 11 Juil 2012 - 21:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SansTitre




Masculin
Messages : 22022
Age : 21
Date d'inscription : 15/10/2009

MessageSujet: Re: Bonheur/Malheur    Mer 11 Juil 2012 - 21:45

t'a rien compris de tout ce que j'ai dit ma parole
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Bonheur/Malheur    Mer 11 Juil 2012 - 21:55

Non, rien du tout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezel Jaz
Modératueur
Modératueur


Masculin
Messages : 3345
Groupe : P'tit poisson rouge crew
Date d'inscription : 21/11/2011

MessageSujet: Re: Bonheur/Malheur    Jeu 12 Juil 2012 - 2:11

Old Soul a écrit:
Bon je pars sur un truc qui me trotte depuis longtemps que je n'est jamais réussi a comprendre, c'est vraiment très vaste comme sujet, sa pourrait même s'étendre sur chaque chose qu'on fait ...
je pense que ma pensé soit intéréssante donc éssayé de lire attentivement

S'étendre sur chaque chose ? Ca m'étonnerait, mais ton raisonnement peut s'appliquer à ta conceptualisation des choses. (qui est totalement virtuelle d'ailleurs, puisque n'est que tienne.)

Old Soul a écrit:
On dit que le bonheur est le contraire du malheur
et par définition, le bonheur, c'est de se sentir bien, de satisfaire ses envies et désirs et autres
le malheur lui(être malheureux), c'est ne pas se sentir bien, etre dépressifs etc... ne pas vivre heureux quoi

Faut arrêter d'utiliser le pronom "on". Je suis pas d'accord avec ça. Un malheur peut contribuer au bonheur. Ce que j'veux dire c'est que tu peux pas dire le malheur c'est mal, le bonheur c'est bien. N'oublies pas que ce qui est malheur pour toi, ne le sera pas forcément pour l'autre, tout est relatif. De plus il y a du bonheur dans un malheur, et inversement. Par exemple, prenons un cas banal, tu avais prévu d'aller en vacances avec tes amis mais tu ne peux pas. Tu le prends en tant que malheur, mais pendant ces vacances tu rencontres la femme de ta vie.. Alors ? Ca change la donne hein ? Faut toujours relativiser et prendre du recul sur la situation.

Old Soul a écrit:
bref, mais je part du principe ou le bonheur est troublé et qu'on désirs des chose qu'enfaite nous ne désirons pas
la d'ailleurs la société a une grande responsabilité la dedans (et vous comprenez je pense ou je veut en venir, la société de consomations etc... les pubs... bref)

Là je suis tout à fait d'accord avec toi, et ça revient à ce que j'disais, c'est une conceptualisation personnelle du monde. (Comprends que chacun voit une chose différente, l'aborigène amazonien en a rien à foutre d'avoir un iPhone par exemple.)

Old Soul a écrit:
ajoutez a sa (on peut aussi appelez sa de l'hypnotisation ou encore du formatage) , il y'a que nous ne pouvons pas savoir pourquoi, nous voulons sa, et nous ne savons pas pourquoi le désirs doit procuré du plaisir(car le désir ne procure pas par défaut du plaisir, je pars du principe, ou chaque chose faite est un désirs, que la chose soit faite a contre coeurs ou pas, tu l'a voulu )
pourquoi le désirs doit procuré obligatoirement pour certaine chose du plaisir ?

Si on fait quelque(s) chose(s) à contrecoeur, c'est en rien du désir, tu l'as pas forcément voulue.. au contraire.
Pourquoi il procure obligatoirement du plaisir ? Mais c'est pas le désir qui amène la dopamine, hormone du plaisir, c'est le fait que tu l'ais réalisé, et par la présente que tu as suivi ton schéma de base de la chose, et que tu n'as pas eu une contrainte externe. Pour simplifier, tu as voulu ta voiture, tu as travaillé, tu l'as. Mais parfois, c'est le désir qui nous attire, et pas la voiture. Et après on passe à autre chose, la société de consommation actuelle a extrêmement accentué ce processus.

Old Soul a écrit:
être malheureux. pourquoi, le fait d'échoué dans ta vie t'affaiblit tant ? au point d'en pleurer et d'en arrivé a du suicide ou autre
l'échec peu être pris comme une leçon, et l'échec t'amène a te renforcer et il t'offre la vision pour ainsi y arrivé
alors que ne pas faire d'échec, tu n'auras pas une aussi bonne vision, et te rendre compte des choses, et les comprendre

Ben j'pars du principe qu'on descend du primate, et donc mets toi une seconde à la place d'un animal. Si tu es échoue, tu te sens faible. La faiblesse dans la nature, c'est souvent (toujours quasiment) la mort qui est au tournant. J'pense que c'est un reste du subconscient venant de base des animaux. (Bah oui, les guerres de territoires, au lieu de sortir les griffes, on sort les armes.. )

Old Soul a écrit:
parlons du poid de la société dans nos états d'ésprit :

Les pubs. elle sont la pour vous guidé, vous présente des chose banal sous de magnifiques formes (la pubs de crunch par exemples) l'éffet en lui même qu'ils font montrer (qui est complêtement faux) donne un message de bonheur comme si, sa te rendrais réellement bien , tu changais, ou tu evoluais, on va dire une poussé en force... ajoutez a sa, le produit prend de la valeurs


Tout à fait, c'est la meilleure façon de te faire acheter quelque chose d'inutile. (Qui a dit iPhone/iMac ? ) C'est leur façon de se faire du fric, mais tu tournes encore en rond.

Old Soul a écrit:
un téléphone, tout le monde ou presque en a un, pourtant... il ne sert strictement a rien dans ta vie
avec le temps ils ont réussi a donné de la valeurs a un téléphone, et lui trouvé une véritable utilité, comme si ne pas en avoir était un inconvéniant dans ta vie
encore une fois ont nous présente sa bien, les bons coté etc
et toi tu pose le pour et le contre et tu te dit: que ta vie est améliorez avec un téléphone(a grande ou petite échelle la n'est pas la question)

Même chose que pour avant, ça tombe sous le sens. Prenons un exemple encore plus concret : La voiture. Beaucoup étaient sceptiques au tout début, avoir une voiture ne servait à rien étant donné que personne n'en avait. Mieux encore, Internet. Tu vas faire quoi si personne n'est dessus ? (Pas de sites donc, rien, juste toi.) C'est l'effet de peer pressure (effet de groupe), qui te donne envie d'acheter la chose. T'as qu'à voir les produits Apple, pour reprendre l'exemple. Il y a tellement de monde qui en a, qu'on achète, pour être norme-al. Tu comprends, c'est une façon d'avoir une famille symbolique.

Old Soul a écrit:
maintenant un sujet plus sensible

la mort . ont nous la présente comme un malheurs, mais un jour ou l'autre ont meurent tous, par quelle moyens ont ils réussi a nous faire pensé qu'il fallait être triste de la mort de quelqu'un ? ou même de sa propre mort !
je le suis évidement, mais en ce remettant en question tu comprend tout de suite, et se sujet est compréhensible que dans ta tête car en parlant a quelqu'un il prend tout de suite fausseurs
et en y repenssant tu te dit que t'es parent peuvent mourir, et bien tu ne le veut pas, le poids de la société

Non rien à voir. C'est pas la mort de la personne qui te fait mal.. ben voyons.. Non c'est pas ça du tout, tu as basé des choses sur elle, tu as créé une connexion qui t'es utile. Dans le sens ou tu as placé des espoirs, des discussions, bref des sentiments sur cette personne. C'est pas la mort de celle-ci qui te fait mal, c'est la perte de ce qu'elle représentait pour toi. Et ça c'est pour tout et tout le monde. C'est toi qui fait une connexion, tout passe par toi. Ca place le subconscient à un niveau très égocentrique mais si tu reviens au monde animal, et à la survie, c'est logique, tu t'inquiètes pour toi, pas pour ton ennemi.

Old Soul a écrit:
si ton père ou ta mère meurent toi ta santé ne change pas, elle n'est pas attente par défauts

Faux faux et encore faux. Ta santé physique peut-être, mais pas ta santé mentale. Et j'te rappelle qu'avec une santé mentale défaillante, le corps ne suivra pas forcément..

Old Soul a écrit:
et par le poids de la société dans nos façons de pensés , ils ont réussi a justement attendre ta santé(le mental peu te bousillé la santé)
ton mental te tue, pour des raisons totalement flous .

Les raisons sont flous que pour toi, j'te les ai expliqués, tu places des choses sur la personne. Et ça c'est depuis bien avant les sociétés contemporaines.

Old Soul a écrit:
les gens veulent se satisfaire, ne savent même pas pourquoi il veulent sa

Pourquoi les gens ? Arrête de généraliser, ça place tout le monde au même niveau et c'est pas du tout le cas. On se satisfait pour baisser notre niveau de stress et pour se trouver un objectif.

Old Soul a écrit:
les gens ne savent même pas pourquoi ils vivent a moins d'ètre croyant, et se donnent des objectifs
le bonheurs est un objectif, et le malheurs tu le repousse

Hein ? Mais qu'est-ce que tu dis ? C'est pas parce que c'est le cas pour toi que ça l'est pour tout le monde.. Faut vraiment arrêter de dire "les gens". J'suis pas croyant et j'sais pourquoi j'suis là. Et j't'assure que c'est pas une question religieuse ou divine. Ca c'est une conviction personnelle qui ne dépend que de toi, rien à voir avec la société. Quand bien même elle pourrait t'influencer. (Effet de peer pressure, encore et toujours..)

Old Soul a écrit:
pour un croyant se concept est encore plus absurde, car nous savont pourquoi nous vivons, mais nous voulons la quète du bonheurs quitte a vivre dans la masse et suivre le trouppeau de mouton dans la masse ...
nous n'en avons encore moins besoin qu'un non croyant .

Je ne suis pas croyant donc j'passerai cette affirmation. Sache juste que le bonheur est différent pour chacun d'entre nous, et c'est à chacun de voir ou il est.

Old Soul a écrit:
l'évolution :
je vais reprendre l'éxemple du téléphones . avant sont arrivé, ne vivions nous pas ? nous les hommes ? n'avons nous pas vécu 18 siecles sans (il me semble qu'ils est arrivé au 19 ême siecle) ?
les moyens de se nourrire . retournons au temps des cavernes, les gens chassait eux même leur viandes, il fesais même peut etre poussé leur légumes eux même (je sais pas si il savais que c'était un aliment a l'époque)
comme les animaux, il chassait, il était responsable d'eux mêmes . la belle vie...

Ben oui mais le téléphone c'est stupide comme exemple. C'est pas le téléphone que les gens veulent, ce que tu sembles n'avoir pas compris, c'est ce qu'il représente: Une connexion entre tous et donc, une sécurité non négligeable et plusieurs autres raisons. Les moyens de joindre une société ont toujours été très populaire..

Old Soul a écrit:
l'évolution nous a écarté de sa, et désormais les gens chasse pour échangé les viandes contre des ronds, et des rectangle en papier ... ou cette evolution nous a mené ? au bonheur biensur ! l'argent est la quete du bonheur, si tu n'en a pas tu seras malheureux et si tue en a tu seras heureux(concept que de nombreux gens ont enfin arréter de croire)

Rien à voir, va demander à notre cher Alexander Supertramp (Repose en paix. ) s'il n'était pas heureux sans argent en Alaska. On cherche pas l'argent, on cherche ce qu'il représente: la liberté.

Old Soul a écrit:
les gens chassait pour le simple fait de se nourir, mais sa c'était avant .

Ben, à l'époque il n'avait le temps de rien faire d'autre. S'ouvrir à la réflexion comme a été le cas à le révolution horticole c'est une avancée, mais tu sacralises, voir même diabolise, la société sans connaître réellement sa base.

Old Soul a écrit:
il faut prendre le monde a sa base pour le comprendre, même si sa base pourrait semblé vide pour la majorité des gens, l'éxplication est la

Oui et ? C'est quoi la base du monde pour toi ? Et c'est quoi l'explication ? Faudrait un peu développé avant de balancer ce genre d'affirmation.

Old Soul a écrit:
pour conclure, le bonheur est un concept absurde qui met le plaisir en haut des priorité et sa pour chaque chose que dieu fait .

C'est ton concept. Pas le mien. Le bonheur c'est une finalité pour certains, un moment de la vie pour d'autres, pas forcément un plaisir.
Pour conclure j'dirais que tu balances des idées mais qui te sont propres à toi, tant mieux si tu y crois mais c'est pas du tout mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SansTitre




Masculin
Messages : 22022
Age : 21
Date d'inscription : 15/10/2009

MessageSujet: Re: Bonheur/Malheur    Jeu 12 Juil 2012 - 3:55

enfaite on ne se comprend pas, je t'est pas compris et j'ai trouvé tes raisonement un peu absurde

je parlait philosophique de société, de la manipulation

je te cite :
"Même chose que pour avant, ça tombe sous le sens. Prenons un exemple encore plus concret : La voiture. Beaucoup étaient sceptiques au tout début, avoir une voiture ne servait à rien étant donné que personne n'en avait. Mieux encore, Internet. Tu vas faire quoi si personne n'est dessus ? (Pas de sites donc, rien, juste toi.) C'est l'effet de peer pressure (effet de groupe), qui te donne envie d'acheter la chose. T'as qu'à voir les produits Apple, pour reprendre l'exemple. Il y a tellement de monde qui en a, qu'on achète, pour être norme-al. Tu comprends, c'est une façon d'avoir une famille symbolique."

tu est d'accord avec moi alors qu'on ne pense pas a la même chose.
enfaite tu est d'accord avec ce que toi tu a compris a première vue et croit. Tu n'a pas compris la ou je voulais en venir, sa pourrait être de ma faute, oui sa l'est , mais j'aurais parlé a quelqu'un d'autre qui pense a peu près comme moi il aurait compris ma pensé...

toi tu pense que c'est l'éffet de groupe qui donne de l'importance ? il y'a une pars de sa biensur
si il y'a eu une personne intérésser c'est qu'il y'a eu des chose qu'ils les ont intéressé, la premiere personne a allé sur internet n'a pas vu l'éffet de groupe (je ne parle pas des créateur) il ont vue les points, et ont cru que le produit apportait quelque chose a ta vie

et c'est de sa que je parle ! la propagande, le simple fait de présenté sa différement des autres choses te fait croire que tu en a besoin
et le high tech est basé sur sa !

et j'ajoute aussi que ce que tu me disais c'est aussi ce que je disais, les gens pense que suivre le groupe leur apporte quelque chose, ca peut etre un exemple

_________________________________________________________________________

"Non rien à voir. C'est pas la mort de la personne qui te fait mal.. ben voyons.. Non c'est pas ça du tout, tu as basé des choses sur elle, tu as créé une connexion qui t'es utile. Dans le sens ou tu as placé des espoirs, des discussions, bref des sentiments sur cette personne. C'est pas la mort de celle-ci qui te fait mal, c'est la perte de ce qu'elle représentait pour toi. Et ça c'est pour tout et tout le monde. C'est toi qui fait une connexion, tout passe par toi. Ca place le subconscient à un niveau très égocentrique mais si tu reviens au monde animal, et à la survie, c'est logique, tu t'inquiètes pour toi, pas pour ton ennemi."

c'est exactement ce que je disais, ont na pas la même pensé, et je croit même que tu ne comprend pas mes mots et mes phrases .

il n'y a pas de rapport et tu ne comprend même ou je veux en venir, ce que tu dit est vrai mais je ne comprend pas en quoi tu avait besoin de me dire sa en disant "non rien a voir"

je te laisse re réfléchir sur la profondeurs de ce "paragraphe" et je pense que tu comprendras que ce que tu n'a pas servi a grand chose et n'a mené nul part

"Faux faux et encore faux. Ta santé physique peut-être, mais pas ta santé mentale. Et j'te rappelle qu'avec une santé mentale défaillante, le corps ne suivra pas forcément.."
c'est exactement ce que je dit après...

"Les raisons sont flous que pour toi, j'te les ai expliqués, tu places des choses sur la personne. Et ça c'est depuis bien avant les sociétés contemporaines. "
les raison sont flou pour tout le monde, derriere le bué se cache la clarté .
je n'est pas dit que je ne comprenait pas, justement j'ai exposé mon point de vue sur le sujet
et mon point de vue, c'est que; la mort par défaut ne t'atteint pas mais la société a fait en sorte qu'elle t'atteigne en y donnant une importance, et sa tu n'a pas de réponse pour me dire comment (c'est bien ta théory de l'attachement a une personne mais c'est n'éxplique rien)

"Pourquoi les gens ? Arrête de généraliser, ça place tout le monde au même niveau et c'est pas du tout le cas."
c'est une chose tout a fait normal avec la société dans laquelle nous vivons, chaque chose est un désir, et tu vis grace a 2 désirs, boire et mangé

si tu ne veut plus rien faire juste rester allongé, les yeux fermé jusqu'a la fin de ta vie, tu aurais une satisfaction(la satisfaction n'est du plaisirs par défaut, tu peut etre satisfait et étant tout a fait neutre)
ensuite les gens n'est pas une généralisation, a moins de te sentir concerné
une généralisations c'est plus subtile, la mes phrase laisse entendre dire que tout le monde n'est pas comme sa (c'est un mot très vaste en sens quoi, il n'y a pas de précisions ou quoi, c'est trouble)


"Hein ? Mais qu'est-ce que tu dis ? C'est pas parce que c'est le cas pour toi que ça l'est pour tout le monde.. Faut vraiment arrêter de dire "les gens". J'suis pas croyant et j'sais pourquoi j'suis là. Et j't'assure que c'est pas une question religieuse ou divine. Ca c'est une conviction personnelle qui ne dépend que de toi, rien à voir avec la société. Quand bien même elle pourrait t'influencer. (Effet de peer pressure, encore et toujours..)"
le topic c'est la base de justement sa, si tu n'est pas d'accord sa veut dire que tu n'a rien compris

tu n'a pas de but dans ta vie en naissant, mais tu en choisie un justement pour comblé se vide, et sa c'est une chose qui se fait inconsciemment
et tu en est peut etre la preuve


"Ben oui mais le téléphone c'est stupide comme exemple. C'est pas le téléphone que les gens veulent, ce que tu sembles n'avoir pas compris, c'est ce qu'il représente: Une connexion entre tous et donc, une sécurité non négligeable et plusieurs autres raisons. Les moyens de joindre une société ont toujours été très populaire.."
tu n'a toujours pas compris, tu a choisi une partie dans le texte et tu a laissé le reste a l'abandon, que veut tu que jte dise ?
tu ne sais pas de quoi je parle; ma pensé..

"Rien à voir, va demander à notre cher Alexander Supertramp (Repose en paix. ) s'il n'était pas heureux sans argent en Alaska. On cherche pas l'argent, on cherche ce qu'il représente: la liberté."
la je ne comprend pas du tout cet remarque, ma phrase était pourtant clair, tu n'est pas d'accord avec une chose auquel tu est d'accord, le paradoxe parfait
la même chose que pour le paragraphe d'avant tu t'obstinne sur ce qui te choque au point d'oublier le reste

"Ben, à l'époque il n'avait le temps de rien faire d'autre. S'ouvrir à la réflexion comme a été le cas à le révolution horticole c'est une avancée, mais tu sacralises, voir même diabolise, la société sans connaître réellement sa base."
une avancé certe mais peu tu avancé en reculant dans cet société ? si tu me répond oui alors tu est bien naïf et si tu me répond non tu est bien formaté ...

"C'est ton concept. Pas le mien. Le bonheur c'est une finalité pour certains, un moment de la vie pour d'autres, pas forcément un plaisir.
Pour conclure j'dirais que tu balances des idées mais qui te sont propres à toi, tant mieux si tu y crois mais c'est pas du tout mon avis."
c'est bien pour sa que j'ai posté sa dans philosophie, ont ne peut pas l'affirmé mais le croire
maintenant si tu pense que j'affirme pendant tout le texte c'est parceque tu ne lis pas dans mon coeur .

edit: si j'affirmerait, je n'en serais pas a me posé toute ces questions a longueurs de journées

Peace




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezel Jaz
Modératueur
Modératueur


Masculin
Messages : 3345
Groupe : P'tit poisson rouge crew
Date d'inscription : 21/11/2011

MessageSujet: Re: Bonheur/Malheur    Jeu 12 Juil 2012 - 13:56

C'est pas parce que tu comprends pas mon point de vue que mes raisonnements sont absurdes, c'est un point de vue de borné ça.

"j'aurais parlé a quelqu'un d'autre qui pense" a peu près comme moi il aurait compris ma pensé..."

Justement, c'est pas ça la philosophie. La philosophie c'est prendre des arguments et les décortiqués pour voir ce qui est vraiment concret. Tu tournes en rond et tu dis des choses sans vrais preuves. C'est comme si tu me disais que t'as vu Superman au coin de la rue en train de voler tu vois ? L'exemple est bateau mais c'est la même chose.

Si ni Shaolin, qui est pourtant un homme très réfléchi, ni moi n'avons pu comprendre ta pensée c'est de un parce que tu l'as vachement mal exprimé, et de deux parce que t'as fais un pavé en essayant d'etayer des preuves qui sont soit rien à voir, soit tellement stupide qu'elle tombe sous le sens.

"si il y'a eu une personne intérésser c'est qu'il y'a eu des chose qu'ils les ont intéressé, la premiere personne a allé sur internet n'a pas vu l'éffet de groupe (je ne parle pas des créateur) il ont vue les points, et ont cru que le produit apportait quelque chose a ta vie"

Encore une fois mauvais exemple, tu parles d'internet sans avoir de preuves concrètes. Pour ton info, l'effet de groupe c'est une statistique prouvé, la c'est juste ton point de vue mais rien de concret. Mais pour te répondre, au début il n'y avait que les scientifiques qui l'utilisaient pour se passer des informations par Intranet, après ça c'est popularisé, mais ça c'est pas fait du jour au lendemain. C'est après que quelques personnes y soit allés par simple curiosité que le monde a finalement rejoint par effet de groupe. Ils ont pas pu voir les points comme tu le dis, tu juges Internet et les gens dans le contexte actuelle mais faut se replacer dans le contexte de l'époque.

"et c'est de sa que je parle ! la propagande, le simple fait de présenté sa différement des autres choses te fait croire que tu en a besoin
et le high tech est basé sur sa !"

Ben oui mais j'ai envie de dire.. On le savait déjà. C'est pas des propos philosophiques ce que tu tiens, c'est juste un étayement d'idée qui sont propres à toi, et pas forcément aux autres. J'veux dire la philosophie c'est débattre sur des points j'en conviens, mais si t'as pas de preuves concrètes c'est comme si tu parlais dans le vent tu vois ce que j'veux dire ?
De plus, tu veux y faire quoi ? La société actuelle est basée sur un système de consommation, c'est comme ça. Tu veux dire quoi de plus ? C'est là ou j'dis que c'est pas clair ta pensée, tu t'éparpilles un peu sans poser ta vraie question qui te trotte dans la tête.

"c'est exactement ce que je disais, ont na pas la même pensé, et je croit même que tu ne comprend pas mes mots et mes phrases ."

Non, c'est juste toi qui accepte pas mon point de vue. C'est pas parce que tu dis une chose que c'est la vérité vraie mon grand. J'ai trouvé ton paragraphe tellement absurde que j'ai rédigé le mien, et de ma pensée sur la mort des autres, qui n'est que la mienne et que j'cherche pas à imposer aux autres.

"je te laisse re réfléchir sur la profondeurs de ce "paragraphe" et je pense que tu comprendras que ce que tu n'a pas servi a grand chose et n'a mené nul part"

C'est quand même paradoxal venant de toi de me dire que ça n'a mené nul part. En psychanalyse et biologie totale, qui est une science en elle-même, on considère que les sentiments ne sont pas gérés par les faits externes à la personne, mais par ses sentiments et ces liaisons aux autres. C'est une théorie tout à fait plausible mais j'ai pas envie de t'expliquer tout ce qui se passe dans ton cerveau mais pour faire simple, si quelqu'un que tu aimais meurt autour de toi, tu ne vas pas ressentir la douleur à propos sa mort, mais à cause de la liaison que tu avais faite avec la personne que tu viens de perdre. C'est bien plus concret que dire "c'est la société qui me force à penser que la mort c'est mauvais." Je te laisse aller consulter les écrits de Jung, Freud, Fajeau, Sabbah et de me redire que ce paragraphe tourne en rond.

"les raison sont flou pour tout le monde, derriere le bué se cache la clarté .
je n'est pas dit que je ne comprenait pas, justement j'ai exposé mon point de vue sur le sujet
et mon point de vue, c'est que; la mort par défaut ne t'atteint pas mais la société a fait en sorte qu'elle t'atteigne en y donnant une importance, et sa tu n'a pas de réponse pour me dire comment (c'est bien ta théory de l'attachement a une personne mais c'est n'éxplique rien)"

Mais tu fais exprès ou quoi ? J't'ai pondu ta théorie et t'as pas pris le temps de la lire ? Quand tu lis des propos tu dois être objectif, au cas où.. La mort par défaut ne t'atteins pas. Si t'as un plombier du minnesota qu'est mort, t'en as rien à foutre non ? C'est ce que j'dis, c'est pas la mort qui te fait mal, c'est la perte d'une liaison et d'un attachement à une personne qui te fais 1mal. C'est totalement psychologique et géré par tes sentiments, pas par la société.. On dirait une théorie du complot sans fond.

"c'est une chose tout a fait normal avec la société dans laquelle nous vivons, chaque chose est un désir, et tu vis grace a 2 désirs, boire et mangé"

Oulala toi t'as pas dû lire la définition du désir et du besoin.. On a besoin de boire et manger pour vivre, on le désire pas, si on en a pas on meurt c'est différent. Et non chaque n'est pas un désir, c'est ce que tu penses qu'elle pourrait t'apporter qui en est un. Encore une fois, l'aborigène amazonien en a pas grand chose à foutre d'avoir un iPhone.

"le topic c'est la base de justement sa, si tu n'est pas d'accord sa veut dire que tu n'a rien compris"

BEN VOYONS ! Alors là bravoleveau c'est la phrase la plus égocentrique que j'aie vue de ma vie dans des propos philosophiques. Exposé son point de vue qui est différent, c'est pas rien avoir compris. Non mais j'te jure..

"la je ne comprend pas du tout cet remarque, ma phrase était pourtant clair, tu n'est pas d'accord avec une chose auquel tu est d'accord, le paradoxe parfait
la même chose que pour le paragraphe d'avant tu t'obstinne sur ce qui te choque au point d'oublier le reste"

Relis TON paragraphe, tu as dis, le bonheur c'est la quête de l'argent, alors que c'est totalement faux.

"si tu ne veut plus rien faire juste rester allongé, les yeux fermé jusqu'a la fin de ta vie, tu aurais une satisfaction(la satisfaction n'est du plaisirs par défaut, tu peut etre satisfait et étant tout a fait neutre)"

La satisfaction en elle-même non, mais réussir à atteindre une satisfaction est une satisfaction en elle-même, celle de se prouver qu'on est capable. Mais ça va un peu loin là.

"ensuite les gens n'est pas une généralisation, a moins de te sentir concerné
une généralisations c'est plus subtile, la mes phrase laisse entendre dire que tout le monde n'est pas comme sa (c'est un mot très vaste en sens quoi, il n'y a pas de précisions ou quoi, c'est trouble)"

Au temps pour moi, on avait pas la même définition.

"edit: si j'affirmerait, je n'en serais pas a me posé toute ces questions a longueurs de journées"

Chaque fois que je te donne un point de vue différent du tien, tu dis soit que j'ai rien compris, soit qu'il est absurde. C'est là ou j'veux en venir. Au lieu de chercher des preuves concrètes des deux côtés, tu essaies de démonter ma théorie sans vrais arguments ou de vraies preuves, c'est pour ça que j'dis tu "affirmes."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SansTitre




Masculin
Messages : 22022
Age : 21
Date d'inscription : 15/10/2009

MessageSujet: Re: Bonheur/Malheur    Jeu 12 Juil 2012 - 21:48

tu sais très bien ou je voulais allez sur toute ma réponse, tu te base des petite chose minime
tu voit que j'affirme, que je parle de philosophie alors que selon toi sa n'en est pas

moi je suis pas venu ici pour parlé au noms de la philosophie, j'ai juste dit que s'en était mais je suis pas arrivé en disant que sa pourrait changé la pensé des autres

lis plutot mes pensé extrait mes pensé, et remet toi en question(pour le fait que tu trouve que je dit des idioties)
je ne vois aucune chose idiotes dans ce que je dit, aucun truc tiré par les cheveux
maintenant c'est ma pensé, ma façon de voir la vie, comme sur le dernier topic que j'ai fait en parlant de ce qu'on appelait nos vies
si c'est pas la tienne et bien c'est pas vraiment mon problème

oui tu n'a toujours rien compris de ce que je t'es dit(je dit pas que ce que tu dit est faux je dit que tu ne comprend ou je veut en venir), car tu ne fait pas se que je te dit plus haut
tu ne réfléchit pas a ma pensé et c'est la que le désordre ce fait
et par conséquent on ne peut pas s'entendre sur le sujet, c'est comme un athé parlant a un croyant
même si le concept est différent

si tu veux mieu comprendre mon esprit, je me pose juste des questionnement, j'affirme sans affirmé
mes affirmations sont fait pour y réfléchir et refaire d'autre affirmations, le fait de faire semblant d'affirmait c'est juste pour semer le désordre dans ma tête dans ma tête une genre de technique mais je n'affirme me rien
sache qu'une preuve ne prouve rien, car derrière cet preuve ils peu y avoir réveler de nouvelle chose

ensuite "le topic c'est la base de justement sa, si tu n'est pas d'accord sa veut dire que tu n'a rien compris"

"Relis TON paragraphe, tu as dis, le bonheur c'est la quête de l'argent, alors que c'est totalement faux."
t'es trop borné pour éffacer le "concept que beaucoup on fini par ne plus croire"
si tu préfere mon explications était "ironique" j'éxpliquais leur points de vue !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezel Jaz
Modératueur
Modératueur


Masculin
Messages : 3345
Groupe : P'tit poisson rouge crew
Date d'inscription : 21/11/2011

MessageSujet: Re: Bonheur/Malheur    Ven 13 Juil 2012 - 23:05

Ce que j'veux dis c'est que tu fais ton avis à toi. Moi quand j'vois ce truc j'me dis ok, si tu veux. Mais c'est pas ma pensée. Donc pourquoi tu viens poster si quand on te donnes une pensée différente de la tienne, tu cherches pas plus loin ?
C'est marrant tu me dis de réfléchir à ce que t'as dit, mais j'pourrais te sortir la même phrase.


Et pour le fait de faire semblant c'est pas pour semer le désordre, c'est juste que par affirmer j'entends que toutes pensées extérieures à la tienne tu n'y prêtes pas attention. En gros c'est comme si tu voulais que chacun aille dans ton sens et que tes détracteurs ne pouvaient rien dire.. Comme si tu voulais que chacun recommence à poser des questions, alors que moi j'te file des réponses mais qui ne te correspondent pas. C'est là que j'dis que tu affirmes tu comprends, c'est une métaphore si on veut.


La différence entre un athé et un croyant c'est que l'un se base sur des faits, l'autre sur des spéculations.. Mais on va pas relancer le débat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jisko




Masculin
Messages : 5981
Groupe : Cherokee's Crew // Da Ezel Ground
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Re: Bonheur/Malheur    Ven 13 Juil 2012 - 23:44

Jazzaparthay a écrit:

La différence entre un athé et un croyant c'est que l'un se base sur des faits, l'autre sur des spéculations.. Mais on va pas relancer le débat.


Non.

Un athée n'a juste pas la foi, pas l'envie de croire en une religion, pour deux raisons:
-La personne a vraiment réfléchit et ne croit à aucune religion. (cas minoritaires)
-La personne pense inconsciemment qu'il n'y a que quelques religions (les principales -plus connues- : christianisme, islam, judaïsme, bouddhisme.) alors qu'elles se dénombrent par centaines.

Un croyant a la foi pour deux raisons également:
-Par 'tradition': Ses parents ont la foi, pratiquent un culte religieux (ou pas) et ont éduqué leur enfant dans l'optique qu'il sera croyant dans la même religion qu'eux.
-Par choix: La personne a réfléchit longuement, et de part son expérience, et son vécu a décidé d'être croyant et d'avoir la foi (en étant "aveuglé" -je n'aime pas ce terme mais je n'en trouve pas d'autre- ou non par un écrit saint). (c'est mon cas).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/Jisko.33
SansTitre




Masculin
Messages : 22022
Age : 21
Date d'inscription : 15/10/2009

MessageSujet: Re: Bonheur/Malheur    Sam 14 Juil 2012 - 0:15

non jazz c'est pas sa !!!

c'est pas que je rejette ton avis, pas du tout
mais plutot que j'ai l'impression que tu ne comprend pas ou je veut en venir

après pour le truc des athés
et bien enfaite ont n'a beau dire sa mais sa ne change rien au fait que la religions ne peut pas être contredit par la science et vice versa
si c'était qu'une question de chose concrète la religion serait une chose difficile a croire

mais comme tu l'a si bien dit
Ont va pas relancé le débat ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Bonheur/Malheur    Sam 14 Juil 2012 - 15:28

@Jisko a écrit:
Jazzaparthay a écrit:

La différence entre un athé et un croyant c'est que l'un se base sur des faits, l'autre sur des spéculations.. Mais on va pas relancer le débat.


Non.

Un athée n'a juste pas la foi, pas l'envie de croire en une religion, pour deux raisons:
-La personne a vraiment réfléchit et ne croit à aucune religion. (cas minoritaires)
-La personne pense inconsciemment qu'il n'y a que quelques religions (les principales -plus connues- : christianisme, islam, judaïsme, bouddhisme.) alors qu'elles se dénombrent par centaines.

Un croyant a la foi pour deux raisons également:
-Par 'tradition': Ses parents ont la foi, pratiquent un culte religieux (ou pas) et ont éduqué leur enfant dans l'optique qu'il sera croyant dans la même religion qu'eux.
-Par choix: La personne a réfléchit longuement, et de part son expérience, et son vécu a décidé d'être croyant et d'avoir la foi (en étant "aveuglé" -je n'aime pas ce terme mais je n'en trouve pas d'autre- ou non par un écrit saint). (c'est mon cas).

Je suis à la foi d'accord, et en même temps pas d'accord. Les points que tu évoques me semblent tout à fait justes en ce qui concerne les causes qui peuvent amener ou non à croire ou à ne pas croire.

Cela dit, il ne me semble pas pour des raisons évidentes, que la foi est l'effet d'un choix conscient des individus qui se disent des gens de foi...il me semble que ce concept de foi est pareil à tous les autres affects humains. Ainsi, il se peut que la différence qu'il peut y avoir entre une personne super sensible et une personne peu sensible soit identique à la différence entre une personne avec la foi et une personne sans foi.

Il n'y a aucune raison d'attribuer à l'individu l'origine de sa foi...tout comme il n'y a aucune raison d'attribuer à une personne le fait d'être hyper sensible, ou même encore d'apprécier grandement les carottes mais pas les navets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezel Jaz
Modératueur
Modératueur


Masculin
Messages : 3345
Groupe : P'tit poisson rouge crew
Date d'inscription : 21/11/2011

MessageSujet: Re: Bonheur/Malheur    Dim 15 Juil 2012 - 2:06

Ca y est j'me suis dit j'efface avant de réouvrir ENCORE ce grand débat.. C'est fou quand même comme on peut dévier du sujet en faisant une remarque sur la religion.

Bref je rejoins Shaolin, et j'pense que plusieurs facteurs nous conditionnent et nous font penser de telles ou telles façons.. Mais que c'est pas la personne seule qui la détermine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Bonheur/Malheur    Mar 17 Juil 2012 - 19:03

C'est parce que la religion, plus généralement les questions métaphysique, même si elles paraissent inintéressante pour la plupart, prennent quand même une certaine place dans la vie des gens, et ça se voit bien dans les topics qui parlent de ça, vu le nombre d'interventions.

Alors qu'au final, c'est une question qui restera toujours sans réponse, la seule chose que nous puissions faire, c'est de faire des hypothèses, des raisonnements, sur ce que nous constations et sur ce que nous pouvons penser, mais c'est tout.

Cela dit tu as raison ce n'est pas le sujet de ce topic ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leinad




Masculin
Messages : 8127
Date d'inscription : 11/04/2008

MessageSujet: Re: Bonheur/Malheur    Dim 29 Juil 2012 - 19:05

Old Soul a écrit:
Bon je pars sur un truc qui me trotte depuis longtemps que je n'est jamais réussi a comprendre, c'est vraiment très vaste comme sujet, sa pourrait même s'étendre sur chaque chose qu'on fait ...
je pense que ma pensé soit intéréssante donc éssayé de lire attentivement

On dit que le bonheur est le contraire du malheur
et par définition, le bonheur, c'est de se sentir bien, de satisfaire ses envies et désirs et autres
le malheur lui(être malheureux), c'est ne pas se sentir bien, etre dépressifs etc... ne pas vivre heureux quoi

bref, mais je part du principe ou le bonheur est troublé et qu'on désirs des chose qu'enfaite nous ne désirons pas
la d'ailleurs la société a une grande responsabilité la dedans (et vous comprenez je pense ou je veut en venir, la société de consomations etc... les pubs... bref)
ajoutez a sa (on peut aussi appelez sa de l'hypnotisation ou encore du formatage) , il y'a que nous ne pouvons pas savoir pourquoi, nous voulons sa, et nous ne savons pas pourquoi le désirs doit procuré du plaisir(car le désir ne procure pas par défaut du plaisir, je pars du principe, ou chaque chose faite est un désirs, que la chose soit faite a contre coeurs ou pas, tu l'a voulu )
pourquoi le désirs doit procuré obligatoirement pour certaine chose du plaisir ?

être malheureux. pourquoi, le fait d'échoué dans ta vie t'affaiblit tant ? au point d'en pleurer et d'en arrivé a du suicide ou autre
l'échec peu être pris comme une leçon, et l'échec t'amène a te renforcer et il t'offre la vision pour ainsi y arrivé
alors que ne pas faire d'échec, tu n'auras pas une aussi bonne vision, et te rendre compte des choses, et les comprendre

parlons du poid de la société dans nos états d'ésprit :

Les pubs. elle sont la pour vous guidé, vous présente des chose banal sous de magnifiques formes (la pubs de crunch par exemples) l'éffet en lui même qu'ils font montrer (qui est complêtement faux) donne un message de bonheur comme si, sa te rendrais réellement bien , tu changais, ou tu evoluais, on va dire une poussé en force... ajoutez a sa, le produit prend de la valeurs

un téléphone, tout le monde ou presque en a un, pourtant... il ne sert strictement a rien dans ta vie
avec le temps ils ont réussi a donné de la valeurs a un téléphone, et lui trouvé une véritable utilité, comme si ne pas en avoir était un inconvéniant dans ta vie
encore une fois ont nous présente sa bien, les bons coté etc
et toi tu pose le pour et le contre et tu te dit: que ta vie est améliorez avec un téléphone(a grande ou petite échelle la n'est pas la question)

maintenant un sujet plus sensible

la mort . ont nous la présente comme un malheurs, mais un jour ou l'autre ont meurent tous, par quelle moyens ont ils réussi a nous faire pensé qu'il fallait être triste de la mort de quelqu'un ? ou même de sa propre mort !
je le suis évidement, mais en ce remettant en question tu comprend tout de suite, et se sujet est compréhensible que dans ta tête car en parlant a quelqu'un il prend tout de suite fausseurs
et en y repenssant tu te dit que t'es parent peuvent mourir, et bien tu ne le veut pas, le poids de la société

si ton père ou ta mère meurent toi ta santé ne change pas, elle n'est pas attente par défauts

et par le poids de la société dans nos façons de pensés , ils ont réussi a justement attendre ta santé(le mental peu te bousillé la santé)
ton mental te tue, pour des raisons totalement flous .

les gens veulent se satisfaire, ne savent même pas pourquoi il veulent sa

les gens ne savent même pas pourquoi ils vivent a moins d'ètre croyant, et se donnent des objectifs
le bonheurs est un objectif, et le malheurs tu le repousse

pour un croyant se concept est encore plus absurde, car nous savont pourquoi nous vivons, mais nous voulons la quète du bonheurs quitte a vivre dans la masse et suivre le trouppeau de mouton dans la masse ...
nous n'en avons encore moins besoin qu'un non croyant .

l'évolution :
je vais reprendre l'éxemple du téléphones . avant sont arrivé, ne vivions nous pas ? nous les hommes ? n'avons nous pas vécu 18 siecles sans (il me semble qu'ils est arrivé au 19 ême siecle) ?
les moyens de se nourrire . retournons au temps des cavernes, les gens chassait eux même leur viandes, il fesais même peut etre poussé leur légumes eux même (je sais pas si il savais que c'était un aliment a l'époque)
comme les animaux, il chassait, il était responsable d'eux mêmes . la belle vie...

l'évolution nous a écarté de sa, et désormais les gens chasse pour échangé les viandes contre des ronds, et des rectangle en papier ... ou cette evolution nous a mené ? au bonheur biensur ! l'argent est la quete du bonheur, si tu n'en a pas tu seras malheureux et si tue en a tu seras heureux(concept que de nombreux gens ont enfin arréter de croire)

les gens chassait pour le simple fait de se nourir, mais sa c'était avant .

il faut prendre le monde a sa base pour le comprendre, même si sa base pourrait semblé vide pour la majorité des gens, l'éxplication est la

pour conclure, le bonheur est un concept absurde qui met le plaisir en haut des priorité et sa pour chaque chose que dieu fait .

Ca fait plaisir quelqu'un qui utilise son cerveau de temps en temps , t'es proche du but ;)

Je suis croyant et être croyant de nos jours et avec la société qu'on a c'est être suicidaire ... Quand tu dis que la plupart des gens ne savent pas pourquoi ils vivent , moi je te promets qu'il ya un but à tout ça . La question de la mort ne se pose donc plus ^^

Perso quand quelqu'un meurt je suis triste seulement parceque je sais que je ne le reverrai pas de mon vivant , mais je suis tellement convaincu de le revoir que ça ne m'attriste pas plus que ça non plus ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Bonheur/Malheur    Dim 29 Juil 2012 - 19:30

C'est quoi le but Gosta?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leinad




Masculin
Messages : 8127
Date d'inscription : 11/04/2008

MessageSujet: Re: Bonheur/Malheur    Mar 7 Aoû 2012 - 19:39

Le but c'est d'être heureux . Seul dieu peut nous aider à nous amener à être heureux d'un vrai bonheur , d'une vraie joie . Sinon tu seras faussement heureux toute ta vie , tu auras juste l'illusion du bonheur .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daryl
RBien d'élite
RBien d'élite


Masculin
Messages : 2334
Age : 166
Groupe : céèrazèdigrèk
Date d'inscription : 01/11/2010

MessageSujet: Re: Bonheur/Malheur    Mer 8 Aoû 2012 - 4:29

@Shaolin a écrit:
Imagine le monde au temps des hommes des cavernes et pose toi la question de ce qui pouvait les rendre heureux.

Qu'est ce qui les rendaient heureux ces gens là?

Ouai la j'te met + 10 sérieux..

Sinon après pour le sujet de l'argent j'pense que même si t'en a ou pas tu restera malheureux
Si t'en a pas du tout, tu crève de faim tu peux rien faire
Et si t'en a trop bah tu plonge dans toute ses connerie de drogues, puis comme tu a bcp de thune tu peux t'faire menacés ect..

L'argent = malheur et ça fait même pitié
Combien de fois j'me suis dit "putain l'homme se bat pour de l'argent, c'est a dire un bou d'papié" mais au file du temps j'crois que se bou d'papié nous a rendu taré..


Sinon je viens de découvrir cette section "Philosophie" et j'la trouve gavé intéressante franchement..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mc-crazy-eminem.skyrock.com/
SansTitre




Masculin
Messages : 22022
Age : 21
Date d'inscription : 15/10/2009

MessageSujet: Re: Bonheur/Malheur    Mer 8 Aoû 2012 - 5:20

enfaite j'ai l'impression que personne a compris que je dit que le bonheur ou le malheurs c'est de la bullshit
et que aucun des deux existe ... c'est juste une illusion, les gens cherche le bonheur mais ne le trouve jamais malgrés ce qu'ils pense le bonheur est un état de perfections assez ridicule
le bonheur c'est de se caché derrière la joie et fermé les yeux sur la merde du monde et ses codes

le malheur lui est pareille car il donne raison au bonheur

bullshit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Bonheur/Malheur    Mer 8 Aoû 2012 - 13:41

Old Soul a écrit:
enfaite j'ai l'impression que personne a compris que je dit que le bonheur ou le malheurs c'est de la bullshit
et que aucun des deux existe ... c'est juste une illusion, les gens cherche le bonheur mais ne le trouve jamais malgrés ce qu'ils pense le bonheur est un état de perfections assez ridicule
le bonheur c'est de se caché derrière la joie et fermé les yeux sur la merde du monde et ses codes

le malheur lui est pareille car il donne raison au bonheur

bullshit...

bah les gens qui sont heureux ou qui ont la joie de vivre, ils ne se cachent pas derrière ça....ils vivent les choses telle qu'elles sont...tu ne peux pas dire que c'est gens font l'autruche....si tu le fais, alors il faut que tu apportes une démonstration pour le montrer.

Après, dire que le bonheur ne dur pas mais que c'est souvent des instants fugaces, oké, mais réels quand même.

C'est quoi qui te fait dire que le bonheur n'existe pas?



Dernière édition par Shaolin le Mer 8 Aoû 2012 - 17:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bonheur/Malheur    Aujourd'hui à 19:36

Revenir en haut Aller en bas
 

Bonheur/Malheur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Le malheur des uns fait le bonheur des autres.
» [Paroles] Bonheur de Malheur
» Le malheur des uns fait le bonheur des autres.
» Votre petit bonheur du jour...
» Les années bonheur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.: Rap Battle :. :: Discussions diverses :: Info & Réflexion :: Philosophie-