Hip-hop... Exposez votre art !
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Philosophie: l'usage de la torture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Philosophie: l'usage de la torture   Lun 4 Juin 2012 - 18:50

@.:: CàmisOle ::. a écrit:
Dach c'est con ce que tu dis j'trouve lol, tu vas buter un mec pour en sauver 1000 mais bon, t'es pas censé avoir le droit de vie ni de mort sur qui que ce soit, donc c'est toi qui te place aussi dans la place de " Dieu " la hahaha

Non sérieux faut des exemples concret, moi perso j'suis contre car de une c'est barbare, c'est bien joli de parler de tronconneuse dans l'cul ou j'sais pas quoi, encore faut il avoir les burnes de l'faire pis j'sais pas, imagine toi on t'accuse a tort d'un truc que t'as pas fait et on te torture, t'en penserais quoi ? et si on fait ca a votre mere ou votre pere...

Bref, comme tout systeme de pression, de sanction etc qui n'est pas infaillible, j'suis contre

Pas forcément, car si tu fais primer la nécéssité avant tout, tous les moyens possibles pour arriver à en sauver 1000 deviennent possibles......

Ce n'est pas se prendre pour dieu, c'est être devant une situation qui nécéssite FORCEMENT une action....à moins que vous ne pensiez qu'il n'y a pas de raison de sauver des gens qui n'auraient rien à voir, ce qu'on appelle des innocents quoi....mais dans ce cas, il ne faut plus venir parler de gentil et de méchant, de malsain et de vertueux.....(et pour la petite histoire puisque tu parles de dieu, si on se trouvait devant un tel dilème, il n'y serait pas pour rien...donc les considérations vertueuse, etc....je m'en passe aisément).

Nan mais camisole, évidement, si le doute est là quant à savoir si la personne détient ou non des informations, au pire tu lui fais peur et en général ça marche....mais si tu sais qu'un individu détient un code qui permettrait de désamorcer une bombe qui ferait des dizaines de milliers de morts, mais que cet individu ne veut pas cracher le code, bah là tu fais quoi? Tu le supplies? Imagine qu'il y a ta mère dans les victimes potentielles? Donc là je retourne ton argument, et qu'arriverait il là au juste?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.:: CàmisOle ::.




Masculin
Messages : 21135
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: Philosophie: l'usage de la torture   Lun 4 Juin 2012 - 19:57

J'sais pas ce que j'ferai, mais j'le torturerais pas en tous cas, sois en sur (pas physiquement en tous cas)

Sérieux j'trouve ca vraiment spécial comme maniere de penser mais bon, ya pu grand chose qui m'etonne malheureusement.

Mais si un mec detenait un code pour désamorcer une bombe qui tuerait 1000 personnes si elle explose bah j'sais pas, j'lui dirais que parmi ces personnes y a sa mère ou sa soeur ou j'sais pas lol, au final ya mille et une maniere de faire craquer un gars sans le torturer. Quelqu'un qui te fait du mal t'as pas envie de lui obéir en général, donc j'pars du principe que le gars qui est vraiment coupable et qui a vraiment le code de ta prétendu bombe, si il est assez cinglé pour faire buter des millier de gens, il en aura rien a faire que tu le torture puisqu'il voudra voir son plan aboutir, et si tu tortures un innocent, il avouera quelque chose dont il n'est pas coupable donc l'un comme l'autre, ca t'avancera a rien haha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Philosophie: l'usage de la torture   Lun 4 Juin 2012 - 20:07

@.:: CàmisOle ::. a écrit:
J'sais pas ce que j'ferai, mais j'le torturerais pas en tous cas, sois en sur (pas physiquement en tous cas)

Sérieux j'trouve ca vraiment spécial comme maniere de penser mais bon, ya pu grand chose qui m'etonne malheureusement.

Mais si un mec detenait un code pour désamorcer une bombe qui tuerait 1000 personnes si elle explose bah j'sais pas, j'lui dirais que parmi ces personnes y a sa mère ou sa soeur ou j'sais pas lol, au final ya mille et une maniere de faire craquer un gars sans le torturer. Quelqu'un qui te fait du mal t'as pas envie de lui obéir en général, donc j'pars du principe que le gars qui est vraiment coupable et qui a vraiment le code de ta prétendu bombe, si il est assez cinglé pour faire buter des millier de gens, il en aura rien a faire que tu le torture puisqu'il voudra voir son plan aboutir, et si tu tortures un innocent, il avouera quelque chose dont il n'est pas coupable donc l'un comme l'autre, ca t'avancera a rien haha

C'est parce que tu sous-éstime le pouvoir de la douleur.......mais y a des techniques et des experts qui excellent dans ce domaine ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Resk
RBien d'élite
RBien d'élite


Masculin
Messages : 3199
Age : 19
Groupe : Dealeur 2 Bastos ! / Benzaitens
Date d'inscription : 20/02/2012

MessageSujet: Re: Philosophie: l'usage de la torture   Lun 4 Juin 2012 - 20:19

Camisole repond sincerement a ma question

Ton enfant et enlever par deux gars il en choppe un mes veux pas dire ou elle et avec son pote tu va faire quoi papoter avec lui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.:: CàmisOle ::.




Masculin
Messages : 21135
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: Philosophie: l'usage de la torture   Lun 4 Juin 2012 - 20:59

Mec, y a que si ça arrivait que j'pourrais te répondre lol... j'peux te donner une réponse en m'imaginant le truc, mais en vrai on peut pas prendre une décision sur des situations théoriques comme ça j'pense

Déjà j'ai pas d'enfant, donc j'peux pas savoir ce qu'est le sentiment d'avoir de l'amour pour son enfant, la peur de le perdre etc, donc c'est mal barré pour te répondre, ensuite si ils ont enlevé mon enfant, j'serai carrément pas en position de force donc peu de chance que j'ai l'opportunité de les torturer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jiib Jan
RBien habitué
RBien habitué


Masculin
Messages : 755
Age : 113
Date d'inscription : 09/05/2012

MessageSujet: Re: Philosophie: l'usage de la torture   Lun 4 Juin 2012 - 21:14

moi je suis d'accord avec amé,enfin, quand les paroles ne marchent pas, faut passé a autre chose,moi si mon gamin est enlevé,biensur que je serais prêt a tout pour le récupéré sain et sauf, mais pas oeil pour oeil dent pour dent quand meme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hacheur




Masculin
Messages : 10222
Groupe : Psychovore
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Philosophie: l'usage de la torture   Mar 5 Juin 2012 - 4:28

si les paroles des parents de marchent pas sur vous auriez vous aimé qu'ils vous frappent avec ceinture,martinet et grosse claque et patates dans la gueule pour ce faire obéir????

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jiib Jan
RBien habitué
RBien habitué


Masculin
Messages : 755
Age : 113
Date d'inscription : 09/05/2012

MessageSujet: Re: Philosophie: l'usage de la torture   Mar 5 Juin 2012 - 6:02

a réfléchir,mais c'est pas pareille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.:: CàmisOle ::.




Masculin
Messages : 21135
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: Philosophie: l'usage de la torture   Mar 5 Juin 2012 - 8:34

C'est pas vraiment pareil hacheur j'trouve, car le coup porter par le parent est associé au fait de désobéir et/ou de faire une bétise, alors que la torture est dans le but de faire mal pour obtenir quelque chose.

Bon après les parents aussi quand ils claquent leur gamin ou quoi, c'est dans le but d'obtenir quelque chose ; leur obéissance, mais j'trouve que c'est pas comparable quand meme ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hacheur




Masculin
Messages : 10222
Groupe : Psychovore
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Philosophie: l'usage de la torture   Mar 5 Juin 2012 - 9:34

C'est la même chose....cela dépend juste de l'intention....le problème c'est que vous divisez les choses en formats dans jamais faire le lien...

Un enfant battu par ces parents a outrance est un enfant torturé...

L'homme est torturé parce qu'il a décidé de désobéir aux ordres aussi et qu'il refuse de donner les informations qu'on lui demande....c'est la même chose dans le fond....vous ne portez d'attention que sur les apparences des formats alors que c'est la même chose....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.:: CàmisOle ::.




Masculin
Messages : 21135
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: Philosophie: l'usage de la torture   Mar 5 Juin 2012 - 10:00

Un enfant battu ouais j'suis d'accord avec toi, mais un enfant qui s'prend une rouste parce qu'il a désobéi et/ou qu'il a fait une connerie, pour moi c'est pas comparable, et dans ton premier message pour moi tu insinuais pas que c'etait un enfant battu a outrance, mais juste un enfant "puni" c'est pour ca que j'ai exprimé mon désaccord avec toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SansTitre




Masculin
Messages : 22022
Age : 21
Date d'inscription : 15/10/2009

MessageSujet: Re: Philosophie: l'usage de la torture   Mar 5 Juin 2012 - 12:45

@Amé a écrit:
Quelle différence entre égorger un homme ou un mouton ?

Toi tu es autant un "génocideur" d’espèces qui se complait de carcasse d'êtres assassinés, sauf que tu as en plus la lâcheté de ne pas l'assumer !

Une société n’existe que quand elle règle les problèmes que causent ses semblables.

"La faiblesse d'un homme c'est lorsqu'il emploie la violence et qu'il se laisse gagné par les émotions....il n'a plus le contrôle de lui même...il est contrôlé par son instinct animal...son cerveau reptilien...."

C'est peut être la raison pour laquelle tu n'utilise que 20% de ton cerveau.
La violence n'est pas une faiblesse. Merci aux terroristes français d'avoir fait sauter des trains nazis, merci au gign qui abat des terroristes qui prennent en otage un avion, merci au gipn qui abat un fou armé dans une école...
Tu as peut être raison, il faudrait être comme toi, rester en tailleur assis à ne pas réagir devant la violence que subissent les autres, rester identique à toi même un lâche.

la lâcheté n'est elle pas une violence ?

oui je ne suis pas un pseudo bobo psychopédo pédant !
La violence n'est pas dégénérative elle est génératrice de l'humanité.
La violence des éléments à obliger l'homme à évoluer, la nature a se développer, des sociétés à se créer. La vie est une violence. A ta naissance tu crie d'ailleurs de douleur.

Une société aseptisée qui refuse sa violence innée est une société de mensonge qui la décuple.

Et pour dernière preuve, ton argumentaire n'est basé que sur de la violence verbale qui est la projection du refoulement de ton incompréhension du sujet.
Tu est d'ailleurs, ici, l'un des plus torturés, qui ne fait que se dédire à longueur de journée. Toi la violence tu te l'inflige constamment à toi même.


Tu voudrais être prophète de compassion, mais tu as l'âme plus torturée qu'un pédophile avec un compas dans l'fion.


En bref, je suis pour la torture dans un cadre limié et de dernier recours suivant l'importance de la situation. Et je pense qu'il vaut mieux quelques innocents torturés que beaucoup d'innocents morts. je suis peut être cartésien... j'ai des équations de vie qui me font apparaitre certaines priorité. Je ne suis pas dans le stoïcisme indus, qui n'est autre que l'abnégation de l'autre. Pauvre corps qui est ton hôte !

Quant à croire que l'intelligence peut tout résoudre, que tu arriverais a avoir les informations necessaires sans violence, montre un point de vue de Dieu. Ceci étant, plus d'une fois, tu as démontré que tu n'avais ni la hauteur de vue ni l'intelligence pour y prétendre.


Tu restera à jamais celui qui construit de pierre quant il veut s'élever alors que la matière ne soulève que les pieds !



t'est grave bete
c'est pas parceque la violence mene a des fin quelle est intellectuel
la violence c'est compenser sont manque d'ésprit, etc... par sa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.:: CàmisOle ::.




Masculin
Messages : 21135
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: Philosophie: l'usage de la torture   Mar 5 Juin 2012 - 12:47

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Philosophie: l'usage de la torture   Mar 5 Juin 2012 - 16:46

La violence elle fait partie des considérations intellectuelles.....ce n'est pas parce qu'on ne la voit qu'en dernier recours, qu'elle est quelque chose de différent des autres considérations.

Evidement qu'il vaut mieux tenter la médiation avant la violence, mais cessez de croire que le monde c'est tout beau tout rose....faut vraiment que vous soyez bien loin des problèmes du monde pour penser comme vous, au chaud dans votre coin....

Il arrive parfois que les choses font qu'on a guerre le choix d'en sacrifier un pour en sauver 1000, c'est comme ça, personne n'a dit que c'était bien, mais il y a beaucoup de choses et de faits dans ce monde dont on se passerait bien mais qui pourtant existent, il faut juste faire avec.

Mais il est vrai que par le stratagème on arrive parfois à obtenir ce que l'on veut, mais ne dites pas que ça marche à tous les coups, c'est faux, celui qui est determiné en idée, ce n'est pas en le carressant et en le suppliant que vous en tirerez quelque chose, tout dépend aprés de vos considérations personnelles face au conséquence de votre éventuelle inaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hacheur




Masculin
Messages : 10222
Groupe : Psychovore
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Philosophie: l'usage de la torture   Mar 5 Juin 2012 - 17:52

@.:: CàmisOle ::. a écrit:
Un enfant battu ouais j'suis d'accord avec toi, mais un enfant qui s'prend une rouste parce qu'il a désobéi et/ou qu'il a fait une connerie, pour moi c'est pas comparable, et dans ton premier message pour moi tu insinuais pas que c'etait un enfant battu a outrance, mais juste un enfant "puni" c'est pour ca que j'ai exprimé mon désaccord avec toi

Bah cela vas de soit et est tellement évident que je n'ai pas cru bon de le preciser...je suppose que lorsqu'on parle de torture on ne parle pas de celle qui consiste a frotter une plume sous les plantes de pieds de l'accusé....lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.:: CàmisOle ::.




Masculin
Messages : 21135
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: Philosophie: l'usage de la torture   Mar 5 Juin 2012 - 18:08

Ouais, j'viens de relire ton message c'est vrai que ca paraissait évident, au temps pour moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hacheur




Masculin
Messages : 10222
Groupe : Psychovore
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Philosophie: l'usage de la torture   Mar 5 Juin 2012 - 18:27

Tu as bien fais de préciser car ce qui est évident pour soi n'est pas forcément évident pour les autres...là est toute la difficulté d'une conversation pour se faire comprendre...lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.:: CàmisOle ::.




Masculin
Messages : 21135
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: Philosophie: l'usage de la torture   Mar 5 Juin 2012 - 18:30

Ouais ^^ ça n'empeche que j'change pas d'avis sur le fait que la torture n'est pas une bonne solution, meme en dernier recours

Et Shaolin, j'me pose une question tiens ; quand tu contredis quelqu'un dans un débat, c'est parce que tu n'es pas d'accord avec la personne et que donc tu essayes de faire valoir ton point de vue en faisant remarquer a la personne qu'elle se trompe ou bien tu essayes juste de poser des questions rationnellement sans que ce soit forcément ton point de vue qui intervienne dans cette démarche ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hacheur




Masculin
Messages : 10222
Groupe : Psychovore
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Philosophie: l'usage de la torture   Mar 5 Juin 2012 - 18:56

Ahahah bah moi non plus...et d'ailleurs les gens qui pensent le contraire ne se rendent même pas compte que c'est a cause de leur mentalités que le climat de guerre et de haine perdure dans le monde...on se croirait a Rome dans les arènes ou a Paris sur la place ou le bourreau tuait les accusés avec la foule entrain de crier a mort avec toutes leurs dents pourries dehors.....ahahahah mdr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
suwael95
RBien actif
RBien actif


Masculin
Messages : 503
Age : 21
Groupe : la vengeance sera ma seule source de lumiere
Date d'inscription : 22/04/2012

MessageSujet: Re: Philosophie: l'usage de la torture   Ven 22 Juin 2012 - 1:26

Moi chuis d'accord avec Ame par son exemple de violeur ou de terroristes, ces mecs ont les laisse faire non. Mais on ne doit utiliser qu'en cas d'utiliter extreme. Pour eviter cela on a creer la justice ,mais la justice ne sera jamais une verite absolu. Autre exemple mais
quoique peu differerent les pays qui possede la bombe se fait envahir par un pays voisin sans declaration de guerre se laisse t il faire, et bah non. Il n'utiliseront quand dernier recours la bombe pour sauver le maximum de gens et d'eviter des massacres. Mais en premier ils essayeront la discussion mais en vain. Je suis desole de te dire ca la justice ni le monde ne le sera jamais. Hacheur, Je remarque que selon ton point de vue on doit tous etre pareil ,mm facon de reflechir donc on doit dans un sens comme si on devait s'aimer mais on vit pas dans le monde des bisounours. Cest bien beau de jouer au pacifiste mais en fin de compte c'est jamais qui agissent, juste de beaux parleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Philosophie: l'usage de la torture   Aujourd'hui à 9:49

Revenir en haut Aller en bas
 

Philosophie: l'usage de la torture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» --- Legion of Torture zine #2 - available!!! ---
» La musique...comme torture!
» LEGION OF TORTURE ZINE from PERU!!!
» [MONEY] ...citée dans le livre "Tubes: la philosophie dans le jukebox".
» Pour une contre-histoire de la Philosophie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.: Rap Battle :. :: Discussions diverses :: Info & Réflexion :: Philosophie-