Hip-hop... Exposez votre art !
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Limites

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Limites   Sam 12 Nov 2011 - 4:18

@.:: CàmisOle ::. a écrit:
Ouais apres tout ca, ca a surement ses explication au niveau historique, dans le monde mais en l'occurrence dans notre pays, mais t'es surement mieux placé que moi la dessus car moi en Histoire je connais le strict minimum.

Apres toi je sais que tu n'es pas trop branché complots tout ca, mais sans parler de complot, es-tu d'accord pour dire qu'il y a une élite qui manipule ceux qui sont en bas ou tu penses que leur pouvoir est justifié et que c'est simplement le systeme qui est comme ca, qu'il n'y a ni complot, ni instrumentalisation des populations etc ?

Je pense qu'il y a une orientation idéologique oui. Mais en réalité, pour moi, ceux qui viennent en parlant de complot et qui se satisfont de 3 mots pour définir les choses, se sont des rigolos, car les choses sont bien plus complexes que de dire "vous êtes tous des moutons". Pour moi c'est un discours d'une bassesse intellectuelle sans nom, c'est le cliché par excellence, c'es dire quelque chose pour avoir le sentiment d'exister en ayant un avis simpliste.

Le monde, la vie, le rapport que les gens entretiennent entre eux sont trés délicats. Certe la politique nous donne une pietre spectacle à l'heure actuelle...mais il ne faut pas non plus croire que les gens ne portent aucune responsabilité la dedans. On ne force pas les gens à être demeurés. Et s'il y a effectivement la télé, il y a aussi une bibliothèque dans chaque commune ou presque.

De toute manière il est évident que la vie c'est une influence, car quoi qu'il arrive, que ce soit une théocratie, une démocratie, une dictature ou cke tu veux d'autre, il y a toujours une orientation générale, c'est vrai pour tout pays et de tout temps. Cela n'empêche pas les choses de changer, en mieux ou en pire, mais même un changement c'est une forme d'influence, au moins pour les générations qui viendront et qui naitrons dans un système fini.

Certain viendront dire "oui mais il faut donner envie au gens de s'instruire, de lire, de chercher"....oké, mais n'est ce pas une forme d'influence ça? Pourquoi y aurait il + de raison à influencer les gens dans une direction + que dans une autre? Si on accepte pas l'influence, alors ce doit être pour tout, il faudrait laisser les gens libre, et voir ce qui se produit...(je pense connaitre le résultat lol).

Suffit de voir rien qu'ici, comment les gens sont capables de s'insulter ou de s'enerver, et aprés ça on voudrait me faire croire que la gestion d'un pays ou même du monde c'est une affaire qui se résume à dire "lui c'est un gentil lui c'est un méchant".

Alors ça parle de philosophie, de religion, etc....de tout et de rien, mais ce qui compte en réalité ce sont les faits, pas les blabla....la philo c'est bien mais pas pour des gens qui n'ont pas les capacités pour appréhender ça de manière profonde, le pragmatisme l'a toujours emporté sur les idées......la religion c'est bien mais est ce que ça empeche les dictateurs et la merde? Pas du tout....donc il serait naif et bien simpliste de croire pouvoir résoudre tous les problèmes du monde avec ces outils qui n'ont à vrai dire rien à voir avec la nature humaine et qui ne sont que des artifices.

Est ce que je préfere qu'un peuple soit libre et livré à lui même et se fasse la guerre en interne, ou est ce que je prefere qu'une orientation idéologique soit mise en avant pour que les choses soient un minimum ordonné et que le KO ne regne pas, je prefere la deuxième solution.........les gens ne sont pas prêt à être libre, si c'était le cas, il ne se passerait pas ce qui se passe.

Je pense que la nature de ce monde est le désorde, le KO et la violence. Je pense que l'effort ce n'est pas de créer le désordre, car il se créé par nature le désorde, non tout l'effort est de justement maintenir un semblant d'ordre et de cohésion. De toute manière avec le désorde et le KO, tout le monde est perdant, car les pertes et les drames sont globaux...

La vie est un beau bordel, donc moi les discours à deux balles et les démagogies populaires, inconscientes pour la plupart, idiotes bien souvent, qui ne servent qu'à donner de l'importance à ceux qui les servent, je m'en méfie comme de la peste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.:: CàmisOle ::.




Masculin
Messages : 21135
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: Limites   Sam 12 Nov 2011 - 5:46

Je t'aime bien mais avec tes pavés je sais jamais pas ou commencer

Comme tu le dis il y a la télé mais il y aussi les bibliothèques, mais apres comme tu le sais et comme c'est un enorme cliché repris d'inombrables fois dans les séries, films, etc; celui qui squatte la bibliotheque c'est celui qui est coincé, qui ne sait pas s'amuser, qui ne pense qu'a s'instruire alors que pour l'opposé de cette personne tout ca, ca ne sert a rien, il faut s'amuser, profiter, boire, baiser en gros mener une vie ed débauche. Et ce qui est amusant dans tout ca, c'est que ceux qui regardent ces series la, adoptent les memes clichés sur les gens qui passent leur temps a la bibliotheques plutot qu'a faire n'importe quoi, et vas savoir pourquoi les gens qui regardent ces series choisissent toujours de ressembler lachement a celui qui a le plus de popularité, a celui qui est plus en accord, soi disant, avec son epoque; comme si c'etait courageux de faire ce choix, alors qu'en toute logique le courage serait d'etre influencer par celui dont on donne une image de coincé qui a un balai dans l'cul, enfin moi j'vois les choses comme ca.

Alors peux-tu m'expliquer d'ou vient cette influence, selon moi, negative ? Pourquoi les jeunes et memes la majorité des gens ont-ils si peur du jugement qu'on peut porter sur eux ? et surtout pourquoi entend-on presque toujours les gens dire " moi je m'en fous de c'que pensent les gens " alors que dans les faits, on verifie facilement que le regard des autres est presque voire plus important que le leur sur eux-memes ?

Ensuite pour ce que tu dis sur le forum, ca m'interesse parce que je me suis un peu senti visé (meme si j'pense pas que m'visais a la base), mais c'est vrai que sur ce forum ca insulte beaucoup, j'en suis d'ailleurs un acteur de ses insultes mais bon j'vais pas essayer de justifier inutilement mes actes, j'pense simplement que j'suis encore un p'tit con par moment et qu'il faut que ca sorte d'une maniere ou d'une autre, apres sur qui ca tombe, pourquoi c'est pas tres important puisqu'a part les sections ou je parle serieusement, comme celle-ci ou psychologie etc, je suis quand meme relativement detaché de ce qui s'passe. Ca reste un divertissement: alors que dans les sections plus serieuses, je suis vraiment profondément moi, ca m'interesse de decouvrir tout un tas de choses, de discuter, d'echanger des points de vue, et c'est justement pour ca que j'suis revenu sur ce forum, parce qu'ici d'un coté on sait qu'on peut parler tranquillement, "se confier", donner vraiment son point de vue, sans que ca n'est un reel impact dans notre vie reelle au quotidien.

Bon voila je me suis un peu eloigné de tout ce que tu disais mais en realité j'ai beaucoup de mal a tenir en place toutes les idées qui se bousculent dans ma tete et a les retranscrire donc desolé si j'me suis un tantinet egaré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Limites   Sam 12 Nov 2011 - 14:48

Effectivement, quand j'ai écris ça je n'ai pas ton pseudo qui m'est apparu comme étant l'exemple type, je parlai d'une manière générale et à vrai dire c'est un argument que je sors souvent car cela permet de donner un argument tout à fait pragmatique, donc irréfutable.

A vrai dire puisque tu parles de toi, dans la discution qui nous occupe, ce n'est pas trop intéréssant de savoir pourquoi tu dis des insultes, etc...ce qui compte ici c'est le constat. Et en fait tu n'es pas une exception finalement, tu es plus proche de la généralité que celui qui s'abstiendrait d'agir ainsi.

Le regard des autres compte dans notre société, surtout d'ailleurs le regard de ceux qui pourraient avoir un impact sur notre quotidien, car notre système est fait de telle sorte que l'autre peut nous nuire. Et partant de là, il y a dans le tête des gens ce sentiment qu'il ne faut pas décevoir, qu'il faut tj être à la hauteur, qu'il vaut mieux être envié plutôt que d'envier.
A une époque ou chacun avait son jardin, ou chacun pouvait s'autosuffir, que l'autre nous haisse n'était pas important, car il n'y avait pas dépendance. Aujourd'hui les choses sont toutes autres, les gens savent bien que s'ils sont mal aimé ou rejettés, ils ne peuvent pas évoluer favorablement. Ce qui explique aussi l'hypocrysie dominante dans notre système.
Quand tu vis dans un milieu, l'impression que tu dégages sera directement proportionnel au comportement que les gens auront de toi, et dès lors, tu seras respecté si l'impression que tu dégages induit cela, si tu dégage une l'impression d'être un bouffon, tu seras considéré comme tel, et là tu subiras les quollibets et tu seras considéré comme inferieur en réalité. C'est un peu le même délire qu'avec un employé et son patron, les employés en général cherche à être bien vu de leur patron, car de cette manière, ils ont le sentiment d'être prioritaire, donc que leur emploi est assuré d'avantage que celui qui ne plaierait pas au patron.

Les gens disent qu'ils s'en foutent du regard des gens car ils aimeraient en fait que les choses soient ainsi. Mais quand la situation se présente, c'est plus fort qu'eux, ils se sentent contraint d'agir ainsi, comme si finalement leur pensée n'avait aucun impact quand la situation se présente. Aprés peut être s'en veulent ils, regrettent ils, mais en fait ils y sont poussés par une sorte de force dont l'intensité repousse toute tentative de la raison de prendre le dessus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kokain
RBien actif
RBien actif


Masculin
Messages : 454
Age : 22
Groupe : I.F.Y.W.
Date d'inscription : 25/07/2010

MessageSujet: Re: Limites   Sam 12 Nov 2011 - 21:56

Si tu crois que ya des limites il y aura des limites. C'est comme se dire si tu veux tu peux.
Prenons par exemple l'exemple de la Matrice (le film). La philosophie du film se déroule sur cet aspect. C'est ce que je trouve rend le film si magnifique (le premier). Neo au début ne comprend pas comment les gens sont capables de sauter entre les immeubles. C'est une fois qu'il y croit qu'il est capable. Même chose lorsqu'il devient l'élu. Il explique qu'il est devenu l'élu parce qu'il a pris confiance en lui et il s'est dit: c'est moi l'élu.
Bon ceci n'est qu'un film, donc on ne peut dire si c'est ainsi sur terre.
Mais pour tous les Chrétiens, voici une petite histoire de Jésus:
Jésus envoie ses disciples sur une barque et il y a beaucoup de vagues. Jésus marche sur l'eau pour les rejoindre et il n'y croit pas. Pierre lui demande de le faire marcher sur l'eau, mais il a peur à cause des vague. Il s'enfonce dans l'eau, alors revient dans la barque. Jésus lui dit: pôurquoi as-tu douté?
Ses limites sont là ou il arrête de croire. Là ou il commence à avoir peur.

J'ai déjà écrit une histoire sur ce thème, un chef-d.oeuvre (pour moi).

Mais voilà, ces deux exemples montrent ce que je pense des limites.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://google.com
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Limites   Dim 13 Nov 2011 - 3:14

Ouai mais c'est pareil pour tout, si tu crois qu'en te mettant au bord du toit d'un immeuble et si tu crois trés fort qu'en te laissant aller en chute libre, tu ne vas pas t'ecraser et donc mourrir ou risquer des sequelles graves, tu peux le faire, mais comment ne veux tu pas douter, sachant les tenants et les aboutissants...

Tout ce que vous dites sont des histoires, des mythes, fin je veux dire par là qu'avec la parole on peut tout rendre angélique et positif, on peut faire faire n'importe quoi auix personnes de l'époque, mais la réalité n'a pas forcément à voir.

Je vois ça comme les premiers hommes qui ont dû manger des choses mauvaises, pour que les autres sachent ce qui peut être manger ou pas. Celui qui croit pouvoir franchir les limites des lois physiques par exemple, qui croit pouvoir sauter du toit d'un immeuble sur un autre qui se trouve à 30 mètres, il peut toujours essayer, mais si le prérequis pour qu'il y arrive c'est qu'il doive atteindre une certaine vitesse pour avoir un élan suffisant, il aura beau y croire comme il veut, dépasser ses limites psychologiques et ses peurs, il est peu probable qu'il ne s'écrase pas. Et pour savoir si cela est possible, il devra nécéssairement le faire, et s'il se tue, les autres saurons qu'en réalité, ne pas avoir de limites psychologique ne suffit à dépasser les limites que nous impose la nature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Limites   Aujourd'hui à 11:29

Revenir en haut Aller en bas
 

Limites

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» MPC Vs MV8800 Vs NI Maschine
» [Info] Coiffez Vos stars Préférées !
» [Scans] Tribu Rock "Je n'ai pas de limites"
» [Discussion]Fan, fanathique, hystérique, où sont les limites
» Connaissez-vous votre Q.I. ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.: Rap Battle :. :: Discussions diverses :: Info & Réflexion :: Philosophie-