Hip-hop... Exposez votre art !
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Limites

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
.:: CàmisOle ::.




Masculin
Messages : 21135
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Limites   Ven 11 Nov 2011 - 21:17

Ma question est: existe-t-il des limites infranchissables, qu'elles soient psychologiques, morales ou physiques ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shad Les Cris 20




Masculin
Messages : 9588
Date d'inscription : 14/09/2011

MessageSujet: Re: Limites   Ven 11 Nov 2011 - 21:19

Wolala tu t'pose des questions folles gros
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.:: CàmisOle ::.




Masculin
Messages : 21135
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: Limites   Ven 11 Nov 2011 - 21:24

Folles non, sans réponse logique et implaquable peut-être lol

Mais c'est pas rapport a ce que je t'ai repondu dans Privaty quand tu m'as dit d'aller doucement avec les insultes. Ca m'a conduit à un long raisonnement sur cette question, donc j'ai décidé de parler avec mes amis philosophes hahaha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shad Les Cris 20




Masculin
Messages : 9588
Date d'inscription : 14/09/2011

MessageSujet: Re: Limites   Ven 11 Nov 2011 - 21:29

Moi j'pense limite infranchissable physique, c'est l'univers ! C'est intelligent s'que j'ai dit nan) ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.:: CàmisOle ::.




Masculin
Messages : 21135
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: Limites   Ven 11 Nov 2011 - 21:34

Pas tant qu'ça parce que si y a bien quelque chose qui doit etre citée comme étant 1ere du classement des choses qui n'ont pas de limites, je pense que l'univers aurait une place bien confortable lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Limites   Ven 11 Nov 2011 - 21:40

Cela supposerait que tu sois face à cette limite et que tu sois certain dans l'absolu que tu ne puisses pas aller plus loin.

Pour le dire autrement, il faudrait que tu saches exactement comment se monde est fait, que tu en connaisses le code source, et que donc tu saches précisément dans quelles mesures les choses peuvent êtres..

Il y a la vitesse de la lumière par exemple, mais qui peut dire de manière définitive qu'un moyen ne permettra pas de la faire aller plus vite? Cela peut paraitre insensé, impensable et improbable selon les états d'esprit. Cela remettrait en cause des choses évidement, des théories, mais bon, n'est ce pas ce que nous connaissons depuis le départ, la remise en caus des choses selon l'évolution des connaissances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kint's
RBien d'élite
RBien d'élite


Masculin
Messages : 2131
Age : 22
Groupe : Aucun
Date d'inscription : 11/02/2010

MessageSujet: Re: Limites   Ven 11 Nov 2011 - 21:46

@Shaolin a écrit:
Cela supposerait que tu sois face à cette limite et que tu sois certain dans l'absolu que tu ne puisses pas aller plus loin.

Pour le dire autrement, il faudrait que tu saches exactement comment se monde est fait, que tu en connaisses le code source, et que donc tu saches précisément dans quelles mesures les choses peuvent êtres..

Il y a la vitesse de la lumière par exemple, mais qui peut dire de manière définitive qu'un moyen ne permettra pas de la faire aller plus vite? Cela peut paraitre insensé, impensable et improbable selon les états d'esprit. Cela remettrait en cause des choses évidement, des théories, mais bon, n'est ce pas ce que nous connaissons depuis le départ, la remise en caus des choses selon l'évolution des connaissances.

C'est mot pour mot c'que j'étais en train d'écrire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jisko




Masculin
Messages : 5981
Groupe : Cherokee's Crew // Da Ezel Ground
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Re: Limites   Sam 12 Nov 2011 - 0:40

Ce que l'on apprends aux tout petits déjà. Compter. C'est infini.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/Jisko.33
Jisko




Masculin
Messages : 5981
Groupe : Cherokee's Crew // Da Ezel Ground
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Re: Limites   Sam 12 Nov 2011 - 0:43

Ca c'est moral.


Physiquement, nos limites à nous, êtres vivants, c'est la mort. Les limites des êtres non-vivants (caillou) c'est la fin de l'humanité. (meme si un caillou devient un grain de sable à force d'érosion, il en restera quelques particules, voire quelques micro-particules dans l'air, mais il sera toujours là, sous une autre forme).



Psychologiquement, c'est le suicide. Pour moi le suicide, c'est quand t'es vraiment au bout du rouleau, on se suicide pas par plaisir... (dans la société actuelle).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/Jisko.33
Kint's
RBien d'élite
RBien d'élite


Masculin
Messages : 2131
Age : 22
Groupe : Aucun
Date d'inscription : 11/02/2010

MessageSujet: Re: Limites   Sam 12 Nov 2011 - 1:26

La limite c'est quand y'a une famille qui se ridiculise sur TF1 volontairement pour de l'argent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kmorenita




Féminin
Messages : 5842
Groupe : Garce <3
Date d'inscription : 15/08/2011

MessageSujet: Re: Limites   Sam 12 Nov 2011 - 1:38

le film snuff102 dont on a beaucoup parlé dans un autre topic est un film tres interressant sur le sujet jtrouve,bon c'est loin de se limiter a ca c'est clair,mais ca pousse a la reflexion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.:: CàmisOle ::.




Masculin
Messages : 21135
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: Limites   Sam 12 Nov 2011 - 1:54

Jisko je comprend pas trop quand tu dis que la limite pour nous c'est quand on est mort. Enfin j'arrive pas a trouver ou tu veux en venir. Tu parles du caillou dont il restera toujours des micros particules et nous on se désintegre et adios lol ? Nous aussi physiquement quand on meurt on se decompose (apres j'me suis toujours demander si le cerceuil lui aussi se decompose) mais il reste toujours une part de notre corps dans l'sol quoi qu'il arrive.
Et pis les limites que tu décrit c'est pas vraiment les limites physiques a proprement parler, c'est les limites de la vie. Les limites physiques c'est genre l'endurance; la durée pendant laquelle on peut pousser un effort jusqu'a ce que soit physiquement impossible justement a cause de ces limites donc je parle, ou encore de la force, qu'est-ce qui limite la force d'un homme ? qu'est-ce qui fait qu'un homme peut, admettons, porter une voiture mais pas une caravane (j'exagere volontairement) ?

Ensuite tu dis que sur le plan psychologique tu estimes le suicide comme étant le résultat des limites depassées. Mais quelqu'un peut se suicider sans etre forcément a bout psychologiquement, moi j'trouve ca dure de déterminer les limites psychologiques parce qu'on ne sait jamais ou elle s'arrete, mais quelqu'un qui se suicide etait peut etre tres loin d'arriver a ses limites, meme si il en est arrivé a un point ou son acte est irréparable.

Ensuite les limites morales tu n'en n'as pas parler, pour moi c'est les limites qui définissent la tolérance, la patience, la courtoisie, toutes ces choses-la, et personnellement c'est celles sur lesquelles j'ai le plus d'interrogation (surement parce qu'on entend souvent dire quelqu'un " ma patience a des limites " ou " depasses pas les borne "), bref, comme les limites psychologiques elles varient beaucoup en fonction de tout le monde et c'est difficile de trouver ses propres limites et encore plus d'appréhander celles des autres.

Bon j'ai pas dis grand chose d'interessant mais c'etait juste pour vous situer ce que j'entendais par "limites physiques, psychologiques et morales "; car j'avoue que j'ai pas été tres précis quand j'ai posé la question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kmorenita




Féminin
Messages : 5842
Groupe : Garce <3
Date d'inscription : 15/08/2011

MessageSujet: Re: Limites   Sam 12 Nov 2011 - 1:56

moi j avais compris lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.:: CàmisOle ::.




Masculin
Messages : 21135
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: Limites   Sam 12 Nov 2011 - 2:06

Mais toi t'es trop forte ( et t'as pas d'limite haha)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Limites   Sam 12 Nov 2011 - 2:34

@.:: CàmisOle ::. a écrit:
Jisko je comprend pas trop quand tu dis que la limite pour nous c'est quand on est mort. Enfin j'arrive pas a trouver ou tu veux en venir. Tu parles du caillou dont il restera toujours des micros particules et nous on se désintegre et adios lol ? Nous aussi physiquement quand on meurt on se decompose (apres j'me suis toujours demander si le cerceuil lui aussi se decompose) mais il reste toujours une part de notre corps dans l'sol quoi qu'il arrive.
Et pis les limites que tu décrit c'est pas vraiment les limites physiques a proprement parler, c'est les limites de la vie. Les limites physiques c'est genre l'endurance; la durée pendant laquelle on peut pousser un effort jusqu'a ce que soit physiquement impossible justement a cause de ces limites donc je parle, ou encore de la force, qu'est-ce qui limite la force d'un homme ? qu'est-ce qui fait qu'un homme peut, admettons, porter une voiture mais pas une caravane (j'exagere volontairement) ?

Ensuite tu dis que sur le plan psychologique tu estimes le suicide comme étant le résultat des limites depassées. Mais quelqu'un peut se suicider sans etre forcément a bout psychologiquement, moi j'trouve ca dure de déterminer les limites psychologiques parce qu'on ne sait jamais ou elle s'arrete, mais quelqu'un qui se suicide etait peut etre tres loin d'arriver a ses limites, meme si il en est arrivé a un point ou son acte est irréparable.

Ensuite les limites morales tu n'en n'as pas parler, pour moi c'est les limites qui définissent la tolérance, la patience, la courtoisie, toutes ces choses-la, et personnellement c'est celles sur lesquelles j'ai le plus d'interrogation (surement parce qu'on entend souvent dire quelqu'un " ma patience a des limites " ou " depasses pas les borne "), bref, comme les limites psychologiques elles varient beaucoup en fonction de tout le monde et c'est difficile de trouver ses propres limites et encore plus d'appréhander celles des autres.

Bon j'ai pas dis grand chose d'interessant mais c'etait juste pour vous situer ce que j'entendais par "limites physiques, psychologiques et morales "; car j'avoue que j'ai pas été tres précis quand j'ai posé la question.

A partir du moment ou les gens sont afféctés diférement par les émotions, les sentiments, à partir du moment ou ils ne considèrent pas les choses de la même manière, seul l'avis du plus grand nombre compte. C'est d'ailleurs une limitation de la démocratie pour le coup, car est ce forcément le mieux de considérer que la majorité doive être entendue?

Par exemple, dans un pays ou l'adultère est puni de la peine de mort, on a ici un effet de moralité. Mais la femme ou l'homme qui a commis cela peut ne pas être detesté par son conjoint. Ce n'est pas parce qu'un homme trompe sa femme que sa femme ne l'aime plus. Donc ici on a à la fois la morale qui agit en tant que le coupable est jugé à mort, mais de l'autre les émotions et les sentiments qui vont à l'encontre de cette décision puisque la femme trompée veut et aime quand même son mari.

Qui a raison? Est ce la morale ou est ce les émotions? Pourquoi l'un serait + valable que l'autre? Pourquoi le jugement l'emporterait sur le ressenti?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.:: CàmisOle ::.




Masculin
Messages : 21135
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: Limites   Sam 12 Nov 2011 - 2:41

Parce que l'Etat qui juge l'homme n'est pas la femme lol. La femme sait pourquoi elle aime son mari, alors que l'Etat qui juge a mort son mari pour cette faute, meme si il imagine que sa femme aime son mari et ne veut pas qu'il meurt, il n'est pas dans sa tete; tandis que la femme elle, connait les limites (lois) de l'etat, alors elle peut juger des 2 points de vue. Nan ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Limites   Sam 12 Nov 2011 - 3:03

Pour ça il faudrait qu'elle accepte de donner + de crédit aux lois qu'à ses propres affects.

Mais dans cette situation, qui subit le mal? La femme ou l'état? N'est ce pas cette femme qui devrait avoir le dernier mot, qui devrait avoir le choix de pardonner ou non?

Et pourquoi la peine de mort plutôt qu'un travail d'interêt général?

L'état ici se substitue au jugement du premier intéréssé. Est ce à dire que l'état suppose qu'une personne n'a pas à décréter ce qui est bon pour elle? Au point qu'il se juge + légitime à juger selon son point de vue. Certains diront que la femme étant émotionnellement affécté, elle n'est objective dans sa manière de voir la situation. Mais ne pourrait on pas lui laisser le temps de se remettre pour juger? Car un juge ou un avocat général, il n'est pas la vérité incarné, donc quand il va proposer une sanction, c'est selon sa manière de voir, lui non plus n'est pas forcément objectif, en quoi est il plus apte à juger de ce qui doit advenir? Comment pourrait il démontrer que sa proposition de sonction est absolument objective, et non influencée par ses affectes? S'il s'est deja fait trompé par sa femme et que çà l'a affecté, comment pourait il considérer la chose avec impartialité?

Si dans un pays, 55% des gens vote par référendum la peine de mort, les 45% restants doivent subir le dictat du plus grand nombre, alors qu'ils ne partagent pas cet manière de voir...pourquoi doivent il accepter cela?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.:: CàmisOle ::.




Masculin
Messages : 21135
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: Limites   Sam 12 Nov 2011 - 3:21

Si j'te repond avec c'que j'pense vraiment (a ta derniere question), j'te repondrai parce qu'on vit dans un monde d'enculé dans lequel soit tu fais parti d'la majorité, qui d'ailleurs a souvent tort, soit tu la fermes et tu te fais ecrasé. Parce que meme si au fond, ceux qui dirigent ne sont personnes pour nous diriger, ni humainement, ni intellectuellement, c'est juste le systeme qui fait qu'etant donné que leur fonction permet de nous dicter notre maniere de penser ou d'agir et bien ils peuvent le faire en toute impunité.

Donc tant pis pour les gens qui sont en marges de la majorité, si ils sont pas contents ils ont qu'a se mettre dans le rang et si ils persitent a rester a l'ecart de la majorité qui a raison de penser comme elle pense, puisque c'est la majorité, alors que les minoritaires ne se plaignent pas, ils peuvent deja s'estimer heureux qu'on leur laisser (soit disant) le choix, puisque comme tu l'as dit, meme si leur choix est comptabilisé, s'il n'est pas le meme que celui de la majorité, il ne vaut rien en définitif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Limites   Sam 12 Nov 2011 - 3:32

Ouai, mais comment faire, pour arriver à trouver une finalité sans un système qui ne permettent pas de définir les choses?

En fait, la démocratie permet l'ordre, car si c'est le plus grand nombre qui a raison, le plus grand nombre est aussi le plus fort (surtout avant car maintenant avec une bombe, un mec peut en tuer 100).

Sur terre il y a autant de pays que de manière de considérer la morale. Et les pays sont bien divisés, car s'il n'y avait qu'un pays, personne ne serait d'accord. Deja religieusement, puis idéologiquement.

Pour satisfaire au point de vue de tout le monde, il faudrait qu'au sein même d'un pays, chacun possède son mini état et qu'il y instaure ses lois....comment est possible?

En définitif, il n'y a pas de solution à cela.

Par contre, vivre dans un système ne fait pas forcément de toi un adpete de ce système. Tu peux y vivre sans partager les valeurs, c'est pas simple mais tu n'es pas obligé de renier tes idées ou ta pensée pour autant. C'est juste que tu n'as pas le choix, donc tu fais avec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.:: CàmisOle ::.




Masculin
Messages : 21135
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: Limites   Sam 12 Nov 2011 - 3:40

Ouais apres tout ca, ca a surement ses explication au niveau historique, dans le monde mais en l'occurrence dans notre pays, mais t'es surement mieux placé que moi la dessus car moi en Histoire je connais le strict minimum.

Apres toi je sais que tu n'es pas trop branché complots tout ca, mais sans parler de complot, es-tu d'accord pour dire qu'il y a une élite qui manipule ceux qui sont en bas ou tu penses que leur pouvoir est justifié et que c'est simplement le systeme qui est comme ca, qu'il n'y a ni complot, ni instrumentalisation des populations etc ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Limites   Aujourd'hui à 21:35

Revenir en haut Aller en bas
 

Limites

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» MPC Vs MV8800 Vs NI Maschine
» [Info] Coiffez Vos stars Préférées !
» [Scans] Tribu Rock "Je n'ai pas de limites"
» [Discussion]Fan, fanathique, hystérique, où sont les limites
» Connaissez-vous votre Q.I. ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.: Rap Battle :. :: Discussions diverses :: Info & Réflexion :: Philosophie-