Hip-hop... Exposez votre art !
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Lorsqu'une chose mal a lieu...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lorsqu'une chose mal a lieu...   Sam 30 Juil 2011 - 17:29

mec essaie d'avoir un peu de respect pour les gens qui essaie de s'instruire ou de réflechir a des choses

tes pas dans privaty ici on dit pas des conneries
Revenir en haut Aller en bas
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Lorsqu'une chose mal a lieu...   Sam 30 Juil 2011 - 18:48

Silab a écrit:
je sais pas si je te comprend bien shao
( j'ai pas lu tes post, j'ai lu que le premier pour pas me perdre )

si tu veux mon avis, sur le mal religieusement parlant, le voila :

je pense qu'il serait absurde de dire que dieux ( si il en existe un ) nous envairais en enfer pour avoir fair des actes mal en contradiction avec la bible ect...
dans la mesure ou ce qui nous pousse a comettre se genre d' actes c'est souvent l'instinct ou alor un reflet de quelque choses de negatif... la faim... ou encore prendre sa defence...

or que c'est bien ce qu'on nous dit
on nous dit qu' il faut pas faire le mal
point barre !
si je me trompe....

qu'en dit tu ? ( sans faire un big pavé )


Disons que, de toute manière, tout ce qui arrive est une volonté propre de dieu, car par la nature même de dieu, rien ne peut être sans son consentement, puisqu'il est à l'origine de tout. Donc tout ce qui arrive sur terre, contrairement à ce que disent Gosta et compagnie, tout ce qui arrive sur terre a forcément le consentement de dieu, car si dieu ne le voulait pas, ça n'existerait tout simplement pas. Ainsi, l'eau est transparente, si dieu avait voulu qu'elle soit bleu, il l'aurait fait bleu et tout le monde accepterait sans discuter. Ce qui fou la merde dans la religion, c'est leur manie de croire au libre arbitre. Ils prétendent en effet que l'homme est libre d'agir ou non, ne voyant pas que pour chaque évènement qui se produit, ce qui a poussé un homme à agir, ce sont des causes qui sont indépendantes de sa volonté, car en effet, quelqu'un qui ne veut pas faire quelque chose, il ne le fait pas, sauf s'il est contraint par un homme armé......ou même pas le diable, mais dans ce cas, il n'est pas libre car c'est le diable qui fait en sorte qu'il fasse ce qu'il va faire de mal.

En gros ils repprochent au faible d'être faible quoi, alors que sa nature même d'être faible n'est en rien une volonté de sa part. Ainsi, le faible devra culpabiliser toute sa vie d'être ce qu'il est, alors que celui dont la nature est plus proche de la vertue par exemple, celui là sera tranquille, car deja il n'aura aucune effort à faire pour se maintenir dans la vertue, mais en +, il n'aura pas le poids de la culpabilité d'être ce qu'il est, c'est à dire une nature faible. En gros, celui qui kiff le sex, il aura une vie de culpabilité, alors que celui qui a une faible libido, n'aura pas à culpabiliser, car le sex lui importe peu.....comme si le sex n'était qu'une question de raison, de volonté.........les théologiens, est ce qu'ils savent qu'il y a des molécules qu'on appellent des hormones et qu'elles jouent un grand rôle dans l'excitation et la sexualité des individus?

C'est comme si on comparait deux personne, une naturellement baraqué et l'autre naturellement gringallé, pis qu'on repprochait au gringallé d'être ce qu'il est, tout simplement parce que par nature, il est incapable de soulever une pierre, que l'autre, le fort par nature, arrive à soulever.

C'est insensé, ça n'a pas de sens, c'est complètement absurde et ça contredit toutes les lois naturelles.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hacheur




Masculin
Messages : 10222
Groupe : Psychovore
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Lorsqu'une chose mal a lieu...   Sam 30 Juil 2011 - 18:58

@Shaolin a écrit:
@hacheur a écrit:
Une pensée mauvaise c'est faire a ton prochain ce que tu n'aimerais pas que l'on te fasse.
C'est aussi simple que ça.

Ouai mais une pensée ce n'est pas un acte.


si, car elle précède l'acte. Sans pensées il n'y a pas d'actes.
d'où le fait de contrôler sa pensée soit primordiale pour changer les choses durablement.
s'acharner a changer les actes sans changer les pensées. Ça revient a changer l'apparence pas le fond donc le changement sera éphémère.c'est ce mentir a soit même et mentir aux autres.

Je me répète ça je te l'avais dit. Tout est lié tout s'imbrique ensemble ne crois tu pas a la cause a effet??

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rude




Masculin
Messages : 11594
Age : 10
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Lorsqu'une chose mal a lieu...   Sam 30 Juil 2011 - 19:20

@Shaolin a écrit:
@Rude a écrit:
@Shaolin a écrit:
..religieusement parlant, est ce l'humain qui est responsable et donc coupable, ou est ce la diable?

pourquoi Dieu a crée le diable ?

Si je me place dans votre ontologie, dans votre système théologique, je dirais que c'est une incompréhension complète, car dieu est sencé être bon et tout puissant, or, si le diable existe, et si tu demande pourquoi il l'a créé, alors tu postule d'emblé que dieu est à l'origine du mal. Ce qui est en contradiction avec sa nature propre, puisqu'il est sencé être bon.

Si donc vous admettez, et vous n'aurez pas le choix que de l'admettre, que dieu est à l'origine du mal, alors vous ne pouvez trouver que ridicule qu'ensuite il demande à des créatures qu'il a lui même créé, de ne pas faire le mal, c'est une absurdité totale, un non sens.

Je n'ai donc pas de réponse à ta question car cela me parait un paradoxe insurmontable, de votre point de vue, comme du mien...ça n'a pas de sens l'histoire du diable.

Surtout que, si en effet dans vos religions, la finalité, le cheminement, c'était que le mal soit nécéssaire pour que l'homme s'améliore, dans un but final précis et intelligent....je pourrais à la rigueur admettre cette hypothèse....et encore que j'aurai quand même du mal à me dire que des gens doivent souffrir à cause du fait que dieu a créé le mal.....mais quand je vois le pourquoi du truc, la finalité, celle d'aller soit au paradis ou en enfer, ça me parait complètement absurde, car le mal n'est en rien justifié dans ce cas là, car il n'a aucune justification pédagogique, il ne sert à rien, car gagner une place au paradis ou en enfer, c'est presque pathétique, c'est carrément humain comme procédé je dirais même.

En revenche, si on oublit dieu et le diable, et qu'on pense la chose d'une manière anthropologique, c'est à dire du point de vue de l'humain, l'hypothèse selon laquelle il a bati ses religions sur son interprétation de ce qui est bon ou mauvais, selon les affects des gens de l'époque, alors ça prend tout son sens....mais dans cette hypothèse, il faut oublier dieu, en tout cas dieu au sens de vos religions, c'est à dire une divinité anthropomorphique, c'est à dire ressemblant presque à un homme, que ce soit physiquement ou affectivement, car à écouter vos religions, dieu pleure, il est content, il est joyeux, il aime ou il deteste, il peut même se repentir de ce qu'il a lui même fait, ce qui est assez étonnant pour quelqu'un qui connait toute la finalité des hommes, etc....quand un homme fait quelque de mal il est content, et il est affligé quand un homme fait un truc mal, comme si il n'était pas insensible à tout ça, alors que c'est lui même qui a tout créé.




J'ai pas compris la derniere phrase, mais tout sa alors que aux autres du réponds en une phrase, j'ai pas de chance lol. Bref y'a du vrai dans ce que tu dis, mais tu le dis pas avec les bons mots, je dirais pas incohérence, je dirais que c'est quelque chose qu'on ne peut pas savoir, comme le dit la phrase "les voies du Seigneur sont impénétrables"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Lorsqu'une chose mal a lieu...   Dim 31 Juil 2011 - 5:46

@hacheur a écrit:
@Shaolin a écrit:
@hacheur a écrit:
Une pensée mauvaise c'est faire a ton prochain ce que tu n'aimerais pas que l'on te fasse.
C'est aussi simple que ça.

Ouai mais une pensée ce n'est pas un acte.


si, car elle précède l'acte. Sans pensées il n'y a pas d'actes.
d'où le fait de contrôler sa pensée soit primordiale pour changer les choses durablement.
s'acharner a changer les actes sans changer les pensées. Ça revient a changer l'apparence pas le fond donc le changement sera éphémère.c'est ce mentir a soit même et mentir aux autres.

Je me répète ça je te l'avais dit. Tout est lié tout s'imbrique ensemble ne crois tu pas a la cause a effet??


Une pensée ça ne s'apprivoise pas.....ce n'est pas parce que dans un pays, un dictateur va imposer sa pensée, que des gens ne s'indignerons pas contre cela, soit en cachette, soit avec courage et determination. C'est pareil avec les lois, tout le monde en France n'est pas forcémernt d'accord de penser que la peine de mort c'est une abomination, pourtant la loi devrait nous obliger à le penser, puisqu'elle interdit la peine de mort. Tu peux avoir une tribu de gens qui pensent tous pareil et à un moment, avoir un esprit dans cet tribu qui va se distinguer des autres par sa liberté de penser, qu'elle soit bonne ou mauvaise, on s'en fou ici, mais sa pensée sera différente du reste du troupeau. C'est en ça que je dis qu'une pensée ça ne s'apprivoise pas, il y aura toujours des penseurs différents, et donc des paradoxes, des conflits et des dialogues. De la même manière que tu pourras toujours dans une société, vouloir que le pensée qui dit qu'il est mal de voler s'impose, mais il y aura toujours des voleurs.

Je peux penser toute ma vie chaque fois que je vois une belle meuf que j'aimerai bien me la faire, sans pour autant en arriver à aller jusqu'à me la faire (en admettant qu'elle soit d'accord si j'acceptais). Et encore, quand je dis "je peux penser", j'entends par là non aps que ce soit une pensée volontaire, mais que cette pensée m'arrive en tête tout simplement par nature, comme c'est le cas pour une multitude d'autres choses.

Les fantasmes induises forcément des pensées, or combien d'hommes ont comme fantasmes de violer une meuf? Je n'ai pas le chiffre exacte mais je pense qu'il y en a bcp car c'est un fantasme assez répandu...........or, est ce que avoir de tels fantasmes, donc de telles pensées, c'est forcément passer à l'acte? Je ne crois pas. D'ailleurs même la colère, l'enervement parfois pousse les gens à penser des choses idiotes, genre une reflexion raciste ou quoi, sans que cette personne soit réellement raciste, mais dans sa tête cette pensée là a surgie, du fait de la colère. Ca se retrouve souvent ça dans le comportement humain.

Ce qui arrive le plus souvent je pense, c'est que les gens traitent en fait les pensées qui leur viennent, genre par exemple, comme dans mon exemple d'une pensée raciste, en général les gens ont ces pensées, puis aprés coup trouvent que cette pensée était con puisqu'elle ne correspond pas à leur véritable éthique, ou même simplement que cette pensée est absurde en soi, alors ils s'en veulent d'avoir pensé cela et ils culpabilisent.


Dernière édition par Shaolin le Dim 31 Juil 2011 - 6:20, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Lorsqu'une chose mal a lieu...   Dim 31 Juil 2011 - 6:03

@Rude a écrit:
@Shaolin a écrit:
@Rude a écrit:
@Shaolin a écrit:
..religieusement parlant, est ce l'humain qui est responsable et donc coupable, ou est ce la diable?

pourquoi Dieu a crée le diable ?

Si je me place dans votre ontologie, dans votre système théologique, je dirais que c'est une incompréhension complète, car dieu est sencé être bon et tout puissant, or, si le diable existe, et si tu demande pourquoi il l'a créé, alors tu postule d'emblé que dieu est à l'origine du mal. Ce qui est en contradiction avec sa nature propre, puisqu'il est sencé être bon.

Si donc vous admettez, et vous n'aurez pas le choix que de l'admettre, que dieu est à l'origine du mal, alors vous ne pouvez trouver que ridicule qu'ensuite il demande à des créatures qu'il a lui même créé, de ne pas faire le mal, c'est une absurdité totale, un non sens.

Je n'ai donc pas de réponse à ta question car cela me parait un paradoxe insurmontable, de votre point de vue, comme du mien...ça n'a pas de sens l'histoire du diable.

Surtout que, si en effet dans vos religions, la finalité, le cheminement, c'était que le mal soit nécéssaire pour que l'homme s'améliore, dans un but final précis et intelligent....je pourrais à la rigueur admettre cette hypothèse....et encore que j'aurai quand même du mal à me dire que des gens doivent souffrir à cause du fait que dieu a créé le mal.....mais quand je vois le pourquoi du truc, la finalité, celle d'aller soit au paradis ou en enfer, ça me parait complètement absurde, car le mal n'est en rien justifié dans ce cas là, car il n'a aucune justification pédagogique, il ne sert à rien, car gagner une place au paradis ou en enfer, c'est presque pathétique, c'est carrément humain comme procédé je dirais même.

En revenche, si on oublit dieu et le diable, et qu'on pense la chose d'une manière anthropologique, c'est à dire du point de vue de l'humain, l'hypothèse selon laquelle il a bati ses religions sur son interprétation de ce qui est bon ou mauvais, selon les affects des gens de l'époque, alors ça prend tout son sens....mais dans cette hypothèse, il faut oublier dieu, en tout cas dieu au sens de vos religions, c'est à dire une divinité anthropomorphique, c'est à dire ressemblant presque à un homme, que ce soit physiquement ou affectivement, car à écouter vos religions, dieu pleure, il est content, il est joyeux, il aime ou il deteste, il peut même se repentir de ce qu'il a lui même fait, ce qui est assez étonnant pour quelqu'un qui connait toute la finalité des hommes, etc....quand un homme fait quelque de mal il est content, et il est affligé quand un homme fait un truc mal, comme si il n'était pas insensible à tout ça, alors que c'est lui même qui a tout créé.




J'ai pas compris la derniere phrase, mais tout sa alors que aux autres du réponds en une phrase, j'ai pas de chance lol. Bref y'a du vrai dans ce que tu dis, mais tu le dis pas avec les bons mots, je dirais pas incohérence, je dirais que c'est quelque chose qu'on ne peut pas savoir, comme le dit la phrase "les voies du Seigneur sont impénétrables"

Oui j'ai vu j'ai fais une faute, je voulais dire "quand un homme fait quelque de BIEN il est content, et il est affligé quand un homme fait un truc mal, comme si il était sensible à tout ça, alors que c'est lui même qui a tout créé. En gros que dieu serait pareil que nous quoi, qu'il puisse être affécté par des choses, comme nous. Pour nous ca se comprend car nous sommes des éléments de sa création, mais que lui puisse avoir des affects, c'est un non sens.

Les voies du seigneur sont impénétrables, c'est pour moi ce qu'on pourrait appeller "l'asile de l'ignorance chez les théologiens", de la même manière que les croyants parfois repprochent aux rationnalistes de tout miser sur la connaissance, alors que la connaissance n'est pas aboutie et que donc des questions, beaucoups de questions restent encore sans réponse.Finalement dans les deusx cas, c'est la même chose.

D'ailleurs, le fait de dire justement "les voies du seigneur sont impénétrables", cela veut dire que même pour vous qui êtes croyants, il réside au dela de votre religion, des questions inabouties....et cela démontre, selon moi, que les religions sont un pur produit de l'imaginaire humain, car finalement même vos religions se heurtent à une limite, celle de la logique humaine et des connaissances, car rien dans vos écrits saints, que ce soit dans la bible ou le coran, ne dit quelque chose d'exceptionnel, quelque chose qui révolutionna le monde ou la vie des hommes.....et il ne me parait absolument pas absurde ni surhumain, qu'un homme trés réfléchit, ou qu'une équipe d'homme aient pu écrire tout ce qui se trouve à l'interieur, en effet, rien dans ces écrits ne sort du cadre de qui peut être compris par les hommes, or, ce qui peut être compris par les hommes, peut tout à la fois avoir été inventé, pensé ou imaginé par les homme.

C'est vrai aprés tout, quand on y réfléchit bien et qu'on laisse de coté toute la puissance qu'on acquise les institutions religieuses au fur et à mesure des siecles, ce qui indéniablement joue sur la psychologie des êtres jusqu'au point de leur faire penser que parce que les choses sont si bien installé, que les religions doivent dorcément être vraie, car sinon elles n'auraient pas atteint un tel stade de develloppement. Mais ça finalement on pourrait dire la même chose avec le nazisme, donc on va oublier. Si donc on s'en tient au fondamental, dans vos livresz, y a rien en réalité, si ce n'est une tentative d'explication de la création du monde qui se heurte à la science, si ce n'est une proposition de moralité, ce que doivent et ne doivent pas faire les hommes, et quelques récits d'évènements miraculeux pour agrémenter le tout, hors mis cela, il n'y a rien d'exceptionnel, rien en tout cas, selon moi qui vaille une importance aussi grande que vous portez à l'encontre des ces écrits. Aprés vousn allez me dire que c'est parce que moi je ne crois pas et que vous, vous êtes croyant, donc que je ne peux pas comprendre...et effectivement, je ne peux pas me mettre à votre place dans ce que vous ressentez, de la même manière que jene sais pas ce que c'est de perdre un enfant par exemple, mais hors mis cela, concernant ce en quoi vous croyez, là c'est tout autre chose, car on peut finalement croire en n'importe quoi aprés tout, et ressentir des choses pour ce n'importe quoi. Genre une secte bidon par exemple, il y a bien des gens qui y croient, certes peu nombreux, mais ces sectes n'ont pas la légitimité de vos religions qui datent de temps trés anciens, mais l'approche en elle même, peut être exactement la même, si on admet par exemple l'idée que vos religions sont des sectes qui ont réussies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hacheur




Masculin
Messages : 10222
Groupe : Psychovore
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Lorsqu'une chose mal a lieu...   Dim 31 Juil 2011 - 11:06

@Shaolin a écrit:
@hacheur a écrit:
@Shaolin a écrit:
@hacheur a écrit:
Une pensée mauvaise c'est faire a ton prochain ce que tu n'aimerais pas que l'on te fasse.
C'est aussi simple que ça.

Ouai mais une pensée ce n'est pas un acte.


si, car elle précède l'acte. Sans pensées il n'y a pas d'actes.
d'où le fait de contrôler sa pensée soit primordiale pour changer les choses durablement.
s'acharner a changer les actes sans changer les pensées. Ça revient a changer l'apparence pas le fond donc le changement sera éphémère.c'est ce mentir a soit même et mentir aux autres.

Je me répète ça je te l'avais dit. Tout est lié tout s'imbrique ensemble ne crois tu pas a la cause a effet??


Une pensée ça ne s'apprivoise pas.....ce n'est pas parce que dans un pays, un dictateur va imposer sa pensée, que des gens ne s'indignerons pas contre cela, soit en cachette, soit avec courage et determination. C'est pareil avec les lois, tout le monde en France n'est pas forcémernt d'accord de penser que la peine de mort c'est une abomination, pourtant la loi devrait nous obliger à le penser, puisqu'elle interdit la peine de mort. Tu peux avoir une tribu de gens qui pensent tous pareil et à un moment, avoir un esprit dans cet tribu qui va se distinguer des autres par sa liberté de penser, qu'elle soit bonne ou mauvaise, on s'en fou ici, mais sa pensée sera différente du reste du troupeau. C'est en ça que je dis qu'une pensée ça ne s'apprivoise pas, il y aura toujours des penseurs différents, et donc des paradoxes, des conflits et des dialogues. De la même manière que tu pourras toujours dans une société, vouloir que le pensée qui dit qu'il est mal de voler s'impose, mais il y aura toujours des voleurs.

Je peux penser toute ma vie chaque fois que je vois une belle meuf que j'aimerai bien me la faire, sans pour autant en arriver à aller jusqu'à me la faire (en admettant qu'elle soit d'accord si j'acceptais). Et encore, quand je dis "je peux penser", j'entends par là non aps que ce soit une pensée volontaire, mais que cette pensée m'arrive en tête tout simplement par nature, comme c'est le cas pour une multitude d'autres choses.

Les fantasmes induises forcément des pensées, or combien d'hommes ont comme fantasmes de violer une meuf? Je n'ai pas le chiffre exacte mais je pense qu'il y en a bcp car c'est un fantasme assez répandu...........or, est ce que avoir de tels fantasmes, donc de telles pensées, c'est forcément passer à l'acte? Je ne crois pas. D'ailleurs même la colère, l'enervement parfois pousse les gens à penser des choses idiotes, genre une reflexion raciste ou quoi, sans que cette personne soit réellement raciste, mais dans sa tête cette pensée là a surgie, du fait de la colère. Ca se retrouve souvent ça dans le comportement humain.

Ce qui arrive le plus souvent je pense, c'est que les gens traitent en fait les pensées qui leur viennent, genre par exemple, comme dans mon exemple d'une pensée raciste, en général les gens ont ces pensées, puis aprés coup trouvent que cette pensée était con puisqu'elle ne correspond pas à leur véritable éthique, ou même simplement que cette pensée est absurde en soi, alors ils s'en veulent d'avoir pensé cela et ils culpabilisent.

bien sur qu'une pensée s'apprivoise sinon Einstein et compagnie ils auraient fait comment pour arrivé a de telle réflexions???
chaque pays chaque civilisation a son format son mode de pensée et la religions en est un parfait exemple.

pour la peine de mort en France tout le monde n'est pas d'accord certes mais il suffit qu'on nous médiatise plein d'affaire de crime abominable et tu verras si la masse de pensera pas que la peine de mort est nécessaire.

ce qui fait que nous sommes constamment dans un paradoxe et illogique c'est que l'on pense a notre place depuis le début on est enfermé dans des formats différents pour chaque contexte alors que toute est lié.

si les philosophe et inventeur que tu adules sont arrivé a ces réflexion extraordinaire ce n'est pas par hasard mais parce qu'ils ont libérée leurs esprit des formats d'ailleurs ne serais ce pas van Gogh qui était considérait comme fou dans son village??

si dans la tribu il y en a un qui ne pense pas pareil que les autres c'est qu'il a décidé de réfléchir et de ce libérer des formats imposé par les anciens et les coutumes après ça ne veut pas dire que puisqu'il s'est libéré d'un format il accède a la vérité puisqu'il peut aussi retombé dans un autre format de pensée.

moi je cherche la pensée sans paradoxe et c'est en ceci que je trouve le chemin de ce qui est juste.

si les hommes ont comme fantasme de violer une meuf c'est que depuis toujours on lui a dit que la femme était inférieur et que l'homme était supérieur et qu'elle était dépendante de l'homme.

une réflexion raciste sortie par énervement traduit ce que tu pense réellement ou se que l'on t'as sous entendu de penser.donc c'est que même si tu ne crois pas l'être tu l'es malgré toi conditionné par le format.
si ils se rattrape après pour une question d'éthique c'est que 2 formats sont rentré en collision pour créer le paradoxe.il est partagé entre l'éthique qui dit que le racisme c'est pas bien et le patriotisme et l'égoïsme qui dit que l'étranger n'est pas chez lui et qu'il n'a rien a faire ici. et ces 2 formats sont enseigné en même temps par le système donc c'est normal que les gens n'évolue pas car ils sont prisonnier de leurs paradoxe qui les voue a tourner en rond.

si tu penses comme tu le fais je me demande ce que tu trouves a la philosophie et au dire d'Einstein.

si une pensée n'est pas apprivoisable tu ne peux changer tu ne peux évoluer et évoluer c'est pourtant ce qui nous caractérise et pour le faire il faut changer ces pensées le format dans lequel nous sommes

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Lorsqu'une chose mal a lieu...   Dim 31 Juil 2011 - 16:47

Ce n'est pas toi qui créé tes pensées, toi tu ne fais qu'en avoir conscience, et si une pensée formidable te vient en tête, tu le prends comme telle et tu t'en sers. Il y a une différence entre gérer sa pensée, c'est à dire être capable de focaliser sa concentration pour avoir une capacité de reflexion accrue, mais cela n'est qu'une gestion, pas une création.

Quant au mot réfléchir, il ne veut pas dire que tu apprivoises en quoi que ce soit ta pensée, il veut dire que tu passes en mode reflexion dans ta tête, c'est à dire que tu mets ton cerveau dans un mode qui nécéssite une activité plus importante et focalisé sur un problème précis.

Finalement, quand tu parles d'une pensée unique dans un système social, ça n'a rien à voir avec le pensée à proprement parlé, c'est juste une acceptation des gens de vivre ainsi, mais si tu prenais les gens un par un pendant 2 jours et que tu leur laissé la liberté de penser aux choses de leur milieu, ils en arriveraient peut être à d'autres pensées, et si ce n'est pas le cas, c'est soit qu'ils sont limités par nature d'avoir "de grandes pensées", comme ont pu en avoir les découvreurs et les penseurs qui ont fait partager leurs pensées, soit qu'ils ont eu de bonnes pensées mais qu'ils n'ont pas su en faire bonne usage avec leur réfléxion. Si tu as de bonnes pensée malangées qui te viennent en tête et que tu as la faculté de les mettre en ordre pour arriver à un cheminement valable, c'est que tu as une faculté de reflexion superieure.

Une pensée raciste de la part de quelqu'un qui ne l'est pas, c'est comme une mère de famille qui dirait de son enfant qui comprend rien, qu'elle voudrait qu'il lui arrive quelque chose pour qu'il comprennent, car sur le moment elle serait dans un état qui favoriserait ce genre de pensée.

Une pensée n'est pas apprivoisable, en revenche un mode de pensée, c'est à dire une méthode de pensée, là oui, genre celui qui apprend les mathématique avec des méthodes précises, il va orienter sa reflexion d'une manière précise, mais il peut avoir des pensées qui vont faire avancer les mathématiques, comme il peut ne rien produire de bon, car n'ayant eu en tête aucune nouvelle pensée valable ou qui pourrait amener des changements positifs.

En réalité, la seule chose qui se passe avec les pensées, c'est qui'elles arrivent dans ta tête, et toi tu traite cette information soit en la prenant pour une bonne pensée, soit en ne la considérant pas car ta logique te pousse à dire que c'est ridicule, mais ces pensées tu les auras eu quand même.

Je crois que dans ta première phrase, tu confonds "une pensée" avec le verbe "penser", la première et le résultat de l'action qu'engendre le second, mais ce résultat n'est pas choisit, une pensée ça ne se commande pas, et justement Einstein était un grand penseur, c'est sans doute à la fois parce qu'il a forcé son cerveau à penser, et que de bonnes pensées lui sont venu en tête, et de part sa LOGIQUE, il a trouvé un cheminement valable avec ces pensées. D'ailleurs, quelqu'un de moins performant cerebralement, n'aurait peut pas trouvé les mêmes résultats, carsa logique n'aurait pas été assez efficace. Les pensées sont la matière première de la reflexion, mais le pouvoir de reflexion n'est pas identique chez tout les individus.



Dernière édition par Shaolin le Lun 1 Aoû 2011 - 21:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hacheur




Masculin
Messages : 10222
Groupe : Psychovore
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Lorsqu'une chose mal a lieu...   Dim 31 Juil 2011 - 18:56


lol, on ne pourra jamais ce comprendre.

dans la vie tu as besoin de ton cerveau pour apprendre puis comprendre puis créer la reflexion
dans la vie il y a aussi l'esprit qui donne l'intuition ou apprendre comprendre et créer arrivent en meme temps.c'est a dire la réponse avant la question.


quand tu es en colere tu fais resortir la mechanceté qui est en toi que tu cache aux autres donc ce que tu penses vraiment.
d'ailleurs des fois, il y a des gens en colere qui ne se reconnaisse pas eu meme et c'est pourtant bien eux.pourquoi???
bah si ils avaient appris a vraiment se connaitre eux même ils sauraient que c'est ce qu'ils sont vraiment derriere leur hypocrisie leurs politesse qu'ils expriment.
si le monde est pourri c'est que nous le sommes tous derriere nos apparences car c'est nous qui fessons le monde
quelqu'un qui n'est pas raciste ne peut pas sortir une vannes racistes sous la colere pour blesser l'autre puisque pour lui cela ne serait pas une insulte normalement.ton exemple sur le racisme ne tient pas car tout le monde l'est il y a simplement des degres qui les sépare.

de toute façon tu ne peux croire au fait d'apprivoiser ses pensées puisque tu ne crois pas en la spiritualité.

ce sont de très très longues réflexions qui te font changé de pensées sur ta vision du monde sans ça c'est impossible.
et je pense que si tu interroge les philosophe et autre personnes qui pensent autrement que la masse ils te répondront la même chose car ils en ont fait l'expérience exactement comme je commence a faire la mienne car sache que lorsque je parle de rapport humain je parle de ce que je vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Lorsqu'une chose mal a lieu...   Dim 31 Juil 2011 - 19:15

C'est là ou tu te trompes à mon avis, car quand tu veux blesser quelqu'un, tu ne te figure pas les choses par rapport à toi même, mais par rapport à l'autre.....et même si tu penses que le racisme c'est con, si lors d'un conflit tu sais ou tu penses que ça peut blesser l'autre, alors tu vas employer ce genre de procédé, tout simplement parce que dans ces cas là, c'est le résultat qui compte, pas le moyen.

Donc si au moment ou tu t'enerves, tu dit un propos raciste, cela ne veut dire en rien qui tu es racistes, mais c'est une manière d'utiliser une différence pour blesser l'autre, et si ça marche ce sera gagné. Et la finalité de ça, ce n'est pas vraiment de savoir si la personne est raciste ou pas, puisque ce propos n'était qu'un moyen pour arriver à une fin, et c'est que la fin qui compte dans la discution qui nous occupe.....or il y a une différence fondamentale entre être raciste, c'est à dire être mentalement contre l'autre de part ses différences, et utiliser un moyen (souvent en étant enervé) pour arriver à une fin.

Ainsi, si la personne a qui va l'injure, n'a rien de différent par exemple, mais que c'est un clodo, celui qui est enervé va dire genre "sale clochard", alors que peut être qu'il n'est pas comme ça, mais dans l'instant, dans la situation, il dira ça parce qu'il va sortir de sa tête une pensée qui lui vient du à son enervement, et au lieu de taper physiement, il utilise en fait un procéder qui fait mal, mais oralement.

Même des super potes entre eux, des fois ils s'enervent et là pafff une pensée sort oralement, parce que l'enervement a fait que, mais en réalité, aprés coup, cette personne trouve ça complementent con, une fois qu'elle a repris ses esprits sans l'enervement.

Quelqu'un qui dit ne pas avoir été lui même aprés avoir été en colère, c'est normal, puisque l'état "en colère", n'a rien à voir avec l'état "apaisé" ou normal, donc forcément, s'il y a changement d'état, il y a changement de compotement, et une fois fini, la conscience fait que la personne s'analyse et peut même se detester d'avoir été ce qu'elle a été en étant en colère. D'ou l'expression "il m'a mis hors de moi".

Or contrairement à toi, moi je ne pense que la vérité se révèle dans le comportement "enervé", mais plutôt dans le comportement apaisé, car c'est dans ces moment que la personne est entièrement ce qu'elle est, sans être influencé par des homones ou des substances qui sont à l'origine de l'enervement, car quand tu t'enerves, ton coeur s'emballe, tu transpires, tu tremble, bref tu n'es plus totalement sous le contrôle de la raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hacheur




Masculin
Messages : 10222
Groupe : Psychovore
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Lorsqu'une chose mal a lieu...   Lun 1 Aoû 2011 - 10:56

@Shaolin a écrit:
@NyniE a écrit:
Vis comme si tu devais mourir demain. Apprends comme si tu devais vivre toujours. - Gandhi

Mais si tu passes ta vie à apprendre ou dis autrement, si tu vis pour savoir (donc aprpendre).

@Shaolin a écrit:
bah c'était une petite boutade pour t'enquiquiner ^^

Simplement dans ta phrase, il conseil de vivre à fond quoi, ou en tout cas de faire les choses, comme si demain cété fini, à l'inverse, il conseil d'apprendre comme si tu devais vivre toujours, donc d'apprendre sans arret....

J'ai créé un petit paradoxe trés modeste, qui consiste à dire que pour celui dont la vie n'est qu'apprentissage, il se retrouve face à une dilemme, car l'un et l'autre des conseils s'annulent, car s'il doit penser mourir demain pour vivre mais qu'à l'inverse, il doit penser ne jamais mourir pour apprendre, alors si pour lui la vie ne consiste qu'à apprendre, il ne peut pas faire comme s'il allait mourir demain, car sa vie n'est basé que sur la connaissance......inversement, si il passe sa vie à apprendre, il ne peut pas faire comme s'il allait vivre toujours, car apprendre c'est toute sa vie.

Les deux effets s'annulent.


voila pourquoi on ne se comprend pas lol, moi je ne vois aucun paradoxe dans la phrase de Gandhi.je l'ai comprise
ce n'est pas pour vanner mais pour te faire comprendre que si tu dis même de Gandhi qu'il est fou bah c'est pas moi qui vais te convaincre de quoique ce soit.

j'ai donné mon avis tu as donné le tiens j'ai compris ton raisonnement tu n'as pas compris le mien tampis.ceci dit je n'ai plus rien a rajouter sur ce sujet

peace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lorsqu'une chose mal a lieu...   Lun 1 Aoû 2011 - 12:28

@Shaolin a écrit:
Silab a écrit:
je sais pas si je te comprend bien shao
( j'ai pas lu tes post, j'ai lu que le premier pour pas me perdre )

si tu veux mon avis, sur le mal religieusement parlant, le voila :

je pense qu'il serait absurde de dire que dieux ( si il en existe un ) nous envairais en enfer pour avoir fair des actes mal en contradiction avec la bible ect...
dans la mesure ou ce qui nous pousse a comettre se genre d' actes c'est souvent l'instinct ou alor un reflet de quelque choses de negatif... la faim... ou encore prendre sa defence...

or que c'est bien ce qu'on nous dit
on nous dit qu' il faut pas faire le mal
point barre !
si je me trompe....

qu'en dit tu ? ( sans faire un big pavé )


Disons que, de toute manière, tout ce qui arrive est une volonté propre de dieu, car par la nature même de dieu, rien ne peut être sans son consentement, puisqu'il est à l'origine de tout. Donc tout ce qui arrive sur terre, contrairement à ce que disent Gosta et compagnie, tout ce qui arrive sur terre a forcément le consentement de dieu, car si dieu ne le voulait pas, ça n'existerait tout simplement pas. Ainsi, l'eau est transparente, si dieu avait voulu qu'elle soit bleu, il l'aurait fait bleu et tout le monde accepterait sans discuter. Ce qui fou la merde dans la religion, c'est leur manie de croire au libre arbitre. Ils prétendent en effet que l'homme est libre d'agir ou non, ne voyant pas que pour chaque évènement qui se produit, ce qui a poussé un homme à agir, ce sont des causes qui sont indépendantes de sa volonté, car en effet, quelqu'un qui ne veut pas faire quelque chose, il ne le fait pas, sauf s'il est contraint par un homme armé......ou même pas le diable, mais dans ce cas, il n'est pas libre car c'est le diable qui fait en sorte qu'il fasse ce qu'il va faire de mal.

En gros ils repprochent au faible d'être faible quoi, alors que sa nature même d'être faible n'est en rien une volonté de sa part. Ainsi, le faible devra culpabiliser toute sa vie d'être ce qu'il est, alors que celui dont la nature est plus proche de la vertue par exemple, celui là sera tranquille, car deja il n'aura aucune effort à faire pour se maintenir dans la vertue, mais en +, il n'aura pas le poids de la culpabilité d'être ce qu'il est, c'est à dire une nature faible. En gros, celui qui kiff le sex, il aura une vie de culpabilité, alors que celui qui a une faible libido, n'aura pas à culpabiliser, car le sex lui importe peu.....comme si le sex n'était qu'une question de raison, de volonté.........les théologiens, est ce qu'ils savent qu'il y a des molécules qu'on appellent des hormones et qu'elles jouent un grand rôle dans l'excitation et la sexualité des individus?

C'est comme si on comparait deux personne, une naturellement baraqué et l'autre naturellement gringallé, pis qu'on repprochait au gringallé d'être ce qu'il est, tout simplement parce que par nature, il est incapable de soulever une pierre, que l'autre, le fort par nature, arrive à soulever.

C'est insensé, ça n'a pas de sens, c'est complètement absurde et ça contredit toutes les lois naturelles.



donc pour toi tout ce qui arrive est une volonté propre a dieu ?
pourquoi tu commence ta phrase par ca ?
a quoi sa te sert de ne pas allé dans le vif du sujet
moi je t'ai donné mon avis comme tu l'a demander j'ai aps demander un pavé avec des phrase qui partent a louest et qui parle des autres membre du forum mdr
au pire j'aurais bien voulu que tu me disent si tu pense la meme
donc un oui c'est possible ou un non je ne pense pas car... l'aurais mieu fait

tu me comprend la ?
Revenir en haut Aller en bas
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Lorsqu'une chose mal a lieu...   Lun 1 Aoû 2011 - 14:08

Partant du principe de la nature de dieu, selon les religions, c'est à dire du fait qu'il soit à l'origine de tout, rien ne peut arriver sans qu'il en soi à l'origine, de la même manière d'ailleurs que tout ce qui existe, que ce soit dans le comportement des gens jusqu'à la plus petite brique de matière, ne peut pas venir d'autre chose que de lui même. Mais ça c'est selon la définition qu'en donne les religions, c'est à dire en croyant à un système qui est voué à une certaine finalité, et dont tout ce qui est existe, existe en vu d'une fin.

Pour le reste, laisse les gens répondre comme ils veulent, je ne crois pas que dans ma réponse il n'y ait pas la réponse à ta question, ou alors c'est que tu as mal, ou pas compris.

D'ailleurs en disant "j'ai pas lu tes posts", tu devrais faire profil bas, non pas que je sois affligé que tu n'aies pas lu mes posts, mais parce que une discution c'est un fil, et que donc pour en comprendre le sens, il faut au moins prendre le temps de lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Lorsqu'une chose mal a lieu...   Lun 1 Aoû 2011 - 14:28

@hacheur a écrit:
@Shaolin a écrit:
@NyniE a écrit:
Vis comme si tu devais mourir demain. Apprends comme si tu devais vivre toujours. - Gandhi

Mais si tu passes ta vie à apprendre ou dis autrement, si tu vis pour savoir (donc aprpendre).

@Shaolin a écrit:
bah c'était une petite boutade pour t'enquiquiner ^^

Simplement dans ta phrase, il conseil de vivre à fond quoi, ou en tout cas de faire les choses, comme si demain cété fini, à l'inverse, il conseil d'apprendre comme si tu devais vivre toujours, donc d'apprendre sans arret....

J'ai créé un petit paradoxe trés modeste, qui consiste à dire que pour celui dont la vie n'est qu'apprentissage, il se retrouve face à une dilemme, car l'un et l'autre des conseils s'annulent, car s'il doit penser mourir demain pour vivre mais qu'à l'inverse, il doit penser ne jamais mourir pour apprendre, alors si pour lui la vie ne consiste qu'à apprendre, il ne peut pas faire comme s'il allait mourir demain, car sa vie n'est basé que sur la connaissance......inversement, si il passe sa vie à apprendre, il ne peut pas faire comme s'il allait vivre toujours, car apprendre c'est toute sa vie.

Les deux effets s'annulent.


voila pourquoi on ne se comprend pas lol, moi je ne vois aucun paradoxe dans la phrase de Gandhi.je l'ai comprise
ce n'est pas pour vanner mais pour te faire comprendre que si tu dis même de Gandhi qu'il est fou bah c'est pas moi qui vais te convaincre de quoique ce soit.

j'ai donné mon avis tu as donné le tiens j'ai compris ton raisonnement tu n'as pas compris le mien tampis.ceci dit je n'ai plus rien a rajouter sur ce sujet

peace

soi serieux 5 minutes hacheur va

Mais il est fou c'était pour moi, pour ce que je venais de dire juste avant, c'est à dire l'espece de paradoxe que j'ai fais pour délirer, remet les choses dans leur contexte. Franchement des fois tu me laisses perplexe.

Tu prends la phrase de Ghandi comme quelque chose d'inestimable, et tu en fais une référence pour venir dire que l'a comprise, t'en est encore là?

Un jeune de 15 ans un minimums sencé il l'a comprend cette phrase, alors heureusement que tu l'a comprise lol, ce serait assez ahurrisant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tibbar




Masculin
Messages : 37592
Age : 26
Groupe : Admin
Date d'inscription : 22/02/2006

MessageSujet: Re: Lorsqu'une chose mal a lieu...   Lun 1 Aoû 2011 - 14:38

La phrase de Ghandi est bonne pour les gens qui arrivent à vivre dans l'illusion tout en aillant conscience de celle-ci et qui arrivent à faire semblant de la prendre pour vérité mais j'en vois pas l'intérêt à partir du moment où on sait qu'on se ment à soi-même, même si j'pense que sa phrase était plus un conseil sur une façon d'faire qu'un mode de pensées à adopter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=XDAbYVudWdE&list=PLpNbhQklR9
hacheur




Masculin
Messages : 10222
Groupe : Psychovore
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Lorsqu'une chose mal a lieu...   Lun 1 Aoû 2011 - 14:51

Écoute mon cher shaolin je ne rentrerais plus dans tes engrenages gros comme des maisons.pense ce que tu veux moi ça m'est égale mais je voudrais que tu sache que moi j'ai changé sur ce point et me revoilà parmis vous et je te retrouve dans la même prison que le début quel dommage lol

Et entre nous je pense que si silab a ouvert un topic avec la question que tu connais c'est qu'il avait des doutes sur tes intentions phylosophique et le fait que tu n'ais pas répondu a sa question lui a donné la réponse qu'il attendais et d'ailleurs c'est pour cela que ça l'a un peu irrité puisque en ne répondant pas tu confirmes bien que tu te fou de la gueule du monde, tu ne poste pas des topics dans le but de partager quelque chose mais dans le seul but de piéger les gens.
Ton intention est malsaine donc je te laisse avec ton vice bon courage et amuse toi bien tout seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lorsqu'une chose mal a lieu...   Lun 1 Aoû 2011 - 16:45

@Shaolin a écrit:
D'ailleurs en disant "j'ai pas lu tes posts", tu devrais faire profil bas, non pas que je sois affligé que tu n'aies pas lu mes posts, mais parce que une discution c'est un fil, et que donc pour en comprendre le sens, il faut au moins prendre le temps de lire

je suis daccord avec ce que tu dit si on part de ton angle de vue
mais le mien c'est que si sur un topic tu crée une question en premier post
ben j'y répond c'est tout, j'ai pas besoin de lire les réponse des autre pour m'influencé
je suis pas la pour débatre mais pour te dire mes pensée....

je pense qu'on pense differament
toi tu pense en mode lecteur de livre et moi je pense en mode autodidakt

quel est la meilleur facon de pensée.... sa ne se discute pas
voila ce qui nous separe..... on a tous des objectif different et sa meme dans la discution
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lorsqu'une chose mal a lieu...   Lun 1 Aoû 2011 - 16:49

@hacheur a écrit:
Écoute mon cher shaolin je ne rentrerais plus dans tes engrenages gros comme des maisons.pense ce que tu veux moi ça m'est égale mais je voudrais que tu sache que moi j'ai changé sur ce point et me revoilà parmis vous et je te retrouve dans la même prison que le début quel dommage lol

Et entre nous je pense que si silab a ouvert un topic avec la question que tu connais c'est qu'il avait des doutes sur tes intentions phylosophique et le fait que tu n'ais pas répondu a sa question lui a donné la réponse qu'il attendais et d'ailleurs c'est pour cela que ça l'a un peu irrité puisque en ne répondant pas tu confirmes bien que tu te fou de la gueule du monde, tu ne poste pas des topics dans le but de partager quelque chose mais dans le seul but de piéger les gens.
Ton intention est malsaine donc je te laisse avec ton vice bon courage et amuse toi bien tout seul.

comment a tu fait pour... pensé un peu comme moi
plutot... pour demasqué le monsieur comme moi mddr

ne répond pas... mdrr a la fin sa s'vois
Revenir en haut Aller en bas
hacheur




Masculin
Messages : 10222
Groupe : Psychovore
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Lorsqu'une chose mal a lieu...   Lun 1 Aoû 2011 - 20:27

Silab a écrit:
@hacheur a écrit:
Écoute mon cher shaolin je ne rentrerais plus dans tes engrenages gros comme des maisons.pense ce que tu veux moi ça m'est égale mais je voudrais que tu sache que moi j'ai changé sur ce point et me revoilà parmis vous et je te retrouve dans la même prison que le début quel dommage lol

Et entre nous je pense que si silab a ouvert un topic avec la question que tu connais c'est qu'il avait des doutes sur tes intentions phylosophique et le fait que tu n'ais pas répondu a sa question lui a donné la réponse qu'il attendais et d'ailleurs c'est pour cela que ça l'a un peu irrité puisque en ne répondant pas tu confirmes bien que tu te fou de la gueule du monde, tu ne poste pas des topics dans le but de partager quelque chose mais dans le seul but de piéger les gens.
Ton intention est malsaine donc je te laisse avec ton vice bon courage et amuse toi bien tout seul.

comment a tu fait pour... pensé un peu comme moi
plutot... pour demasqué le monsieur comme moi mddr

ne répond pas... mdrr a la fin sa s'vois

je le sais un point c'est tout lol
quand j'ai lu le titre de ton topic j'ai su avant même de cliquer dessus et si tu veux savoir je savais même que shaolin n'allait pas te répondre lol





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Lorsqu'une chose mal a lieu...   Lun 1 Aoû 2011 - 21:26

La seule chose quin m'a fait ne pas y répondre c'est qu'il a cité mon nom dans le titre, et j'ai trouvé que ça faisait genre Shaolin "et les autres", donc je me suis abstenu.

Mais c'est amusant que tu dises ne pas vouloir rentrer dans "mes engrenages comme tu dis", alors que c'est exactement ce que tu viens de faire en disant ce que tu viens de dire, c'est à dire en voulant prouver je ne sais pas quoi, genre foutage de gueule ect...

Et je ne vois pas en quoi c'est se foutre de la gueule des gens de ne pas répondre à un topic, j'ai encore le droit de faire ce que je veux sans que vous veniez faire les psychologues à vouloir établir des constats arbitraires.



Dernière édition par Shaolin le Lun 1 Aoû 2011 - 21:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lorsqu'une chose mal a lieu...   Aujourd'hui à 6:43

Revenir en haut Aller en bas
 

Lorsqu'une chose mal a lieu...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» il existe un lieu paradisiaque sur terre...
» [fanfiction] petite chose sale
» Julien Cottereau partage quelque chose de Tennessee avec JH
» Filets de lieu jaune aux épices
» Le Monde : Quelque chose de Tennessee Williams

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.: Rap Battle :. :: Discussions diverses :: Info & Réflexion :: Philosophie-