Hip-hop... Exposez votre art !
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Infanticide chez les animaux et rapport au comportement humain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Infanticide chez les animaux et rapport au comportement humain   Mar 22 Mar 2011 - 0:08

Dans le règne animal, l'infanticide est relativement courant de la part des mâles, en particulier dans les espèces polygynes. Ce comportement s'explique par la théorie de l'évolution : le mâle s'assure par ce biais que les enfants dont il aura la charge sont bien ses descendants.

Dans les espèces strictement polygynes dans lesquelles les femelles se reproduisent avec un seul mâle dit mâle dominant ou mâle alpha, il arrive souvent que, lorsque ce mâle est détrôné par un autre mâle à la tête du groupe, ce dernier tue les petits du groupe qu'il rejoint. Ces infanticides peuvent être l'occasion de combats entre les mères du groupe et le nouveau mâle dominant, mais le mâle (souvent plus fort) l'emporte généralement.

La théorie de l'évolution pourrait expliquer ce comportement: en effet, l'évolution favoriserait les individus engendrant le maximum de descendants. Or, les femelles qui élèvent un petit ne sont en général pas sexuellement réceptives. Pour pouvoir se reproduire pendant qu'il a le statut de mâle dominant, le mâle va donc tuer les petits des femelles du groupe. N'étant plus occupées par l'éducation de leur(s) jeune(s), celles-ci redeviennent fécondables et retrouvent un œstrus permettant au mâle de s'accoupler avec elles et ainsi de transmettre ses gènes à la génération suivante. C'est l'un des exemples biologiques de la guerre des sexes ou conflit sexuel.

À l'inverse, une fois qu'il s'est assuré qu'il est le père des petits du groupe, le mâle dominant aura tendance à les protéger des attaques des autres prédateurs.

Cependant, l'infanticide de la part des femelles existe aussi. D'une part, celles-ci peuvent tuer un jeune malformé ou malade afin de ne pas mettre en danger la vie des autres jeunes de la portée ; d'autre part, lors des combats entre groupes rivaux, les femelles et les mâles n'hésitent pas à tuer les petits de leurs adversaires. En fait, l'infanticide a été documenté chez de très nombreuses espèces depuis les primates (chimpanzés, gorilles), les carnivores (putois, lions), les zèbres, jusqu'aux écureuils terrestres américains, grenouilles, crapauds, grands dauphins[8] et aux corneilles, aux goélands etc. Néanmoins, le comportement de certains mâles tueurs reste encore sujet à controverse et pourrait aussi résulter du conflit sexuel.


http://www.youtube.com/watch?v=T8cnEXIwjWA

http://www.dailymotion.com/video/x6mt0z_lion-assasin-de-progeniture-non-fam_animals



Finalement en voyant ça, je me suis dit que, on aurait pas d'autre choix de dire que c'est la nature qui est ainsi faite.....mais le problème c'est que si l'ordre des choses devait effectivement en être ainsi, la femelle ne défendrait pas ses petits, elle accepterait qu'ils meurent sans rien dire, sachant bien qu'elle pourrait avoir des petits aprés avec le mal qui a tué ses petits. Donc, il y a finalement deux comportement contradictoire ici, le fait que le mal tue les petits et le fait que la femelle veuille les défendre.

D'autres especes comme les grands singes se tuent carément entre eux par jalousie ou par orgueil, par exemple pour être le leader, l'un peut en tuer un autre....il y a aussi chez beaucoup d'espece, un ordre hiérarchique, le chef de clan mange avant et les autres acceptent ça sans rien dire (sauf si un prétendant au poste de chef se révolte).

Et si je regarde la condition humaine dans son ensemble, la fait que des gens acceptent d'être soumis en échange de la sécurité, ou bien en échange de gratifications, je me dis que nous ne sommes pas si éloigné de tout cela, que malgré notre intelligence technologique et scientifique, hors mis cela, nous ne sommes pas bien différent des autres especes, même s'il y a des variations dans les humeurs, les comportements et les mentalités...mais le monde fonctionne comme ça, par clan, par camps, par groupe quoi.......et finalement les mecs qui s'flinguent dans les gang, les pays qui sfont la guerre, les mecs qui se tuent entre eux pour une femme dont ils sont amoureux, les gens qui manipulent pour avoir un job au détriment d'un autre, les gens qui veulent absolument avoir raison et imposer leur idées, finalement tout ces comportements là qu'on retrouve chez l'homme et qui est assez répandue en globalité, ne nous fait il pas prendre conscience que nous sommes bel et bien de la même espece que les autres grands singes et grands fauves......à la seule différence que nous, nous avons conscience de ce que nous sommes, peut être de la même manière que eux ont conscience de ce qu'ils sont.....

Finalement, notre plus grand malheurs à nous autres les humains, c'est justement peut être d'être intelligent, peut être qu'il n'y a qu'une nature des êtres vivant, mais que selon leur possibilité intellectuelles, ils trouvent des moyens plus ou moins adaptés, plus ou moins rusé pour arriver à cette fin.....tandis que les animaux ont des avantages physiques indéniables (griffes, dents affutées, force démesurée...) mais des possibilités de ruse et d'adaptation moins intelligentes.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P.W.L




Masculin
Messages : 26362
Age : 22
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Infanticide chez les animaux et rapport au comportement humain   Jeu 24 Mar 2011 - 21:59

En regardant ton topic d'un point de vue objectif, sous la forme physique et mental, en ayant son ésprit bien emballé avec ce qui vit autour de nous, on peut dire et conclure premièrement, que le topic à un certain caractère original d'un plagiat, qu'il soit du côté obscur ou l'inverse, mais quand même bien entouré de la vie physique et intelectuelle d'un métaphore de topic, comme on le disais "La terre est une orange", qui perds sa forme virtuelle du point-de-vue littéraire. Mais qui dans certains cas, le tableau est d’emblée évocateur de maltraitance, mais il importe de différentes "sujets", pour ne pas oublier les diagnostics différentiels. Symboliquement votre topic est part d'une morale sombre ou contrairement à ce que on croit, clair. La clarification d'une morale est la clé de la réussite, d'un bide ou d'un talc qui le suit, ou même d'un art cachée du pouvoir unique d'un charactère ou d'un objet, qui reflète son pouvoir, apellé force unique dans un éspace ou environnement homogène. C'est seulement en creusant dans le trou de mémoire de ce bide, qu'on apprends que chaque "dossier" n'est pas le reflet de soi-même, que chaque molécule, visible ou pas, virtuellement n'absorbe pas l'attirance d'une personne quelconque, ou d'un objet qui s'y retrouve. La présence de facteurs de risque environnementaux et individuels ne traduit qu’une augmentation statistique du risque de bide. Il faut admettre que certains facteurs de risque peuvent échapper à toute connaissance dans le contexte de la consultation aux Urgences Bidesques. A l'opposé lorsque ces facteurs de risque sont connus ou facilement repérables ils ne doivent en aucun cas dispenser de la rigueur nécessaire à une démarche "médicale" classique ni conduire à affirmer trop rapidement la maltraitance du client éxtérne.Littérairement parlant, on peut conclure comme définition statique de ce lien, un "sujet surpassé", qui pointe en direction des personnes cencés, des personnes d'un âme pur et clair, spirituellement, et aux personnes qui se soulagent d'hyperboles uniques, ou de certains "algorithmes" personelles pour résoudre chaque puzzle s'y trouvant, dans le sujet, et dans le message caché. L'oeil voyant ce topic, ou surnommé "fake" si l'auteur à le resentiment de dépréssion dans un cas ou l'autre, qui fait d'après d'autres de ce dernier, un sujet crée par le soin et la pureté de l'auteur du sujet, nommé dans le langage courant quotidient, "topic". Nommé topic, celui-ci rejoinds le groupe enfantin d'une mentalité gardienne, et d'une pression gamine qui s'oppose à l'éducation de tout homme, qu'il soit d'une différente race ou pas. La morale qui s'y incruste dans le sujet représente, est confirmé comme quelques chose de matière, qui n'est point une chose quelconque, mais bien une chose unique, d'un caractère unique, qui devient l'intrus dans le groupe de normalité quotidien, mentalement parlé. Mais c'est seulement en analysant le contenu physique du sujet conserné, qu'on obtien une métaphore d'une chose réelle, d'un événement déroule dans le passé, ou même dans le futur si l'auteur s'y retrouve. Mais dans ce cas-ci, le sujet n'est pas un sujet d'un âme soi-disant spirituel, ce qui éxécute la conséquece que voici: elle ne peut point affirmer l'attirance de pérsonnes éxtérieures, synonime de client, qui lui à le courage personnel qui augmente le coéfficient de normalité par rapport à d'autres du même "secteur". Subjectivement rien n'éxiste, il n'y a pas de tel chose comme penser de soi-même, tout est pensé avant. Donc de ce dernier, nous ne pouvons pas affirmer la présence réciproque d'un événement quelconque, qu'il soit personnel ou publique. Nous pouvons tout de même assumer la présence d'un certain allégorie qui corrige la "vue" éxtérieure du contenu, seulement si ce dernier est suivi d'une antithèse qui reprends la généralité du message pour en faire un synonime d'un entretien interne fixé à sa place par défaut. Biensûr cette théorie, si nous pouvons l'appeler comme ça, n'est pas toujours absolue au niveau de la compétence intélectuelle. Pour conclure et pour finir, nous ne pourrons peut-être jamais confirmer la présence d'un objet/matière absolue, mais nous pouvons confirmer en regardant d'un zoom assez gros, que ce topic est un topic de merde. Ce topic est un BIDE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.powlonais75.skyblog.com
.:: CàmisOle ::.




Masculin
Messages : 21135
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: Infanticide chez les animaux et rapport au comportement humain   Jeu 24 Mar 2011 - 22:09

Rien capté à ton intervention Pow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leconquistador
RBien
RBien


Masculin
Messages : 46
Date d'inscription : 14/03/2011

MessageSujet: Re: Infanticide chez les animaux et rapport au comportement humain   Jeu 24 Mar 2011 - 22:28

@Shaolin a écrit:
Dans le règne animal, l'infanticide est relativement courant de la part des mâles, en particulier dans les espèces polygynes. Ce comportement s'explique par la théorie de l'évolution : le mâle s'assure par ce biais que les enfants dont il aura la charge sont bien ses descendants.

Dans les espèces strictement polygynes dans lesquelles les femelles se reproduisent avec un seul mâle dit mâle dominant ou mâle alpha, il arrive souvent que, lorsque ce mâle est détrôné par un autre mâle à la tête du groupe, ce dernier tue les petits du groupe qu'il rejoint. Ces infanticides peuvent être l'occasion de combats entre les mères du groupe et le nouveau mâle dominant, mais le mâle (souvent plus fort) l'emporte généralement.

La théorie de l'évolution pourrait expliquer ce comportement: en effet, l'évolution favoriserait les individus engendrant le maximum de descendants. Or, les femelles qui élèvent un petit ne sont en général pas sexuellement réceptives. Pour pouvoir se reproduire pendant qu'il a le statut de mâle dominant, le mâle va donc tuer les petits des femelles du groupe. N'étant plus occupées par l'éducation de leur(s) jeune(s), celles-ci redeviennent fécondables et retrouvent un œstrus permettant au mâle de s'accoupler avec elles et ainsi de transmettre ses gènes à la génération suivante. C'est l'un des exemples biologiques de la guerre des sexes ou conflit sexuel.

À l'inverse, une fois qu'il s'est assuré qu'il est le père des petits du groupe, le mâle dominant aura tendance à les protéger des attaques des autres prédateurs.

Cependant, l'infanticide de la part des femelles existe aussi. D'une part, celles-ci peuvent tuer un jeune malformé ou malade afin de ne pas mettre en danger la vie des autres jeunes de la portée ; d'autre part, lors des combats entre groupes rivaux, les femelles et les mâles n'hésitent pas à tuer les petits de leurs adversaires. En fait, l'infanticide a été documenté chez de très nombreuses espèces depuis les primates (chimpanzés, gorilles), les carnivores (putois, lions), les zèbres, jusqu'aux écureuils terrestres américains, grenouilles, crapauds, grands dauphins[8] et aux corneilles, aux goélands etc. Néanmoins, le comportement de certains mâles tueurs reste encore sujet à controverse et pourrait aussi résulter du conflit sexuel.


http://www.youtube.com/watch?v=T8cnEXIwjWA

http://www.dailymotion.com/video/x6mt0z_lion-assasin-de-progeniture-non-fam_animals



Finalement en voyant ça, je me suis dit que, on aurait pas d'autre choix de dire que c'est la nature qui est ainsi faite.....mais le problème c'est que si l'ordre des choses devait effectivement en être ainsi, la femelle ne défendrait pas ses petits, elle accepterait qu'ils meurent sans rien dire, sachant bien qu'elle pourrait avoir des petits aprés avec le mal qui a tué ses petits. Donc, il y a finalement deux comportement contradictoire ici, le fait que le mal tue les petits et le fait que la femelle veuille les défendre.

D'autres especes comme les grands singes se tuent carément entre eux par jalousie ou par orgueil, par exemple pour être le leader, l'un peut en tuer un autre....il y a aussi chez beaucoup d'espece, un ordre hiérarchique, le chef de clan mange avant et les autres acceptent ça sans rien dire (sauf si un prétendant au poste de chef se révolte).

Et si je regarde la condition humaine dans son ensemble, la fait que des gens acceptent d'être soumis en échange de la sécurité, ou bien en échange de gratifications, je me dis que nous ne sommes pas si éloigné de tout cela, que malgré notre intelligence technologique et scientifique, hors mis cela, nous ne sommes pas bien différent des autres especes, même s'il y a des variations dans les humeurs, les comportements et les mentalités...mais le monde fonctionne comme ça, par clan, par camps, par groupe quoi.......et finalement les mecs qui s'flinguent dans les gang, les pays qui sfont la guerre, les mecs qui se tuent entre eux pour une femme dont ils sont amoureux, les gens qui manipulent pour avoir un job au détriment d'un autre, les gens qui veulent absolument avoir raison et imposer leur idées, finalement tout ces comportements là qu'on retrouve chez l'homme et qui est assez répandue en globalité, ne nous fait il pas prendre conscience que nous sommes bel et bien de la même espece que les autres grands singes et grands fauves......à la seule différence que nous, nous avons conscience de ce que nous sommes, peut être de la même manière que eux ont conscience de ce qu'ils sont.....

Finalement, notre plus grand malheurs à nous autres les humains, c'est justement peut être d'être intelligent, peut être qu'il n'y a qu'une nature des êtres vivant, mais que selon leur possibilité intellectuelles, ils trouvent des moyens plus ou moins adaptés, plus ou moins rusé pour arriver à cette fin.....tandis que les animaux ont des avantages physiques indéniables (griffes, dents affutées, force démesurée...) mais des possibilités de ruse et d'adaptation moins intelligentes.




Les vidéos illustrent parfaitement l'idée du topic...Pour donner mon avis sur ça, je dirais que tout ce qui nous entoure, l'univers, les galaxies, les planètes, la terre, jusqu'à l'électron..., et même les hommes y compris toutes les autres espèces, toutes ces choses obéissent à des lois. De la même manière que la gravité agit sur un corps, ce lion tuant les petits obéit aussi à une loi qui nous est totalement inconnue. Ce lion n'a guère le choix de faire ça ! Il est contraint...Il suffit de faire l'expérience plusieurs fois. Statiquement tous les lions réagiront de la même façon. Tous nos faits et gestes dans ce monde sont la conséquence des lois inconnues que nous ignorons, enfin bref : il n'y a pas de libre arbitre !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bërää Raäÿ
Modératueuse
Modératueuse


Féminin
Messages : 1607
Age : 26
Date d'inscription : 16/11/2010

MessageSujet: Re: Infanticide chez les animaux et rapport au comportement humain   Jeu 24 Mar 2011 - 22:37

oh putain lol tu veux du pavé??? en voila!! mdr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Infanticide chez les animaux et rapport au comportement humain   Aujourd'hui à 19:27

Revenir en haut Aller en bas
 

Infanticide chez les animaux et rapport au comportement humain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» tatouage / piercing : rapport l'academie de medecine
» Construire un home studio chez soi
» Chez Geek - Les colocs
» [Clip] Nadir, Emka, Dico, Kalams CHEZ OSTER LAPWASS
» dobro hound dog chez thomann

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.: Rap Battle :. :: Discussions diverses :: Info & Réflexion :: Philosophie-