Hip-hop... Exposez votre art !
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La souffrance, la base?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Samawow
Grand RBien
Grand RBien


Masculin
Messages : 1539
Age : 24
Groupe : on Te Saigne le Sexe
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: La souffrance, la base?   Ven 4 Fév 2011 - 23:49

En fait, aujourd'hui je devais aller à une conférence présentée par deux écrivés bestinmachin et Cohen kk chose. Bref, je m'en foutais à la base, mais là-bas y'en a un qui a dit des choses intéressantes.
" Ce monde est plein de souffrance. On veut nous faire croire qu'on vit dans une idéal, que tout est beau, mais moi j'ai envie de me révolter, de dire des gros mots! Non, le monde n'est pas aussi beau qu'on nous le dit. J'ai envie de dire, caca, pipi (ndlr: y'a pire comme gros mots je sais). Même les films pornos nous montrent que des actrices super belles, ça ne me donne même plus l'envie d'aimer. Car les femmes n'égaleront pas ces actrices. [...].
On nous dit aussi qu'il faut attendre pour pouvoir s'amuser, profiter enfin de la vie. Qu'on doit attendre d'avoir 60 ans pour commencer à prendre du plaisir. Mais enfin, on ne prend pas le même plaisir à 60 qu'à 20 ans!. Ce monde est souffrance, mais on se sent obligé de les cacher. Moi quand je vois une société comme ça, ça me donne envie de me flinguer, c'est triste! Car après tout on va mourir. On pourra faire ce qu'on veut, on va mourir. Moi ça me donne envie de croire en quelque chose de plus grand, en un dieu. Car le monde serait triste sinon"

J'ai trouvé ça super intéressant. Parce que ça reflète particulièrement un état d'esprit que je vis en ce moment, où on essaie de me plonger dans un conformisme ahurissant, où on doit tous incarner le parfait modèle de l'élève prépa, que je dois me démener comme un dingue, que je dois accepter quand les profs nous rabaissent, tout ça pour faire plaisir à Monsieur le Proviseur qui sera tout content car son établissement sera mieux côté. J'ai envie de lui dire merde. Merde! J'en ai rien à cirer de ton quota. Merde! Ca me tue de voir des gens stresser comme des porcs, se ronger les oncles jusqu'aux os parce qu'il vont passer au tableau et se faire descendre par la prof. Merde! Ca me casse les couilles, mais profondément, d'être considérer comme l'élément perturbateur de la classe parce que je refuse d'être un élève modèle.
Je m'éloigne du sujet, je parlais de la souffrance. Je souffre? Ptet, j'en sais rien. J'ai des moments où tout me soûle. Même mes parents. Mais voilà, faut faire avec. Ca passe. Et ça revient. Et ça repasse. Combien de temps cela dure j'en sais rien. Mais là je parle de la souffrance intérieure. Je parle pas de la souffrance des enfants morts de faim, ce n'est pas la même. Et je ne sais pas qui est la pire. J'aimerais ne jamais le savoir.
Je terminerais sur une citation

"On est des hommes quand on accepte cette souffrance. Et qu'on y fait face. Et qu'on la surmonte."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P.W.L




Masculin
Messages : 26362
Age : 22
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: La souffrance, la base?   Ven 4 Fév 2011 - 23:54

moi aussi je me ronge les oncles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.powlonais75.skyblog.com
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: La souffrance, la base?   Sam 5 Fév 2011 - 0:14

@Samawow a écrit:
En fait, aujourd'hui je devais aller à une conférence présentée par deux écrivés bestinmachin et Cohen kk chose. Bref, je m'en foutais à la base, mais là-bas y'en a un qui a dit des choses intéressantes.
" Ce monde est plein de souffrance. On veut nous faire croire qu'on vit dans une idéal, que tout est beau, mais moi j'ai envie de me révolter, de dire des gros mots! Non, le monde n'est pas aussi beau qu'on nous le dit. J'ai envie de dire, caca, pipi (ndlr: y'a pire comme gros mots je sais). Même les films pornos nous montrent que des actrices super belles, ça ne me donne même plus l'envie d'aimer. Car les femmes n'égaleront pas ces actrices. [...].
On nous dit aussi qu'il faut attendre pour pouvoir s'amuser, profiter enfin de la vie. Qu'on doit attendre d'avoir 60 ans pour commencer à prendre du plaisir. Mais enfin, on ne prend pas le même plaisir à 60 qu'à 20 ans!. Ce monde est souffrance, mais on se sent obligé de les cacher. Moi quand je vois une société comme ça, ça me donne envie de me flinguer, c'est triste! Car après tout on va mourir. On pourra faire ce qu'on veut, on va mourir. Moi ça me donne envie de croire en quelque chose de plus grand, en un dieu. Car le monde serait triste sinon"

J'ai trouvé ça super intéressant. Parce que ça reflète particulièrement un état d'esprit que je vis en ce moment, où on essaie de me plonger dans un conformisme ahurissant, où on doit tous incarner le parfait modèle de l'élève prépa, que je dois me démener comme un dingue, que je dois accepter quand les profs nous rabaissent, tout ça pour faire plaisir à Monsieur le Proviseur qui sera tout content car son établissement sera mieux côté. J'ai envie de lui dire merde. Merde! J'en ai rien à cirer de ton quota. Merde! Ca me tue de voir des gens stresser comme des porcs, se ronger les oncles jusqu'aux os parce qu'il vont passer au tableau et se faire descendre par la prof. Merde! Ca me casse les couilles, mais profondément, d'être considérer comme l'élément perturbateur de la classe parce que je refuse d'être un élève modèle.
Je m'éloigne du sujet, je parlais de la souffrance. Je souffre? Ptet, j'en sais rien. J'ai des moments où tout me soûle. Même mes parents. Mais voilà, faut faire avec. Ca passe. Et ça revient. Et ça repasse. Combien de temps cela dure j'en sais rien. Mais là je parle de la souffrance intérieure. Je parle pas de la souffrance des enfants morts de faim, ce n'est pas la même. Et je ne sais pas qui est la pire. J'aimerais ne jamais le savoir.
Je terminerais sur une citation

"On est des hommes quand on accepte cette souffrance. Et qu'on y fait face. Et qu'on la surmonte."

Tu as du avoir un moment de stress pour venir parler comme ça ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xerone
Latino Boy
Modératueur
Latino BoyModératueur


Masculin
Messages : 30430
Age : 28
Groupe : LATIN POWER
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: La souffrance, la base?   Sam 5 Fév 2011 - 0:29

J'pige pas trop dans quasi tous les systeme (scolaire, le taff) ils vont préféré un eleve assidu ect par exemple a un fouteur de merde, ou un employer toujours dispo qui fait bien son taff, a un mec en mode arret maladie a répétition

mais au final, c notre choix moi étant jeune j'etais fouteur de boxons et si on m'envoyer au tableau c'etait pour faire le con, et que sa plaise ou pas au proviseur j'en avais rien a calé qu'il me vire ou autre ( c une mentalité a la con qu'on regrette après je précise ) mais au final cetait un choix alors voila quel souffrance y a t-il la dedans ? lol

sinon, on a tous des moments ou le reste du monde entier nous saoule
et entre une souffrance intérieur, et celle des enfants qui meurt de faim, je choisirai la souffrance intérieur car tu peux toujours lutter contre elle puisque c'est une lutte contre toi

j'sais pas si j'ai divaguer mais c pas grave mdrrrrrrrrr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: La souffrance, la base?   Sam 5 Fév 2011 - 0:37

En même temps, bien que tu estimes que vu que c'était ton choix, tu considères que tu pouvais le faire et que tu devais le faire, mais si on faisait tous ce qu'on veut sous pretexte que de vouloir satisfaire nos désirs momentanés, ce sré le k.o, or il n'y a qu'avec une organisation un minimum structuré que tu peux avancer.

Je suis pas réac, mais y a pas d'autres choix, la vie en elle même est comme ça si tu décides de vivre parmis les autres. Soit tu l'acceptes, soit tu l'accepte pas, et là tu n'as d'autres choix que de te marginaliser, et encore, même en te marginalisant, tu dépendras des autres quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hacheur




Masculin
Messages : 10221
Groupe : Psychovore
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: La souffrance, la base?   Sam 5 Fév 2011 - 0:54

@Samawow a écrit:
En fait, aujourd'hui je devais aller à une conférence présentée par deux écrivés bestinmachin et Cohen kk chose. Bref, je m'en foutais à la base, mais là-bas y'en a un qui a dit des choses intéressantes.
" Ce monde est plein de souffrance. On veut nous faire croire qu'on vit dans une idéal, que tout est beau, mais moi j'ai envie de me révolter, de dire des gros mots! Non, le monde n'est pas aussi beau qu'on nous le dit. J'ai envie de dire, caca, pipi (ndlr: y'a pire comme gros mots je sais). Même les films pornos nous montrent que des actrices super belles, ça ne me donne même plus l'envie d'aimer. Car les femmes n'égaleront pas ces actrices. [...].
On nous dit aussi qu'il faut attendre pour pouvoir s'amuser, profiter enfin de la vie. Qu'on doit attendre d'avoir 60 ans pour commencer à prendre du plaisir. Mais enfin, on ne prend pas le même plaisir à 60 qu'à 20 ans!. Ce monde est souffrance, mais on se sent obligé de les cacher. Moi quand je vois une société comme ça, ça me donne envie de me flinguer, c'est triste! Car après tout on va mourir. On pourra faire ce qu'on veut, on va mourir. Moi ça me donne envie de croire en quelque chose de plus grand, en un dieu. Car le monde serait triste sinon"

J'ai trouvé ça super intéressant. Parce que ça reflète particulièrement un état d'esprit que je vis en ce moment, où on essaie de me plonger dans un conformisme ahurissant, où on doit tous incarner le parfait modèle de l'élève prépa, que je dois me démener comme un dingue, que je dois accepter quand les profs nous rabaissent, tout ça pour faire plaisir à Monsieur le Proviseur qui sera tout content car son établissement sera mieux côté. J'ai envie de lui dire merde. Merde! J'en ai rien à cirer de ton quota. Merde! Ca me tue de voir des gens stresser comme des porcs, se ronger les oncles jusqu'aux os parce qu'il vont passer au tableau et se faire descendre par la prof. Merde! Ca me casse les couilles, mais profondément, d'être considérer comme l'élément perturbateur de la classe parce que je refuse d'être un élève modèle.
Je m'éloigne du sujet, je parlais de la souffrance. Je souffre? Ptet, j'en sais rien. J'ai des moments où tout me soûle. Même mes parents. Mais voilà, faut faire avec. Ca passe. Et ça revient. Et ça repasse. Combien de temps cela dure j'en sais rien. Mais là je parle de la souffrance intérieure. Je parle pas de la souffrance des enfants morts de faim, ce n'est pas la même. Et je ne sais pas qui est la pire. J'aimerais ne jamais le savoir.
Je terminerais sur une citation

"On est des hommes quand on accepte cette souffrance. Et qu'on y fait face. Et qu'on la surmonte."

j'ai lu attentivement ton post , c'est bien écris j'ai apprécié.
au début j'ai kiffé au milieu je me suis dit; il va nous apporter la solution ou ne serait ce qu'un espoir...eh pi tu finis par une citation qui nous colle un sac d'une tonne sur le dos et tu nous dis bon courage et bonne galère pfffff lourd.si jamais un depressif tombe sur ça!! bah je doute qu'il survive. efface quand même ce message avant que l'arriviste ne l'actualise lol

en tout casic2toi bonne prose.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-Tirade-
Maître RBien
Maître RBien


Masculin
Messages : 4445
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: La souffrance, la base?   Sam 5 Fév 2011 - 18:10

je pense que le passage cité est tres reflechie et juste, sauf peut etre quand il parle de dieu...
mais tu veux philosophé sur quoi de plus enfaite ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: La souffrance, la base?   Dim 6 Fév 2011 - 1:02

La souffrance c'est trés rassurant, ça n'arrive qu'au vivant.
Renaud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samawow
Grand RBien
Grand RBien


Masculin
Messages : 1539
Age : 24
Groupe : on Te Saigne le Sexe
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: La souffrance, la base?   Dim 6 Fév 2011 - 17:03

Xerone : Ce que je veux dire, c'est que je trouve que le système préfère un lécheur de cul qu'un mec avec de la fierté. Parce que je comprends que si quelqu'un fout toujours la merde, s'absente au taff avec des excuses bidons, il sera mal vu, et c'est normal. Moi ce que je comprends pas et blaire pas, c'est que quelqu'un qui fait du lèche-cul, fait le gentil garçon avec les profs, ou un employé qui fait toujours l'apologie du bosse est préféré à une personne qui a le même ou plus de potentiel mais qui refuse d'être comme les autres. C'est-à-dire qu'il vient à son taff tous les jours, mais lui il répondra au boss comme si c'était un mec normal, et non en ayant de la crainte envers lui, sans toutefois tomber dans l'irrespect. Moi je trouve que ce comportement doit être plébiscité, et non montré du doigt.

Shaolin : J'ai écrit ça car c'était une réaction à chaud, et je ne voulais pas oublier ce que je pensais. Sinon pour rebondir sur ce que tu as dit, je ne pense pas que la vie doit se résumer à l'acceptation. Faut se battre, montrer qu'on a notre place même si on en a pas l'apparence. C'est ça pour moi dépasser les obstacles.
Pour ta citation, je trouve que ça rejoint mon idée de base, le tout c'est de ne pas rester dans cette souffrance.

Hacheur : Merci du compliment. Sinon, moi je trouve qu'au contraire, la citation est porteuse d'optimisme. Après faut bien saisir son sens, moi je la comprends ainsi " On va tous souffrir, faut pas se leurrer, le truc c'est de ne pas rester dans la souffrance, et faire en sorte qu'elle soit la plus courte possible". Je sais pas si j'en donne l'air dans ce que j'ai écris, mais je me considère pas comme un dépressif, loin de là. J'ai des moments ou j'en ai marre de ce qui m'entoure, mais ça me met plus en rage qu'en dépression.
(Tu m'as fait marrer avec ta remarque sur l'arriviste x) )

Tirade : Moi je respecte ce qu'il a dit, y compris le passage concernant dieu. Après je sais que je dis ça subjectivement aussi vu que je suis croyant. Sinon, le sujet de base était la place de la souffrance chez l'Homme, mais j'ai un peu divagué ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La souffrance, la base?   Dim 6 Fév 2011 - 19:14

tu peut etre imunisé contre certaine soufrance
si pour toi etre le pion d'une societé... de l'école et tout.... est une soufrance
cela voudrais dire que ton manque de liberté et de pensé par toi meme te fait soufrir

je ne sais pas si c'est de ca que tu parle
mais je connais ca.... je dirrais meme que j'ai connus ca

la vie de nos jours c'est un choix
marche ou creve

ce que je n'accepte pas
c'est qu'il propose des choix quand ta pas encore un réel cerveau ( tout petit a l'école )

on t'incorpore dans la file d'attente la ou sur le coté il y a plein de surveillant qui guette

on n'est pas libre et quand on a été bien moutoné ( j'invente pour pas dire civilisé )
on peut soufrir moralement

le tout serais de faire la part des choses et de se dire qu'il faut faire comme bon nous semble
en evitant le plus possible ce qui nous dérange
Revenir en haut Aller en bas
Sin L'Arkange
Animateur
sections graff'
Animateur sections graff'


Masculin
Messages : 3637
Age : 30
Groupe : TierZétat
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: La souffrance, la base?   Dim 6 Fév 2011 - 20:24

interessant, en particuler la citation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La souffrance, la base?   Dim 6 Fév 2011 - 20:31

elle est interessante
mais moi je la trouve un peu manipulatrice

c'est une facon d'accepté le systeme
de croire qu'on est un homme parce qu'on lui obeis ^^

sa apres dépend de la vision des gens a la base
Revenir en haut Aller en bas
Sin L'Arkange
Animateur
sections graff'
Animateur sections graff'


Masculin
Messages : 3637
Age : 30
Groupe : TierZétat
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: La souffrance, la base?   Dim 6 Fév 2011 - 20:34

Surmonter la souffrance peut se traduire par la lutte active comme la patience passive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La souffrance, la base?   Dim 6 Fév 2011 - 20:37

ce qui n'empeche pas ce que je dit
Revenir en haut Aller en bas
Sin L'Arkange
Animateur
sections graff'
Animateur sections graff'


Masculin
Messages : 3637
Age : 30
Groupe : TierZétat
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: La souffrance, la base?   Dim 6 Fév 2011 - 20:40

non pas du tout, à contraire, ça veut dire seulement que c'est sujet à interpretation, moi j'avais compris "surmonte" par "lutte", et le fait que tu l'ai compris par "endurer" est tout aussi plausible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La souffrance, la base?   Dim 6 Fév 2011 - 21:03

grace a ca nempeche nous avont encore ici la preuve que des gens qui ne sont pas sur la meme longueur d'onde a la base
ne comprendront pas tout de la meme facon....
Revenir en haut Aller en bas
hacheur




Masculin
Messages : 10221
Groupe : Psychovore
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: La souffrance, la base?   Dim 6 Fév 2011 - 21:22

@Sin L'Arkange a écrit:
Surmonter la souffrance peut se traduire par la lutte active comme la patience passive

"il y en a qui essaye de surmonter la souffrance d'autres essaye de la contourner.moi j'avance tout droit car dans mon esprit elle n'existe pas"

Ce n'est qu'une citation de moi même. Donc je ne prétends l'être mais c'est ce envers quoi je tends.

Ce sont les codes qui ont donné des noms a la souffrance , nous ont se contente de les accepter.

Plus ma connaissance gagne en centimètre plus mon cœur perd de sentiments.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samawow
Grand RBien
Grand RBien


Masculin
Messages : 1539
Age : 24
Groupe : on Te Saigne le Sexe
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: La souffrance, la base?   Dim 6 Fév 2011 - 21:50

Moi justement, me dire que la souffrance n'existe pas, ça serait me voiler la face. Par exemple, si tu vis dans un état dictatorial, sans liberté de presse ou d'opinion, te dire que tu ne souffre pas de ce manque de liberté reviendrait à accepter ce manque de liberté. C'est comme ça que je vois les choses, après ça reste un avis personnel
Après la lutte contre la souffrance peut conduire à de belles choses (révolution française en 1789, l'actuelle révolution du jasmin en tunisie ...). Pour moi la citation me pousse justement à la lutte, et non à l'acceptation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: La souffrance, la base?   Lun 7 Fév 2011 - 1:35

@Samawow a écrit:
Moi justement, me dire que la souffrance n'existe pas, ça serait me voiler la face. Par exemple, si tu vis dans un état dictatorial, sans liberté de presse ou d'opinion, te dire que tu ne souffre pas de ce manque de liberté reviendrait à accepter ce manque de liberté. C'est comme ça que je vois les choses, après ça reste un avis personnel
Après la lutte contre la souffrance peut conduire à de belles choses (révolution française en 1789, l'actuelle révolution du jasmin en tunisie ...). Pour moi la citation me pousse justement à la lutte, et non à l'acceptation.

Ca peut aussi conduire au droits des homosexuels, et dès lors, des questions ressurgissent, car ils souffrent aussi eux d'être ce qu'ils sont et d'être opprimés

La souffrance peut être toute relative aussi.

Mais il n'y a pas qu'a notre époque que les gens souffrent, le judaisme vient de ce que des gens souffraient, il y a plus de 3000 ans, et les hommes existaient deja avant ça et il n'y aucune raison de croire qu'il n'y avait pas de souffrance. C'est juste que la nature de ces souffrances sont toutes différentes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sin L'Arkange
Animateur
sections graff'
Animateur sections graff'


Masculin
Messages : 3637
Age : 30
Groupe : TierZétat
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: La souffrance, la base?   Lun 7 Fév 2011 - 12:04

la souffrance est subjective ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La souffrance, la base?   Aujourd'hui à 3:27

Revenir en haut Aller en bas
 

La souffrance, la base?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Une base exhaustive des morceaux classiques?
» Construire un Beat : Les règles de base
» Aide pour apprendre base du piano
» Base M.A.O. /synthèse sonore et tout le toutim
» Une base ébène pour ma Gretsch G5122 DC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.: Rap Battle :. :: Discussions diverses :: Info & Réflexion :: Philosophie-