Hip-hop... Exposez votre art !
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Est-ce que la religion n'est pas devenu supperflu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Jy-By




Masculin
Messages : 10078
Age : 24
Groupe : ~ LCB ~
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Est-ce que la religion n'est pas devenu supperflu   Mar 12 Aoû 2008 - 17:29

Enfin j'voulais avoir vos avis, si la religion n'est pas un peu superflu.
Si c'est pas des "conneries" car de nos jours, il y a la science, donc croire une vierge enceinte c'est pas "prendre des gens pour des cons" et encore d'autre choses ;)

PS : je respect tout personne qui pratique la religion, car c'est leur choix

Peace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-Tirade-
Maître RBien
Maître RBien


Masculin
Messages : 4445
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Est-ce que la religion n'est pas devenu supperflu   Mar 12 Aoû 2008 - 17:33

moi jsuis pas croyant
faut pas metre tout le monde dans le meme panier jpense qui a une minorité de personne qui se dise croyant mais qui sont croyant quand sa les arange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jy-By




Masculin
Messages : 10078
Age : 24
Groupe : ~ LCB ~
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Est-ce que la religion n'est pas devenu supperflu   Mar 12 Aoû 2008 - 17:45

j'crois que les personnes qui sont croyant, c'est surtout ceux qui sont trop vieux, donc proche de la mort, ceux qui sont en tôle ou ceux qui sont dans une grande misère pour se ratacher a quelque chose, sinon j'pense pas qu'ils seraient croyant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tibbar




Masculin
Messages : 37592
Age : 26
Groupe : Admin
Date d'inscription : 22/02/2006

MessageSujet: Re: Est-ce que la religion n'est pas devenu supperflu   Mar 12 Aoû 2008 - 18:37

Les gens croient en ce qu'ils veulent, perso j'ai pas de religion mais j'ai des valeurs et tout.

Y'en a qui ont une religion mais qui la respecte pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=XDAbYVudWdE&list=PLpNbhQklR9
Heraz




Masculin
Messages : 9889
Age : 25
Groupe : Le rap est mort, c'est pour sa que sur RB y-a pu d'mc
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Est-ce que la religion n'est pas devenu supperflu   Mer 13 Aoû 2008 - 0:54

J'voulais faire la meme sorte de topik c'est fou sa
Mais j'kiff pas cette section pck chacun donne un avis et essay de t'prouvé que c'est lui qu'a raison

Mais bon allé j'participe a s'topik lOl
J'partage l'avis d'bunny des gens ont une religion mais la respecte pas...
Etre musulman c'est pas seulement ne pas manger de porc mais aussi faire la prière 5 fois par jour a des heures fixes... et sa beaucoup ne la font pas...
Donc si tu fait quelques chose pour faire beau ben sa sert a rien si tu l'fait pas a fond, attention j'cite une religion mais les autres c'est la meme ....
J'pensse que l'homme utilise la religion pour ce rassurer enfin bon c'est trop vague car y-a trop de religion, de croiyance ect qui y sont liées donc je vais pas m'aventurer dans un sujet que j'm'etrise pas totalement

Pour conclure j'dirais simplement que, oui la religion est un pretexte pour rassurer l'homme... il c'est apporter des réponsses a une epoque ou il n'avait pas autre choses a faire pour expliquer la situation du monde...
C'est mon avis mais je comprend ceux qui sont religieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heraz-music.skyrock.com
Artillerime




Masculin
Messages : 6056
Age : 24
Groupe : KTC
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Est-ce que la religion n'est pas devenu supperflu   Mer 13 Aoû 2008 - 1:52

ouai moi je co-sign un peu tout le monde la!

d'abord sur le faite que certains ne respecte pas leur religion, mais plus précisément sur le faite que les croyances (quell que soit la religion qui comporte un dieu ou nan) je pense que lesgens font ça pour se rassurer, pour se dire que si sa arrive c'est parce que quelqu'un le veut, or moi franchement je trouve sa absurde, car faut pas oubliez qu'on est que des cellules fait pareil ques les chiens, les poissons rouges, m^me deker!!!! nan mais voilà pour moi tout le monde est pareil un point c'est tout. personnes n'est au dessu de personne.


ensuite pour ma part, la plus part des religion ont été inventé il y a très longtemps, bon je sais comment sa se passait a l'époque mais je pense que c'est que certainnes personnes ont profité de la naïveté de certains pour raconter qu'il était le messi d'une personne qui était au dessus et qui nous protégaitetc... tous pour êtres quelqu'un d'important aux yeux des autres bref pour moi c'est que de la fiction mais je respecte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N@me$i$
Champion du tournoi textuel 2009


Masculin
Messages : 3949
Groupe : GNAS 4ever!!
Date d'inscription : 31/07/2008

MessageSujet: Re: Est-ce que la religion n'est pas devenu supperflu   Mer 20 Aoû 2008 - 8:42

Je pense pas que la religion devienne superflue, y a encore plein de gens qui pratiquent serieusement leur religion, meme si la tendance est contraire. Perso je pense que sans la religion, on serait en anarchie en ce moment, donc rien que pour ca je pense qu'il est important de pratiquer sa religion. Et je crois que si y a certains gens qui pratiquent plus c a cause de la mondialisation/americanisation/modernisation etc.
D'ailleurs j'ai vu un doc qui montrait les codes des predictions de la bible, et c'etait assez convainquant. Sans compter tous les incertitudes de ce monde...
voila, je pense que du moment qu'on croit a quelque chose c'est deja beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NyniE

Administratrice


Féminin
Messages : 16407
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Est-ce que la religion n'est pas devenu supperflu   Mer 20 Aoû 2008 - 12:51

C'qui pourrait paraître supperflu comme tu dis ce serait certains passages de la Bible, style la vierge qui tombe enceinte, mais après les croyants voient peut être ça comme une métaphore ou une leçon, quelque chose du genre. Mais la foi en elle-même n'est pas supperflue si elle donne de l'espoir aux gens. Du moment que ça ne nuit à personne et que ça permet à d'autres de s'accrocher, tant mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/nynietoonexzepl8
Pak




Masculin
Messages : 21756
Age : 23
Date d'inscription : 15/08/2008

MessageSujet: Re: Est-ce que la religion n'est pas devenu supperflu   Mer 20 Aoû 2008 - 12:56

La religion deviens Superflu ? sa dépend de qui la pratique....ils a des gens qui la gachent et d'autre qui la mette en valeur..

MOi perso je suis croyant..mais pas en Jesus ou allah ou bouha ou quoi j'ai mon Dieu a moi ...et ta raison c'est pck j'ai froler la mort que je crois en lui..c'est pck j'ai connu des chose que j'aurais preferer ne pas conettre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.soundcloud.com/pak34
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Est-ce que la religion n'est pas devenu supperflu   Ven 22 Aoû 2008 - 0:52

Si l'humain était immortel, il ne croirait pas en dieu, car il n'en n'aurait pas l'utilité, alors la question est: pourquoi les religions?

Si on parle des religions sur un plan philosophique, ont peut dire sans crainte je crois que les religion procure une raison à la mort, les gens ont peur de la mort, pourquoi? parce qu'il ne savent pas ce que c'est, est ce normal? sans doute, mais pourquoi en avoir peur, puisque ça fait parti du jeu de la vie, après tout, on ne peut pas y échapper donc, d'une certaine manière elle n'est pas forcément une chose si sombre, peut être est elle une forme de libération, peut être n'est-elle rien du tout.

On pourrai imager cela en pensant à ces gens qui n'ont jamais bouger de leur bled de leur vie car il flippe du changement et de la mobitilité, et ceux qui n'arrive pas rester à un endroit et qui se voit obliger de découvrir le monde.

Pour les premiers, ils croient car il ont peur de la découverte, pour les second il ne croient pas car peut importe, ça ne leur fait pas peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pak




Masculin
Messages : 21756
Age : 23
Date d'inscription : 15/08/2008

MessageSujet: Re: Est-ce que la religion n'est pas devenu supperflu   Ven 22 Aoû 2008 - 0:56

Tkt mec que je sais ce que c'est et j'ai pas du tout envi de revivre cette sensation ..c'est pour sa que j"ai foi en Mon Dieu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.soundcloud.com/pak34
P.W.L




Masculin
Messages : 26362
Age : 22
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Est-ce que la religion n'est pas devenu supperflu   Lun 25 Aoû 2008 - 14:53

Perso toutes ma famille est catholique pratiquante et moi aussi, donc t'auras toujours des mecs qui se diront par exemple musulman pour faire genre .. et ça arrive de plus en plus souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.powlonais75.skyblog.com
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Est-ce que la religion n'est pas devenu supperflu   Mar 26 Aoû 2008 - 0:02

Même dans le rap ça devient une mode de parler de dieu, comme si les mecs avaient besoin de faire comprendre à ceux qui écoute qu'il font partis d'une certaine croyance, pour faire passer ce qu'il font plus sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heraz




Masculin
Messages : 9889
Age : 25
Groupe : Le rap est mort, c'est pour sa que sur RB y-a pu d'mc
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Est-ce que la religion n'est pas devenu supperflu   Mar 26 Aoû 2008 - 0:08

"Pour les premiers, ils croient car il ont peur de la découverte, pour les second il ne croient pas car peut importe, ça ne leur fait pas peur."

je ne pensse pas que ceux qui ne croient pas en dieu n'est pas peur de la mort, ils se disent plutot que c'est ce qui doit arriver, mais s'attache pas a la religion pour ce rassuré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heraz-music.skyrock.com
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Est-ce que la religion n'est pas devenu supperflu   Mar 26 Aoû 2008 - 0:24

Partant du principe de la religiosité, celui qui croit craint forcément la mort car sachant par avance ce qui s'y passe, il n'est pas sure d'aller du meilleur coté.

Celui qui ne croit pas je pense se forge un concept de la mort auquel il croit mais qui est différent de celui de la religiosité. Peut être n'a t-il pas peur de la mort mais craint il la manière d'y accéder.

Moi j'ai pas peur parce que j'ai acquis avec le temps une certitude, c'est celle que la mort, si triste soit elle pour ceux que l'on quitte, nous permet d'atteindre les réponses aux questions qui restent inexorablement secrète lors d'une vie. La vie en elle même , dans son concept primitif, ne m'intéresse pas plus que cela, d'ailleurs si on regarde de plus prés, d'une manière philosophique je parle, pas des choses que l'on vis chaque jour et qui nous font croire que la vie c'est ça, un quotidien répétitif, on se rend compte qu'elle est ennuyante et que finalement, la seule chose que nous faisons, nous, c'est de tromper l'ennuie, avec chacun sa méthode.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blast-one
RBien
RBien


Masculin
Messages : 50
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: Est-ce que la religion n'est pas devenu supperflu   Mar 26 Aoû 2008 - 1:37

salut , shaolin quand tu dis " nous permet d'atteindre les réponses aux questions qui restent inexorablement secrète lors d'une vie " tu parles de la question qu'y a t il apres la mort ?
si oui tu parles au pluriels quelles sont les autres questions auquelles tu penses ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Est-ce que la religion n'est pas devenu supperflu   Mer 27 Aoû 2008 - 14:21

Ben en fait, pour un esprit curieux, comme moi, les questions existentielle ont une grande importance, malgré qu'elles soient souvent sans réponses, puisque personne ne peut y répondre, des questions du genre:

Pourquoi les choses sont ce qu'elles sont?
Sommes nous seul dans l'univers?
D'où venons nous? Qui sommes nous? Pourquoi sommes nous là?
Dieu existe t-il ailleurs que dans l'esprit et les sentiments personnels?
Qu'elle est la nature du bien et du mal?

et puis après pour quelqu'un comme moi qui aime l'astrophysique et la physique, plus généralement les sciences humaines et naturelles, pouvoir croire qu'après la mort, nous découvrons l'étendue de la vérité qui régit tout cela, c'est une des plus belle chose.

Pourquoi les planètes se meuvent elle de tel ou tel manière?
Le monde dans lequel nous vivons est il vraiment vrai ou n'est-il qu'une simple partie d'un tout, mais dont nous sens ne nous permettent pas d'en apercevoir l'étendue.

Voilà c'est des questions comme ça et y en a surement des milliers si je devais réfléchir à toutes les réponses qui m'intéresseraient.

Mais alors, me direz vous, a quoi bon vouloir se les poser si de toute façon il n'y a pas de réponse, et bien c'est justement là qu'intervient le pouvoir de la pensée personnel, être capable de s'interroger sur les choses qui nous entoure.

Mais cette manière d'être ne peut pas être compatible avec des mentalités prise dans la vie matériel et de l'instant, celui dont la seule chose qui l'intéresse est de vivre simplement une vie merveilleuse ne cherchera pas à voir plus loin que le bout de son nez.

Il y a je crois, deux catégorie de gens, ceux qui subissent la pensée et ceux qui la maitrise, ceux qui la maitrise, ce sont les penseurs, ceux qui se forge une propre opinion des choses, indépendamment des préjugés de leur milieu, mais ceux là sont rare, plus nombreux sont ceux qui font partie de la deuxième catégorie, ce sont ceux qui vivent en acceptant la pensée de ceux qui offre la leur, on se retrouve alors avec une structure social un peu similaire à celle d'avant la révolution, le roi pensait et les sujets obéissaient, c'est un peu ce qui se passe aujourd'hui, les gens ne se posent plus de question, il vivent en subissant les faits et en les acceptant.

Pour finir, je crois que les gens (faudrait vérifier) qui s'interroge sur les questions existentielles et philosophique admettent beaucoup plus l'idée qu'il faut un jour mourir et prennent cela avec justement philosophie, alors que pour les autres, trop pressé par les choses sans importance que cette vie offre, ne préfèrent pas se faire peur en y pensant. Je crois que la mort, comme tout çà se prépare, et le seul moyen d'y pervenir c'est par la pensée, ça fait partie de la vie, pourquoi faudrait il sans cesse rejeter cela comme une sorte de peste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blast-one
RBien
RBien


Masculin
Messages : 50
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: Est-ce que la religion n'est pas devenu supperflu   Mer 27 Aoû 2008 - 18:57

oué j'vois bien c'que tu veut dire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manu.Vendetta
Banni


Masculin
Messages : 3399
Age : 23
Groupe : Solitaire .
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: Est-ce que la religion n'est pas devenu supperflu   Mer 27 Aoû 2008 - 21:02

C'est commercial les religion, la plupart des gens commencent a etre croyant apres une grave maladie... un etre proche mort....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolin
Animateur
Infos & réflexions
Animateur Infos & réflexions


Masculin
Messages : 11093
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Est-ce que la religion n'est pas devenu supperflu   Dim 8 Mar 2009 - 0:57

L’avenir d’une illusion
de Sigmund Freud

Résumé du livre

Pour Freud, l' opium du peuple' de Marx n'est pas voué à un très bel avenir : la religion, née pour rassurer les hommes et les confiner dans un rôle d'enfant, est destinée à perdre des adeptes à mesure que le progrès avance... Une réflexion passionnante sur la religion, incontournable pour les philosophes comme pour les psychanalystes.




Quelques passage de son livre:

« Nous avons entendu l’aveu que la religion n’a plus sur les hommes la même influence que jadis (il s’agit ici de la culture euro-chrétienne). Cela, non parce que ses promesses sont devenues plus modestes, mais parce qu’elles apparaissent aux hommes moins crédibles. Reconnaissons que la raison de cette transformation est le renforcement de l’esprit scientifique dans les couches supérieures de la société humaine. Ce n’est pas la seule. La critique a entamé la force probante des documents religieux, les sciences de la nature ont montré les erreurs qu’ils contenaient, la recherche comparative a été frappé par la similitude fatale entre les représentations religieuses que nous révérons et les productions de l’esprit des époques et peuples primitifs. »
L'avenir d'une illusion, Ed. PUF, p.39

La civilisation est quelque chose d'imposé à une majorité récalcitrante par une minorité ayant compris comment s'approprier les moyens de puissance et de coercition.
L'avenir d'une illusion (1927)
Citations de Sigmund Freud


Non, la science n'est pas une illusion. Mais ce serait une illusion de croire que nous puissions trouver ailleurs ce qu'elle ne peut pas nous donner.
L'avenir d'une illusion (1927)
Citations de Sigmund Freud


« ...on ne peut se dispenser de la domination de la masse par une minorité, car les masses sont inertes et dépourvues de discernement, elles n’aiment pas le renoncement pulsionnel, ne peuvent être convaincues par des arguments que celui-ci est inévitable, et les individus qui les composent se confortent mutuellement en donnant libre cours à leur dérèglement. Seule l’influence d’individus exemplaires, qu’ils reconnaissent comme leurs meneurs, peut les amener à des prestations de travail et à des renonciations dont dépend l’existence de la culture. »
L'avenir d'une illusion, Ed. PUF, p.7


« Comme pour l’humanité dans son ensemble, la vie pour l’individu est lourde à supporter. La culture à laquelle il participe lui impose un lot de privations, les autres hommes lui dispensent un degré de souffrance, soit malgré les prescriptions de la culture, soit par suite de l’imperfection de cette culture. S’y ajoute ce que la nature, non soumise à la contrainte, lui inflige comme dommages et qu’il appelle destin. Un état d’attente angoissée permanent et une grave atteinte au narcissisme naturel devraient être la conséquence de cet état. Comment l’individu réagit aux dommages causés par la culture et par les autres, nous le savons déjà ; il développe, à la mesure de ces dommages, une résistances contre les dispositifs de cette culture, une hostilité à la culture. Mais comment se met il en position de défense contre les surpuissances de la nature, du destin qui le menacent, lui comme tous les autres ? »
L'avenir d'une illusion, Ed. PUF, p.16


« Le peuple qui parvint le premier à un telle concentration des propriétés divines ne fut pas peu fier de ce progrès. Il avait dégagé le noyau paternel qui était de tout temps dissimulé derrière chaque figure de dieu ; au fond, c’était un retour aux débuts historiques de l’idée de dieu. Dès lors que Dieu était un être unique, les relations à lui pouvaient recouvrer l’intimité et l’intensité du rapport de l’enfant au père. Cependant si l’on avait tant fait pour le père, c’est qu’on voulait être récompensé en retour, être pour le moins l’unique enfant à être aimé, le peuple élu. »
L'avenir d'une illusion, Ed. PUF, p.20


La conclusion implicite de Freud serait que l’homme occidental n’échappe pas à Dieu, étant l’héritier de cette civilisation "euro-chrétienne". Tout au plus peut-il reconnaître que la civilisation est basée sur des interdits(lois)pour survivre et que la religion n’est que la consolation ,la compensation des hommes aussi bien dé privés par les interdits que frustrés par la nature. Autrement dit ; l’essence même de la religion n’est pas la loi en soi : elle n’est pas non plus « naturelle ». Elle se situe à un niveau où l’homme est un enfant devant un père, dans un registre qui est celui de la névrose, implique que le père n’est pas mort, est donc à craindre, et qu’on peut en tirer des satisfactions des récompenses etc.

L’avenir des idées religieuses en tant qu’illusions paraît florissant à Freud. Alors même que la science se développe et devrait éliminer les causes de croyances religieuses, ce fait transforme des attitudes religieuses classiques en attitudes athées, sceptiques et autres variantes qui signifient seulement que l’homme se dissimule, qu’il est resté un enfant dépendant d’un père.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Est-ce que la religion n'est pas devenu supperflu   Aujourd'hui à 10:32

Revenir en haut Aller en bas
 

Est-ce que la religion n'est pas devenu supperflu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Interview] Les Tokio Hotel répondent aux questions des fans et parlent de la Religion !
» Un curé québécois fan de Bad Religion, Metallica et Cannibal Corpse
» Opéra et religion sous la III ème République
» I Could Have Had Religion (Live in Europe)
» LES MEMBRES DU GROUPE ET LA RELIGION (bands members and religion)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.: Rap Battle :. :: Discussions diverses :: Info & Réflexion :: Philosophie-